MENU ZINFOS
Social

Maison Départementale du Port : Des débrayages tous les mardis pour revendiquer des moyens humains


Des agents du service du Service de l'Aide Sociale à l'Enfance ont débrayé ce mardi matin, comme les deux premiers mardis du mois, pour dénoncer des "besoins non pourvus en personnel". La CFDT section Conseil départemental attend l'ouverture d'"un vrai dialogue social".

Par N.P - Publié le Mardi 17 Mai 2022 à 12:28

Maison Départementale du Port : Des débrayages tous les mardis pour revendiquer des moyens humains
Le communiqué :

La CFDT/ section Conseil Départemental informe le public du mouvement social, sous forme de débrayage, tous les Mardis du mois de Mai, ayant lieu à la Maison Départementale du Port..

Les revendications portées à la connaissance de l'Autorité Territoriale concernent des besoins non pourvus en personnel du Service de l'Aide Sociale à l'Enfance.

A ce jour, aucune rencontre entre la Direction du TAS Ouest et les agents du service concerné, n'a eu lieu, alors que ce mouvement à débuté depuis le premier mardi de MAI...

Les personnels concernés sont épuisés, usés psychologiquement, et avec une grande souffrance en milieu professionnel...

La CFDT section Conseil Départemental attend un vrai dialogue social pour une réelle prise en compte de la situation actuelle des agents, et une concrétisation de la Qualité de Vie au Travail.

CFDT Interco
Section Conseil Départemental




1.Posté par Bibiche le 18/05/2022 13:24

Bon travail de l'attaché territoriale Olivier Hoareau c'est sa professionnalisme ce résultat. Sortir de son cabinet climatisé est trop dur pour lui. Attention que le feu se propage dans tout l'ouest M. Melchior ! Mais le syndicat majoritaire est là que pour leur gamelles. Décembre sera une leçon.

2.Posté par ZembroKaf le 18/05/2022 13:48

Si c'était le seul service du Département .... sinistré 🙏
Ti contrat "cdd"1 mois après 3 mois ... après "rent'ton kaz" 👎... "Melchior" celui qui ne veut pas faire de "vagues" 👺

3.Posté par Romuald le 18/05/2022 15:47

Bas salaires, maltraitance au travail, licenciements et démissions suite à burn-out : telles sont aussi les conditions de travail endurées pendant des années, mais dont ne veulent plus les salariés de la CANE (Coopérative Agricole du Nord Est) et qui sont en grève depuis le 10 mai dernier.
Partout la course aux profits fait des ravages parmi les travailleurs qui, à juste titre, commencent à dire STOP ! On en veut plus de cette société-là !

4.Posté par maty le 19/05/2022 07:21

Mr Castex avait déclaré que l'ensemble des travailleurs médico sociaux bénéficieraient de la prime de 183 euros du ségur de la santé...et pourtant au département, les travailleurs médico sociaux ne le perçoivent pas ! et pourtant de l'argent il y en a !

5.Posté par Un travailleur social le 19/05/2022 18:49

Bravo !
Les familles ne sont plus au cœur des préoccupations du département semble t'il.
Il faut réduire les postes les moyens, une vision purement comptable et tenir la ligne budgétaire. Bravo la direction. Le comble du social !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes