Faits-divers

Mairie du Tampon : Accusé de harcèlement sexuel, il se voit proposer un CDI

Lundi 26 Mars 2018 - 16:21

Une main posée sur la cuisse à plusieurs reprises, des invitations à sortir à la Maison des Filaos, club libertin de Saint-Pierre, son collègue serait même jusqu’à aller l’espionner devant chez elle. Les faits décrits datent de février à août 2017. Elodie (prénom d’emprunt), est alors agent de médiation à la mairie du Tampon en contrat aidé et le chauffeur qui l’accompagne sur son lieu de travail se permet des gestes et paroles déplacés durant les trajets.

La jeune femme lui signifie pourtant son refus, enlève sa main sur sa cuisse, se colle à la portière de la voiture, lui dit qu’elle n’est pas intéressée mais le chauffeur ne semble pas comprendre. "Il n’y a pas de mal dans ce que je fais", lui aurait-il répondu.

Si durant ces premiers mois de travail, la jeune femme n’ose en parler, en août dernier, elle décide de surmonter son mal-être et de faire part, par écrit, des agissements déplacés de son collègue à la direction du service prévention et sécurité publique de la collectivité dont elle dépend. "Mon responsable hiérarchique m’a assurée que cela n’allait pas rester impuni et qu’il allait faire quelque chose".

"Comme si tout cela avait été de ma faute"

Le code du travail oblige effectivement l'employeur à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d'y mettre un terme et de les sanctionner. Une enquête interne aurait également pu être mise en place pour établir la réalité des faits. Questionnée, la mairie nous confirme que ses services ont été informés par courrier de cette plainte pour comportement inapproprié. Et ajoute que cette histoire a eu pour conséquence que "les plannings des deux employés avaient été réaménagés pour éviter tout contact". Par ailleurs, "lors de sa convocation, l'agent mis en cause a lui nié les faits", précise la mairie. Elodie a également déposé une main courante au commissariat de Police de Saint-Pierre où elle réside. 

Mais voilà que quelque temps plus tard, alors que son contrat n’est pas renouvelé, elle apprend que lui aurait obtenu un CDI. La mairie confirme que le chauffeur fait désormais partie des effectifs du service Médiation de la collectivité.  Selon les informations d’Elodie,  deux autres femmes auraient été la victime de harcèlement sexuel dont l’une a déjà fait un rapport à l'encontre de cet agent et aucune d'elles n’aurait vu son contrat être renouvelé.

Pour Elodie, c’est la double peine. La jeune femme qui a réussi à surmonter la peur, la culpabilité et la honte, a le sentiment d’avoir été punie pour avoir parlé de sa souffrance. "Je suis en colère. Des personnes au comportement bien plus exemplaire auraient pu avoir ce poste. Cela ne lui sert pas de leçon. Il n'a pas sa place dans la sécurité", lance la jeune femme qui s'insurge également contre la réaction de son employeur. "Finalement c'est comme si tout cela avait été de ma faute".
PB
Lu 21098 fois



1.Posté par jean claude le 26/03/2018 17:38

IL aurait fallu porter plainte a la gendarmerie et il n est pas trop tard, au mieux avec les autres victimes

je suis etonne que cette personne en CUI est beneficie d'une voiture avec chauffeur,,,

on est dans DALLAS LA

2.Posté par néné le 26/03/2018 17:38

malheureusement si l'agresseur est protégée par son patron la parole de la victime n'est pas pris en compte

3.Posté par ramaye le 26/03/2018 17:39

Il faut tout simplement donner le non de cette personne,,,,,,,Et porter plainte à la gendarmerie si les faits sont vrais .

4.Posté par Yab bon des hauts le 26/03/2018 17:47

Jurisprudence Haziza (sa victime a démissionné de LCP).
Quand on protège les intouchables, voilà ce qui arrive.

5.Posté par JORI le 26/03/2018 18:02 (depuis mobile)

Certainement un copain ou un membre d'une famille déjà en place !. Ce qui explique pourquoi il n'y a pas eu de suite.

6.Posté par Zarlor le 26/03/2018 18:08 (depuis mobile)

Envoyé le dossier direk po Marlène Schiappa...Et envoyé po Huguette ossi...Nora in bon match retour po zoué si terin Tampon.. Balanss'ton koson...péi....!!!!!

7.Posté par GIRONDIN le 26/03/2018 18:15

Triste mais où se trouve la vérité ?
Le mise en cause a été interrogé par zinfo ?

8.Posté par néné le 26/03/2018 18:16

cette personne n'avait certainement pas un chauffeur particulier mais etait vehiculé en tant que collegue qui lui avait une voiture de service

9.Posté par Elle est pas belle la vie??? le 26/03/2018 18:19

Mairie du Tampon : Accusé de harcèlement sexuel, il se voit proposer un CDI...quand il sera condamné pour viol il sera titularisé!

10.Posté par pos le 26/03/2018 18:39 (depuis mobile)

Mademoiselle toute la reunion connaît votre problème maintenant continue ne vous arrête pas à là va porter plainte pas aujourd'hui pas demain l'affaire suivera son cour comme ça il connaîtra la justice il sera demi de ses fonctions

11.Posté par Mami le 26/03/2018 19:13

Tout mon soutien à vous Madame et que ces 2 autres victimes potentielles se joignent à vous.
Nous sômmes derrière vous.

12.Posté par canard noir vilain et petit le 26/03/2018 19:16

Cet après midi en sortant de réunion une secrétaire de séance m'a attrapé par le bras (manche courte donc peau nue!), je pense que je vais aller poser une main courante!!! Faut arrêter cette cabale contre les moindres faits de drague à l'encontre des hommes, ça frise le puritanisme anglo saxon puant! Et ça ouvre la porte à toutes les inventions les interprétations les dé contextualisations...."il m'a suivi du regard c'est comme un viol..." vu et entendu non mais on va droit dans le mur! Si c'est le seul moyen de vous affirmer mesdames c'est petit. Je ne parle pas ici des faits avérés et méprisables d'hommes inconséquents d'accord?

13.Posté par Di toute le 26/03/2018 19:43 (depuis mobile)

Portez plainte contre cette personne avec les autres collègues et pour l’administration qui aurait dû agir autrement. Vous avez droit à l’aide juridictionnelle pour prendre un avocat pour vous défendre. Ne laissez pas tomber pour vous-même.

14.Posté par Suzie le 26/03/2018 19:48 (depuis mobile)

Ohhh je suis sur que c''est toujours le même!! Que faut il faire?!!!! Moi aussi j''ai droit au CDI. Moi je propose de le mettre derrière les bareaux car il recommence encore et encore..... le FO on mes coordonnées et mes traces.

15.Posté par yabos le 26/03/2018 19:48

Post 12, quand il s'agira de ta femme, de ta sœur ou de ta fille on en reparlera. Ouvres tes yeux , regarde autour de toi et tu verras que ces comportements existent bien.

16.Posté par Jp POPAUL54 le 26/03/2018 19:53

"L'agent mis en cause a nié les faits" précise la mairie.
Le contraire aurait été surprenant !!!
Avec les témoignages semblables et les plaintes des deux autres victimes, l'homme est ficelé.

17.Posté par lollll le 26/03/2018 20:22

Toute la politique de "ressource humaine" de cette commune résumée dans une seule affaire. Les voyous, incompétents, délateurs sont promus alors que les autres peuvent toujours attendre ou pointer à pôle emploi. Cette affaire est la partie émergée de l'iceberg. Quand on a un condamné à la tête d'une commune, qui en plus lançait des 4x4 sur des femmes dans le passé, on ne peut pas s'attendre à autre chose.

18.Posté par simple lilitant jeterr le 26/03/2018 20:24

que vouler vous tak prefere recompenser ceu qui son des voyou ou pervers certaine lanque dise quIL A ambaucher le pere jaky pourquoi pourquoi? CEETE ANCIEN PRETE MERITE TI UN EMPLOI dans la colectiviter?

19.Posté par Ludovic le 26/03/2018 21:01 (depuis mobile)

Cette affaire sent pas bon. Semaine dernière elle est partagé sur la page d un ancien agent non renouvelé, aujourd'hui sur z infos. Il faudrait avoir la version du mise en cause je pense. Enfin on verra bien

20.Posté par Merlin le 26/03/2018 21:05

Que voulez-vous....c'est ce qui arrive quand une population se fait berner par un dinosaure de la politique locale incapable de comprendre ce qui se passe sur sa commune et dans ses services. St-André est aussi un autre bon exemple mais y en a d'autres....

21.Posté par @20 :LA BETISE EST SANS LIMITE le 26/03/2018 21:56

Dites moi quel est le rapport entre cette affaire et votre déclaration. Sous entendez-vous que le Maire de la Commune pourrait être responsable ?
Votre partisanisme politicien vous rend complètement demeuré !
Que diriez-vous demain si cela se passe à la Région ?
Ce genre d'affaire est trop grave pour dériver ainsi.

22.Posté par Question bête le 26/03/2018 22:12 (depuis mobile)

Une main courante..ou balladeuse..?
Posez vous la question de savoir pourquoi la police a refusé le depot d'une plainte en bonne et due forme..et a preferé la main courante.. Qu'en pense le parquet...?

23.Posté par @22 le 27/03/2018 07:51 (depuis mobile)

+1 C est exactement sa. Derrière sa se cache quelque chose. J ose espéré que le mise en cause réagira et on verra qui manigance tout sa.

24.Posté par alcide le 27/03/2018 08:31

En fait, ce n'est pas une main courante cette affaire, mais plutôt une main balladeuse.... Dans notre France en déconfiture, on fait encore mieux que ça ...les exemples récents ne manquent pas.

25.Posté par la roue le 27/03/2018 05:57

Titurilisation des gens moins 1 an et lu di pour le repas du personnel que quand nous meurent nous emmène pas l’argent avec nous mais combien lu touche par mois pou fé vivre sa famille sûrement pas 1200€ 10 fois plus mr thien a Koun honte à tous ses élus députés sénateurs,adjoints et conseillers

26.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/03/2018 08:58

*C'est comme la première gifle...

*Si on n'est pas d'accord, il faut le dire IMMÉDIATEMENT !

*Et prendre les dispositions pour que ça s'arrête.

*Après, ça sent le réchauffé - trop tard !!

27.Posté par Beber974 le 27/03/2018 09:06 (depuis mobile)

Peut être aussi que ce gros cochon est rentré par piston, et qu'' aucun reponsable n a pas assez de c.....pour le virer ! Pour vous Madame, c est désolant et je comprends votre colère, votre haine,...bon courage à vous! Allez aux prud''hommes!

28.Posté par zendette le 27/03/2018 10:41

Nos politiques au sein des collectivités favorisent la pression des uns sur les autres! En attendant, zot i mange la salade, le band cabris! Les agents municipaux s’entre-tuent, se violentent pour obtenir des avancements de mafieux: gros bras, syndicalistes, partisans, font régner la terreur !
Les DGS, DGA et directeurs sont des mafieux politico-administratifs qui sont arrivés là par la politique et non par concours et diplômes!

29.Posté par phronie le 27/03/2018 10:54

Travailler dans une mairie relève plus de relation de famille que de compétence.

30.Posté par Oscar DUDULE le 27/03/2018 11:19

Ce n'est pas la première fois que cela arrive dans cette commune et avec ce maire là.

31.Posté par Fafi le 27/03/2018 11:20

Courage à toi mademoiselle et ainsi qu'aux 2 autres femmes. N'abandonnez pas...

32.Posté par kersauson de (p.) le 27/03/2018 13:57

la mairie a une TAK-TIK

33.Posté par cafriplainoise le 27/03/2018 17:29

courage mademoiselle, ne lachez rien , allez jusqu'au bout de votre démarche. Ce monsieur a peut être eu un CDI, mais cela ne lui portera pas chance... tout se paye dans la vie.... Je suis une personne d'un âge certain, et je me souviens qu'à une certaine époque, pour obtenir un emploi dans cette commune, il fallait passer par un des élus.... Et il a mal fini le bougre....

34.Posté par miro le 27/03/2018 18:21

cet article est incomplet. Il cite la" Maison des Filaos, club libertin de Saint-Pierre", mais ne donne ni l'adresse précise, ni le numéro de téléphone, ni le site internet.... bref il manque indubitablement une foule de renseignements qui intéresserait bon nombre de lecteurs.

35.Posté par Bob le 27/03/2018 20:05 (depuis mobile)

@ Yabos, post 15
Post 12 n''a pas dit le contraire (à toi, donc, d''ouvrir les yeux, ne serait-ce que pour lire correctement), mais il met en avant des comportements qui eux aussi existent bel et bien.

36.Posté par moin mi pense que .... le 28/03/2018 22:21

Un conseil : une main courante ne sert à rien. Il faut déposer une plainte en bonne et due forme, même si le représentant des forces de l'ordre essaye parfois de vous en dissuader.
Je parle par expérience...

37.Posté par MICHOU le 30/03/2018 00:26

A 12/ Qu'il faille prendre des précautions pour éviter les dérapages ok, mais votre réponse ne répond en rien au problème de cette jeune femme et à celui que rencontrent beaucoup d'hommes et de femmes.
Je crois qu'on est capable de faire la différence entre une simple drague et des gestes déplacés qui n'ont pas lieu d'être.
NON C'EST NON.
Ce Monsieur a une bouche pour s'exprimer c'était suffisant, on n'a pas forcément envie d'être touché, palpé ou autre et ça ça se respecte bon sang, quant à l'employeur il devrait être poursuivi en justice.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter