MENU ZINFOS
Communiqué

Mairie de St-Denis: Le compte administratif 2020 voté


Par NP - Publié le Dimanche 13 Juin 2021 à 09:19

Compte administratif 2020 : Une gestion assurée pour l'aménagement du territoire et la cohésion sociale

Au terme d’une première année de mandature, une gestion optimisée des comptes a permis de réaliser 80 % des investissements du projet de la ville de Saint-Denis, soit près de 45 millions d’euros d’équipements installés sur le territoire. Un effort notable, qui se combine à une maîtrise totale des dépenses de fonctionnement. Cette avancée est d’autant plus remarquable que le budget s’est construit et mis en œuvre sans aucune hausse des taux d’imposition et sans alourdir le niveau d’endettement. La Collectivité optimise son assise budgétaire, avec des excédents de près de 20,7 millions d’euros qui seront réinjectés au service de l’hyper-proximité, de l’insertion et de l’amélioration du cadre de vie des Dionysiennes et Dionysiens.

Des investissements réalisés en faveur de l'aménagement du territoire

Le contexte sanitaire et économique a frappé la société de plein fouet. Une situation qui a renforcé une orientation majeure de la municipalité, et ce, dès le début de la crise : placer la solidarité au sommet des axes majeurs des politiques publiques. Avec pas moins de 7,8 millions d’euros consacrés à la Jeunesse et au sport, qui sont des priorités du mandat.Les écoles sont réhabilitées et équipées en numérique afin d’assurer une continuité pédagogique en dépit des restrictions. La Municipalité investit et propose la gratuité du bus aux jeunes de 6 à 20 ans pour accompagner leur mobilité et le décloisonnement des quartiers. Les maisons de quartiers dédiées aux jeunes Dionysiennes et Dionysiens sont aménagées. Mobilisée pour accompagner les futurs talents du territoire, la Ville entreprend une profonde réhabilitation du stade Jean Ivoula, ainsi que de différents plateaux sportifs, pistes de compétition et terrains de rugby. La Collectivité investit sur des équipements de haut niveau pour que chaque Dionysienne et Dionysien puisse exprimer son potentiel de développement. Le tout est mis en œuvre à travers une démarche éco-responsable reposant sur l’utilisation de matériaux durables.Un ensemble d’acquisitions immobilières, à hauteur de 10,7 millions d’euros d’investissement, représente autant de foncier dédié à de futurs équipements publics et sportifs. Des acquisitions pour mieux accueillir les usagers ont été réalisées, celles-ci se traduiront en plus à terme par des économies de loyer pour la ville. L’objectif : renforcer l’accès des administrés aux droits.

Dans cette même démarche vers un meilleur accueil, 3 millions d’euros sont investis pour une réfection du patrimoine communal, incluant les mairies annexes, vecteurs de proximité et d’accompagnement dans les quartiers du chef-lieu.Le territoire poursuit sa modernisation, avec une enveloppe supplémentaire de 10,6 millions d’euros de travaux, opérés sur l’espace public. Cette somme a été investie notamment en faveur de la voirie, de l’éclairage, des feux tricolores et de la maintenance électrique, tant dans le centre-ville que dans les quartiers. Pour allier ces équipements à l’amélioration du bien-être et du bien-vivre des usagers, un budget de 3 millions d’euros contribue à fleurir, verdir et arborer l’environnement dionysien.

Un budget de fonctionnement en faveur des politiques publiques

La situation particulière de 2020 conduit la Caisse des écoles à multiplier les mesures pour un accompagnement de la continuité pédagogique, à travers l’équipement des établissements en matériel numérique. Le nettoyage, l’entretien et la désinfection des écoles sont naturellement accentués. La protection individuelle des usagers et des personnels, aux moyens de solutions hydro-alcooliques, masques et équipements, a mobilisé une enveloppe de 2,5 millions d’euros. Des dispositifs complétés par l’organisation de marchés de proximité et l’exonération des loyers économiques en faveur des petites entreprises.Dans ce contexte, face à une amplification de la précarité des publics les plus fragiles, la ville de Saint-Denis a alloué un budget de 8,7 millions d’euros, pour des mesures solidaires, à son Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Un montant dédié au portage de repas et à l’accompagnement des publics vulnérables. Une vingtaine d’activités sportives et manuelles ont été proposées aux séniors les plus exposés pour lutter contre l’isolement.

Investie pour une hyper-proximité aux côtés des acteurs du terrain, la Collectivité œuvre pour le maintien des actions sociales et d’intérêt général, avec 14,8 millions d’euros de soutien au tissu associatif. L’insertion de la Jeunesse, tremplin vers l’émancipation, est particulièrement portée par ce budget, avec 4,5 millions d’euros attribués dans le cadre des 18 chantiers d’insertion pourvus en 2020.Gage de bonne gestion, les dépenses de personnel représentent 55% du budget de fonctionnement, permettant ainsi à la Municipalité de développer ses diverses politiques publiques en faveur d’une population dont les conditions de vie sont particulièrement mises à mal. Lancées au second semestre 2021, des mesures complémentaires de reconnaissance et de bienveillance en faveur du personnel communal seront opérationnelles dès 2022. L’objectif: améliorer l’environnement de travail des collaborateurs pour accentuer la qualité des services rendus à la population dionysienne.

Second semestre 2021: Cap vers une intensification de l'accompagnement

La Collectivité enregistre un excédent de 20,7 millions d’euros, qui seront employés à servir l’ambition d’un accompagnement souple et structuré. Réinjectée dans le prochain budget supplémentaire, une partie de cette enveloppe se destine à réimpulser les actions solidaires envers les publics fragiles, en vue d’approfondir les efforts déjà largement initiés vers l’égalité, l’éducation et la solidarité. Les actions portées par les associations du territoire, ayant fait l’objet d’appels à projet de qualité, seront fortement soutenues. Pour favoriser l’émancipation, des investissements majeurs renforceront les programmes bénéfiques à l’insertion, à travers de nouveaux marchés, chantiers et clauses partenariales.La ville de Saint-Denis poursuit également ses efforts pour une lutte active contre l’épidémie de dengue. L’excédent budgétaire contribuera à renforcer la propreté des quartiers, tout en considérant les autres enjeux environnementaux du territoire.Également mobilisée pour une végétalisation du chef-lieu, la Municipalité compte dédier une partie de ces fonds au fleurissement et à l’embellissement des espaces de vie. Le projet municipal, qui vise la plantation de 12.000 arbres au terme de la mandature, se traduit déjà par de multiples actions concrètes. Les travaux initiés s’intensifieront naturellement grâce au budget supplémentaire. La majeure partie de cet excédent participera à la concrétisation de projets d’équipements sportifs et à la commande d’études d’ingénierie.

Une stabilité budgétaire favorable aux projets ambitieux

L’anticipation et la gestion responsable de la Collectivité confirment la fiabilité de son organisation auprès de ses partenaires et offre, de surcroît, une flexibilité certaine dans le pilotage des prochains investissements. Avec une épargne nette de 12 millions d’euros, la conduite rigoureuse des comptes par la municipalité participe, in fine, à faire vivre les programmes dionysiens, avec une augmentation des mesures entreprises pour le développement du territoire. Un constat particulièrement favorable face à la situation socio-économique actuelle, qui impose le lancement de nouveaux projets ambitieux, solidaires et bienveillants.L’état de précarité dans lequel la crise sanitaire plonge les plus fragiles d’entre nous exige un traitement adapté et plus d’effort de la part des pouvoirs publics locaux. En signant un second Pacte de Solidarité Territoriale, ainsi qu’un accord-cadre avec le Département de La Réunion, la Ville ira plus loin dans les aides, l’accompagnement social et l’insertion professionnelle, que les mesures votées au budget prévisionnel 2021.

Chiffres-clés 2020

- 80 % des investissements réalisés après un an de mandat
- Plus de 8 millions d'euros alloués au CCAS en faveur des politiques sociales (Plan Séniors en action, lutte contre la fracture numérique et accompagnement des publics fragiles
- 14,8 millions d'euros de soutien aux associations dont 4,5 millions d'euros pour la prévention et l'insertion
- 20,7 millions d'euros d'excédents




1.Posté par Jean Foutsa le 13/06/2021 20:07

Facile d'équilibrer un budget lorsqu'il n'y a aucun investissement !

2.Posté par cheche le 15/06/2021 11:19

80% des investissements realisés! c'est sûr que de petits investissements...mais les gros qui necessitent un marche public? zero

3.Posté par Eripanette le 15/06/2021 16:17

C'est l'art de faire mousser le vide et la mousse est passagée, le temps de s évaporer.

4.Posté par Umberto de Las Palmas le 15/06/2021 21:54

"On" se gargarise, "on" s'adresse des satisfecit , mais "on" est incapable d'entretenir les trottoirs ainsi que la voirie communale ......

5.Posté par Saint denis le 12/07/2021 12:10

Deux pages du compte 2020 pour ceux que cela intéressent pour ce faire une idée (les pages 14 et 15).
Egalement une partie du rapport

[dégradation de la capacité de désendettement(nombrethéorique d’années pour rembourser la dette si la ville y consacrait toute sonépargne) reste relativement contenuedu fait de la très faible progression de l’encours de dette sur l’exercice : 7,5 années (6 ,25 années en 2019).Elle résulte donc principalement de la diminution de l’épargne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes