MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Maire des Avirons, Vice-Président du LPA, non inculpé !


- Publié le Vendredi 9 Octobre 2015 à 14:25 | Lu 677 fois

Comme beaucoup de Réunionnaises et de Réunionnais, c’est non sans écœurement que je prends connaissance des suites des investigations en cours concernant l’enquête sur l’attribution de certains marchés de la Nouvelle Route du Littoral par la Région Réunion !

Pas moins d’une quinzaine de perquisitions, ce qui donne une idée de l’ampleur des soupçons et de la nature des infractions recherchées, et pas des moindres puisque le domicile personnel et le bureau du Sénateur Président de Région sont concernés !

De l’écœurement même si à ce stade aucune condamnation n’est encore tombée, parce que le projet de NRL qui nous a été vendu comme le projet du siècle, exemplaire à tout point de vue, un chantier pour lequel se gargarise depuis des mois le sortant risque fort de devenir localement et au delà de notre île l’affaire du siècle, le chantier de la honte et de la trahison des Réunionnais.

Mais au-delà de l’écœurement, quelle n’est pas ma stupeur devant les réactions de ceux là-même qui depuis plusieurs semaines tentent de jouer les vierges effarouchées et nous chantent la complainte de la normalité ! Un président « normal », une enquête « classique » et tout aussi « normale » pour un chantier de cette nature et maintenant des perquisitions de cette envergure ...

Je suis indigné devant le mépris jeté à la figure des Réunionnais dans des communiqués sibyllins ou un Président de Région, Sénateur de La République, perquisitionné à son domicile autant qu’à son bureau, comme d’autres élus de sa majorité, puisse laisser entendre que c’est normal. Ce n’est pas normal, c’est même déjà scandaleux !

Se cacher derrière de prétendues « simples vérifications » des enquêteurs  tout en affirmant qu’on a « rien a cacher » relève tout bonnement de la fumisterie ! Qui peut croire, que la Brigade financière, le parquet financier de Paris, se déplacent  et mettent autant de moyens pour une simple vérification dans la passation de marchés pour un projet de plus de 2 Milliards d’euros de fonds publics ?

J’ai été président de commissions d’appels d’offre dans différentes collectivités locales pendant près de 20 ans, et notamment au Conseil général sans jamais avoir fait l’objet de la moindre « vérification ». Et pourtant, j’ai piloté pendant près de 17 ans un des plus gros chantiers jamais réalisé à la Réunion, un des plus coûteux, un des plus difficiles : le basculement des eaux d’est en ouest ! Je peux donc affirmer que parler de « vérifications » lorsqu’on fait l’objet de « perquisitions » c’est déjà une forme d’escroquerie politique !

Tenter de minimiser l’onde de choc que constitue ce passage à l’acte des services d’investigations les plus qualifiés, les plus gradés de France déshonore l’Institution Régionale et laisse présager des lendemains difficiles pour certains. Combien d’élus, y compris ici à la Réunion, ont juré devant la population la main sur le cœur « qu’ils sont sereins et font confiance à la justice de leur pays » pour tenter de se dédouaner avant de prendre le chemin du pénitencier ! Je le redis ici, il n’y a pas encore de condamnation judiciaire, mais le procès politique lui a bien commencé et la population ne doit pas se laisser tromper.

Les exemples depuis 1993 d’élus perquisitionnés pendant l’exercice de leur mandat laissent peu de doutes sur les suites à attendre.

En effet, je voudrais faire un bref rappel historique pour ceux qui ont la mémoire judiciaire et politique un peu courte :

2 maires du plus grand territoire communal de l’ouest : perquisition – incarcération
1 maire d’une ville portuaire : perquisition – incarcération
1 maire de la capitale de la Réunion : perquisition – incarcération
1 maire d’une commune du Sud, sous tutelle aujourd’hui, perquisition – incarcération
et enfin, 1 président de Conseil général Sénateur : perquisition – incarcération
Tous ont dû répondre de leurs actes, certains ont déjà payé leur dette. Aucun n’est passé à travers les mailles, personne n’échappe à la justice !

A la formule « je suis serein », le sortant innove par un « je n’ai rien à cacher » ! Enquêteurs et brigadiers sont peut-être venus gonfler pour son bilan, les chiffres du tourisme ?

Aujourd’hui les perquisitions et demain ... ?  

Il dit qu’il a confiance en la justice de son pays, ça tombe bien, je suis convaincu qu’elle va bien s’occuper de lui !

Michel Dennemont, Vice-Président de La Politique Autrement




1.Posté par maçonnerie le 09/10/2015 15:37 (depuis mobile)

Cher cousin, comment dire..tu degaines trop vite..

2.Posté par cram le 09/10/2015 16:07 (depuis mobile)

Bravo Michel ,il y en a y dort plus tranquille car Zot ki i commence moule poivre et la pas fini ce n''est que le début

3.Posté par GIRONDIN le 09/10/2015 16:08

1 des seuls maire honnête ou très très malin!

4.Posté par PAYET M. le 09/10/2015 16:10

Deux remarques...

Primo, pour ceux qui connaissent Michel Dennemont, il est impossible qu'il soit l'auteur de ce courrier... Il a obtenu son diplôme d'infirmier en piquant des fesses à l'armée et ne s'exprime pas ainsi à l'écrit...

Deuxièmement, "personne n’échappe à la justice !", comme il l'a fait écrire par quelqu'un... En espérant qu'il applique aussi cette sage recommandation à lui-même et à ses nombreuses années passées à la tête de la mairie des Avirons...

A bon entendeur salut...

5.Posté par donc le 09/10/2015 16:22

Donc, votre logique voudrait qu'on ne tient pas compte ce que dit votre ment tort ...

Parce que lui, il est pire...

Mr Dennemont regarde devant ou, ou néna un exemple... le comédien de votre parti !!

6.Posté par pauvre dennemont le 09/10/2015 16:25

Bientôt ce sera au tour du toutou de votre parti et on verra ce que vous direz cette fois !!!

Laissez la justice travailler...

7.Posté par Vanessa le 09/10/2015 16:48

Mensonge, retournez chez vous.
Qui dit inculpé dit inculpation. Le parquet a-t-il inculpé une personne ? NON
Donc personne n'est inculpé. Il y a une enquête préliminaire ce qui permet la perquisition afin de trouver ou non des preuves.
Si des preuves il y a, inculpation il y aura, et des inculpés seront désignés.

D'ici là vous êtes dans la calomnie

8.Posté par Adrien le 09/10/2015 17:01

Qui dit procès politique dit "ladi lafé".
Qui dit procès politique dit manipulation de l'information.

Vous soulevez à juste tire le fait qu'il n'y a pas de condamnation et pourtant vous parlez d'inculpé et pourtant à ma connaissance personne n'a été appelé à comparaitre puisqu'il n'y a pas d'inculpation.

9.Posté par Jules Bénard le 09/10/2015 18:36

à posté 4 "Payet M":
1. Si Michel Dennemont a effectivement piqué des fesses comme vous dites, puisqu'il est infirmier de métier, vous, monsieur, vous êtes piqué tout court.
2. Ecrire, s'exprimer, cela s'apprend pourvu qu'on le veuille ! Vous avez encore du boulot mais courage !...
3. Mon regretté ami Christian Anicet s'exprimait très mal au début de sa carrière journalistique. Il a appris et, très vite, a exempté son parler des fautes de ses débuts.
4. En politique, on retrouve le même psychodrame. Qui se souvient encore que TAK, à ses débuts, dans les années 70, causait vraiment mal et c'est une litote. Il a appris et bien appris.
5. Il y a des exceptions, je vous l'accorde. Ainsi le Sinistre maire de Saint-Paul qui n'a rien appris parce qu'il ne le veut pas et en est bien incapable.
6. J'ai eu l'occasion plusieurs fois de converser avec Michel Dennemont et, foi de défenseur de la langue, je vous confie un secret : li koz mieux que ou, mon kamarad. Ne l'ébruitons pas.

10.Posté par zoro le 09/10/2015 18:48

michel po qoué ou la pris le pseudo riposte quand ou ecrit sur clicanoo et sur zinfo et la vou la signe ot lettre car la partie 2 maires du plus grand territoire etc.... c'est du copie collé du post de riposte sur clicanoo donc michel = riposte

11.Posté par kld le 09/10/2015 23:27

"a bon entendeur salut" ...........j'ai toujours trouver ces diseurs très arrogant , c'est comme le " à méditer" , mais bon , y en a qui s'y croivent , grand bien leur fesse , pardon leur fasse.

12.Posté par Candide le 10/10/2015 14:02

Le bras droit de Thierry Robert qui donne des leçons de moralité. C'est à pisser de rire. Comment cet homme peut il avoir si peu de jugeote ou d'amour propre ?

13.Posté par A l''''inconscient MD le 11/10/2015 00:25

Cet homme est vraiment un inconscient.
17 ans de présidence de la commission d'appel d'offres ! C'est vrai, il a rendu service... Combien de marchés refusés pour non rétrocommissions à Mosieur ? Il table sur le fait que la Présidente du département est bien emmerdé avec lui et que par conséquent elle ne dira rien... Attention ... la nature a horreur des déséquilibres.......Oups faut pas dire ... Que ceux qui ont été concernés se manifestent...
Dommage qu'il n'y a plus d'opposition aux avirons...

14.Posté par Mwa la pa di le 11/10/2015 07:21

Quel lâche vice président du club des 'pas nous pas nous'

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes