MENU ZINFOS
Société

Mafate: Les hélicoptères interdits de transporter du matériel de construction


Par - Publié le Mardi 26 Février 2019 à 10:47 | Lu 8244 fois

La DEAL a adressé des courriers à trois sociétés d'hélicoptères: Run hélico, Helilagon et Mafate hélicoptère, leur interdisant tout transport de matériel de construction à l'intérieur du cirque de Mafate, en dehors des îlets. A travers cette interdiction, le Préfet de La Réunion part à la chasse aux constructions illégales dans le cirque. 

Car les clients qui reçoivent ces livraisons de matériaux par hélicoptère n'auraient en réalité aucun justificatif de permis de construire. Le Préfet de La Réunion en appelle donc à la responsabilité des gérants des sociétés d'hélicoptères. Les trois sociétés concernées s'interrogent et estiment que c'est à l'Etat de faire son travail. 

Les Mafatais restent également dans l'incompréhension face à cette décision. L'an passé, le cirque de Mafate a été déclaré en zone à risques et les Mafatais ne seraient plus obligés de payer les concessions. Ils se demandent donc ce qu'est devenu cet argent dépensé auparavant par leurs ancêtres. En effet, de nombreuses zones sont exposées aux glissements de terrains et aux chutes de pierres.

Une autre question vient s'ajouter: pourquoi les camions ou les transporteurs de matériel ne sont pas également interdits de livraison? Pourquoi n'ont-ils pas besoin de justifier l'utilisation de ces matériaux de construction? Une pétition a été lancée, ayant pour but d'abroger l'interdiction destinée aux sociétés d'hélicoptères. 


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 26/02/2019 11:20

Stop aux constructions illégales!

2.Posté par Dom le 26/02/2019 11:29 (depuis mobile)

Arrêté illégale, juste à faire un recours et victoire assuré. Même un petit avocat peux le faire ,car s''''il y a interdiction donc plus personnes ne peux faire de la rénovation d''''habitation.

3.Posté par Ken le 26/02/2019 11:49 (depuis mobile)

Du grand n'importe quoi dans la lignée de la culture totalitaire de l'administration de ce pays... Ce pays est foutu, il n'y a plus qu'une révolution qui pourrait retourner l'enarquie.

4.Posté par olive le 26/02/2019 12:09

arrêté totalement illégal : je veux refaire un faux plafond chez moi ? pas besoin de permis. Je veux refaire le carrelage, idem, je veux faire un mur de clôture, idem.
Atteinte à la liberté.
A l'Etat de contrôler les constructions illégales ce n'est pas aux société d'hélicoptère de dire : ah non, ça t'as pas le droit : du grand n'importe quoi, abus de pouvoir. mais vous savez, ce sont de petites gens des hauts, la Loi est sévère avec les petits. Par contre les gros zozos qui construisent sans permis à ST GILLES , là y'a pas de problèmes, on demande pas aux transporteurs de vérifier que le mec qui achètent des briques, il a un permis de construire... c'est vraiment n'importe quoi.

5.Posté par PATRIOTE974 le 26/02/2019 12:10 (depuis mobile)

Le préfet ferait mieux d’aller s’occuper de ce qui se passe au Port Est ( avec les dechets de Reunimer ) , ou de travailler sur la concurence dans la grande distribution avec des situations de monopole et d’oligopole.

6.Posté par Louloute le 26/02/2019 13:25 (depuis mobile)

Mafate est dans le parc national, zone protégée. Si on laisse faire , tout le monde construirait et cet environnement deviendrait du béton comme sur le littoral..

7.Posté par ben voyons le 26/02/2019 14:35

la DEAL se fait gendarme , au nom de qui? Du parc , de l'ONF , de l'état?
Faire des compagnies d'hélico les "gendarmes" de Mafate revient à déléguer illégalement des pouvoir qui n'appartiennent pas à la DEAL!
Attendons les réactions des Mafatais ...

8.Posté par Doudou le 26/02/2019 15:22 (depuis mobile)

Comme d habitude,...rien dans la tête.
Ces gens sont misère et le préfet vont les rendres hyper miseres.
Laisser ces personnes tranquille!!!😡😡😡

9.Posté par Nono le 26/02/2019 16:58

Ubuesque, vraiment, le néo-colonialisme dans toute sa splendeur. Comment voulez vous dans ces conditions que certains résistent aux discours identitaires ?

10.Posté par Pro no stick le 26/02/2019 17:52 (depuis mobile)

Monsieur le Baron a.decidé. Honte à lui.

11.Posté par SITARANE le 26/02/2019 17:59

Ces 3 sociétés sont aux ordres du gouverneur car elles existent essentiellement grâce aux subventions(Europe, état, région , département......)Helilagon est à tous les rateliers : feux de forêt, travaux sur la route du littoral, travaux et marchandises à MAFATE, transport de "VIP" en visite dans l'île et dernièrement la discrète activité aérienne du SAMU !!!!!!!!!!!! Ils pourraient nous communiquer les chiffres d'argent public qu'ils reçoivent........................

12.Posté par olivette le 26/02/2019 18:10

Interdire encore et toujours, l'administration ne sait faire que ça.
Cette obligation d'avoir un permis de construire pour pouvoir se faire livrer des matériaux de construction doit s'appliquer à tous ou à personne.

Demande t'on aux camionneurs de ne pas livrer de matériaux dans les bas sauf permis de construire ?

cet arrêté me parait tellement délirant et illégal que je me demande quel est l'idiot qui l'a signé ?

l'article devrait nous montrer la signature du charlot qui a signé ça, un abruti fini

13.Posté par Briandoht le 26/02/2019 18:21 (depuis mobile)

Entre le parc national, le PPR, les zones forestieres,il ne reste plus grand chose en constructibilité .D autre part ,foutez la paix à ces mafatais qui participent au développement touristique de ce village pittoresque depuis leurs naissances!

14.Posté par Briandoht le 26/02/2019 18:29 (depuis mobile)

Le PPR est une aberration dans son ensemble car il ne se repose pas forcément sur des études fines. Pourquoi emmerder à tout prix les Dom, alors que la moitié du territoire de la France n a pas fait l objet de PPR, faute de moyens

15.Posté par klod le 26/02/2019 18:44

entre construire des gites , et c'est légitime pour les zabitants de Mafate, et respecter l'environnement , il y a une ligne médiane que l"Etat" est incapable de construire ................ band "gouverneur" la moucate .......... après on s'étonne que l'on moucate l"etat" ............. tien bo la RUN ! ti dousman .......

16.Posté par Tanguy le 26/02/2019 21:10

bonne décision, sinon ce sera un Ermitage Bis avec des constructions hétéroclites et sans permis de construire et tout le charme de ce site partira en fumée.

17.Posté par Dagober le 26/02/2019 21:10 (depuis mobile)

Toucher aux mafatais, vous n'avez plus rien d'autre à faire. Avant ça il y a la loi littoral et le trait de côte. ?

18.Posté par Choupette le 26/02/2019 21:12

Donc, les habitations existantes ne devront plus faire de rénovation.

Jusqu'à ce qu'elles s'écroulent d'elles-mêmes et l'Etat, enfin quelques bailleurs sociaux vont venir mettre quelques immeubles dans le cirque ... .

On les voit venir avec leurs gros sabots.

19.Posté par David le 27/02/2019 05:27 (depuis mobile)

Ah...le préfet a de tels pouvoirs!!! Un de nos plus gros problème actuel et à venir est la gestion des déchets....alors je propose à ce courageux préfet d''''''''interdire aux bateaux d''''''''importer des marchandises avec des suremballages ici...

20.Posté par taz.opinion le 27/02/2019 05:51

A post 2 - Il faut lire d'abord ... L'interdiction, c'est hors zones "urbanisées" donc hors des ilets car ailleurs dans le cirque, pas de permis de construire possible ... C'est différent et ce n'est pas un petit avocat qui dira le contraire.

21.Posté par Aldo le 27/02/2019 08:28 (depuis mobile)

Les gobelets, paillés, boissons sur-sucrées et autres produits de malnutrition qu’on monte par hélicoptères subventionnés et les déchets qu’on redescend avec notre contribution de la "Taxe d’Enlevement d’Ordures Ménagères" TEOM, on en parle?

22.Posté par jef le 27/02/2019 08:58

mais alors le transport de personnes qui veulent voir notre île de haut sans se fatiguer, en emmerdant par le bruit incessant des hélicos des milliers d'habitant grand matin ne dérange personne.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes