MENU ZINFOS
Culture

Maéva Coutant : le Taekwondo, plus qu’un sport, une philosophie de vie


Multiple Championne de France, Vice-championne du monde sénior, championne d’Europe junior de 2005 à 2013, Maéva Coutant est aujourd’hui la personne la plus titrée de l’histoire du Taekwondo à La Réunion. Maman de deux petits garçons, elle a mis sa carrière de championne entre parenthèses pour se consacrer à sa famille. Mais elle continue la pratique de ce sport en entraînant de futurs champions dans son club Tkd Tampon Dojang. Rencontre avec une femme qui a explosé dans cette discipline grâce à sa carrure et son talent.

Par Karoline Chérie - caroline@zinfos974.com - Publié le Samedi 30 Avril 2022 à 15:25

Crédit photo : Denis Sekretev
Crédit photo : Denis Sekretev

Native de Saint-Louis, Maéva Coutant est une sportive dans l’âme. Dotée d’un palmarès bien riche, la Réunionnaise est très investie dans la pratique du Taekwondo à La Réunion, art martial d'origine coréenne qui permet d'acquérir une force d'épanouissement et de cultiver un esprit d'ouverture.

 

Crédit photo : Amandine Lauriol
Crédit photo : Amandine Lauriol

Son parcours

C’est à l’âge de 7 ans que Maéva Coutant découvre le Taekwondo grâce à sa maman qui avait un faible pour les sports de combat.

"On a tenté et j'ai accroché. C'est devenu une passion, car de base j'ai un caractère assez tenace, j'ai beaucoup aimé l'idée de frapper", dit-elle en souriant. 
 

"Mes premiers pas dans la compétition, je les ai faits en minimes où je suis arrivée seconde. Cela a été le début d'un rendez-vous annuel incontournable. L'année suivante, je suis devenue championne de France. Au total je compte 11 titres nationaux (minimes, cadette, junior, espoirs et seniors confondus). Grâce à ces résultats, j'ai pu être repérée par la Fédération, ce qui m’a permis de participer au 1er Championnat d'Europe cadets en 2005 qui s’était déroulé en Sicile. Le déclic a été immédiat, j'ai su que je voulais aller au plus au haut niveau." 
 

En parallèle, Maéva évolue dans les structures régionales mises en place par la Ligue de Taekwondo Réunion. Tout d'abord le pré-pôle (2003-2004) et le pôle espoir (de 2004 à 2007). L'année 2007 se révèle être la bonne année pour elle car Maéva devient Championne d'Europe Junior en Azerbaïdjan. Elle intègre dans la foulée le pôle France à Aix-en-Provence. 
 

Je quitte donc mon île à 16 ans en direction de la métropole. Ma formation au sein de cette structure m’a donné l'opportunité de jouer dans la cour des grands. Étant encore Junior,  je suis sélectionnée pour les Championnats d'Europe sénior en Italie à Rome et j'y remporte le bronze. Ce résultat me propulse parmi les meilleurs de France, les portes de l'INSEP s'ouvrent pour moi. C'est la dernière structure que je convoite ”. 
 

Pendant six ans, Maéva enchaîne les Championnats du Monde, les Championnats d'Europe (les  préparations Olympiques, JO de Londres 2012 notamment), les Open et les divers stages internationaux. Mais lors de son parcours,  elle se blesse aux ligaments croisés en 2009. Déterminée, elle participe quand même aux Championnats du Monde à Copenhague et termine 4e avec sa blessure.  
 

"A la suite de cette mésaventure, je me suis fait opérer. Ça fait partie du jeu et il faut concilier performance et santé. Sans oublier les études, je passe mon Bac au sein de l'INSEP cette même année ”. 

Lire la suite ici. 

 




1.Posté par pppj le 01/05/2022 08:47

bravo a cette championne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes