Océan Indien

Madagascar, producteur d'uranium les années à venir?

Mardi 27 Mars 2012 - 11:04

Madagascar, producteur d'uranium les années à venir?
Des gisements d'uranium malgaches anciennement exploités par la France via la Commission sur l'énergie atomique sont explorés par différentes compagnies présentes depuis des années dans le secteur, selon L'Express de Madagascar. Opérations de forage et de sondage sont notamment en cours dans le Sud de la Grande-Ile.

L'heure n'est pas encore à la production et les recherches devraient se poursuivre sur environ trois ans, avant que la phase de production ne démarre. "Madagascar peut figurer parmi les producteurs dans cinq ans", rapporte par ailleurs au journal un agent de l'Office des mines nationales et des industries stratégiques (Omnis).

Reste que Madagascar doit se doter d'un cadre juridique et législatif ad-hoc de manière à prévenir les risques de contaminations radioactives de la filière. Selon Raoelina Andriambololona, officier national de liaison de l'AIEA, un tel cadre "doit être instauré car il est incontestable que Madagascar ait besoin de l'énergie nucléaire, même pour pallier au problème énergétique".
.
Lu 3907 fois



1.Posté par NoComment le 27/03/2012 14:24

b[
Selon Raoelina Andriambololona, (...) il est incontestable que Madagascar ait besoin de l'énergie nucléaire, même pour pallier au problème énergétique".
]b

Si demain il devait y avoir des centrales nucléaires à Madagascar, il faudrait mieux transférer par avance la totalité des populations de l'Océan Indien vers un autre continent. La catastrophe est assurée d'avance. Quand on pense que ce pays n'est même plus capable de produire des allumettes qui fonctionnent correctement... Lire des balivernes pareilles a de quoi stupéfier.

On nous dit qu'il y aurait de l'uranium à Madagascar. Il pourrait bien y avoir des gisements de dollars à ciel ouvert, que cela ne changerait strictement rien à la condition des 20 millions de malgaches.

Ce pays est corrompu jusqu'à la moelle de la moelle. A un niveau qui dépasse le sens commun, depuis le plus bas de l'échelle jusqu'au plus haut, et ce, dans tous les domaines de la vie.

Le plus terrible est l'hypothèque qu'on fait peser sur les générations futures par la destruction méthodique de toutes les forêts (flores et faunes), le pillage de toute les ressources et la pollution qu'il engendre. La mise en place d'une filière Uranium à Madagascar, c'est à coup sûr, l'irradiation de régions entières pour des siècles. C'est presque une métaphore de l'absence d'avenir à long terme de ce pays. Pour ce qui est de l'espoir dans le présent, le chaos en tient lieu.

Zanahary sy ny Razana (Dieu et les Ancêtres) auraient-ils abandonné Madagascar ?

A lire, l'article de Thomas Deltombe dans le Monde Diplomatique de mars 2012.
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/DELTOMBE/47518

2.Posté par buzz le 28/03/2012 07:42

Pas de discrimination s'ils vous plait .
Sous entendez vous que toutes les civilisations ne se valent pas ??
Tss tss

3.Posté par Gajik le 28/03/2012 21:54

C'est vrai que produire de l'uranium et avoir une centrale sont deux choses sans aucun rapport. Pas de risque que les malgaches se fourvoient dans le nucléaire (du moins tant qu'on n'a pas trouvé des techniques de fission ou de fusion propres et sûres) car Sarkozy n'en vendra pas comme il en a vendu à Kaddhafi puisque Madagascar est appauvrie de façon méthodique et programmée par les pays du Nord pour mieux la piller et ses copains d'Areva ne veulent qu'une sele choses, comme au Niger : l'uranium au moindre prix.

Par contre, l'idée de Pierre Vergès de mutualiser les financements entre tous les pays de la COI pour créer une raffinerie pétrolière à Madagascar serait quelque chose de très positif. Bien entendu, à condition de retirer l'autorisation d'exploitation par Total des sables bitumineux de Bemolanga, car cette extraction est une des plus polluantes avec les gaz de schiste qui existent. Les Canadiens écologistes ont averti Madagascar sur les crimes contre l'environnement que leur pays a subis, afin qu'ils ne fassent pas les mêmes erreurs.

4.Posté par Radio active le 28/03/2012 22:37

C'est ici à La Réunion qu'on a besoin d'une centrale nucléaire. Il faudrait la coller au fond d'un cirque, comme ça si ça pète, c'est déjà pas mal confiné, et en plus ce sera canalisé par un cheminement qu'on connait déjà !!! Super.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >