Océan Indien

Madagascar: pas de retour au calme, un lycée français pris en otage

Samedi 7 Mars 2009 - 11:56

www.sobika.com
www.sobika.com
Andry Rajoelina a échappé à une arrestation hier soir à son domicile. Pour éviter une nouvelle tentative, des partisans ont bloqué les rues avoisinantes avec des bacs à ordures.
Les forces de l'ordre, ayant franchi le premier barrage dressé  par les partisans d'Andry Rajoelina, ont lancé des grenades  lacrymogènes pour disperser la foule, a rapporté la radio Antsiva.
Les opposants, qui rechercheraient des enfants de personnalités politiques selon le site internet local, ont bloqué la sortie des  élèves du lycée français.
A noter qu’hier soir, environ 500 élèves du lycée français d’Antananarivo, avaient été pris en otage par des partisans de l’opposition. Ils ont pu être évacués plusieurs heures plus tard. Le lycée se situe non loin de la résidence d’Andry Rajoelina.
Aujourd’hui le lycée est fermé, avec la suspension de toutes ses  activités, révèle un communiqué de l'école.
Seul lieu calme, la place du 13 mai, habituellement le théâtre d’affrontements, gardé depuis trois jours par la police. Le président malgache Marc Ravalomanana est bien décidé à rétablir l'ordre et mettre fin à l'anarchie.
Melanie Roddier
Lu 1236 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues