Océan Indien

Madagascar panse ses plaies...

Vendredi 23 Janvier 2009 - 18:10

Fanele s'est éloignée. Ayant perdu en intensité après son passage sur les terres malgaches, la dépression extra-tropicale a causé de sérieux dégâts aux habitants du Sud et du Nord-Est de la Grande Île...


Image Meteosat
Image Meteosat
L'ex cyclone tropical Fanele n'a pas fini de faire parler de lui à Madagascar. Entré par le Sud-Ouest de Madagascar au niveau de la région du Menabe mercredi matin, Fanele a apporté destruction et désolation sur son passage. A l'heure actuelle, le bilan est encore provisoire... 

Selon le Bureau national pour la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), le constat est déjà lourd sur le territoire. Un décès par accident de voiture dans l'Amoron'i Mania, plusieurs dizaines de blessés ainsi que 35 hectares de rizières auraient été inondées. Près de 9.500 sans-abris sont répartis dans les différents centres d'hébergements dans le Sud-Ouest de la Grande Île.

Dans la région très touchée du Menabe, une mission de survol a été réalisée. Le problème actuel réside dans les dégâts occasionnés aux réseaux de communications, ce qui empêche d'avoir une idée précise du bilan et empêche donc de mettre en place un plan d'action approprié.

Au delà de la région du Menabe, les régions d'Ihorombe, de la Haute-Matsiatra, d'Atsimo-Atsinanana et enfin, d'Anosy ont aussi été balayées, ce qui ne facilite pas le travail des autorités locales et nationales. D'autant que des crues dévastatrices ont également été observées dans cette région...

Le réseau d'eau a aussi été durement touché. Coupée depuis mardi dans la soirée, l'eau est impropre à la consommation. Ce qui n'empêche pas les populations locales de la consommer. La Croix Rouge devrait apporter des pastilles de décontamination très attendues.

Le Nord-Est de l'île n'a pas non plus été épargné par le passage d'Eric. Les fortes pluies accompagnées de rafales violentes de la forte tempête tropicale ont causé des inondations importantes ainsi que la destruction de nombreux bâtiments près de Taomasina jusqu'au Mananara Nord...

Sud-Ouest, Sud-Est, Nord-Est : toute la Grande île a été touchée ce qui correspond à 9 décès et près de 20.000 sinistrés. Une bonne partie de ces derniers devraient encore attendre plusieurs jours avant d'observer une action concertée des secours et du bureau national de gestion des risques et catastrophes...
Ludovic Robert
Lu 1188 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >