Océan Indien

Madagascar : les partisans des deux camps s’affrontent

Jeudi 26 Mars 2009 - 10:14

Des affrontements ont eu lieu hier entre les partisans de l'ex-président malgache Marc Ravalomanana et ceux d'Andry Rajoelina, l’ex maire d’Antananarivo porté au pouvoir par l’armée. Les Pro Ravalomanana souhaitent un retour de l’ancien président.


Madagascar : les partisans des deux camps s’affrontent
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont réunies dans un parc de la capitale hier matin pour exprimer leur soutien à l’ex-président de Madagascar Marc Ravalomanana qui séjourne depuis lundi au Swaziland. Ses partisans souhaitent qu'ils reviennent au pays pour y rétablir le fonctionnement des deux chambres qui ont été suspendues par Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de transition. Des confrontions entre les partisans des camps ont provoqué plusieurs blessés.

Les pro Ravalomanana ont déclaré vouloir poursuivre leur grève jusqu'à la destitution d’ Andry Rajoelina.
L’ex président Marc Ravalomana a invité ces partisans à poursuivre leur mouvement dans un discours enregistré mardi au Swaziland et déclare vouloir faire tout ce qui est en son pouvoir pour "restaurer la  réconciliation nationale. Nous devons prendre toutes nos chances pour revenir au développement rapide et durable de notre pays".

Le gouvernement de transition a décidé de tenir deux jours d'assises nationales le 2 et 3 avril prochain pour que les deux parties prenantes participent aux choix de la date d'une élection présidentielle.

Depuis que l’armée malgache a transféré les pouvoirs à Andry Rajoelina le 17 mars dernier suite à la démission de Marc Ravalomanana, la Communauté internationale qui comprend l'Union africaine, la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), ainsi que l'Union  européenne (UE) et les Etats-Unis, condamnent les méthodes du président du gouvernement de transition Andry Rajoelina dit "TGV". Elle considère cette prise de pouvoir comme un coup d’Etat.
Karine Maillot
Lu 707 fois



1.Posté par darkalliance le 26/03/2009 12:55

Les voilà ! ceux qui ont bénéficié des largesses du Boucher des Hauts Plateaux ... Ils commencent à gouter à l'amertume du riz sec ! Fini les privilèges ... Ca fait quel effet de devenir pauvre ?

2.Posté par Choupette le 26/03/2009 13:00

Ah, super ! Après s'être goinfré des richesses de son pays et mangé la laine sur le dos de son peuple, il se tire au Swaziland pour faire de la résistance.

Allez Papy, arrête ton char. Laisse les honnêtes gens travailler !

Pourquoi les biens de Ravalo ne sont-ils pas gelés ou saisis ?

3.Posté par AdyGasy-SystemD le 28/03/2009 08:47 (depuis mobile)

Face à l'armée légaliste et sans l'intervention (hypothétique?) de la SADC, la nouvelle opposition risque d'être à court d'arguments; date à suivre: 29 mars= commémoration des évènements de 1947!

4.Posté par Alex le 28/03/2009 09:01

QUEL COURAGE
Voilà un brave président qui na semble pas avoir fait ce qu'il fallait pour le bien être de son peuple lorsqu'il était au pouvoir et . . . .dans son pays.
C'est donc du Swaziland qu'il invite ses compatriotes à mener le combat. Allez y mes frères ; luttez et au besoin donnez votre vie pour moi, je peux encore être votre libérateur, mais pour cela je dois à tout prix ne pas mettre ma vie en danger.
Quel monde à la dérive, le docteur de la montagne ne pourrait il pas intervenir pour soigner ces gens!

5.Posté par Réflexion le 28/03/2009 09:34

Après tout ce que Mr Ravalo a commis comme erreurs, les malgaches ne comprennent toujours pas qu'il faut un changement dans leur pays ! Les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et la classe moyenne n'existe plus. Le malgache meurt de faim et ils souhaitent le retour de Mr Ravalo qui vend leurs terres aux étrangers, qui a toujours été Dictateur et seul son entourage vit royalement ! Il faudrait qu'ils réfléchissent un peu ces malgaches ou bien çà leur plaît d'être dans la misère depuis que la France a lâché Mada.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 10:00 La peste fait 2 morts à Madagascar

Mardi 18 Septembre 2018 - 07:49 Mayotte tremble toujours