Océan Indien

Madagascar : la prise des ministères par le gouvernement de transition a échoué

Lundi 16 Février 2009 - 19:01

La prise des ministères par les douze ministres nommés la semaine dernière par Andry Rajoelina a échoué, les manifestants ayant trouvé portes closes.
Le meeting en lui même a cependant été une réussite puisqu'il a rassemblé plus de 10.000 personnes sur la Place du 13 Mai cet après-midi en centre ville d'Antananarivo. La manifestation sera certainement reconduite demain.


Photo www.sobika.com
Photo www.sobika.com
A la demande d'Andry Rajoelina, ex maire d'Antananarivo auto-proclamé président du gouvernement de transition, les douze nouveaux ministres se sont dirigés vers l’avenue de l’Indépendance afin d’investir les ministères cet après-midi. Mais les 10.000 manifestants qui ont assisté au meeting ont voulu les suivre, malgré la consigne de l’ancien maire de rester à attendre Place du 13 Mai.
Les portes des ministères étant fermées, la foule en colère a manifesté son mécontentement par des jets de pierres sur les forces de l’ordre, qui ont répliqué par des jets de bombes lacrymogènes.
Des religieux de confession chrétienne s’étaient mis en première ligne pour empêcher une éventuelle fusillade, mais ils ont vite été dépassés par les évènements.
Alors que la majorité des manifestants se sont finalement dissipés, une partie d’entre eux a fait un sit-in devant les ministères de la capitale.
Karine Maillot
Lu 802 fois



1.Posté par Zen le 16/02/2009 22:16

Moi je dirai que Mr Ravalomanana doit partir et que la dictature à Mada doit s'arrêter ! En pays de dictature on tire sur le peuple et on exécute la loi martiale c'est ce que les autres présidents dictateurs malgaches ont fait. Quel dommage !

2.Posté par Pierre Dupuy Junior le 17/02/2009 08:00

En même temps, il a été élu et on tente de le déposer avant fin du mandat... Et on tente d'envahir les ministères, palais présidentiels et autres... La France n'est pas une dictature , l'Angleterre non plus, mais je t'assure que si un gars tentait de renverser le gouvernement en rentrant par la force dans un batiment public pour renverser un pouvoir officiel, les militaires tireraient aussi, la loi martiale serait déclarée. On a un même un article sur "l'état d'urgence" et un autre sur "l'état de siège" dans notre Constitution pour ça!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues