Océan Indien

Madagascar: la peste aurait tué 13 personnes dans un village reculé

Lundi 9 Décembre 2013 - 09:31

Madagascar: la peste aurait tué 13 personnes dans un village reculé
Un foyer épidémique attribué à la peste bubonique au sein du village reculé d'Ampatakamavoreny aurait été localisé dans le district de Mandritsara situé dans le Nord-Est de Madagascar au cœur de la région de Sofia.

13 personnes ont ainsi trouvé la mort depuis le début de la semaine dernière et les autorités sanitaires malgaches ont envoyé les premières analyses à l'Institut Pasteur de Madagascar pour confirmer l'origine exacte de ces décès suspects, comme l'indique le journal L'Express de Madagascar.

Pour rappel, 256 cas de peste bubonique et 60 morts ont été dénombrés l'année dernière. La "mort noire" connaît ainsi une forte poussée à partir du mois d’octobre, avec le début des premières chaleurs et une humidité qui va s'en accentuant au fil des fortes précipitations de saison.

Près d'un malade sur cinq infecté par le virus décède. Les spécialistes de la maladie s'inquiètent notamment de la virulence aujourd'hui du bacille de la peste à Madagascar. L'insalubrité et la promiscuité de certaines habitations au cœur de villages pauvres attirent les rongeurs en nombre (rats noirs) ainsi que les puces des rats qui véhiculent la maladie.

Indian Ocean Times
.
Lu 938 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues