Océan Indien

Madagascar : la communauté internationale s'engage financièrement dans le processus électoral

Vendredi 26 Octobre 2012 - 06:50

Madagascar : la communauté internationale s'engage financièrement dans le processus électoral
A quelques encablures des élections présidentielles, législatives ainsi que municipales, prévues à partir de mai 2013, le gouvernement malgache et la communauté internationale ont planché hier sur le financement de ces rendez-vous électoraux majeurs.
 
Et condition sine qua non à une sortie démocratique rapide de la crise politique qui secoue Madagascar, depuis l'éviction de l'ancien président Marc Ravalomanana en 2009.

L'exécutif de la Grande Ile et les Nations Unies ont ainsi scellé sur papier un accord, pour une levée des fonds nécessaires, à la mise en place des opérations électorales estimées à 51 millions d’euros.
 
Le Projet d’appui au cycle électoral à Madagascar (Pacem) a été acté sur la forme, au ministère des Finances et du Budget, à Antaninarenina.

31 millions d’euros manquent pour boucler le budget du processus électoral
 
La signature du Pacem est un document formel, permettant à la communauté internationale de s'engager, avec un soutien financier clairement défini, sous la forme de promesses de fonds, par exemple celles de l’Union européenne, de la Norvège et de la Suisse.
 
Tous les partenaires qui aident Madagascar à sortir de l'impasse politique, n'ont pas voulu s'étendre sur leur part de contribution respective.

Un bémol de taille a également retenu toutes les attentions. 31 millions d’euros manquent encore à l'appel, pour boucler le budget total nécessaire au processus électoral à Madagascar.


Source: http://www.indian-ocean-times.com/
Fabrice François
Lu 827 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter