Océan Indien

Madagascar : Vers l’application des accords de Maputo

Lundi 5 Octobre 2009 - 11:51

Madagascar : Vers l’application des accords de Maputo
Une lueur d’espoir sur la sortie de la crise politique à Madagascar se profile à l’horizon. Hier, le président de la transition, Andry Rajoelina, a donné son approbation sur l’application des accords de Maputo et ainsi, le numéro 1 de la transition s’est vu dans l’obligation de mettre un terme au fameux tandem Rajoelina-Roindefo. Lors d’une émission diffusée sur la télévision nationale hier soir, le chef de file de la mouvance a rendu public sa décision avec les propos : "J’accepte d’appliquer les accords de Maputo", tout en précisant que "je suis prêt à nommer un Premier ministre de consensus et d’instaurer toutes les Institutions de la transition prévues dans les accords de Maputo".

Mais, allant dans ce sens, Andry Rajoelina a tenu à poser ses conditions. En effet, il a exigé des garanties sur écrit à la communauté internationale et a réclamé la suspension des sanctions contre Madagascar et le peuple malgache, l’aide pour toutes les élections organisées durant la période transitoire pour la mise en place de la quatrième République, le retour des financements pour les actions au développement comme les 302 millions d’Euros de l’Union Européenne et les 180 millions de Dollars de la Banque mondiale, suspendus depuis la crise.

Avant la décision, le président du régime transitoire a effectué des rencontres avec ses partisans, les membres de la société civile, les représentants des Forces armées et les différentes forces vives de la Nation.

Article reunitoo.re
Lu 1347 fois



1.Posté par ENGRAND le 05/10/2009 13:47

Une lueur d'espoir ne se refuse pas même si tout n'est pas gagné pour acceder à une véritable démocatie.
Cette décision de M.Rajoelina va certainement permettre de lever toutes les sanctions internationales.

2.Posté par saintex le 05/10/2009 14:53

Bonne nouvelle pour ce merveilleux pays et son peuple pourvu que ça dure.

3.Posté par Caton2 le 05/10/2009 16:09

Hélas, je ne partage pas votre optimisme. M. Rajoelina amuse encore la galerie. Il inverse les rôles dans une manœuvre qu'il croit habile. Sa demande de garantie par écrit à la communauté internationale n'a aucune chance d'aboutir car c'est à lui de donner des garanties à la communauté internationale.
Ce type est tordu. Pauvre peuple malgache!

4.Posté par Montfort le 05/10/2009 18:04

Aucune chance pour que ca aboutisse de main car ca n'est pas à un DJ fils à papa de poser ses conditions, c'est à la communauté internationnale de le faire et d'imposer le respect des accords. A coté de cela le David Guetta local n'a plus guère le choix, surtout au niveau de la communauté auprés de laquelle il n'a aucune légitimité, plus personne ne l'écoute ni ne l'entend la grenouille qui se croyait aussi grosse que le omby est entrain de se dégonfler comme une toute petite baudruche , un pet de lapin qui va encore nous perturber la couche d'ozone... Pauvres Malgaches qu'attendez vous pour nous refaire un 1789 ??? Et encore en 1789 tous les Francais (sauf mes ancêtres Bretons) étaient derrière la République, là il n'y a que 5 a 10 mille fils à papa de Tana derrière un petit couillon qui ne sait plus comment s'en sortir. Moi je pense qu'il devrait entrer à france telecom....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter