Océan Indien

Madagascar : Une ancienne ministre dénonce "le double langage du gouvernement français"

Vendredi 11 Juin 2010 - 15:02

RSPEAK_START "Honte à vous (la France) de ne pas respecter vos propres valeurs"

L'ancienne ministre malgache Elyett Rasendratsirofo a convoqué la presse ce matin afin de dénoncer "le double langage du gouvernement français". "Une main brandie le renouveau à Nice. L'autre main fait le contraire à la Réunion", regrette la citoyenne malgache et néanmoins francophone. "Honte à vous (la France) de ne pas respecter vos propres valeurs", indique-t-elle.

Elle constate que le Sommet de Nice n'a pas convié la Grande Ile mais que la COI (Commission de l'Océan Indien) du 8 juin dernier à la pyramide inversée a reçu une délégation issue de la HAT (Haute autorité de transition), elle-même présidée par l'ancien maire d'Antananarivo Andry Rajoelina, homme fort de l'île depuis "le putsch" du 17 mars 2009 qui a évincé l'ancien président Marc Ravalomanana. "La COI est perçue comme un instrument de domination française", affirme Elyett Rasendratsirofo, ancien professeur d'Histoire au collège Saint-Michel à Saint-Denis.

Elle dénonce aussi le manque de solidarité de l'île Maurice, qui est comme Madagascar, à la fois membre de la COI et de la SADC (Southern African Developement Community). "Il était de ce fait logique d'attendre du gouvernement mauricien qu'à l'instar de l'Afrique du Sud à Nice, il se montre au sein de la COI solidaire de la position de la SADC, qui est donc officiellement la sienne".

Dans son discours, Elyett Rasendratsirofo parle aussi du groupe Tiko, appartenant à l'ancien président, Marc Ravalomanana, qui serait un acteur principal de l'essor de l'économie malgache avant la crise. Une crise qui réjouirait "des îles qui n'auraient en réalité de 'sœurs' que le nom et dont les investisseurs seraient ravis de prendre la place du puissant groupe Tiko", n'hésite pas à déclarer la professeur, qui se dit apolitique.

Défendre la liberté d'expression en perdition dans son pays

Elle invite les journalistes de l'île à aller constater "le non-respect de la démocratie sur place" et invite à défendre la liberté d'expression en perdition dans son pays. Selon elle, aucune presse de l'opposition ne sera autorisée à couvrir les élections prévues au mois de novembre prochain. Elle craint également que le référendum constitutionnel prévu le 12 août 2010 ne soit pas fait de manière "démocratique".

"50% de la population malgache est non-alphabétisée"

Elyett Rasendratsirofo rappelle que "50% de la population malgache est non-alphabétisée" mais que "la HAT utilise tous les moyens de pression pour faire voter la masse populaire, en l'absence des médias jugés de l'opposition(...)". Elle rappelle l'arrestation des journalistes de la radio malgache Fahazavana, "certainement partisans de Ravalomanana", précise-t-elle, et dont six ont passé une semaine en garde à vue à la Brigade criminelle avant d'être transférés à la prison centrale d'Antananarivo.
RSPEAK_STOP
Karine Maillot
Lu 7813 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

60.Posté par Michel Bourbon le 09/12/2010 15:55

constatez chers lecteurs que cette ministre retraité de la France (...), ses enfants comme elle ont bénéficié des avantages de la France, elle est au pays et vie confortablement dans les hauts de Tana, avec la possibilité de sortir quand elle le souhaite, les enfants sont en France métropolitaine, avec toute notre sueur, celle de nos ancêtres, donne à manger à un chien,et il te mordra!!!! disait un gra moune sou pied mangue à la Riviere!! il y a une villa qui à été achetée à Maurice par.......... plusieurs millions de $ et un compte en off shoore!!!! en usd, ........... et oui, donc faisons de la politique , trahissons nos amis, taisons nos orateurs et courage, nous gagnerons en promettant au peuple des piscines olympique, des stades, des maisons ...............Oui Monsieur MORABE, l'avion privé c'est MORABé, tout MORABé

59.Posté par La France, le c.. entre deux chaises ! le 16/07/2010 09:41

Réactions au discours de Jean Marc Châtaigner
Ingérence, aux yeux de René Lilyson
vendredi 16 juillet 2010 Madagascar-Tribune.com

Par les réactions qu’il provoque, le discours de l’ambassadeur de France, Jean Marc Châtaigner, prononcé à l’occasion de la fête nationale dudit pays continue à marquer l’actualité malgache.

Certains propos font penser qu’une partie de la classe politique reconnaît à ces propos très critiques vis-à-vis d’elle-même une certaine vérité et un souci d’impartialité. Mais l’embarras est visible de voir ces critiques énoncées de manière aussi visible par un diplomate étranger.

Du côté de nombreux hommes politiques proches du pouvoir, de Camille Vital à Pierrot Rajaonarivelo en passant par Roland Ratsiraka, on souligne que l’ensemble des malgaches doit accueillir les déclarations de l’ambassadeur de manière positive, tout en regrettant plus ou moins discrètement que les malgaches ne soient pas écoutés lorsqu’ils expriment des propos similaires. Côté opposition, les réactions sont sur ce point finalement assez proches, à l’instar de celles de Ramisandrazana Rakotosoa ou du Dr Ramiandrisoa Joseph.

Les lignes de partage politique se dessinent essentiellement sur deux points : d’une part, la défense de l’ensemble des médiateurs internationaux qu’a faite Jean Marc Châtaigner qui, faisant allusion aux allégations concernant les diplomates français ou de la SADC, n’a pas hésité à les qualifier de diffamations ou d’insultes publiques, et d’autre part sa demande de dissolution du FIS.

Sur ce dernier point, le Premier ministre Camille Vital a souligné que la création de cette unité répondait à un besoin, et que le pouvoir a pris en son temps ses responsabilités face à une situation délicate.

S’exprimant sur une station de radio privée de la capitale, le commandant du FIS, le lieutenant colonel René Lylison a été plus virulent en qualifiant l’attitude de l’ambassadeur de France d’ingérence inacceptable dans les affaires de Madagascar. Aux yeux de René Lylison, l’attitude de la France est biaisée par le fait qu’un certain nombre de personnes arrêtées par le FIS ont la nationalité française, mais ce n’est pas parce qu’une personne a une double nationalité qu’elle peut violer les lois de Madagascar. Ainsi Ralitera Randrianandraina est poursuivi dans le cadre de l’affaire de la tuerie du 7 février 2009 ; Naika Eliane l’est dans le cadre de l’affaire des bombes artisanales, et Ambroise Ravonison est accusé d’avoir commis un outrage public au président de la HAT.

Recueilli par Yann

58.Posté par rhaj le 23/06/2010 14:38

Monsieur Joseph, le message que rapportent Elyett et Naika n'est que la suite des messages qu'ont envoyés les organismes internationaux sur la situation des Droits de l'Homme à Madagascar avec ce régime de Rajoelina:
- de l'Amnesty International - de l'US Department of State - des Européens - de l'IGC.

Surtout ne vous enfermez pas vous-même dans le monde et vision de Rajoelina, monsieur Joseph, et continuer à croire et à essayer de faire croire au gens que rouge est rose : - il y a bien eu coup d'état - les Droits de l'Homme sont bafoués - la liberté de paroles et de manifester sont réprimés à Madagascar.

Références:
- www.amnesty.org/en/library/asset/AFR35/001/2010/en/6e05b73b-1337-4a57-b80b-4c6d3e7fef61/afr350012010en.pdf
- www.state.gov/g/drl/rls/hrrpt/2009/af/135962.htm
- www.crisisgroup.org/en/regions/africa/southern-africa/madagascar/156-madagascar-ending-the-crisis.aspx

57.Posté par Joseph le 23/06/2010 12:47

Allez aussi voir les réalités Malgaches sur le nouveau site du Gouvernement Malgache.
Vous y avez quantité d'infos, de vidéos, de reportages photos et d'infos très diverses. De la couleur, de la vie, de l'espoir, du CHANGEMENT bien réel, tangible, qui va, malgré l'introduction parmi les gens du Gouvernement parfois d'arrivistes, de brebis galeuses ou à tous les niveaux de l'Administration de traîtres à la cause démocratique, mener de toutes façons Madagascar à une Constitution solide comme un bloc de fer qui sera la base de la IV° République ... Madagascar va connaître enfin sa Première vraie Démocratie.

Les fausses incrédules Elyette et Eliane ne le sont pas du tout : c'est parce qu'elles savent mieux que quiconque ce qui se prépare contre les anciens dictateurs et leur Clan qu'elles deviennent aussi agressives dans le mensonge et l'abjection.

Les Malgaches de la Réunion sont pour la plupart de vrais incrédules pessismistes et défaitistes parce qu'ils n'ont connu que la corruption depuis 50 ans. Il est normal que tous ces gens ne croient plus en rien et ne pensent qu'à leur propre vie personnelle. C'est sur ce terreau d'incrédulité que ces femmes exercent leur propagande perverse.

la HAT va leur démontrer, même sans aide de quiconque et malgré les attaques fumeuses de ce genre de personnages odieux, que Madagascar est sur la voie du développement. Pas de 7% de BIC rafflé par le Clan ravalo, mais pour TOUS les Malgaches. Avec l'aide de tous les vrais Patriotes :

http://www.madagascar-presidency.gov.mg/

Note : aux dernières nouvelles, les amis GTT de ramatoa Elyette et Eliane ont écrit une lettre à KASSAV pour leur demander de renoncer à leur tour de chant à Madagascar ! Evidemment sans aucun echo. Ils sont tellement aux abois, qu'ils en arrivent à sombrer dans le ridicule.

Comment ces gens pourront-ils débarquer un jour à Ivato la conscience tranquille ? Heureusement pour eux, ils sont tous Franco-Malgaches, donc protégés par les acquis des luttes démocratiques du Peuple Français depuis 1789 au prix de milliers de morts, de sacrifices et de révolutions.

Ces GTT sont des parasites pour la France et je ne comprends pas qu'ils puissent avoir des complices en France pour les autoriser ainsi à commettre des troubles, ce qu'on a interdit aux Kurdes ou aux Sri-Lankais par exemple, alors que ces causes étaient vraiment moralement justes contrairement à la cause GTT qui est de foutre le bordel pour faire revenir au pouvoir un délinquant riche à milliards.
Madagascar se prépare à avoir un jour sur son sol une nouvelle catégorie de gens qu'on appellerait des fascistes en France, des activistes violents et manipulateurs : le GTT.

Ils tiennent le NET par leur argent et par l'argent de leur Dada de Pretoria, mais sur place, demandez vous, chers lecteurs réunionnais, ce qu'ils représentent : un pet de lapin ! une poignée de pasteurs fous criminels, un Peticon hystérique, trois pauvres clowns par ci, quatre avocats grassement payés ... quelques petits 4Mi par ci par là pour faire du nombre à envoyer au casse-pipe, deux vieillards Ratsivava Ratsizarizari aux commandes de ces combattants d'arrière garde.

Le GTT c'est le mensonge et la violence au service d'un Commerçant qui s'est enfui avec la caisse après avoir spolié l'etat Malgache. il n'y a pas d'autre vérité.

56.Posté par Joseph le 23/06/2010 00:16

PRECISION AU SUJET DE LA GAZETTE :

Afin d' éviter aux vrais putschistes ( vous savez les supporters de Ravalo, celui qui a remis inconstitutionnellement le pouvoir à trois militaires (dont l'un d'eux est devenu le Ministre des Affaires Etrangères de la HAT ! ah ah ! hi hi ! ho ho !), de ce fait donc Ravalo le VRAI et seul AUTHENTIQUE putschiste) de dire encore que La Gazette est un media payé par Rajoelina, merci de lire leur éditorial de ce jour qui dit le contraire. Ils critiquent le désintérêt de la HAT envers eux alors qu'ils soutiennent le changement démocratique. Appréciez ce que veut dire le changement à Madagascar, Mmes Eliane et Elyett et ce qu'est un VRAI journal qui appelle un mensonge un mensonge :

Editorial par Frank Raharison :

http://tinyurl.com/3aoequ9

55.Posté par Joseph le 22/06/2010 23:55

Non, Joseph n'est pas seul au monde à dénoncer l'imposture de ces deux femmes. Lisez l'article de ce jour de la Gazette. On s'en fout de Joseph, combattez les idées, par les personnes. On s'en fout de Eliane et de Elyett, ce sont leurs idées qui sont à combattre, leurs mensonges grossiers.

pour l'info de tous, sachez que, le jour même de la tentative de coup d'état perpétrée par les pasteurs du HPM (branche extrémiste du FJKM) avec la complicité de trente gendarmes corrompus et de la radio Fahazavana au Mausolée et à Duschesne, LA GAZETTE DE LA GRANDE ILE a été victime d'une attaque par les hommes de main de Fetison Andrianirina, alias Peticon, l'homme de paille de Ravalomanana.

Les journalistes n'ont dû leur survie qu'à l'intervention rapide de l'armée qui était en opération de maintien de l'ordre à quelques centaines de mètres de là. Les bureaux ont été saccagés. Cà, la bande des trois n'en parle jamais, ils préfèrent (Zafy en tête!) défendre la radio fasciste et les émissions clandestines des Parpaillots !

La Gazette a dénoncé publiquement et nommément Fetison d'être à la tête de cette agression, ce qui n'a JAMAIS ETE DEMENTI PAR L'INTERESSE. Pour tous les adeptes de Peticon qui veulent faire croire que les trois mouvances seraient majoritaires et possèderaient la main mise sur tous les media hormis La Verité et Madagate, attendez vous à ce que les élections prochaines vous mettent une telle déculottée historique que vous serez vite relégués là où est votre place : dans les poubelles de l'Histoire. Vos actions de désinformation auprès de gens mal informés en dehors du pays sont dérisoires à côté du mouvement de fond qui est en train de balayer le vieux monde auquel vous ne pouvez vous accrocher que loin du pays.

Et ce n'est pas Chissano qui revient mettre son boxon pro-Ravalo le 24 Juin, comme par hasard à deux jours de la fête nationale, avec ses copains de l'Union Européenne qui re-servent ce même jour leur ignoble chantage à l'argent, ni le rapport arrogant et méprisant de la Banque Mondiale (ce qui montre l'orchestration entre tous ces groupes de pression téléguidés depuis Pretoria) qui vont salir la fête Nationale, ni les menaces des vôtres de mettre le feu aux maisons qui arboreront le drapeau National.

Voici l'article de la Gazette à la gloire des deux représentantes de commerce de Tiko Industries :

A La Réunion: Deux prétendues exilées s’exhibent

Mardi, 22 Juin 2010 06:03

Deux femmes, Elyette Rasendratsirofo et Naika Eliane, ayant chacune la nationalité française, respectivement ministre éphémère des Affaires de Marc Ravalomanana et ancienne sénatrice TIM, se mobilisent beaucoup à l’île de La Réunion pour discréditer Andry Rajoelina et la HAT. Samedi dernier, elles ont tenu une conférence à Saint-Denis, devant un parterre plutôt clairsemé, en vue d’appeler les Réunionnais à soutenir M. Ravalomanana. Bref, deux femmes hystériques qui n’ont finalement pas convaincu totalement l’assistance…
En tout cas, l’on s’étonne que les autorités réunionnaises aient autorisé celles-ci de dénigrer le pouvoir à Madagascar à partir d’un territoire français. Quid du devoir de réserve ? Jusqu'à preuve du contraire, elles n’en ont pas le droit. Mais, de par la complaisance, voire la complicité, du préfet de La Réunion, Mmes. Rasendratsirofo et Naika ont pu largement s’exprimer, à travers des propos mensongers, quant à la situation politique qui prévaut actuellement dans la Grande Ile. Malheureusement, les proches d’Andry Rajoelina ne disposent pas d’un réseau à l’île sœur pour donner la réplique à cette campagne de désinformations... Une carence de plus dans les rangs de la mouvance d’Andry Rajoelina.


54.Posté par LeMakiMaské le 22/06/2010 20:12

Il serait tout de même bon pour les "anciennes" parties prenantes de se référer, et de diffuser plus largement les communiqués du SeFaFi qui est tout de même reconnu pour son impartialité et son indépendance (LUI)

A ce titre je me réfère au communiqué du 28 février 2009 et concernant :

u[Les pratiques politiques et les moyens d’accéder au pouvoir depuis 1972]u

Le texte est assez long, aussi je ne vous montre que l'introduction ici et le lien vers l'article complet publié sur Mada-Tribune à la suite.

Après un demi-siècle d’indépendance, Madagascar n’a pas encore trouvé les formes juridiques et les pratiques politiques lui assurant la stabilité du pouvoir. La crise ouverte en janvier 2009 renvoie à celles qui ont précédé en 1972, 1975, 1991 et 2002. Cette succession de révoltes et d’affrontements qui ont tenu lieu d’alternance nous interpelle à nouveau : est-ce une fatalité, une malédiction dont le pays ne pourra se défaire ? Ou serait-ce le résultat de comportements individuels et collectifs dont la mesure n’a pas encore été prise, mais dont il est possible et urgent de se défaire ? Le moment est venu de mettre un terme aux dérives qui caractérisent l’évolution de notre pays, en stabilisant ses institutions et en moralisant ses mœurs politiques.

L’instabilité politique, économique et sociale, devenue chronique à Madagascar, tire son origine de la théorie et de la pratique du pouvoir d’État.

.../...
http://www.madagascar-tribune.com/Une-relecture-proposee-par-le,11250.html://

DONT ACTE : TOUS DANS LE MÊME SAC ! ET AU BOULOT S'IL VOUS PLAIT !!!

53.Posté par LeMakiMaské le 22/06/2010 17:56

à Relai et Le Malgache (et aussi Joseph)

Il me semble bien comprendre les efforts de lobbying de chacun en faveur de son clan, mais il est vrai également que ce débat est en train de dévier au pugilat (sans compter les invectives) et qu'il perd de son intérêt primaire.
Un débat existe parce qu'il y a matière à débattre, mais vous ne me semblez guère démocrates messieurs :
- Vous invectivez (parfois au bord de l'insulte) lorsqu'on argumente pas dans votre sens.
- Vous interdisez le débat aux non-malagasy (les vazaha) et surtout aux Français !
- Vous me semblez bien partials dans votre analyse de la situation économique du Pays en décembre 2008, et bien présomptueux (ou aveugles) quant au respect du bien-être du peuple malgache. (par ailleurs je m'insurge contre ces casseurs et autres pilleurs qui ont mis Tiko/Magro à SAC !)
- Bien sur que Ravalomanana a fait plus de bien au Pays et au Peuple en 5 ans que cet amiral de pacotille en 35 ans de destruction. Je me demande d'ailleurs bien ce qu'ils viennent encore intervenir dans le débat actuel ces guignols.
[i(en aparté, je vous avoue que pour un européen il est incompréhensible que celui qui VOUS a tant fait souffrir, qui a mis "notre" Pays à sac en 35 ans de dictature ait pû revenir au pouvoir en 1998 ! Encore un méfait de la France-Afrique ?)i]
- Vous critiquez Rajoelina parce qu'il a un passeport français : ce n'est pas un critère objectif ! Combien de malgaches, de tous bords, possèdent un passeport français ? Cela les place t-ils d'office comme anti- Ravalomanana ?
- Vous AUSSI avez pris le pouvoir par la force en 2002 ce me semble...

Cette situation politico-économique actuelle, comme d'autres de par le monde, ne pourra être résolue QUE par l'organisation d'un référendum et d'élections à la charge complète de l'ONU depuis le recensement électronique et l'explication neutre des enjeux, la propagande équitablement financée et les consultations électorales (électroniques) jusqu'au dépouillement final. A la suite il serait bon d'ajouter une période de transition de 2 à 3 ans sous tutelle afin d'initier la réforme complète des administrations et la "bonne gouvernance"

Mais ceci n'est qu'une UTOPIE... ceux qui diront que je me trompe (c'est à dire que ce n'est pas une utopie) n'ont qu'à analyser ce qui s'est passé en Haïti après cette si dramatique catastrophe naturelle, car ceci est révélateur :
Les pays du Nord (Europe, USA, etc.) ont essayé d' intervenir (devoir d'ingérence) dans la gestion de la manne (quelques milliards de $ US tout de même) qui devait servir à reconstruire le pays. Au bout de 72 heures, le "gouvernement" refait surface (physiquement) et déclare qu'il est en pleine capacité de gérer la crise et... la manne financière, alors que 75% des administrations aient été détruites ou pillées
Près d'un an plus tard, OU EN EST HAÏTI ??? Au même point qu'il y a un an ! PARDI ! Toujours ces champs de ruines, toujours ces bidonvilles qui se sont déplacés de quelques kilomètres, toujours ces villages de tentes "humanitaires", toujours ce Peuple qui crève de faim et de manque d'hygiène, toujours cette même OLIGARCHIE, cette même NOMENCLATURA qui se pavane sous la protection de sa milice de "tontons-macoutes" et continue son " travail " mafieux avec les narco-dollars. Hélas toujours aussi ces Casques-Bleus qui finissent par s'haïtianiser...

52.Posté par Vécu à Tana le 22/06/2010 10:14

Commémoration vue de l'intérieur ! Bonne lecture !

http://reflexiums.wordpress.com/2010/06/21/commemoration-des-50-ans-dindependance-de-madagascar/

51.Posté par relai le 22/06/2010 00:39

Le Malgache,

Moi, je n’ai jamais pris au sérieux les « proses » de Joseph. Du n’importe quoi à ne plus finir. Le pire c’est qu’il se prend au sérieux. La dérision. Mais c’est vrai qu’il est nécessaire de le recadrer de temps à autres.

Joseph,

Je reprends juste un paragraphe. Le reste sans intérêt, mauvais plats plusieurs fois réchauffés.

"Qui peut croire qu'une sénatrice du TIM ait pu être violentée en septembre 2009 sans que les organes de presse du GTT, du TIM, de Ravalo, ne se soient aussitôt emparés de cette affaire qui aurait fait la Une de tous les journaux ? QUI PEUT CROIRE CA ?"

Belle question. (Je dis bien « belle » et non « bonne »). Il faut être un « JOSEPH » pour produire un post aussi long, pour ne rien dire. Ou plutôt, toujours les mêmes loufoqueries, voire idioties déversées, sans cesse ici, juste pour le besoin d’un « règlement de comptes personnels », de plus en plus apparent. Et avec çà, monsieur voudrait être crédible.

Pour faire court, car ça vaut vraiment pas la peine de s’y attarder, la réponse à la question est simple : Vous n’êtes pas à Madagascar, mais au Port, donc vous ne pouvez pas savoir. Mais il y a, au moins, un de vos compatriotes qui y croit : le Pseudo Ambassadeur de France, pour l’avoir constaté lui-même.

Joseph, vous avez de l’audace, voire, outrecuidance, mais vos balivernes passent de plus en plus difficilement.

50.Posté par Le Malgache le 21/06/2010 20:23

Joseph "propagande anti démocratique ">

Et dire qu'on m'a censuré pour moins que ça!!!

C'est "La Vérité qui (vous) blesse" ou quoi? Qu'est ce que vous voulez que je vous dise? Vous avez tout un peuple qui réclame le respect de ce qu'il a voté il y a 7 ans, ou moins (LOL).

Vous êtes "Informé" de quoi? par qui?

Je vous signale (au cas ou la presse démocratique ne l'a pas encore fait) que ce sont exclusivement avec une partie des malagasy illettrés que ce régime a pu faire son coup d'État. Il ne faut peut-être pas parler trop tôt quand vous nous qualifiez d'ignares et de naïfs même si vous vous adressez à un presque illettré. Nous sommes des illettrés, mais nous ne sommes pas tous bêtes.

La seul chose qu'on peut reprocher à l'époque Ravalomanana, c'était le manque de communication. Beaucoup de gens ignorent la nécessité de ce qu'on leurs offre. Parce qu'on n'est pas des vantards : le TAM TAM est réservé pour la fin de mandat. Une fin de mandat avec tout les rapports qui témoigneraient du réel développement de notre pays. Andry Rajoelina & co s'est empressé de tout arrêter de peur que l'on puisse devenir enfin quelque chose. Il a pris soin de tout effacer et c'est lui même qui l'a dit à la place du 13 mai.

Les Malagasy sont trop polis. On aurait du confirmer et proclamer notre soutiens aux opérations de développement de Ravalomanana dès le début des manifestations démocratisant sur la place du 13 mai. Mais nous, trop bons -trop cons (expression bien française), prônons la liberté d'expression. Ce qui est malgré tout ce que vous pourriez argumenter, loin d'être le fort de Rajoelina & Co. Les arrestations des journalistes et des orateurs en témoignent.

En qualité de quoi prétendez vous connaître le désire des malagasy? Personnellement, je trouve déplacer les revendications qu'ils font quand ils disent que c'est "La vraie indépendance" en tenant la main de la Mère Patrie. Le pire c'est que, contrairement à ce qu'on a vécu pendant 7 ans (ou moins), qu'on a rien pour la fêter. De plus, malgré les interventions pour ramener le plus de monde possible, nos cœur n'y est même pas. je dirais que le désire des malagasy se saurait après une élection démocratique sous la surveillance de tout les nations possibles sauf la France (sans être raciste mais pour des soucis de neutralité).

Et puis, la constitution "EN BÉTON" qu'ils ont fait, sans parler des boulons et des écrous, ils ne l'ont pas fait pour les malagasy. Non non, ils l'ont fait pour leurs intérêts personnels. Raison pour laquelle celui que vous qualifiez de Fuyard est de fait un homme honnête et n'a pratiquement pas toucher à la constitution.

Serait-ce vous qui nous prenez pour des C. C'est surtout vous qui avez le talent d'amoindrir tout nos maux, tout nos dires, tout nos actions. Et cela en minimisant entre autres les témoignages d'une dame que n'importe quel malagasy sain d'esprit aurait respecté.

Les mensonges que vous avez vécu sous Vichy est à vous. Vous extrapoler facilement les faits. Tentez-vous de nous faire admettre que la HAT est un ange et que de sa bouche sort des fleurs de "Bonnes nouvelles" et non pas des mensonges stratégiques historiquement le propre d'un régime malhonnête.

J'attends de pied ferme, l'application d'un éventuel mandat d'arrêt international contre ces malagasy. J'en serais étonné de voir que votre maladie puisse atteindre le monde entier. J'ai confiance en l'Homme et à ces nations qui ont encore assez de neurones pour distinguer le bien du mal.

Personnellement, j'assume tout mes actes, même sur ce site, au cas ou vous voulez me traduire en justice. Même en justice française. Et je pense que ces malagasy non plus n'ont rien à se reprocher. Mais bon, je ferai beaucoup d'effort pour ne pas blesser nos lecteurs.

L'ennemi principal des malagasy sont des marionnettes bien malagasy mais qui ne peuvent rien faire sans leur maître. C'est une stratégie très efficace chez les enfants. Maintenant, arrêtez vos "spectacles", ce n'est plus amusant, s'il vous plait!!!! LOL u[qt[

49.Posté par Joseph le 21/06/2010 13:00

Madagascar-tribune.com que vous citez comme référence suprême de la vérité, était un "journal" du Net assez correct, mais qui a été peu à peu envahi par le Clan Ravalo qui, comme une cellule cancéreuse envahissante a commencé à introduire son "ndimby" puis est devenu une annexe de plus du GTT sur le Net. Désormais ses "articles" sont devenus de la propagande anti démocratique au seul profit de celui qui les finance depuis Pretoria. Ce n'est jamais direct, c'est comme tout cancer, très malin. C'est de toutes façons à usage des ignorants et des naïfs et n'a aucune influence sur les gens informés.

Il est évident qu' on assiste en ce moment à une offensive médiatique du GTT tous azimuths car la sauce démocratique est justement en train de prendre à Madagascar et le danger de dissolution dans la démocratie des trois mouvances adeptes de la corruption est bien réel et se précise. D'où le passage à la vitesse supérieure dans les offensives médiatiques de propagande

Il faut maintenant salir le désir des Malgaches de fêter le 26 Juin qui marque le 50ème anniversaire du RETOUR de l'Indépendance. Et précisément, ce qui est en jeu cette année c'est l'avènement d'une Indépendance véritable après 50 ans d'une "indépendance" affichée par des gouvernants successifs soumis aux injonctions du néocolonialisme.
Cette fête est celle de la fierté retrouvée de vouloir un Madagascar maître de son destin, par l'élaboration d'une Constitution en béton et d'un Code électoral sincère et transparent.
toutes choses dont ni Zafy ni Rati ni Ravalo ne veulent car cela signe l' arrêt de mort des système mafieux antérieurs. Appréciez le relent xénophobe de l'auteur du post antérieur sur les artistes "vazaha" ! je parierais que si Ravalo avait la possibilité (pas en argent, car il l'aurait largement) de faire venir Johhny pour défendre l'ancien régime, l'auteur du post ci dessus ne le trouverait plus si "vazaha" que çà. Idem si l'artiste en question était un partisan du fuyard.

Ceux qui refusent cette fête de l'avènement d'un Madagascar nouveau, refusent qu 'une IV° république signe le départ de la Première Démocratie Malgache (titre du livre de Nirina Rajaonison, Malgache de la Réunion)

Dernière offensive, celle du GTT à la Réunion avec la tournée de propagande mensongère de Naika Eliane de retour de l'ONU, des ACP et de Genève (qui la paye ?). Vous aurez remarqué que le Collectif et Andriantavy ont pris bien soin de ne pas apparaître sur les photos (voir l'organe pas très net du GTT sur le Net qui montre les bobines réjouies et bien nourries de l'assemblée des suppôts franco-malgaches de Ravalo-Naika ), afin de convaincre les naïfs que le Collectif et le GTT ne sont pas deux des tentacules de la pieuvre Ravaloïque en cette île.

La Méduse de Ravalo n'hésite plus à mentir ouvertement sur des prétendues exactions subies en septembre 2009. Elle s'explique très maladroitement sur le fait qu' elle n'ait pas parlé plus tôt, en disant "qu'elle ne peut plus se taire" ! (voir clicanoo)

Ainsi, en septembre 2009 des gendarmes (saouls bien sûr ! et il faut l'être vraiment pour vouloir violer cette dame d'un âge respectable !) l'auraient violentée, et elle, qui se targue de diriger le TIM n'aurait rien dit à l'époque, sans doute par honte ? Elle devait se croire musulmane et en Iraq pour risquer d'être exclue de sa famille si elle avait avoué avoir subi des outrages ? Nous prend elle pour des c... ?

De tels mensonges sur des exactions imaginaires sont d'une grossièreté affligeante! Qui va la croire sinon les naïfs (elle s'adresse bien sûr à eux et non aux gens informés) ?

Qui peut croire qu'une sénatrice du TIM ait pu être violentée en septembre 2009 sans que les organes de presse du GTT, du TIM, de Ravalo, ne se soient aussitôt emparés de cette affaire qui aurait fait la Une de tous les journaux ? QUI PEUT CROIRE CA ?

A force de mentir aussi effrontément, le Clan Ravalo va perdre vraiment pied. il faut qu'ils soient à l'agonie et être vraiment fous de rage pour perdre ainsi le sens de la mesure. Oui, Andriantavy a bien fait de ne pas se montrer avec Naika, mais personne n'est dupe que cette l'opération soit concertée à quelques jours du cinquantenaire du retour de l'Indépendance entre le GTT et le Collectif. Le vocabulaire est le même : voyez comme ces gens sont manipulateurs.

Ce mensonge le plus grossier d'exactions imaginaires nous rappelle les techniques de la propagande sous Vichy : plus c'est gros, plus c'est cru, parce que c'est à destination des ignorants, des indécis. C'est ce public là qui est visé. Diffamez, diffamez, il en restera toujours quelquechose est un principe de base des organes de propagande de Ravalomanana.
Souvenez vous, ce dernier n'a pas hésité à déclarer en Anglais après sa fuite depuis le Swaziland qu'il avait été obligé de s'enfuir dans les bois après avoir signé la passation des pouvoirs aux militaires, sous la menace d'une arme !

Malheureusement pour lui, ce jour là il y avait des témoins dont son propre ami l'ambassadeur Américain Niels Marquardt et des journalistes qui ont dénoncé ce mensonge énorme et ont témoigné que le Palais de Iavoloha était tenu par les seuls partisans de Ravalo. (le lendemain d'ailleurs de la fuite du coquin, pour la petite histoire, on y trouvait des containers de bois de rose!)

Je suppose que désormais après tant de diffamations à Genève, à l'ONU à l'Europe, cette personne malintentionnée et malhonnête devra rendre des comptes devant la Justice actuelle qu'elle accuse dans sa totalité, de corruption tout comme Ravalomanana est l'objet d'un mandat d'arrêt international, pour ces véritables crimes de diffamation contre une Transition qui s'efforce, sans moyens financiers, de changer profondément et durablement le mode de gouvernance de ce pays.

L'Histoire se souviendra de ce genre de personnage dans la lignée des Gallieni et autres serviteurs des élites européennes: désormais l'ennemi principal des Malgaches est Malgache.

48.Posté par fiuman le 21/06/2010 11:05

Qui paye le salaire des fonctionnaires malgaches?
ayez au moins la reconnaissance du ventre!

47.Posté par Alors, dansez maintenant ! le 21/06/2010 08:59

Comment peut-on faire une grande fête onéreuse pour la fête de la dépendance, je pèse mon mot , alors que le peuple s'appauvrit de jour en jour, depuis le coup d'état ?


" En tous cas, on a vu les efforts de Monsieur Andry Rajoelina pour organiser les festivités du 26 juin. Organisation de concerts avec de grosses pointures nationales et des vedettes internationales même un peu périmées, podium géant à Anosy, installation d’un écran géant à Mahamasina. On ne l’a jamais vu bouger le petit doigt pour aller à la rencontre des ouvriers qui ont perdu leurs emplois à cause de son coup d’État, ou de ceux qui ont du fermer leurs entreprises du fait des effets de la crise. Mais dès qu’il y a une fête à organiser, des artistes à produire, des gens à faire danser et l’installation d’un grand écran à superviser, le locataire d’Ambohitsirohitra retrouve un semblant de dynamisme, hérité de son cursus académique d’organisateur de spectacle.

Cependant, derrière les efforts actuels tape-à-l’œil du régime hâtif pour amuser le peuple avec ces concerts, et surtout ces artistes vazaha payés faramineusement pour célébrer l’Indépendance de Madagascar, on note qu’il y a au moins un minimum de culture historique au sein de l’équipe de la transition. Depuis le temps des Romains, on sait que quand le peuple n’a pas de pain, il faut l’amuser avec des jeux de cirque pour qu’il oublie sa frustration, et ne songe pas à se révolter. Finalement, l’élite n’est donc pas en faillite dans tous les domaines. Dommage que ce ne soit pas dans un domaine vital, mais juste divertissant. Quoique quelquefois, les deux mots soient synonymes. "

Extrait de Madagascar-Tribune.com de ce jour

46.Posté par Joseph le 18/06/2010 19:44

"relai" on a le droit d'être fatigué et d'oublier, qualité de ceux qui savent aussi faire le vide pour faire de la place aux nouveautés ! Autant j'ai des certitudes, autant je sais aussi être humble en connaissant mes limites et mon humanité faillible.
Votre attention à mes propos montre que vous vous intéressez de près à ceux qui vous contredisent, mais on est toujours là dans de la diversion qui consiste à centrer le débat sur les personnes pour éviter le débat sur les idées.
Si moi je suis pathétique, vous vous êtes pétri de méchanceté, comme tous les supporters des vieux système mafieux.
Oui, donc, j'ai fait acte de parano, je reconnais.

Ce qui est déplacé, cependant c'est votre invitation à ce que je disparaisse. C'est un trait de votre caractère qui ressort. Je préfère être parfois parano et malgré mes défauts de caractère continuer à défendre des idées de progrès plutôt que de dire aux contradicteurs de quitter un forum qui appartient à tous ceux qui veulent s'exprimer et pas seulement à ceux de votre camp des nostalgiques de ravalo.

Je vous donne un conseil, quand vous voyez ici "joseph", passez aux posts suivants.
Qui vous oblige à me lire ? ainsi je disparaitrai bien plus sûrement.

Bon vouikinde et associez vous bien aux projets de sabotage de la Fête Nationale de votre pays. Mettez bien votre drapeau en berne, ornez le d'un tissus noir, car pour votre Maître c'est vraiment une journée de deuil qui signe la mort des régimes qui ont plongé ce pays dans la pauvreté et la dépendance de l'Etranger.

On saura ainsi qui soutient quoi.

45.Posté par relai le 18/06/2010 17:12

C'est quoi ce cinéma, Joseph?
Le mieux pou vous, c'est d'aller à la conférence comme je vous ai proposé.
Votre résidence au Port, c'est vous même qui l'avez donné ici. Evidemment quand on dit n'importe quoi sur le forum, on ne se rappelle plus de ce qu'on dit.. Je suis certain que vous ne vous rappelez plus du métier que vous nous avez donnez, en même temps. Vous avez même précisé que vous y habitez depuis 20 ans. Vous avez presque donné votre n° de téléphone..C'était un post de dimanche soir où vous racontiez votre après midi, et votre geste de pitié pour un chien blessé et abandonné à qui vous avez donné un bout de pain....Et tout ça, c'était pour prouver que vous êtes bien français...
Vous êtes pathétique. Le mieux pour vous c'est de disparaitre de ce forum. Vous n'avez plus rien à dire à force de répéter les mêmes fadaises .Et je ferais de même car vous commencez à vraiment fatiguer. Mais tout le monde le sait que ce n'est pas possible pour vous
Du calme, Joseph, du calme !

44.Posté par Joseph le 17/06/2010 22:19

relai, l'air de rien est en train de me faire des menaces, il dévoile déjà que j'habiterais au Port pour montrer qu'il est bien renseigné.

La prochaine fois ce sera mon prénom et la fois suivante mon nom puis mon adresse. Voilà bien la mafia de Ravalo à l'oeuvre avec ses services de renseignement, sa stasi locale, son UPK, sa gestapo prête à monter des sales coups en douce.

Vous voyez la mafia du GTT jusqu'où ils vont les salopards. Ce sont des violents prêts à tuer s'il le faut à Madagascar et, ici, afin de garder leurs privilèges prêts à seulement tabasser ou à menacer, de peur de perdre leurs avantages de franco-Malgaches.

Je n'ai pas peur de vous relai ou Philippe ou qui que vous soyez. Je ne me laisserai pas intimider par vos méthodes de fasciste franco-Malgache.

je parie que je vais bientôt vous trouver devant ma porte avec une batte de base ball ?

C'est çà la mafia Ravalo-Naika etc ... Imaginez la sécurité des opposants à Ravalo au pays, avec une telle bande d'enfoirés !

43.Posté par Vécu à Tana le 17/06/2010 10:09

Un peu d'humour, pour changer, de la part d'un habitant de Tana ! Et c'est plus rigolo que magate, au moins, mais tellement vrai !!!!

http://reflexiums.wordpress.com/2010/06/16/madagascar-une-hat-plus-idiote-que-jamais/#comments

Bonne lecture !

42.Posté par Test pour Joseph le 17/06/2010 09:44

Notre subconscient possède et enregistre, sans qu'on le constate, le nom du ou de la vedette qui nous guide et qui est notre modèle.
En faisant le test suivant, vous trouverez cette personne.

> Voici le test : De grâce, faites le test. C'est vraiment impressionnant! Ce test est différent des autres, c'est une vérité.

Votre subconscient connaît la personnalité modèle que vous admirez dans la vie. Aimeriez-vous le savoir ou le confirmer? Alors faites les 5 petits calculs ci-bas et vous aurez la réponse...

Je vous promets un résultat surprenant!!!

QUI EST VOTRE MODÈLE ?

> Ne regardez pas les réponses avant de faire le test.
>

> 1) Choisissez votre chiffre favori
entre 1 et 9.
>
> 2) Multipliez-le par 3.
>
> 3) Additionnez 3 et multipliez encore par 3
>
> 4) Vous obtiendrez un nombre de 2 ou 3 chiffres.
>
> 5) Additionnez ces chiffres ensemble.
>
> Allez plus bas maintenant...



>
>
> Avec le chiffre obtenu, voici qui est votre modèle selon la liste ci-dessous :

> 1. Einstein
2. Nelson Mandela
3. Ginette Reno
4. Tom Cruise
5. Bill Gates
6. Gandhi
7. Brad Pitt
8. Céline Dion
9. Ra8
10. Tiger Woods
11. Nicolas Sarkozy
12. George Clooney
>
> Je sais... plusieurs personnes l'ont en admiration... C'est normal... !!!!
>
> NOTE
> Arrêtez de chercher d'autres chiffres.
> > Il est votre idole. Faites-vous à l'idée !!!!!!!!
>
>
>



















41.Posté par relai le 16/06/2010 22:42

Joseph, c’est sûr que Naika Eliane ne va rien dire d’autre. Elle ne pourra rien inventer, car les faits sont là, têtus et toujours du même genre, de plus en plus violents.
Si..si, Joseph, à chaque fois, elle décrit exactement ce qui se passe à Madagascar. Vous n’êtes pas sur place, vous ne pouvez, donc, voir, encore moins le sentir, puisque que vous n’êtes pas malgache. C’est une sensation que, vous, du Port, vous ne pouvez imaginer. … Allez, ne me dites pas le contraire, sinon vous perdriez le semblant de « crédibilité » qui vous reste.
« Salir un mouvement de fond » dites-vous ? Ce « mouvement » bouffe déjà la vase, Joseph, avec les projets et contre-projets sans fin .Alors…..
M’enfin ! On ne veut parler d’Eliane et d’Elyette, mais on en parle quand même. Le venin déborde sans doute.
Joseph, allez à cette conférence. Elle aura, avec vous, un contradicteur de taille(En théorie, vous savez déjà ce qu’elle va dire). Dites-lui, en face, comment selon vous, on vit vraiment à Madagascar, et démontrez qu’elle dit des mensonges. Chiche ? Ca changera de vos phrases faciles à écrire qu’à dire. Allez, juste un petit peu de courage. Vous êtes là-bas en territoire français.
Alors on se donne rendez-vous après la conférence. Ok ?
Faites de beaux rêves en attendant.

40.Posté par rhaj le 16/06/2010 17:11

Recapitulons :
- il y a eu les ARRESTATIONS de journalisteS, d'écclésiastiqueS, de politiciens de Toliary, d'Antananarivo et de Toamasina
- il y eu les DÉNONCIATIONS des syndicats (ou un groupe) de journalistes, des syndicats des magistrats, la société civile, les écclesiastiques...

D'habitude, le "pays des Droits de l'Homme" se respecte en réagissant selon ses propres principes...

Merci Mme Elyett de cette interpellation.

39.Posté par Le Malgache le 16/06/2010 02:47

"L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie
; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit." Gandhi

38.Posté par Joseph le 15/06/2010 20:57

Quel bonheur d'apprendre que la mère Naika Eliane, qui vient de larguer un peu de son fiel mensonger à Genève, vient à la Réunion le 19 Juin faire une conférence de presse au vitriol contre la Transition !

Probablement dans ces colonnes un article avec vidéo va célébrer l'évènement ? On aura au moins le plaisir de voir la tête vazaha fotsy style Thatcher de la dame de fer fidèle au fuyard, faute de ne rien apprendre de nouveau de son argumentaire GTT primaire.

L'ambassadrice de Ravalomanana va sans nul doute être accueillie par le staff du Collectif, dîner chez l'une ou l'autre des huiles du GTT local, puis commettre sa conférence de ladilafé à l'hôtel Mercure ...

Vous voyez, GTT colllectif machin, il y a une différence majeure entre vous et les démocrates Malgaches et leurs amis : personne n'ira insulter Eliane Naika ni à l'aéroport ni à l'hôtel Mercure.

Pas de banderoles, pas de désordre, rien. La Communauté Malgache à la Réunion et ses amis, hormis la majorité qui se fiche pas mal de ce qui peut se passer à Madagascar, ne croyant plus dans les politiciens quels qu'ils soient depuis longtemps, je parle de ceux qui croient encore au changement radical, ignorent cette dame. Ses arguments valent à peine le temps que je passe à annoncer sa venue et l'énergie prise pour taper ces lignes sur mon clavier.

Les démagogues qui instrumentalisent les faits divers pour salir un mouvement de fond, ne méritent même pas qu'on leur donne la contradiction ni qu'on fasse un compte avec leurs paroles de fiel.

Je connais par coeur le sujet, les mots mêmes de la conférence de presse que va donner cette dame tellement son argumentaire déjà donné ailleurs est grossier et de facture primaire. Mais laissons lui le soin de diffuser elle-même ses fadaise qui ne toucheront que ses partisans déjà convaincus.

Posons lui la question de ses revenus et de qui paye ces voyages incessants. Quand on sait dans quel état de dénuement vivent 80% des Malgaches, demandons nous comment cet ex sénatrice arrive à financer cette croisade médiatique tous azimuths.

Dame Eliane dans les bras de dame Elyette à Gillot, comme çà va être mignon et touchant !

regardez comme le hasard fait bien les choses : il y a quelques jours, Philippe Andriantavy cause, puis c'est le tour de dame Rasendratsirofo, puis arrive dame Naika.

Comme par hasard aussi, dans 10 jours c'est la Fête Nationale Malgache et le 50ème Anniversaire du RETOUR de l' Indépendance. Au moment où le Collectif GTT perd sur Saint-Denis le contrôle des festivités au Barrachois pour la fête Nationale, au profit de gens neutres et patriotes, je vois qu'ils mettent le paquet pour tenter d'exister autrement.

Ne soyons pas dupe de cette opération concertée, au moment aussi où Prétoria II est mort et enterré au profit d'une solution malgache-malgache et où l'amnistie et l'impunité pour Ravalo sont tombées du sac percé du GIC et se sont noyées dans le fond du canal de Mozambique.

Ce combat des dames et du Collectif GTT est un dernier baroud d'honneur, un râle avant le dernier souffle, ou pour le dire avec élégance, rien de plus qu' un dernier pet sur une toile cirée ....

37.Posté par Joseph le 14/06/2010 13:05

bonjour, la dame ci-dessus a eu droit aussi à un article bien assaisonné sur la Vérité, quotidien Malgache qui soutient très activement la démocratisation en cours :

http://www.laverite.mg/actualites-a-madagascar/elyett-rasendratsirofo-a-beau-mentir-qui-vient-de-loin.html

Si le ridicule tuait, elle aurait des soucis à se faire la dame Rasendratsirofo.

Elle a été en effet "ministre des affaires étrangères" (hi hi hi ! ho ho ho !) d'un gouvernement d'opérette nommé par un non moins ridicule "premier ministre" nommé lui-même à partir de Tripoli par Ravalomanana en avril 2009. ce "gouvernement" s'est suffisamment couvert de ridicule pour que cette Mme Elyett ne se présente pas trop en public avec cette étiquette "d'ancienne ministre" qui ne peut que lui attirer des moqueries.

Elle a FAILLI (au deuxième sens du mot) "régner" au Palais d'Andafiavaratra, mais la HAT et le Peuple Malgache en a tellement ri que le vent provoqué par l'esclafade de toute une vile de 2 millions d'habitants a soufflé tout ce groupe avant même de monter, là haut sur la colline et les a dispersé en quelques secondes ! Personnellement je ne serais pas fier d'avoir appartenu à telle équipe.

Mme Elyett R s'est précipitée à Addis-Abbeba dès sa "nomination" mais comme tout le monde le sait, elle n'a pas conservé longtemps ce poste de ministre marron, son Premier ministre ayant été arrêté rapidement et placé en résidence de luxe sous surveillance (non pas emprisonné comme mentent toujours les TIM TIKO GTT), mais ellea dû en garder une haine tenace pour avoir été ainsi ridiculisée publiquement ?

Le Mpitolona ho amin'ny fandrosoan'i Madagasikara (MFM), parti de Manandafy est connu pour avoir navigué du maoïsme (hi hi !) aux alliances les plus alimentaires possibles avec Ravalo. On le soupçonne de ne pas être étranger à certaines actions violentes, parfois attribuées à tort à Ravalomanana. A deux ils font en tous cas la paire !

Heureusement, la politique Malgache est parfois semée d' instants comiques.

36.Posté par Le Malgache le 14/06/2010 01:05

Une fois de plus la censure marche sur ce site. Bon courage à vous. La vérité triomphera toujours...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Tu as été censuré pour ta façon de t'exprimer, notamment dans ton premier paragraphe. Relis toi, et tu comprendras.
Réécris les mêmes choses dans un langage un peu plus châtié et ton post passera sans problème.
Toutes les idées sont permises sur Zinfos, à condition de ne pas être agressif ou vulgaire. Et de respecter la loi sur la diffamation et l'injure, bien sûr...)

35.Posté par Joseph le 13/06/2010 22:46

J'ai pas fait plus court, Pierrot ? (ah bon ? sur l'air de Roselyne Bachelot)... désolé ! ... C'était pour le texte du SEFAFI que j'avais demandé ton indulgence pas pour mon long commentaire.

Heil! relai, le principal c'est que vous trouviez ma prose aussi amusante qu'un "numéro" de cirque. Je ne vous ai pas cité méchamment, cette fois ci, je vous ai cité avec un trait d'esprit en parlant de NOS éventuels mensonges ou travestissements des faits, mais gentilment, puisque je fais aussi de l'auto dérision. Je fais sans doute plein d'erreurs mais c'est jamais dans l'intention de blesser une personne. C'est la fonction du personnage public que j'attaque, "Ravalovoleur" c'est pas Ravalo en tant que personne que j'attaque, c'est ravalo en tant que système. Seul il n'existe pas davantage que vous ou moi.
Idem dans l'autre sens si je trouve un homme politique intéressant, c'est pas l'être humain que j'admire, c'est ce qu'il va faire concrètement dans sa fonction et de qui il va s'entourer. Pas vous ?

Madagascar a bien besoin de changer de système et non pas de personnes. Les systèmes ouvrent les portes aux corrompus ou les leur ferment, c'est selon le choix de société.

Bon je rallonge pas, j'ai promis ! Bonne semaine !

34.Posté par relai le 13/06/2010 21:56

Hi! Joseph,

Comme vous m'avez cité, je ne peux que vous demander si vous vous êtes bien marré après votre numéro du jour.

A la prochaine!


33.Posté par LeMakiMaské le 13/06/2010 21:08

Et bien au moins Joseph argumente ses réponses, et même si cela est long, cela a le mérite d'être clair.
Il est dommage que certains autres en soient réduits à des invectives et des menaces face au désarroi qui les tenaille enfin, empêtrés qu'ils sont dans leurs contradictions...

Que la HAT demande rapidement l'ingérence de la communauté internationale qui DEVRAIT être responsable de l'organisation complète des élections et du référendum (il ne reste que 2 mois !). C'est la seule façon d'obtenir des résultats objectifs !

32.Posté par Joseph le 13/06/2010 19:16

Pour être respecté il faut un préalable : être respectable, c'est à dire être honnête et ne pas mentir effrontément comme le font ces deux personnages PUBLICS.

Que Relai ou je ne sais qui, ou moi-même qui n'avons pas de mandat public et ne représentons que nous-mêmes, mentons ou racontons du pipeau, çà n'a guère d'importance dans le contexte d'un forum de discussion anonyme.

Mais que des personnages publics usent de leur notoriété ou de leur fonction pour travestir la vérité de façon aussi grossière en vue de créer le doute sur le MAGNIFIQUE MOUVEMENT DE DEMOCRATISATION DE MADAGASCAR QUI EST EN COURS, c'est un acte très grave, contre leur Patrie, contre les intérêts de la Majorité de ce Peuple, un acte de trahison de leurs idéaux prétendus d'être "au service du Peuple".

Ces personnages là sont au service d'un régime élitiste qui se servait dans la Caisse Publique et négligeait les intérêts de tout une Population. Le dernier régime, celui de Ravalomanana a fait quelques routes pour pouvoir mieux distribuer les produits de ses propres groupes agroalimentaires et autres, comme les colonisateurs ont apporté la Culture et la Civilisation aux Sauvages et construit aussi des routes pour l'intérêt de leurs industries et extractions de minerais ou transports des produits razziés, et on appelait çà aussi l'intérêt Public.

Ce n'est pas parce que ce sont des femmes, cher Jeannot Lapinou, qu'on leur devrait un respect qu'elles ne font rien pour mériter en militant aussi agressivement et inconditionnellement pour un homme en fuite, sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour tant d'exactions. Souvenez vous de Mme Thatcher Margaret et de sa politique infâme antisociale, est-ce que vous vous souvenez de sa féminité ou plutôt de ses actes ?

Les pompiers (ou les pompières) incendiaires qui crient au feu, les voleurs qui se plaignent qu'on les a volés, ne méritent guère de respect, car ce qui est en jeu ici, ce n'est pas leur très petite personne, minuscule et insignifiante en tant que personnages publics, mais le sort de 22 millions de personnes soumises depuis un an à un coup d'état permanent de Ravalomanana contre la Transition qui est orientée vers l' avènement , ENFIN ! de cette première démocratie dont rêvent TOUS Les Malgaches sauf une poche d'irréductibles fidèles à trois anciens présidents déchus.

Si ces gens finis ont tellement de pouvoir alors qu'ils étaient moribonds politiquement, c'est grâce au GIC et surtout à l'entente Chissano-Guebuzza-Marquardt qui les a ressuscités. Ils ne représentent plus les aspirations du Peuple.

Ces femmes politiques nostalgiques du passé ne sont pas respectables, car leur activisme produit des MORTS, des BLESSES, depuis un an, en soutenant un homme qui organise des mini tentatives de coups d'état, très régulièrement, dont le dernier en date étant l'organisation conjointe par Radio Fahazavana, des pasteurs indignes d'une branche du FJKM, le HPM et trente militaires du FIGN, une tentative armée de coup d'état qui a tué deux soldats des forces de l'ordre et fait deux victimes dans le camp des pasteurs violents et de leurs bras armés. Tout ceci commandité par toujours le même homme depuis Prétoria, ce que prouvent les disques durs saisis dans la radio Fahazavana.

De tels "journalistes" se croient ils au dessus des Lois ? Car oui, il y a toujours des Lois à Madagascar, pendant une Transition, et ceux qui se croient autorisés à tuer, voler, fomenter des troubles graves, s'en rendent compte chaque jour. Reporters sans Frontières ne vient pas sur place, les technocrates Européens non plus (contents de faire ainsi des économies sous un prétexte politique fallacieux), pour voir les REALITES MALGACHES. Ils n'ont pour source d'information que ce genre de femmes activistes rétives à toute démocratisation de "leur" pays. Leurs privilèges comptent plus que le bien-être d'un Peuple entier. Belle idéologie, beau sens de l'Etat pour ces femmes politiques.

Non, Jeannot Lapinou, elles ne sont pas du tout respectables.

(Note de Pierrot Dupuy : Je croyais que tu t'étais engagé, si je passais ton dernier long commentaire, à ne plus écrire que des posts courts?)

31.Posté par Jeannot Lapinou le 13/06/2010 11:35


Désolé, je ne respecte pas ceux qui sont irrespectueux et insultants dans leurs articles !

30.Posté par Joseph le 13/06/2010 01:14

DECLARATION DU SEFAFI du 7 Juin 2010 .
Cette déclaration est importante et n'est pas un texte de propagande pour un homme comme le sont les lettres de Naika ou les déclarations de cette dame ci-dessus. C'est un texte à visée universelle pour tous les Malgaches et même s'il est long, j'espère que Pierrot Dupuis voudra bien le passer. En échange, je m'engage à ne plus intervenir sur Zinfos974 autrement que par des petits posts !

Au regard de l’histoire, un demi-siècle est une courte période. N’oublions pas que les cinquante dernières années prolongent une évolution dont les premiers indices humains remontent au Ve siècle de notre ère. Il y a près de deux siècles, la monarchie merina avait obtenu la reconnaissance internationale de Madagascar pendant plus de soixante quinze ans : le traité conclu avec l’Angleterre par Radama I, le 23 octobre 1817, conférait à celui-ci le titre de « Roi de Madagascar », alors même que son pouvoir ne s’étendait que sur les deux tiers du territoire. La célébration du cinquantenaire de l’indépendance recouvrée en 1960 ne doit donc pas occulter le passé. Elle nous offre au contraire l’opportunité d’approfondir la connaissance de notre histoire commune, pour reconnaître et apaiser les conflits d’autrefois, et pour surmonter les injustices et les malentendus passés qui handicapent toujours notre présent.
Les cinquante ans écoulés nous laissent un goût amer, il faut le reconnaître. Nous sommes loin de l’euphorie et des espoirs qui avaient accompagné la proclamation de l’indépendance par Philibert Tsiranana, le 26 juin 1960. Depuis lors, l’euphorie s’est muée en tristesse et en nostalgie, et les espoirs en déception et en doute. Les Présidents successifs,Tsiranana, Ratsiraka, Zafy et Ravalomanana, ont tour à tour promis monts et merveilles, déchaînant l’enthousiasme des foules sur l’ensemble du pays. Aucun d’eux n’a tenu parole, chacun s’est vu congédié par des citoyens déçus et frustrés.
Plus inquiétante, l’aggravation de la pauvreté n’échappe à personne. Si la population a quadruplé depuis 1960, passant de 5.183.000 habitants à environ 20 millions en 2010, le PNB par tête a diminué de moitié. En 1960, le citoyen pouvait acheter un kilo de riz avec une heure de travail payée au salaire minimum ; aujourd’hui, il y faut trois heures de travail. L’échec est encore plus grand, si on compare Madagascar avec des pays qui jouissaient d’un niveau comparable au nôtre en 1960, tels que la Corée du Sud ou notre voisine Maurice.
Enfin, nul ne conteste la dégradation de la qualité du vivre-ensemble. Les valeurs constitutives de notre identité malgache sont assurément présentes dans les esprits comme dans les discours, mais elles semblent avoir perdu leur force opératoire. La tolérance et l’hospitalité, le respect des anciens et la non-violence, qui valaient à Madagascar l’estime des autres nations, ont largement disparu des pratiques sociales. Le fihavanana, qui pourtant symbolise la civilisation malgache, ne créé plus l’unanimité des cœurs et des pensées.
Loin de pousser au découragement ou au renoncement, ces échecs devraient au contraire nous interpeller, et nous mobiliser. Le fait d’avoir surmonté des crises majeures qui auraient pu rompre l’unité nationale témoigne de la volonté de poursuivre ensemble le difficile chemin qui mène à la démocratie et au développement. Le fait de lutter sans relâche contre la pauvreté ambiante prouve la capacité d’innovation d’une population qui s’adapte peu à peu à la science et à la technique, à l’urbanisation et à la mondialisation. Le fait de se référer aux valeurs traditionnelles, même si elles sont trop souvent bafouées dans les faits, démontre l’attachement de tous à la particularité de notre identité.
Mais nous le savons, la tâche sera rude et longue. Il est difficile pour une société comme la nôtre de passer rapidement et sans mal d’une civilisation traditionnelle orale, hiérarchisée et agraire, à une civilisation moderne qui ne peut que devenir urbaine, égalitaire et technicienne. Alors, faisons en sorte que ce passage soit le plus rapide et le moins douloureux : cet objectif constitue le principal défi des décennies à venir. Seules l’adhésion et la participation de tous, sans arrière-pensées, permettra de le réussir dans les meilleures conditions.
Pour que ce défi puisse être relevé dans les 50 prochaines années. Et pour que les enfants d’aujourd’hui puissent célébrer le centenaire de l’indépendance malgache dans la concorde et la prospérité, que chacun prenne dès à présent toutes ses responsabilités ! L’avenir ne se construit pas dans l’attente d’un homme providentiel qui n’existera jamais. Il se construit avec des citoyens honnêtes et compétents, et des responsables dévoués au bien commun, respectueux des droits de chacun et sachant écouter une société civile vigilante.
Depuis bientôt dix ans, le SeFaFi s’est efforcé de tenir ce rôle de vigilance. Un quotidien de la place, plutôt favorable à Marc Ravalomanana, a écrit récemment que si ce dernier avait tenu compte de ses mises en garde, il serait encore au pouvoir. Cet échec est autant celui de la société civile, qui n’a pas suffisamment joué son rôle, que celui de dirigeants prisonniers de leurs ambitions et de leurs certitudes.
Les responsabilités du passé sont celles de tous, les espérances de l’avenir sont à assumer par tous. Aussi faut-il nous interroger, en ce temps de célébration. Nous sentons-nous toujours partie prenante d’un destin commun ? Prendre en compte l’intérêt national n’est pas incompatible avec son intérêt personnel ; mais il faut que chacun respecte la loi, qui doit donner une chance égale à tous.
Enfin et surtout, sommes-nous conscients des structures d’inégalité et d’exclusion, dont la rigidité incite les uns à la révolte et les autres à la haine ? Au seuil du nouveau cinquantenaire qui s’ouvre à nous, le SeFaFi souhaite à Madagascar et à tous les Malgaches sans exception, de s’unir dans des responsabilités partagées, dans un travail discipliné et dans un vivre ensemble harmonieux.
SEHATRA FANARAHA-MASO NY FIAINAM-PIRENENA
SeFaFi

Observatoire de la Vie Publique
Rue Rajakoba Augustin Ankadivato Antananarivo
Tél. : 22 663 99 Fax : 22 663 59 Email : sefafimd@gmail.com
Antananarivo, le 7 juin 2010

29.Posté par Joseph le 13/06/2010 01:04

Merci LeMaquiMasqué de ne pas faire ici une ôde complaisante à l'assassin de Thomas SANKARA et de la démocratie africaine des Hommes Intègres, projet de phare pour l'Afrique, qu'il avait initiée au Burkina. Comparer le processus actuel à Madagascar et ce qui s'est passé à-au Burkina sur un assassinat, est vraiment mal venu et insultant pour la HAT. Mais sans doute vous avez oublié le Burkina de Sankara et que c' est lui qui a posé les bases de ce que Compaoré a été contraint et forcé de continuer en partie.

En mémoire de Sankara, merci de ne pas glorifier ici un criminel comme Compaoré.

Ceux qui dénoncent à tort la Françafrique Barbouzarde sur Madagascar, qui ne s'applique absolument pas à Rajoelina, feraient mieux de s'attaquer à la vraie Françafrique qui sévit dans les autres pays africains producteurs d'uranium, de bois, de cacao ... Là où elle existe avec Bolloré, Areva et Compagnie, on ne vous entend jamais. Là où elle n'existe pas, à Madagascar par exemple, le GTT, les hystériques de service des trois mouvances se régalent à activer cette fibre faussement patriotique contre la France afin de pousser des Malgaches ignorants à commettre éventuellement des crimes contre des français innocents afin de semer le désordre et faire échec au mouvement démocratique.

Quant à "Jeannot Lapinou", il est en plein retournement idéologique, habituel chez ceux de ce camp, de la vérité en traitant de couard un journaliste qui a combattu ouvertement Ratsiraka dans ses abus et applaudi à l'arrivée de Ravalomanana, COMME TANT DE GENS, DE BONNES SOEURS COMME DE PASTEURS, NAÏFS ET AVEUGLÉS COMME ILS L'ÉTAIENT EN 2002 PAR LES SALETÉS COMMISES PAR RATSIRAKA ET SES MILICES POUR NE PAS VOIR LA VRAIE NATURE INELIGIBLE DE CE COMMERCANT.

LE "COUARD" COMME VOUS DITES A EU LE COURAGE DE COMBATTRE RAVALOMANANA EN RESTANT A MADAGASCAR ET NON EN S ENFUYANT COMME TANT D OPPOSANTS D OPERETTE, DES LORS QUE CE DERNIER S EST MIS A DERIVER GRAVEMENT ET A INSTALLER UN POUVOIR DICTATORIAL ET CORROMPU.

Merci de respecter le courage de ce journaliste constamment menacé par le GTT, physiquement, et insulté à longueur de journée par les suppôts des anciens régimes. Il n'est pas grassement payé par le HAT, lui, comme le sont tous les autres journalistes de la presse fidèle à leur maître, par l'ex président en fuite.

Et dire que cette femme indigne (apolitique se dit-elle ! elle nous prend pour des c...?) ose dire qu'il n'y a pas de presse libre d'opposition à la HAT à Madagascar ? 60% de tout ce qui est media, et 80% de tout ce qui est site Internet, roule pour celui qui a autant de milliards qu'il le veut. C'est elle qui fait honte à Madagascar de dire de tels mensonges !

Ces deux femmes "politiques" ne méritent aucun respect car elles mentent ouvertement sur la situation réelle de Madagascar, elles font de la pure propagande malhonnête en taisant volontairement la vraie nature d'outil de propagande et de liaison des activistes de la terreur du HPM et des poseurs de bombes ou fomenteurs de troubles armés de la radio fahazavana par exemple. Elles ne sont ni plus ni moins que des instruments de la propagande la plus grossière jamais vue à Madagascar auparavant. Elles font partie d'un RESEAU. Comme par hasard, c'est le lendemain de la prise de position du Collectif GTT Réunion, que cette dame intervient. Ce genre d'opérations de propagande tous azimuths à l'ONU, à Genève ou ailleurs jusqu'à la Réunion est orchestrée et COORDONNEE par les agences de propagande de Ravalo basées en Afrique du Sud.

28.Posté par LeMakiMaské le 12/06/2010 21:53

24.Posté par ONU le 12/06/2010 18:38
INTERVENTION DE LA SÉNATRICE NAIKA ELIANE à L'ONU le 10 juin 2010 :

Il serait également plus judicieux de préciser à nouveau que Madame Eliane est en exil en France depuis que son copain de président l'est en Sud-Afrique, et que le Sénat Malagasy a été dissout (de fait) par le Prince Marc avant son départ la queue entre les jambes...

En ce sens je vous rejoint Joseph dans l'approbation (si besoin était) des thèses développées par Monsieur Ramambazafy sur le bilan des 50 ans de la République Malgache et de ses sbires de tous bords qui ont systématiquement entrainé le Pays plus au fond du gouffre malgré les meilleures intentions affichées au départ.
Oui Monsieur Ravalomanana a fait en 5 ans (et pas 7 "le Malgache") beaucoup plus pour le Pays que l'ensemble des autres dictateurs qui se sont succédés après Phillibert Tsiranana (dit le Bon). Malheureusement les dérives économiques, commencées sous son premier quinquennat, se sont généralisées et amplifiées
au point de devoir supprimer les premiers gêneurs : le Sénat, les Concurrents (comme Herizo...), les Médias et les Prêcheurs étrangers n'ayant pas leur langue en poche.
Cela ne justifie en aucun cas les exactions qu'a subit son groupe industriel Tiko, et l'impossibilité de TRAVAILLER dans laquelle certains maintiennent le groupe Tiko

BREF, il reste à souhaiter que le processus de démocratisation des institutions Malagasy qu'a engagé la HAT, aboutisse dans les meilleurs délais en prenant exemple sur d'autres Frères Africains qui l'ont également engagé, comme le Burkina Faso sous la houlette bienveillante de Blaise Compaoré.
LES MÊMES ESPOIRS QU'EN 2002 DOIVENT AUJOURD'HUI CONDUIRE AU RENOUVEAU DE MADAGASIKARA ! DERNIÈRE CHANCE ?

27.Posté par Jeannot Lapinou le 12/06/2010 21:02

On se demande bien qui de ce Jeannot Lapin ou de ces dames sont vraiment des langues de vipères !
On n'a jamais vu un titre aussi irrespectueux, vomi par un pseudo-journaliste ! Et on ne peut même pas réagir surb[ madagateu[.con]]ub, trop peur d'être sali, le couard !!!! !!!

26.Posté par Joseph le 12/06/2010 19:39

Eh ben dis donc, les GTT Réunion se déchainent !

Tiens, celui dont certains disent ici que je suis le clone "blanc", non sans raison puisqu'il est vrai que je me rtrouve à 95% dans tout ce qu'il écrit, Jeannot Ramambazafy, vient de sortir un article sur les deux égéries passablement agressives de Ravalomanana, homme actuellement en pleine déconfiture, qui lui servent la soupe en ce moment sur tous les fronts :
la sénatrice Naike et cette dame ci dessus (qui est une récidiviste sur Zinfos974). Bonne lecture :

http://www.madagate.com/politique-madagascar/dossier/1436-madagascar-eliane-naike-et-elyett-rasendratsirofo-reines-de-la-salissure-et-de-la-vomissure-verbales.html

25.Posté par Cantonnés le 12/06/2010 19:19

Il est dommage que les débats ne soient cantonnés qu'à des forums internet. Il est vain d'écrire des lignes et des lignes pour une poignée de lecteurs réunionnais ( sans vouloir offusquer zinfos974 ) !!
Pourquoi ceux qui soutiennent la politique de Andry Rajoelina ne vont-ils pas clamer haut et fort ( comme ose le faire cette brave dame ) leur totale approbation, avec leurs propres arguments ? Le débat serait peut-être plus intéressant et plus constructif ! Avis aux amateurs !!!

24.Posté par ONU le 12/06/2010 18:38

INTERVENTION DE LA SENATRICE NAIKA ELIANE à L'ONU
10 juin 2010

Monsieur le Président,

Madagascar vit une crise politique ayant des conséquences dramatiques sans précédant sur la population. Près de
500'000 personnes sont victimes du chômage depuis le début de la crise. Malheureusement, l'autorité de faits continue
de défier la Communauté Internationale et se focalise sur un agenda unilatéral contrairement à leurs engagements.
Depuis le 26 janvier 2009 plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort, sont portées disparues et sont victimes
d'arrestation arbitraire sans qu'aucune enquête indépendante ne soit menée.
Je suis une des victimes de la police politique FIS. Comme plusieurs de mes collègues parlementaires, j'ai été arrêtée ,
battue, torturée, humiliée puis jetée en prison. Aujourd'hui, je porte des séquelles morales et physiques.
Dernièrement, la police politique FIS de l'autorité de fait, qui n'a aucun statut légal , a multiplié les arrestations
arbitraires, la persécution de personnalités politiques, des religieux, des militaires et des journalistes.
Selon la presse locale et internationale:
· des milices armées de la HAT s'attaquent aux biens privés et font régner la terreur .
· des entreprises internationales sont complices des pillages des ressources naturelles.
· Les fonctionnaires ont entamé une grève pour dénoncer le pillage de biens publics.
Le 20 mai dernier, les forces de répression ont attaqué des gendarmes qui protégeaient une manifestation pacifique. Ils
ont assassiné un pasteur, torturé un autre qui est actuellement dans un état critique. Plusieurs journalistes dont une
femme sont détenues et dans une situation précaire. La radio Fahazavana est interdit d'émettre.
Selon le syndicat des magistrats, la justice est devenue un instrument politique et est utilisée uniquement pour éliminer
les adversaires politiques.
Nous exhortons les Etats membres des nations unies à soutenir des solutions consensuelles et inclusives, seul gage d'une
paix durable, et à s'aligner avec les résolutions de l'Union africaine.
Nous demandons la libération des détenus politiques sans conditions et des enquêtes indépendantes pour tous les
crimes commis depuis le début de la crise et notamment ceux du 26 janvier et du 7 février 2009.
Merci Monsieur le Président

23.Posté par Le Malgache le 12/06/2010 18:07

MakiMaské>

SURTOUT NE RÉGLER PAS NOTRE PROBLÈME, on vous dis juste de f de ne plus avoir affaire avec les putschistes. Si maintenant vous voulez parler d'un petit boulon qui manque par là ou d'un écrou mal vissé par-ci, moi je préfère largement me taire sur votre pays; Vous voulez sans doute parler d'un détail auquel vous avez un minimum de connaissance valable, mais qui ne démontre en rien le massacre que vous faites. Vous nous avez étalé très brièvement (LOL) mais efficacement vos connaissances. C'est bien mais on ne va pas suivre forcement ou pas par la force votre propre schéma. En claire, on n'en veut pas non plus de votre schéma. On a la notre.

On a commencé à enlever la grosse poutre devant nos yeux il y a 7ans et c'est pas évident. C'est pas évident avec d'une part les français qui n'arrêtent pas de nous dire au loin : un peu plus à gauche ou un peu plus à droite ( ce sont les
pseudos intellectuelles
qui n'ont de mieux à faire que de critiquer un pays à 11 000 km de la leur). Et puis, d'autre part il y a une autre partie des français qui ne manquent pas les occasions pour nous enfoncer la poutre dans nos yeux avec un aire innocent. Nous on dis juste : ASSEZ !!! pour ne pas dire dehors.

Chez nous, c'est simple voire caricaturale. Il y a les bons d'un côté et les mauvais de l'autre côté. Vous est moi savons depuis l'age de 6 mois discerné le bien du mal; l'est-ce pas? Si vous essayez de faire une colonne ou vous mettriez tout les mauvais que vous connaissez : trafiquant de drogue, trafiquant de bois précieux, de métaux précieux, de pierres précieuses, d'animaux et de plantes aux vertus inimaginable, les violeurs d'enfants... (considérons que ces gens là n'ont rien à avoir de près ou de loin avec la France). Voyez que ce sont ces gens là qui sont au pouvoir maintenant. Alors, pourquoi les avoir aider, pourquoi les aider maintenant si vous voulez?

Depuis quelques semaines, on n'arrête pas de découvrir des animaux endémique de Madagasikara en France. Vous en parler innocemment dans vos médias sans enquêter sur le comment et le pourquoi des évènements. Vous trouvez normale qu'un couple de Vintsy puisse chasser des poissons mutants sur la Seine, et qu'un lemurien dorme dans vos métros. Et ça c'est la partie visible de l'Iceberg. C'est peut-être pour accoutumer les français aux avalanches de faunes et de flores malagasy qui vont débarquer si nous n'arrivons pas à vous arrêter. ( je vous ferais remarquer que malgré le réchauffement climatique, la France ne pourrait jamais accueillir naturellement nos animaux et nos plantes, et puis c'est a nous quoi. Comme vous, vous avez vos vins ou vos châteaux - nous on a ces choses là).

22.Posté par Le Malgache le 12/06/2010 14:16

NE NOUS ENVOYER PLUS JAMAIS D"AIDE EMPOISONNE"

La France nous a étranglé depuis ces 35 ans et il ne s'en cache même plus maintenant. Vous croyez vraiment que vous avez commencer les aides à Madagascar avec Rajoelina? Aide économique peut-être mais je croie que c'est plutôt des aides stratégiques : c'est-à-dire comment faire un coup d'État qui marche comme en Afrique Noir. Sauf que vous avez oublié que vous voulez agir à Madagascar : le pays qui vous a botté le derrière plus d'une fois.

Ravalomanana est un H O M M E B I E N . Il n'a peut-être pas fait que du bien pour tout le monde mais il a fait ce que tous les autres n'ont pas fait. Si on a vécu à Madagasikara (sans avoir le moyen pour un billet de retour) on comprendrait que tout les actions entrepris par cet homme est guidé par une objectivité inébranlable et la soif de résultat immédiat. Croyez vous vraiment que le marché de l'huile d'arachide locale (même pas régionale) puisse intéresser une société d'envergure internationale comme Tiko. Il pouvait s'en passer, non? Ou c'était juste parce que ce produit est réputé malsain depuis des années et que les responsables locaux ont décidé d'arrêter sa production parce qu'on a à disposition un nouveau produit de meilleur qualité.Ou peut-être que LE TOUT PTIT LAITIER s'est tellement éloigné de la France et que par V E N G E A N C E vous le haïssez.

Pti Laitier, c'est joli comme nom. Petit mais je pari que vous n'arrivez même pas à sa cheville. Donc, évitez de parler comme ça s'il vous plait. Ce n'est pas la plus grave non plus...

La Colombie, LOL. Rien que ça! Vous m'apprenez des choses. C'est pas étonnant vu la position stratégique de notre Ile. Une position qui intéresse les trafiquants de drogue mais aussi les trafiques PLUS OU MOINS légaux comme les votre.

Je ne vous apprend rien si je vous dis que notre douane est corrompu depuis des années. Bien que des programmes de lutte contre la corruption ont été lancer il y a 7 ans. Et ce n'est pas des petits malagasy qui utilisent notre douane, ce sont les gros poissons. Et maintenant notre putschiste français en profite pour fourguer le maximum de bois précieux vers l'Asie. Là ou s'est installé les usines occidentaux qui vont ainsi "nettoyer" la matière première. Bravo!!! quel stratégie. N'empêche que si vous auriez fait ça à un arabe il vous aurait coupé en deux après.

Vous voulez parler de prostitution infantile et de relation iner-ethnie. Oui, c'est des problèmes parmi d'autres encore. On a pas besoin de vous pour le dire, on agis déjà contre ces choses là (à l'époque Ravalomanana bien sur). Le problème c'est que nous on ne se vante jamais des choses qu'on fait. Du coup, on ne voit que les choses qui ne marches pas. Noté que le peuple malagasy n'a jamais eu de guerres civiles depuis le temps que vous nous avait marteler avec vos conflit iner-ethnique (comme en Corse ou je ne sait pas quoi). C'est à croire qu'il n'y a jamais eu de conflit du tout et que c'est juste un des instruments pour semer la pagaille chez nous. Pour preuve, maintenant on est main dans la main pour dénoncer tout ce qui va de travers.

Savez vous que (LOL) : il n'y a de pays qui fouine sur les R A C E S, les ethnies et les origines que la F R A N C E . Ethnologue, c'est un métier qui vous irez bien. D'ailleurs vous vous êtes bien débrouiller au R W A N D A il y a quelques temps avec la même thème. Vous avez rien fait. Vous avez juste dis haut et fort ce que le peuple Rwandais vit dans le silence chaque jour. Et oups, un G E N O C I D E.

Pardonnez moi monsieur si j'ai abaisser votre haute déclaration sur notre pays. C'est juste qu'avec vos tortures directes et indirectes sur tout un peuple pacifique nous font mal au point ou on ne sait plus quoi dire, ni quoi faire. D'où une solution radicale : n'ayons plus de relation. Pourquoi vous tenez tant à une Ile plein d'ignare et de prof d'histoire. Nous, on vous dis clairement, maintenant : ON NE VEUT PLUS DE RELATION.

21.Posté par LeMakiMaské le 12/06/2010 13:40

--> 19. erreur
Pour faire taire toutes les polémiques, sachez qu'il y a une erreur dans l'article et que Mme Rasendratsirofo a été professeur au Collège St Michel , il y a des dizaines d'années, et a payé, comme vous tous, des impôts en France ! ( Merci à zinfos974 de rectifier cette erreur qui fait cracher le venin raciste de certains forumistes ici !!! )
Donc arrêtez de dénigrer tout le temps les franco-"étrangers " qui ont fait la richesse de La France, et qui continuent de le faire !!!! La Réunion est un mélange de malgaches, zarabes, chinois, malbars, comoriens.... et français métropolitains , pour ceux qui voudraient l'oublier !


Effectivement, Madame Elyett Rasendratsirofo, comme les autres, a bien le droit de dire ce qu'elle souhaite sans pour cela susciter des polémiques racistes ou poujadistes envers telle ou telle "communauté" constituante de la France d'aujourd'hui. Que serai la République Française aujourd'hui sans ces contributions dites étrangères ? Et ceci est valables pour tous les pays du monde ! Les pays européens actuels ne se sont ils pas constitués dès l'antiquité (sans parler de la préhistoire) des brassages ethniques et culturels, ainsi que des guerres et des invasions, (imaginez les différences entre un Ibère et un Ostrogoth en l'an 1500 avant notre ère).

Il n'empêche pas que nous débattions des relations malgacho-françaises et subséquemment des relations africano-françaises... dans le contexte géopolitique mondial.
Il est bien dommageable que Zinfos 974 (et Karine Maillot) ait introduit cette notion nationaliste dans son reportage
regrette la citoyenne malgache et néanmoins francophone


Mbolatsara / Portez-vous bien.

20.Posté par LeMakiMaské le 12/06/2010 13:03

u[DEUX " BEAUX " EXEMPLES (parmi tant d'autres) DES GABEGIES MALAGASY !
]u
1 - LA JIRAMA : c'est bien entendu de la faute de la France si les Malagasy ne VEULENT pas des groupes électrogènes (allemands ou chinois) fonctionnant au fuel lourd. Toutes les excuses sont bonnes : l'un de ces groupes s'est lamentablement enfoncé dans le quai de déchargement qui n'était pas assez solide pour tenir sous son poids ! Ensuite il est resté là enfoncé pendant plusieurs années avant que l'on n'arrive à construire une plateforme pour l'accueillir au sein d'une enceinte de la Jirama... Sans parler du transfert d'un autre groupe électrogène d'un côté à l'autre de la capitale...
Non, bien entendu que les Malagasy ne veulent pas du fuel lourd ! Comment faire alors pour se fournir gratuitement en gazole et alimenter la contrebande ? Ne voyez vous pas ces camions citernes qui sont détournés entre les citernes (de l'État) et les sites de stockage de la Jirama ? Ne voyez vous pas ces pickups chargés de 4 ou 6 fûts qui viennent la nuit "réquisitionner" du gazole sous la protection de militaires (ou miliciens) aux sites de la Jirama ? Ne voyez vous pas sur les poteaux ces branchements ésotériques qui disjonctent souvent et enflamment les Tanany ??? Savez-vous comment se procurer à bon compte des pièces détachées pour des moteurs diesels, du cuivre à exporter, de l'acier ou de l'aluminium à tourner (pour fabriquer des pièces mécaniques), des pièces électriques ou électroniques ? A la Jirama bien sûr !
Et je ne m'étendrai pas sur la gestion et la distribution de l'eau... ni sur les énergies naturelles non fossiles, ne serait-ce que l'hydroélectricité... Des "poèmes" de gabegie en commissions diverses et variées, et de lobbyings pétroliers !

2 - LES CHEMINS DE FER MALAGASY : c'est bien entendu de la faute de la France si la ligne Tana - Antsirabe n'est plus en service. C'est encore la faute de la France si la ligne Tana - Toamasina s'arrête encore à Brikaville ? C'est encore la faute de la France si vous avez démantelé toutes les michelines qui assumaient le rôle de "R.E.R." autour de Tana, Antsirabe, Fianarantsoa, Toamasina ?
Il est vrai qu'il est plus "JUTEUX" pour une multitude de barons du transport routier, de ne pas pouvoir utiliser le seul vrai transport en commun du Pays et surtout de ne pas le laisser se développer ! Savez vous QUI est réellement propriétaire de tous ces camions (porte-containers, Citernes et autres Frigorifiques) et bus de transport de personnes ? QUI finance ces "sociétés" de transport ? Savez vous pourquoi le ferryboat Jean-Pierre Calloch (ligne Mahajanga - Nosy be) est resté inactif bien au delà du temps d'immobilisation pour révision générale ? Pourquoi est-il en limite de rentabilité et sur la corde raide sur le plan comptable ?

3 - ET LES ABATTOIRS dés-agréés par les importateurs mondiaux (CEE, USA et ASIE), qui a laissé la voie libre au Botswana... ET...

STOP Là ! Ma ampy !

19.Posté par erreur le 12/06/2010 11:58

Pour faire taire toutes les polémiques, sachez qu'il y a une erreur dans l'article et que Mme Rasendratsirofo a été professeur au Collège St Michel , il y a des dizaines d'années, et a payé, comme vous tous, des impôts en France ! ( Merci à zinfos974 de rectifier cette erreur qui fait cracher le venin raciste de certains forumistes ici !!! )

Donc arrêtez de dénigrer tout le temps les franco-"étrangers " qui ont fait la richesse de La France, et qui continuent de le faire !!!! La Réunion est un mélange de malgaches, zarabes, chinois, malbars, comoriens.... et français métropolitains , pour ceux qui voudraient l'oublier !

18.Posté par LeMakiMaské le 12/06/2010 11:06

Et ALLEZ ! Pile-poil comme je vous le disais : La Cause de Tous les Maux !

En ce qui concerne Madagasikara :
Est-ce que Ratsiraka était soutenu par la France en 1975 ? Qu'il se soit installé à Neuilly avec sa clique (tout en continuant à trafiquer et à influer dans le pays) est hors sujet. Par contre ils (lui et sa clique) aimeraient bien pouvoir continuer à s'engraisser sur le dos du peuple Malagasy ! Est-ce légitime ?
Outre la gabegie généralisée qu'a été la Nationalisation des outils de production (pratiquement tous mis à sac) combien de programmes de coopération (non français) ont été mis à sac pendant cette période ? Même les Israéliens ont renoncé à produire des agrumes à proximité de Morondava, de même pour les Chinois qui ont renoncé à produire du sucre dans la Namakia, et la liste des investisseurs que vous avez dégouté est encore longue...

Vous affirmez que Ravalomanana n'a fait que du bien au pays en 7 années de pouvoir ? Effectivement le pays a fait un grand pas en avant les 5 premières années, et les dérives habituelles ont commencé ensuite :
N'avez vous pas remarqué que Tiko a envers l'État Malagasy une dette de TVA et de cotisations sociales de plusieurs milliers de milliards (oui oui) d'Ariary.
Ne savez vous pas que pour pouvoir vendre, en exclusivité Tiko, de l'huile de palme d'importation, le "p'tit laitier" a fait fermer plusieurs usines d'huile d'arachide Malagasy ?
Ne savez vous pas que, pendant la construction des "moulins" de Toamasina (en fait des silos à farine) le "p'tit laitier" a fait imposer à 70%(!) l'importation de farine de blé coupant ainsi l'herbe sous le pied de T.A.F... et d'autres qui avaient plusieurs importations en cours au moment ou le décret a été appliqué, rendant ainsi INVENDABLE, sauf à perte, ces milliers de tonnes de farine "flottantes" !

Que dire de la relation "diplomatique" avec la Colombie ????????????????? Il est vrai que l'on croise énormément ces Colombiens en activité de par le pays... Il s'agit peut-être d'une coopération sur l'extraction d'émeraudes ou la culture du tabac ? Quoiqu'il en soit, je vous déconseille fortement d'essayer de naviguer entre Chesterfield et les îles Barren (dans le canal du Mozambique)...
Quant au trafic de bois précieux, ce ne sont CERTAINEMENT pas les compagnies maritimes qui décident des chargements !!!! Il existe bien une douane, un ministère des finances dans votre pays ? Et les chargements vont principalement dans quelle directions ? Vers l'ASIE à 75% !!!!!!!!!!

Que dire encore de la prostitution (et de la prostitution infantile qui s'y cache) dont les souteneurs (maquereaux !) sont les fonctionnaires eux même ? Est-ce que la demande (au sens marchand) existerait encore si l'offre n'était aussi pléthorique ? (c'est un débat Keynésianiste universel)

Que dire des relations inter-ethniques entre les Malagasy ? Savez vous qu'une certaine caste Malagasy parle de blancs et de noirs ? Avez vous déjà vu un Malagasy "blanc" avoir peur en brousse au milieu d'un village Sakalava ? Savez vous que le "fady Merina" existe encore... ??? Héritage des guerres de conquête médiévales au temps de Flacourt sans doute ?
Heureusement que les relations entres Français de Corse, du pays Basque, de Bretagne, d'Alsace, de Savoie et du Piémont sont pacifiées depuis belle lurette !

En ce qui concerne la France et la France-Afrique :
Et pour en FINIR DÉFINITIVEMENT avec ces polémiques stériles (tant que le peuple Malagasy ne se regardera pas LES poutres qu'il a dans les yeux) et la comparaison entre les colonialismes Français et Britannique(et anglo-saxons), bien entendu cela n'est pas rose des 2 côtés mais regardez plus largement ce qu'il s'est passé et ce qu'il se passe aujourd'hui en Inde, Pakistan, Malaisie, Soudan, Palestine, Nigeria, Liberia, Kenya, Zimbabwe, Arabie, Yemen, Jamaïque, Dominique, etc. Seuls les pays ultra-métissés comme Mauritius ont tiré leur épingle du jeu (grâce aussi et surtout au paradis fiscaux qu'ils constituent !)
Par ailleurs, les néocolonialismes actuels, et Chinois en particulier, sont ils plus bienveillants ? J'en doute fortement...

MBOLATSARA ! Et il n'est pas nécessaire d'abaisser le débat avec des invectives et des injures : cela démontre l'instabilité intellectuelle de vos pensées.

17.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/06/2010 10:01

8. Faux. Ils ont été invités par l'ONU mais la SADC a fait un bordel tel qu'un vote a dû avoir lieu pour savoir si on lui laissait la parole, qui s'est conclu par un refus de laisser la tribune à Rajoelina.

De plus vous partez du principe que la COI est le bras armé de la France dans l'Océan Indien. C'est faux: son siège est à Maurice, les Comores qui ont un contentieux territorial majeur avec la France en sont membres, ...

Enfin , même à SUPPOSER que la COI soit un faux-nez de la France, de deux choses l'une: compte tenu de son rôle , et notamment de toutes ses actions en matière culturelle et de préservation de l'environnement, il serait un tout petit peu criminel de retirer Madagascar du jeu. Ce n'est pas comme si c'était une alliance militaire ou une zone de libre-échange... Vous voudriez aussi qu'on coupe les aides culturelles et économiques?

16.Posté par grangaga le 12/06/2010 09:08

PM: Un Papoue au sommet de la Tour-Eiffel la nuit; ( en Papouné, hein) Traduction. "Oh!!! que c'est beau, regarde.....regarde toute cette lumière...toute cette richesse....oh....et sans réflection quelconques....." je comprend maintenant pourquoi vous venez piquer toute notre richesse.....(des larmes au yeux peut-ètre, mais le coeur gros)....notre or.... le gaz... tout ce que nous avons....vous le prenez pour enrichir votre pays......et nous nous avons rien.....vous nous laissez là....à vivre comme des sauvages....."

Bravo et merci Madame, on en a besoin des gens comme vous et qu'importe ce que vous faites et ou que vous soyez, car contrairement à ce que pense PM et les autres, bien que petit et vivant dans les bois en Papouasie (ci-dessus) les Autres ont aussi une tète pour pensée, ce n'est pas réservée qu'à une seule catégorie d'êtres humainS et ce genre d' humainS là, se croyant unique....ou....si leurs pensées s'arrêtent à là......doivent commencer à réfléchir sur leurs avenirs........universelles....ou pli kourteman "la carotte et le baton"

15.Posté par fiuman le 12/06/2010 08:51

Cette dame est professeur à la réunion alors que son peuple est à 50% illettrés, c'est un scandale, une trahison, vite retournez à Mada et servez votre pays madame!

14.Posté par Le Malgache le 12/06/2010 04:17

Il est peut être temps que la France ne fasse rien dans ce(s) pays là, comme ça on ne lui reproche rien.

13.Posté par Le Malgache le 12/06/2010 04:13

Le MakiMaské> Ca ne vous étonne pas que dans ces pays là, la France serait la cause de tout les maux? Qu'a-t-elle donc fait ou pas fait pour que ça arrive? Les gens de ces pays là sont ils vraiment méchants et que dès le premier contacte ils étaient hostiles.

En 1975, vous avez laisser un pays qui est acceptable pour vous, selon vos coutumes selon vos critères. C'est normale vous voulez à tout prix nous enseigner "la civilisation". Nous, on avait notre identité, on avait notre idéale qui est perdu à jamais à cause de la colonisation. Rappelons qu'avant la colonisation notre niveau de vie était semblable à ceux des japonnais à l'époque. Cela esquisserai ce que serait notre Ile sans la colonisation. En 35 ans, on a chercher notre voie. On l'a trouvé une fois, avec l'ancien Président Ravalomanana. On a vécu 7 ans de vraie développement. Les malgaches étaient redevenus des Malagasy souriants et acceuillant. Malheureusement, après 7ans, il a été expulser du pouvoir par la force.

La force, oui. Vous devez bien connaitre Madagasikara pour dire Mbolatsara. Alors, vous devez savoir aussi que nous sommes des non-violents. D'ou vient alors cette pratique, commun à tout les pays francophones africains? C'est dans notre sang me diriez vous. Remarquez que nos différents avants la colonisation se réglaient exclusivement par voie diplomatique.

7ans de liberté : en effet, Madagasikara a quasiment cessé toute transaction importante avec la France sans être anti-Français ou raciste. C'est une politique qui voulait prouvé que la relation avec la France nuis à notre pays. Maintenant qu'un Français de nationalité est au pouvoir grâce au putsch, vous avez repris le chemin d'il y à 7 ans. C'est juste des chemins économiques, vous vous dites surement, une action de plus pour nous aidez à se développer. En quoi serions nous développé avec vos salaires qui ne dépassent même pas les 100E par mois. Sans parler de toutes autres choses que jamais vous n'oseriez faire dans votre pays. Bref, il n'y a pas d'échange équitable : il n'y a pas d'échange tout court.

Dictateur économique, quel joli mot, c'est de vous? Pourtant, la réalité en est autre. Déjà, après l'ascension du président Ravalomanana, beaucoup d'opérateurs économiques malagasy accoutumer à l'illégalité et à la corruption ont cessé leur activité. Peut-être parce qu'ils ne peuvent plus faire ce qu'ils ont l'habitude de faire. Mais c'est surtout pour boycotter la machine économique et plonger comme aujourd'hui les malagasy dans une crise ou le pays est entièrement à la merci des marchands au noire. Pourquoi les "opprimés" de la périodes Ravalomanana ne se sont ils jamais plaints légalement (comme nous on le fait maintenant)? La réponse objective à cette question répons à l'origine du Yaourt que l'on mange en ce moment.

On n'est Malagasy. Contrairement à ce que beaucoup de Français croie, on n'est pas des sauvages. On n'est pas des pilleurs. Je vous invite à vous intéresser un peut plus à l'identité de ceux qui pillent nos richesses. Qui sont les commanditaires? Quels outils ils utilisent pour exploiter ces richesses?

Oui, on doit beaucoup s'instruire. On ne doit pas apprendre ce qui se fait, on doit trouver ce qui est mieux pour nous. Qui sait si l'on trouvera un système qui est mieux que le féodale, le tribale ou même la démocratie.

On est tous patriotes, vous à votre façon, nous dans la notre. Ce qui est mieux c'est que votre sentiment envers votre patrie ne nuis pas au développement de la notre. C'est pour cette raison que l'on vous suggères d'arrêter tout action avec le régime pure non-démocratique de maintenant . Sinon, faites encore ce que vous voulez! Les malagasy vous ont déjà mis dehors deux fois (1960 et 2002), la prochaine fois, j'espère que ce sera pour de bon.

ON A PAS BESOINS DE L'ARGENT FRANCAIS. J'espère que c'est assez claire. Limite, foutez-nous la paix comme ça madame la pauvre prof dans un collège pourrait retourné chez nous.


12.Posté par antifrancafrique le 12/06/2010 03:42

allez, lachez vous les gaullois, des qu'on attaque a la politique de votre abraracourcix la

Meme chez vous on n'a pas droit a la liberté d'expression alors ? Mme Elyett donne son opinion sur les agissements du gouvernement francais, et direct une horde de gaullois viennent lui dire : "rentre chez toi si c'est pour nous critiquer"

lautrichien egalement devrait fermer sa grande bouche, car des citoyens francais sont au plus haut niveau du gouvernement putschistes a madagascar, et s'attachent a piller l'ile comme il faut.
Tout comme les compagnies maritimes francaises Delmas et Seal qui participent bien correctement au pillage de bois de rose... informez vous, et cessez de croire a Napoleon les yeux fermés

quaut au MakiMaské qui croit encore au pere noel, et a son gouvernement philanthrope qui ne veut que du bien au pays sous developpés, il est peut etre temps de se reveiller et de descendre du nuage de l'ile aux enfants

la france -ou plutot le gouverment francais et son reseau francafrique- est la source des maux de Madagasscar et des anciennes autres colonnies francaises

et en plus oser demander de faire la comparaison entre madagascar au lendemain de la gracieuse independance, et 35 ans apres...:-) on devrait regretter de ne pas etre rester francais ??

il n'y a jamais d'independance des colonnies francais, pour VOTRE gouverne

sans faire d'un cas une generalité, peut on me citer une seule ancienne colonnie francaise qui est connu un reel essor ?
quid de la grande majorité des ex-colonnies britaniques ?
quel est l'equivalent du commonwealth chez la France ?
pour quelles raisons les anciennes colonnies britaniques sont elles plus stables de maniere generale -pour eviter de dire plus- que les anciennes colonnies francaises, qui se debattent dans la pauvreté et les coups d'etats a n'en plus finir ??

repondez moi sur ces questions cher MakiMaské au lieu de te poser en donneur de lecon aux malgaches alors que ton gouvernement est reellement le mal de ce pays

certes Ratsiraka a mis ce pays a genou, mais ou est il maintenant ce Ratsiraka ? qui l'heberge et qui le protege ? qui fournit son avion gratos pour aller a Pretoria ou a Maputo?
qui soutien l'unilateralisme de la HAT actuellement a Madagascar ?

qu'est ce qu'il vous faut de plus pour ouvrir les yeux sur les agissements de votre gouverments ?

vous etes pedant MakiMaské et prenez les malgaches pour des moiins que rien. Ne parlez pas de ce que vous ne savez pas en ce qui concerne les annulations de dettes et autres cooperations, systemes mis en place pour asservir le pays concerné

votre France egalement n'aura que ce qu'elle merite, et le retour de baton de sa politique coloniale se fera ressentir tot ou tard par le probleme des ses banlieux et immigrés blacks-beurs... je vous souhaite le meilleur a venir,



11.Posté par rhaj le 12/06/2010 00:53

D'après certains, si "l'attitude de la France ne convient pas" à Mme Elyett (qui y est hébergé), que Mme Elyett "se taise". Ça prends donc un "français", peut-être dans l'opposition, ou encore juste un électron libre ou un libre-penseur, de répéter les mêmes mots qui décrivent les réalités Malagasy pour qu'ils reconnaissent la justesse des propos de Mme Elyett.

Mais au fait, Mme Elyett ne fait que conforter les rapports de AI et des Américains.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >