Océan Indien

Madagascar: Une Française enceinte tuée à Tuléar, son ami porté disparu

Mardi 17 Avril 2012 - 07:38

Madagascar: Une Française enceinte tuée à Tuléar, son ami porté disparu
Un couple de Français originaire de Boulogne était porté disparu depuis jeudi, date à laquelle ils étaient partis faire une virée en quad sur la plage malgache de la batterie à Tuléar, classée zone rouge par le Consulat de France.

Le corps de Johanna Delahaye, une jeune femme de 31 ans enceinte de deux mois a été retrouvé dimanche, rejeté par les flots, selon les informations d'Europe 1. Son compagnon, Gérald Fontaine, 41 ans est toujours porté disparu et les recherches continuent pour le retrouver.

La piste criminelle se dessine pour les enquêteurs. Le quad du couple, et certains effets personnels tachés de sang auraient été découverts au cours d'une battue. Toujours d'après Europe 1, la dépouille de la Française présentait des hématomes et des entailles profondes "à l'abdomen et aux poignets".

Le couple était installé à Madagascar depuis environ un an. Il y avait monté un restaurant nommé La Bernique à Tuléar. Une information judiciaire devrait être ouverte aujourd'hui en France.
.
Lu 5486 fois



1.Posté par warning le 17/04/2012 10:27

il fait de moins en moins bon de vivre à mada...

2.Posté par La misère extrême le 17/04/2012 11:10

Faites le compte des tués français à Madagascar ces dernières années, c'est affolant... Il devient très risqué d'aller dans un des pays les plus pauvres du monde.

3.Posté par lebon le 17/04/2012 11:36

la France aurait jamais dû donner l'indépendance a Madagascar JAMAIS les autres pays en on profiter pour piller et en échange (remplir les poches des mafieux) sa aurait été une terre d'asile pour la France avec sa superficie et ses richesses et quand je vois la France Mr sarkozy a reçus ce voleur qui sait proclamer president c'est une honte sa veux dire que Nicolas approuve ce qu'a fait ce Dictateur
Je poserais jamais mes pieds dans ce pays

MERCI SARKOSY

4.Posté par Mwa la pa di le 17/04/2012 15:59

Voilà ce qui arrive à tous ceux qui espèrent faire de l'argent dans un pays pauvre où la misère est le lot de la plus grande majorité des habitants. Dans cette période, il me paraît inconvenable d'aller faire du fric sans que la population ne soit fortement associée. Discutant lors d'un passage à Mada avec un jeune habitant de Diego, il m'exprimait toute sa haine contre les étrangers qui viennent leur prendre les terres et monter des affaires en les traitant comme des parias. Comment voulez vous que les "envahisseurs" soient acceptés quand ils arrivent avec l'argent, des projet, que eux ne peuvent réaliser, pour s'enrichir. Le malgache ressent 1000 fois plus de haine que quand ici nous en voulons à ces "métro" qui, soit disant, viennent prendre nos places de travail.....Profiter de la misère....est un risque !

5.Posté par Mwa la pa di le 17/04/2012 16:01

Lebon post3 : l'image du colonialiste primaire ! Pourquoi la France aurait du empêcher le peuple malgache de jouir des ses biens? Pour se les approprier ? Un peu malsain ?

6.Posté par zipé le 17/04/2012 17:39

post 4, si il y a bien un pays ou il est très difficile de faire de l'argent en arrivant de l'extérieur, c'est bien Madagascar! la plupart de ceux qui ont essayé son arrivés milliardaires et repartis, dans le meilleur des cas, millionnaires, en ariary bien sur....le fantasme du riche vahaza qui vient exploiter les malgaches a la vie dure, la réalité est le plus souvent tout autre.

7.Posté par Gajik le 18/04/2012 00:06

Des crimes crapuleux il y en a partout sur toute la terre et bien plus ailleurs qu'à Madagascar, et la France n'est pas à l'abri. Simplement, lorsque çà se passe à Madagascar contre des français, on y est plus sensible, parce que ce sont des français .... On rajoute que cette pauvre femme était enceinte de 2 mois pour rajouter du croustillant à cette info, c'est malsain.

Je n'ai jamais pu raisonner ainsi. Tout crime crapuleux commis en Papouasie, en Iraq, en Bretagne ou à Madagascar reste un crime crapuleux et rien de plus, que la victime soit un enfant, une femme, un vieux ou un homme mûr, un français ou un Chinois, un Argentin ou un Finnois ...

Y en marre de cette échelle de valeurs dans l'info selon qu'on est français ou pas.

Je conseille à ceux qui ne veulent plus aller à Madagascar à cause de ces faits divers, surtout qu'ils n'aillent plus en métropole et se méfient à la Réunion aussi, car parfois leur route pourra rencontrer celle d'un sadique ou d'un bandit de grand chemin.

Pour ma part, c 'est comme pour les requins qui n'empêchent pas les humains de continuer à se baigner avec très peu d'accidents par an. Madagascar est un pays immense et les crimes rares. C'est leur médiatisation qui les rend visibles et leur fait occuper tout l'espace. Tout ce qui se passe de bien à Madagascar n'apparaît jamais car nous sommes encore dans l'arrogance néo-coloniale des français qui se croient des modèles de démocratie et de développement. On lit même ci dessus des propos des années 60 sur les indépendances que la France n'aurait pas dû "donner" ...

De tels raisonnements étriqués de repli suite à un fait divers montrent que notre pays se croit encore supérieur et un modèle de moralité et de développement. Pourtant on en est loin et on régresse même au grand galop.

Alors, stop ! qu'un malgache se fasse assassiner en France on n'en parle pas. Qu'un français se fasse tuer à Madagascar, comme c'est un fait RARE, malgré ce que dit "la misère extrême" , on monte l'affaire en épingle.

Ces crimes ne viennent évidemment pas d'une aggravation de la "misère", car la pauvreté n'empêche pas morale, droiture, solidarité et dignité, (alors que les riches, eux, auraient le monopole de la droiture ?) ils viennent du mimétisme et de l'identification que certains voyous développent avec les politiciens véreux des anciens régimes. La corruption a été depuis l'indépendance le mode normal de gouvernement de tout et à tous les échelons, avec la complicité des bailleurs de fond qui n'ont toujours cherché qu'à servir les multinationales de l'agro-industrie ou pétro-minières.

C'est justement lorsqu'un changement profond intervient avec la Transition vers la IV° République dans la lutte réelle contre la corruption et pour l'amélioration de l'état de droit, que se développe la réaction violente de ceux qui avaient l'habitude de se servir sans rendre de comptes à quiconque.
On voit des policiers ou des gendarmes corrompus qui louent même parfois aux voyous leurs kalachnikov à la journée, des magistrats (mal payés) qu'on achète pour faire libérer des criminels et les manipuler pour commettre des enlèvements contre rançon, etc etc ..., des politiciens "inclusifs" des anciens régimes les plus corrompus qui sont imposés par la SADC s'enrichir et magouiller en profitant de leur pouvoir d'hommes politiques d'opposition, sortir des lingots d'or en toute illégalité.

C'est tout ce climat créé par la dite "Communauté Internationale" qui interdit à la Transition de balayer totalement les anciens magouilleurs, qui crée l'insécurité et la réaction violente de ceux qui sont en train de perdre leurs privilèges. Ils entrainent dans leur sillage les petites frappes qui se disent ah si tout le monde est pourri, alors profitons de l'ambiance générale et allons y. On ne peut pas non plus exclure des manipulations de voyous et repris de justice par Ravalomanana, Zafy ou Ratsiraka, en vue de créer un climat d'insécurité. Bref, c'est avec ces éléments de réflexion qu'il faut raisonner et non en se contentant de fustiger ces pays pauvres, pays de sauvages". Quand les Français ont bombardé des civils en Libye, quel Peuple est le plus civilisé, les malgaches qui n'ont pas un soldat en dehors de leurs frontières ou les français qui courent derrière Obama pour gendarmer le Monde et le piller ?

8.Posté par buzz le 18/04/2012 07:10

Gajik , dès qu'il s'agit d'aboyer votre haine de la France ( et des nations occidentales "coloniales" )vous êtes décidément le premier . Une vengeance ?

Pour ma part je pense aussi que pour le bien des malgaches la France n'aurait pas dû lâcher ce pays qui a d'abord sombré dans le marxisme puis dans la pauvreté et la corruption ( il n'en sortira jamais sauf dans l'esprit des démagogues ). Ce pays restera dans cet état de déliquescence qui n'en finit plus .Et les meilleures de ses élites partiront vers d'autres cieux .

Ces malheureux vazahas allongent la liste de ceux qui ont voulu investir là-bas ( faisant ainsi travailler des malgaches ) et qui ont fait des jaloux .
Jalousie : la sanction est la mort ou dans le meilleur des cas la ruine et la fuite hors du pays . Les exemples abondent .

9.Posté par Lu dans La Gazette de La Grande ile le 18/04/2012 08:42

"Edito: Imagination débordante

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=21363:edito-imagination-debordante&catid=56:edito&Itemid=65

Mardi, 17 Avril 2012 08:10

Il n’est pas étonnant que les vols et les escroqueries occupent les conversations, alimentent les médias et engorgent les tribunaux.En effet, les auteurs des méfaits ont une imagination débordante. S’agissant des escroqueries et abus de confiance en tout genre, il y a les grands classiques. Le plus connu est le suivant : un ami, un associé, un voisin ou un employé un membre de la famille emprunte une somme d’argent pour une raison justifiée et urgente mais le montant n’est jamais restitué. Quand la personne a le malheur de réclamer le remboursement de ses sous, elle se heurte aux manœuvres dilatoires et à la mauvaise foi de l’emprunteur. Au chapitre des innovations, il y a les traquenards contre un individu riche, si possible de nationalité étrangère. Souvent, on le pousse à investir dans des projets immobiliers ou miniers qui ne verront jamais le jour. Parfois aussi, on monte des dossiers vides contre lui, avec la complicité de policiers, gendarmes et magistrats, pour mieux escroquer sa fortune. Quand la victime a le mauvais gout de se rebiffer, elle subit des chantages au kidnapping et des menaces d’expulsion.
Concernant les vols, les bonnes vieilles méthodes tels que les vols à la tire et ceux avec effraction font toujours recette. Les voleurs s’intéressent toujours autant aux bijoux, aux téléphones et au matériel hi-fi. On assiste à des innovations au niveau des vols de voitures ou de leur conducteur. A titre d’exemple : un voleur s’accroupit derrière une voiture en stationnement ou dans un embouteillage et cogne la carrosserie arrière. Pendant que le conducteur inquiet sort, le complice du voleur s’engouffre dans le véhicule.
Autre film d’horreur bien réel : le malfrat jette des serpents dans la vitre entrouverte pour faire fuir le conducteur et pour s’emparer du véhicule. Les attaques à main armée de domicile montrent que les voitures ne sont pas les seules convoitises des brigands. Etant donné que la police effectue des contrôles accrus et systématiques pendant la nuit depuis quelques semaines, les voleurs ont mis au point la trouvaille suivante : ils attaquent pendant la nuit, pillent et ligotent les occupants de la maison, avant de repartir comme si de rien n’était, dans la matinée et dans l’après-midi, à un moment où les contrôles sont rares et les fouilles inexistantes.
Finalement, où est-on à l’abri, si l’on peut se faire escroquer et voler à son domicile et en dehors de chez soi ? A l’église ? Rien n’est moins sûr. Beaucoup de pasteurs et prêcheurs sont des escrocs et des voleurs repentis ou en service. Si autrefois, le domicile des fidèles était cambriolé lorsqu’ils étaient à l’église, désormais, tout en entonnant les cantiques pour se fortifier en Jésus-Christ, le voleur dérobe aussi les sacs à main des dames qui se lèvent pour recevoir l’hostie ou pour verser leur obole.
Folojaona"


Alors que l'insécurité était surtout dans la capitale, elle se répand comme une trainée de poudre dans les provinces ( Tuléar, Nosy Be... ) à la même vitesse que la misère ces trois dernières années !
Des policiers qui n'ont plus d'essence dans leurs voitures pour poursuivre les voleurs ou criminels, ça existait du temps de Ratsiraka et ça se réitère avec TGV !!!
Du temps de Ravalomanana, on se sentait plus en sécurité, la corruption déclinait !!
Ce pays dirigé par des marionnettes, incapables d'organiser des élections démocratiques, est en train de sombrer de plus en plus et bien sûr c'est à cause de la Communauté Internationale, paraît-il !!!!

10.Posté par Lu dans La Gazette de La Grande ile le 18/04/2012 09:01

"Lessive : un travail très dur mais peu rémunéré

Mardi, 17 Avril 2012 08:16

La lessive a depuis toujours fait partie intégrante de l'occupation quotidienne des femmes malgaches. Mais suite à la crise de 2009, elle est devenue presque un moyen de survie pour les familles nécessiteuses. Hommes et femmes, petits et grands s'y adonnent. Or c'est l'un des emplois les moins rémunérés à Madagascar malgré sa pénibilité. En effet, une femme, en charge de cinq enfants et d'un mari chômeur, nous a déclaré qu'elle ne gagne que près de 3.000Ar par jour alors qu'elle travaille toute la journée en commençant dès 5h.30.Une autre, sans charge, nous a révélé que faute de travail, elle est contrainte de faire la lessive. Elle encaisse presque deux fois plus que la première enquêtée, certainement du fait qu'elle est encore beaucoup plus jeune donc plus dynamique. Un homme, quant à lui, nous a affirmé que depuis la mort de sa femme il a nourri leurs deux enfants grâce à la lessive. Il a toujours envoyé des demandes auprès des agences de recrutement mais en vain, faute de diplôme. Pour ces trois enquêtés, laver un linge léger rapporte 50Ar, un habit en jean 100Ar et plus, et des couvertures jusqu'à 300Ar.Bref, faire la lessive est peu rémunérée. Pas surprenant que la plupart des gens concernés par ce travail cherchent et exercent de nouveaux emplois supplémentaires. S'agissant des conditions de ce travail, nous ne pouvons nier que ces pauvres gens subissent milles tortures dans l'accomplissement de leurs tâches : insultes, violences physiques, menaces de renvoi,…En conséquence, la santé physique et même psycho morale est détériorée. Pour conclure, disons que la lessive est un dur travail nécessitant beaucoup d'énergie physique. Mais bien qu'elle soit une obligation pour les familles nécessiteuses, ces dernières doivent être insensibles à toute violence psycho morale …
Niony H."

11.Posté par inoui le 18/04/2012 20:45

Une plage signalée pourtant zone rouge par le consulat! Pas la peine d'aller loin pour trouver des victimes, il suffit de lire les faits divers du site.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter