Océan Indien

Madagascar : Un premier tour plutôt calme

Samedi 26 Octobre 2013 - 08:36

Capture d'écran France 24
Capture d'écran France 24
Malgré plusieurs incidents, le premier tour de l'élection présidentielle à Madagascar s'est globalement déroulé dans le calme, vendredi 25 octobre, d'après les observateurs étrangers. Le scrutin est censé permettre au pays de sortir de la crise politique dans laquelle il est englué depuis quatre ans.

7.8 millions de Malgaches étaient appelés aux urnes afin de départager 33 candidats en lice pour la présidentielle. D'après la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENIT), des premières estimations pourraient être publiées ce samedi.

"On saura sans doute demain (samedi) qui sera au deuxième tour" a expliqué au correspondant de l'AFP, le porte-parole de la Cenit. D'après la Cenit, le taux de participation devrait être compris entre 50 et 60%. Le scrutin a toutefois été endeuillé par la mort d'un homme, abattu par des individus dans un bureau de vote du sud de Madagascar.

Mais "les incidents comme le meurtre n’ont rien à voir avec le processus électoral mais constituent des actes de banditisme d’après les informations que nous avons", a indiqué à l’AFP la chef de la mission des observateurs européens Maria Muniz de Urquiza.

Rappelons que deux candidats parmi les 33 sont considérés comme les favoris parmi les observateurs. Il s'agit de l'ancien ministre des Finances Hery Rajaonarimampianina, soutenu par le président de la Transition Andry Rajoelina. Tandis que la mouvance Ravalomanana, président de 2002 à 2009, soutien Jean-Louis Robinson, ancien ministre de la Santé.

Les premières estimations partielles sont diffusées au compte-gouttes par la Cénit. "Au milieu de la nuit, les résultats de trois bureaux de vote avaient été transmis", note RFI. "Dans chaque bureau de vote - il y en a 20001 -, les agents doivent le plus rapidement possible scanner le procès verbal, le document officiel où sont inscrits les résultats. Ils doivent ensuite l’envoyer via des connections internet sécurisées au niveau du centre de comptage de la Cénit. Tous les résultats qui seront donnés ne sont d’ailleurs pas définitifs", indique par ailleurs RFI.
Lu 913 fois



1.Posté par alain dimitri le 26/10/2013 09:06

pourvu que le pays trouve un vrai dirigeant pas un voleur ou un charlot ...

2.Posté par jo le 26/10/2013 09:26

un premier tour plutot calme ?????
ca c est la meilleur !!!
1 mort et 1 enlevement ..... c est vrai ... super calme ...
bien trouver le titre ...

3.Posté par pipoteur le 28/10/2013 10:11

@post 2: ces affaires sont du banditisme et n'ont sans doute pas gd chose à voir avec les élections!
@post 1: Vu les 1ères tendances malheureusement c'est retour dans le passé donc à minima voleur.
Mais comment aurait-il pu en être autrement vu les moyens astronomiques déployés par les candidats de Ra8 et Rajoel?
ça ne pourra pas être pire que maintenant mais il risque d'y avoir à nouveau de grandes désillusions. L'homme providentiel n'est pas encore arrivé... :-(

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues