Océan Indien

Madagascar : Un pas en avant, deux pas en arrière, le tango continue...

Dimanche 20 Décembre 2009 - 18:24

La mouvance Rajoelina dont le leader Andry Rajoelina est le président de Transition de Madagascar, a pris des mesures politiques sans concertation à la surprise des trois autres mouvances de retour de Maputo en Mozambique, notamment l'annulation par décret de la nomination du premier ministre de consensus Eugène Mangalaza.


Madagascar : Un pas en avant, deux pas en arrière, le tango continue...
A l'occasion du retour sur la Grande Ile des trois mouvances Ravalomanana, Ratsiraka et Zafy, interdites de territoire depuis Maputo III, les Malgaches étaient au rendez-vous à Ivato jusqu'au Carlton.

Mais "quand le chat n'est pas là, la souris danse". En l'occurrence, la mouvance d'Andry Rajoelina, l'actuel président de Transition, a pendant leur absence révoqué Eugène Mangalaza, le premier ministre de Transition et représentant de la mouvance Ratsiraka lors d'un conseil des ministres. Un Conseil qui a nommé la vice-présidente de la transition chargée de l'Intérieur Cécile Manorohanta en tant que premier ministre par intérim.
 
Les trois mouvances sont pour que la charte de Maputo soit respectée. Mais rappelons que le troisième rendez-vous dans la capitale du Mozambique s'est fait sans Andry Rajoelina, qui a décliné l'invitation. La décision prise par ses trois adversaires le 8 décembre dernier, à l'occasion de Maputo III, de remanier les postes au sein du Gouvernement de transition l'avait fortement irrité et avait amené la France à présenter ses regrets, tout en recommandant un GIC (Groupe international de contact) fixé pour le 17 décembre, mais qui est finalement reporté à début 2010...

Les trois mouvances, plutôt soudées depuis Maputo III refusent pour leur part la proposition d'Andry Rajoelina de procéder à l'organisation d'élections législatives en mars 2010.
Karine Maillot
Lu 2453 fois



1.Posté par Proposition le 20/12/2009 20:48

Ils n'auraient pas besoin d'un édile de chez nous pro-Mada et pro-Diégo des fois ?

2.Posté par Joseph le 21/12/2009 00:01

J'aimerais compléter votre post par les précisons suivantes :

Ce sont les trois mouvances qui ont unilatéralement brisé les accords additionnels d' Addis-Abéba et non Rajoelina. J'explique ci-dessous les faits exacts, que tout diplomate de bonne foi (si ces deux termes ne sont pas antinomiques !) ne peut que reconnaître.

Je voudrais tenter d' expliquer au lecteur pourquoi une scission irréversible s'est opérée entre les vieux requins et la Jeune Transition Démocratique. Il serait juste de dire que les 3 mouvances ont bénéficié de la complicité très active entre la SADC et Ravalo l'ultra-libéral ex-Pdt-Pdg, et les deux Mozambicains CHISSANO et son Président-PDG Guebuza-bizness, afin de tenter de mettre Rajoelina en minorité et de fomenter un coup d'Etat contre les accords Maputo I et II et Addis-Abbéba.

En effet, les deux ex-requins de la politique Ravalo et Ratsiraka ont refusé d'utiliser la visio-conférence pour discuter à Madagascar même de ce partage du pouvoir de transition. Les trois sont tout de même partis à Maputo et leur premier acte a été d'écrire au Pdt du Danemark et au S Gal de l'ONU pour interdire la présence de Rajoelina comme Président de la Transition. Cet acte contre le plus haut représentant de l'Etat Malgache est une Haute Trahison et une trahison des accords précédents. Ils ont beau jeu de dire que c'est Rajoelina qui s'est exclu, alors que tous les diplomates témoins de ces faits peuvent, de bonne foi, témoigner que ce sont les trois prétendues "mouvances" qui ont trahi les accords lors de leur Maputo III.

De plus, à son retour, Zafy qui est tombé, bien que proche de son départ vers les ancêtres, en amour avec Ravalo et Ratsirk désormais, a commis un discours de haine absolue et de menaces, il a insulté le Président en le traitant de "petit Hitler" etc ... Ces hommes du passé sont en train de commettre une tentative de reprise du pouvoir en fomentant des troubles.

La prétendue "Communauté Internationale", celle dont Ziegler dit qu'elle est "prématurée" porte la responsabilité directe de ces désordres car elle fait depuis mars 2009, de concert avec Louis Michel de l'Europe libérale, sans parler de Marquardt et Cie, du forcing et de l'ingérence à un niveau qu'aucun pays souverain ne pourrait tolérer pour isoler le mouvement populaire contre les dictatures et remettre en piste des personnalités coupables de violences, d'assassinats, de déportations, de vols de terrains, des auteurs de contrats iniques de braderie des richesses nationales contre des pots de vin, coupables de ne faire évoluer le PIB que pour leur Clan, de maintenir volontairement les pauvres qu'ils ont provoqué, dans le dénuement le plus absolu etc ...

La SADC surtout, fidèle à ses maîtres de l'OMC, fomente des troubles graves et profère des menaces directes contre la Première Démocratie Malgache qui tente de se mettre en place. L'Afrique du Sud a déjà permis certains contacts entre ses sociétés de mercenaires et Ravalomanana qui dispose encore de quelques milliards pour financer une dictature. Madagascar devra dénoncer son adhésion à ce club mafieux.

Par chance, l'Armée Malgache n'est pas l'Armée Guinéenne et sa sagesse l'honore. L'aventure mercenariale a donc peu de chances d'aboutir, Ravalo le sait, c'est pour cela qu'il actionne plutôt ses marionnettes comme Chissano ou Jean Ping (qui s'y connaissent en matière de magouilles politico-économiques dans leurs pays respectifs) ou de la SADC (Préga Ramsamy son ami Mauricien par exemple, ancien S Gal de la SADC, membre de sa mouvance).

La IV° République en marche va contre les intérêts de type mafieux de tant de Sociétés Transnationales ou Nationales et au premier chef de celles de l'ex-Président Ravalo, que parmi le Groupe International de Contact des contradictions se font jour. Forts de l'appui inconditionnel de la SADC et d'une petite partie de l'UA, les trois ex-Pdts déchus se sont sentis assez forts pour mettre à bas les accords additionnels d'Addis-Abbéba officialisant Rajoelina comme Président de la Transition, en le rabaissant au niveau d'un simple co-président. Cet acte de traîtrise aux accords passés et de parjures, ainsi que la lettre à l'ONU ont définitivement brisé leurs espoirs de revenir au pouvoir avec la seule bénédiction de leurs adoubeurs occidentaux et Africains Ultra-libéraux. Ils ont lourdement sous-estimé la force morale et politique et le sens de l'Etat du Président Rajoelina. Ils vont s'en mordre les doigts s'ils continuent à créer le désordre et à se moquer ainsi du désir de paix des Malgaches.

D'où les menaces de violences et le désordre qu'ils vont s'efforcer de commettre à compter de ce jour, afin de prolonger la crise institutionnelle encore pendant des mois. Ils espèrent que les Malgaches deviennent tellement plus pauvres encore que l'état dans lequel leurs politiques criminelles corrompues les ont mis va les pousser à réclamer le retour à la dictature de Ravalo ! Mais les poubelles de l'Histoire retiendront leurs trois noms. Ces hommes couverts de sang Malgache et dont les comptes en Banque, officiels ou officieux, regorgent des larcins commis pendant des décennies, doivent se méfier car le Peuple Malgache a pris une conscience aigüe de leur vraie nature.

Ils sous-estiment le désir profond et irréversible de 80% de la population malgache de vivre dans un pays où on ne mourra plus de faim pendant qu' une minorité clanique s'engraisse de sa sueur.

Que tous ces hommes de commerce qui ne voient que leurs intérêts immédiats à défendre, se méfient bien du retour de bâton, le maître-chanteur de l'Europe des technocrates, qui éructe ses menaces indignes et immorales de "couper le robinet" Mr Michel Louis, L'OIF qui joue un drôle de jeu malsain, l'ambassadeur Marquardt "de l'AGOA" exploiteur de la misère des Malgaches, etc ... Si les Malgaches se réveillent, vous pourrez faire vos valises et Madagascar rejoindra malgré vos menaces et chantages au fric malsain de la charité contre minerai et terres bradée, le concert des pays libérés du joug néo-colonialiste. Les contrats équitables du donnant-donnant avec la Chine ou des relations horizontales avec l'Alba ou d'autres pays en développement qui ont dit STOP à l'OMC américano-européenne, par exemple pourront avantageusement remplacer la dépendance criminelle et inéquitable (culture du pillage) Nord-Sud.

Madagascar peut se passer fort bien de ces "aides" paternalistes qui maintiennent volontairement un niveau de pauvreté suffisant pour que JAMAIS Madagascar ne puisse exploiter elle-même ses richesses. La pauvreté est structurelle, voulue, planifiée par la bande des trois depuis l'indépendance. Il faut que çà cesse et çà cessera de gré ou de force. c'est le sens de l'Histoire.

Aujourd'hui dimanche 20 décembre, le Président a nommé comme Premier Ministre le Colonel Camille Albert Vital. Il faut espérer que sa force dans un gant de velours va calmer les ardeurs contre-révolutionnaires des trois requins affamés de pouvoir absolu et que Madagascar va enfin retrouver un peu de sérénité et passer Noël en Paix ?

Cécile Manorohanta, ex Ministre de la Défense de Ravalo, qui a démissionné par écoeurement lorsque Ravalo a fait tirer sur la foule à tirs tendus et a fait assassiner 40 personnes et en a blessé des centaines devant Ambohitsorohitra, dirige la Vice-Primature chargée de l'Intérieur. Elle a donc assuré l'intérim de Mangalaza le "Réunionnais", depuis que ce dernier est allé se mettre au service des trois requins à Maputo et fait cause commune avec Ravalo.

Un militaire aura davantage de force pour taper du poing sur la table et ramener à la raison ces trois factieux chassés à trois reprises du pouvoir par la majorité du Peuple.

Vive le Président Rajoelina ! Vive la Première Démocratie Malgache, Halte à la corruption et à son soutien International !

3.Posté par mpitazana le 21/12/2009 00:21

Il y aura combien de PM à la fin de cette crise.
moNJA
ungénéral retraité
une femme médaillée par un pseudo-ambassadeur 12h seulement au pouvoir
maintenant un colonel
pourquoi pas sareraka ramaroson alain

4.Posté par Montfort le 21/12/2009 00:22

Dommage que l'histoire soit suppprimée dans les lycées dans les années a venir on restera donc sur UBU roi . Trop bête, car avec UBU DJ rajo la postérité des comiques étaient assurée. Franchement j'aimerais savoir qui conseille ce guignole, certes il est évident que le france avec un petit "f" est avec ce gazé mais quand même.... N'a t'il pas les moyen de se payer les discours de Guaino ? Pauvre Gasy de Tana ils n'ont pas la chance d'être parrainés par Gigi le bienfaiteur des Sakalava....

5.Posté par rasandialsaona le 21/12/2009 14:34

Jai bien lu la longue lettre de Monsieur JOEPH avec beaucoup d'attention ,et comme je ne suis que spectateur ,c'est biien dommage pour les malagasy ,je suis retraité,et du fond du coeur j'espère que Mr RAJOELINA reussira car les autres ont eu leur chance gaspillée dans fitiavantena fa tsy TANINDRAZANA , Il lui donner le temps de nous montrer ses capacités
Vive la jeunesse évolutive patriotique

6.Posté par TSATSA le 21/12/2009 16:08

C'est la bourgeoisie compradore régionale qui s'entretue et c'est le peuple Malgache qui en patit., je reçois régulièrement la "LOI". Je suis effaré de lire l'amalgame politico-financier de diverses maneuvres de famille Chissano et consorts actuellement au Mozambique pour contrôler le système financier et l'appareil d'Etat. Ceci est valable pour les autres dirigeants politiques Africains. C'est le système politico-financier mondial avec ses tentacules africaines qui luttent ouvertement pour la maîtrise du pouvoir. Ravalo, Ratsiraka, dans une moindre mesure Zafy, faisait partie de ces rapaces.

7.Posté par woay le 22/12/2009 07:37

Dans mes précédents posts(htt p://www.zinfos974.com/Madagascar-La-France-demande-une-reunion-du-GIC_a12915.html?com), j’ai dénoncé une campagne de médisance et de diabolisation permanente, de longues dates d’un participant à ce forum qui se distingue par la longueur de ses récits. A chacun d’évaluer le contenu à partir des termes et qualificatifs répétitivement y relancés tous azimuts. Il voit que « tout le monde est mauvais », des relents de haines et de dénigrements.

Je tiens à rappeler néanmoins entre autres que :

1° Rajoelina a accédé au pouvoir par un coup d’Etat, aidé par des militaires ;
2° Rajoelina n’a ni la légalité, ni la légitimité requise pour se faire appeler « Président ». Sa première mesure dès la prise du pouvoir fut de suspendre le parlement démocratiquement élu ;
3° Rajoelina est signataire des accords de Maputo et d’Addis Abéba de sortie de crise, basés sur le partage des pouvoirs entre les 4 mouvances. Il a bloqué la mise en place du gouvernement de consensus et d’union nationale en reniant sa signature. Recroquevillant sur sa position de mainmise sur les ministères dites de « souveraineté », il a boycotté la dernière réunion d’Addis Abeba. Pour punir les 3 mouvances, il a fermé l’espace aérien Mozambique/Madagascar rendant exilés forcés ses opposants, espace aérien qu’il a ouvert aussitôt lorsque la SADC l’a menacé de fermer à Air Madagascar son espace aérien. Tous les actes de Rajoelina sont de cette nature, gérer l’Etat Malgache comme un jouet.
4° Rajoelina vient de limoger le premier ministre de consensus Mangalaza Eugène(que lui-même a accepté) pour nommer unilatéralement un militaire à la place ;
5° Rajoelina autorise par voie d’arrêté interministériel le trafic de bois de rose objet actuellement de buzz sur le net.
6° Rajoelina décide unilatéralement d’organiser une élection législative dans 3 mois dont aucune des modalités ne sont connues à ce jour ;

De tout ce qui précède, il y en a encore qui voit en ce personnage un démocrate et une planche de salut pour Madagascar !!! Bravo Karine Maillot, « Madagascar : Un pas en avant, deux pas en arrière, le tango continue... », le titre est bien trouvé.

8.Posté par rasandialisaona le 22/12/2009 15:10

Ramose WOAY ,
On constate votre appartenance aux :"TROIZINA " . Bref ,l'avenir dira si les trios ne vont pas encore se déchiqueter pour ramasser les restes malgrés ce qu'ils ont déjà .

9.Posté par woay le 22/12/2009 17:01

M. ou Mme Rasandialisaona, si vous faites l'apologie d'une appartenance à telle ou telle entité ou bord quelconque, c'est votre droit . Je ne vous en tiens pas rigueur, que je sois "Ramose" comme vous dites ou pas. Chacun fait ce qu'il veut.
Néanmoins, vous allez vite en besogne et portez un jugement dont les bien-fondés restent à démontrer. Je n'appartiens à aucune entité, ni affilié à une mouvance de quelque bord que ce soit. Je ne fais que constater la réalité des choses, ou du moins tenter de conserver ce qui peut l'être devant la destruction systématique des existants à Madagascar. "TROIZINA", troïka, "trios", 4 mouvances ou 3, peu importe, appelez-les comme bon vous semble, un pays n'est pas un jouet. Quels que soient les dirigeants, ils ont des comptes à rendre dès lors qu'ils commettent des fautes. Ce n'est pas sous prétexte que Rajoelina a su renverser le régime précédent, qui n'est d'ailleurs pas irréprochable non plus, que le peuple qui ne l'a pas choisi doit gober tout ce qu'il lui fait ingurgiter. Discernement quand tu nous tiens...

10.Posté par rasandialisaona le 22/12/2009 17:49

Ha !..j'ai mis le doigt où il ne fallait pas et, je vous présente toutes mes excuses si je vous ai offusqué , mais les agissements des chassseurs de" primes" sont ignobles . Aucun intérêt pour la nation,ya que leur poche qu'ils regardent,les rapaces. Azafady tompoko

11.Posté par Zokofaly le 23/12/2009 19:52

C'est un excellent choix, Camille-Albert Vital présente les qualités requises pour accéder à cette fonction essentielle, dans ces périodes troublées. Il a la confiance de Rajoëlina et des Chefs militaires, garants de l'Etat de droit , de la discipline républicaine et du rétablissement de la démocratie. Il faudra dans un premier temps rétablir l'ordre, ramener la confiance et mettre le pays sur les rails pour qu'en fin s'ouvre une ère nouvelle de développement économique réel. Les malgaches ne pardonneraient pas un nouvel échec, de nouvelles magouilles politiciennes, ménageant les différentes sensibilités ethniques, qui sont la cause de la non gouvernance de l'Ile. Il faudra faire appel à l'UE, aux US et aux asiatiques pour dessiner les contours d'un développement durable. Les richesses naturelles sont là.

Rajaoëlina est-ce l'homme providentiel qu'attend ce pays depuis 1960. Il n'était pas né, mais aux âmes bien nées la valeur n'attend le nombre des années.
Il n'a peut-être pas fréquenté les grandes Ecoles, bien entouré il pourrait utilement dirigé ce pays car intelligent. Azafady si j'ai blessé.........quelqu'un, de bonne foi, mais oh que non pour les malfrats.
Les fauteurs de troubles, anciens chefs d'Etat n'ont qu'à bien se tenir. Les malgaches en ont plus qu'assez de ces pseudos dictateurs qui ont plongé ce pays à l'antépénultième rang des pays très sous développés. Quel gâchis!!!!!

12.Posté par Joseph le 23/12/2009 22:34

Bonsoir, moi qui fréquente assidument tous les sites internet au sujet de Madagascar, je remarque que de plus en plus de Malgaches s'expriment favorablement à un changement profond, non pas des hommes seulement, mais d'un mode de gouvernance.

On voit de plus en plus de gens favorables à un changement radical des rapports économiques prendre la parole, car ils ressentent que çà ne peut plus recommencer comme en 2002 ni comme en 2007. Ce mariage d'affaires entre les trois anciens Présidents est la preuve la plus évidente qu'ils sont dans un danger tel qu'ils en ont oublié leurs persécutions mutuelles du passé et désormais font un Front Commun contre la Jeune République qui avance inexorablement et referme sur eux le couvercle des poubelles de l'Histoire. C'est la panique, même chez Zafy qui a raté l'occasion de laisser une autre image dans l'Histoire du pays en s'alliant avec les deux requins de la finance. Qui pourra encore croire à sa "Réconciliation" ? Il insulte Rajoelina et appelle à la guerre civile. Ce type est réellement hors course et ne mérite plus d'être associé à quoi que ce soit.

La France semble enfin comprendre elle-aussi que la politique du consensus entre des entités inconciliables, antinomiques, n' est qu'un leurre, un piège tendu à la démocratie montante qui avancera de toutes façons contre vents et marées. L'OIF peut continuer à rappeler que son congrès se fera en Suisse et non à Madagascar pour menacer, cet organisme du passé colonial est aussi appelé au néant. c'est un gouffre à fric et une assemblée de coquins qui sous couvert de culturel participe à l'asservissement des pays francophones émergents. N'oublions pas que Madagascar parle Malgache en première langue. Le Français et l'Anglais en 2 et 3 !

C'est bien l'objet premier de l'avènement de cette 4ème République, de changer la politique en la mettant au service du bien-être de la population et non des trusts du néo-impérialisme économique ou de Tiko.

Entre le "socialisme" corrompu et criminel de Ratsiraka et l'ultra-libéralisme tout aussi criminel de l'autre, il y a une avenue qui s'ouvre pour une nouvelle République qui va devenir la Première vraie Démocratie Malgache, afin que Madagascar soit enfin maître de son destin et de son développement, avec l'aide EQUITABLE d' Etrangers respectueux et non de pillards du style de ce que propose l'AGOA ou QMM (2% des profits sont reversés à l'Etat Malgache, grâce aux contrats de braderie signés par Ravalo !) . Tout contrat devra développer réellement la région qui le recevra. Les TIC, les routes, la sécurité, l'agriculture nouvelle, les mines, le tourisme, les échanges commerciaux zone Océan Indien, etc ... Toutes ces richesses exploitées par un Peuple fier qui a repris confiance en lui même, intelligent et libéré de la corruption, deviendront la source de l'enrichissement global de tous et non d'un Clan de privilégiés.

On pourra alors parler à Madagascar enfin de la progression de l'IBB, l'indice de Bonheur Brut, au lieu de déblatérer de mauvaise foi sur un PIB de 7% qui en réalité depuis 2002 n'a profité qu'à l'émergence d'une bourgeoisie clanique et ne fonctionne que sur le népotisme et le pot de vin, alors qu'au même moment la pauvreté gagnait 70% des gens.

Ce qui est en cause est si profond, si mûri dans le coeur des Malgaches, pendant des décennies, que ce Peuple est beaucoup plus mature que ce que la bande des trois a cru. Bravo Rajoelina et honte à tous ceux qui adorent encore le veau d'Or et délaissent la majorité de la population dans le dénuement.

13.Posté par Joseph le 24/12/2009 11:57

Woay sera content, voici mon discours-fleuve de haine totale, aujourd'hui contre Marquardt et ses maîtres, comme il les aime . je le dis ici, çà lui évitera de répondre : oui, Woay, je HAIS absolument les mafias quelles qu'elles soient et de quelque couleur qu'elles soient !

Cà y est, Obama, "not'bon maître" bounty (noir dehors mais blanc dedans, ou dents blanches coeur noir si vous préférez !) a pris sa décision en bon "démocrate" : Niels Marquardt et Ravalomanana lui ouvert la voie et lui ont dicté les mots : Madagascar, la Guinée et le Niger sont exclus de l'AGOA. Par contre la Mauritanie, elle, est intégrée à l'AGOA car elle a été bien sage, bien soumise, elle a bien montré son fondement à Uncle Tom qui a pu lui "pénétrer le marché" bien profond et qui va la récompenser et lui envoyer toutes les armes et conseillers nécessaires.

Puisque les vilains Malgaches ne veulent plus de la corruption, tant de celle de Ravalo que de celle de Ratsiraka et qu'ils résistent aux injonctions de la SADC amie des Américains, puisqu'ils veulent leur Démocratie et s'essuient les pieds sur les dictats et les ingérences de l'OMC/ONU/UA/OIF/ SADC/mafia et compagnie, alors on va les punir et les mettre au banc de la Société des Nâtions démocrâtiques occidentâles.

Les gendarmes du monde, modèle de Société juste et porteuse de paix (bla bla bla ...) ont importé en 2008 : 324,3 millions de Dollars de marchandises de Madagascar, c'est-à-dire permis à des Américains de s'enrichir a très bas prix (100M$ de Guinée, et 44M$ du Niger seulement).

100 000 travailleurs Malgaches sont dans des productions qui bénéficiaient des exonérations douanières avec les USA. Ainsi Obama-Marquardt-Ravalo font d'une pierre deux coups, ils suggèrent que la Guinée et Madagascar c'est pareil ! Pourquoi pas comparer Rajoelina et Mugabé tant qu'on y est dans la cette opération de défécation américaine sur la jeune Démocratie Malgache ? Zafy a bien comparé Rajoelina à Hitler, allons-y gaiement, bavons, éructons !

Tout ce bel édifice de l'AGOA a donc été sabré d'un coup par Obama, vous savez, celui qui vient de faire croire qu'il donne une couverture maladie aux démunis, alors que dans le même temps il supprime le droit aux soins pour les plus de 65 ans dans son pays, car les vieux ne sont plus rentables !

Ce charmant pays modèle des Droits de l'Homme (Guantanamo, les Chagos Diégo-Garcia, l'Iraq s'en souviennent et sont marqués au fer rouge de cette démocratie là !) qui a semé la mort et la terreur sur la terre entière, qui a enfanté de Ben Laden pour s'en servir contre les Russes en Afghanistan, fomenté des troubles partout sur la planète depuis un siècle, ce pays qui tient le triste record d'avoir créé une dictature dans chaque pays où ils a prétendu venir apporter la Pax Americana ... Liberté d'assassiner pour piller minerais et pétrole, oui !

Vous savez, ce pays ou la seule Loi qui prime sur toutes les autres est celle du profit pour une minorité de possédants, où dire le mot "Service Public" est une insulte au Libéralisme, ou la sauvagerie et la mise sous tutelle et le pillage de l'Afrique leur assure une suprématie totale ...

vous savez, ce pays où les hommes politiques sont tous des agents des multinationales qu'ils servent avec loyauté, ce pays où les lobbies dirigent en fait les "parlementaires", ce pays qui a vérouillé le bi-partisme pour l'éternité entre les mains des deux principaux groupements militaro-industriels, (un peu comme en France on voudrait peu à peu imposer le bipartisme, illusion de démocratie entre le PS et l'UMP, pour une alternance entre les deux faces du capitalisme, l'opératif et le financier pour simplifier) ...

vous savez ce pays merveilleux qui a exfolié la totalité du Viet-Nam au napalm, qui a grillé au lance-flammes des fillettes, des mamans, des grands pères , qui a commencé son oeuvre de liberation en lançant des bombes nucléaires sur deux villes japonaises, merveilleux message pour un futur enchanteur, hymne à l'amour entre les Peuples ...

vous savez bien, ce pays de cocagne, phare de la Chrétienté qui regorge d'évêques pédophiles, qui fabrique des milliers de tonnes de bombes pour apporter la lumière sur la Terre, ce pays qui possède une Statue de la Liberté copie de celle qui pollue aussi la Seine. Elle ne porte pas sur sa main une colombe, non, mais un flambeau pour semer partout le feu et la désolation, ce qui m'évoque les expéditions racistes du Ku Klux Klan ( Woay, c'est assez ou j'en rajoute une louche ?)...

Bref, exit l'AGOA, exit la SADC, exit l'OIF, bon débarras ! rentrez chez vous les profiteurs de la main d'oeuvre Malgache payée au tarif de l'esclavagisme et laissez ce peuple créer sa Première Démocratie tranquille. Assez des ingérences paternalistes du GIC ou des injonctions et basses manoeuvres de Marquardt-Ravalo pour rendre Madagascar aux mafieux !

14.Posté par rasandialisaona le 24/12/2009 17:55

un Bravo pour vous Rajosefa .
Je n'aimerai pas être votre ennemi ,beaucoup pense perdre leurs intérêts et à tout prix récupérer leur capital . Lasa "SOKINA et MANANASY "
En tout cas Joyeux NOEL et BONNE ANNEE à l'équipe RAJOELINA à nous tous

15.Posté par Joseph le 24/12/2009 19:30

Merci et Joyeux Noël aussi à vous !
Mita be tsy lanin'ny mamba !

(quand on est nombreux à traverser la rivière, on ne craint pas les caïmans)

16.Posté par woay le 25/12/2009 08:54

Ha, ha, ha…, le chien aboie la caravane passe.
Des bricoleux nés qui ont tenté en vain de dicter aux américains ce qu’ils ont à faire ??? La loi américaine est claire sur le programme AGOA. Les règles du jeu ont été posées bien avant la crise malgache. Ces règles s’appliquent, pas comme le bricolage opportuniste à la Rajoelina où tout est modifiable à volonté.
Les partisans de ce prétendu pouvoir soucieux de l’intérêt du peuple jubile maintenant pour ces pertes de 350 000 emplois, en plus des 200 000 emplois déjà perdus depuis le début de l’année. Comme ce n’est pas assez, réjouissez-vous aussi, pendant que vous y êtes, des pertes des 680 000 000 d’€ de l’Union car Madagascar n’a pas besoin de ça, non ?
Seuls les malgaches sont les plus intelligents, le reste du monde n’est qu’idiot et imbécile, n’est-ce pas ?

17.Posté par rasandilisaona le 25/12/2009 14:19

he oui !..Bien dommage que cette soit perdue pour tout le monde .Vous regrettez certainement vos agissements,une petite manque dans votre poche ! Quel malheur !...

18.Posté par Joseph le 26/12/2009 21:50

décès de Jacques Sylla annoncé sur fil d'infos orange.mg : 20h30
http://www.orange.mg/index.php?option=com_orangeinfo&Itemid=403&newscatid=4

19.Posté par Zokofaly le 04/01/2010 20:02

Il ne faudrait pas repousser la France. Le premier Président de l'Ile, homme empreint d'une certaine sagesse, avait fait cette citation: Il ne faut jamais repousser la barque qui t'a permis de traverser. A méditer.
La" France-Afrique", aujourd'hui abolie par le Président Français était essentielle dans les premiers temps de la décolonisation, car a permis une transition en douceur. Cela n'aurait pas été le cas si la France avait cédé au lendemain de la rébellion de 1947, à l'exemple de l'Algérie dont les plaies ne sont toujours pas cicatrisées, objet de tensions sporadiques.
Madagascar avait vocation à être indépendante, la France allait de Dunkerque à Tamanrasset. Ce n'était pas le même enjeu, la même problèmatique géopolitique, l'Algérie c'était la France. Les métropolitains y régnaient en maitre absolus. L'Algérie est à 2 jours de traversée, Madagascar à 3 semaines. Bien que la population française fut nombreuse, 60.000, et acceptée. Ne disait-on pas,dans les années 50, que dans 10 ans Tana sera comme Paris.....quel désenchantement ?
Après ce préambule, revenons à Madagascar stricto sensu.
50 ans après l'indépendance, quels résultats significatifs: rien, un gâchis.
Les malgaches se sont appauvris, l'économie exsangue. L'auto-suffisance alimentaire ( riz etc)
s'est transformée en famine. Particulièrement accentuée par la politique menée par Ratsiraka, autocrate reconnu. Celui-là même, aujourd'hui, avec la complicité diabolique des deux autres. La Chine avait connu la bande des 4, Madagascar la bande des 3.
Rajoëlina a, certes, renversé Ravalomanana mais cette prise de pouvoir impopulaire à ses débuts, salutaire aujourd'hui. L'image que reflète les magouilles de la bande des 3, car les masques tombent, est la mise en coupe réglée de la grande Ile. J'ai entière confiance aux Officiers malgaches, patriotes et non dictateurs. Si le chemin doit emprunter une voie plus dirigiste, pour remettre le pays sur les rails du développement économique, de la reconstruction, de la paix sociale donc de la démocratie, oui un peu d'autorité est salutaire. Il faut faire table rase du passé où régnait l'obscurantisme, le népotisme, le totalitarisme. L'histoire nous le dira.

20.Posté par rasandialisaona le 05/01/2010 14:06

Quelque soit l'issu des votes ,y aura tjrs des rotaka :Voir les commentaires de l'Editoriat TRIBUNE LIBRE. Bien sur vive la liberté mais au dépens de la Paix non et non!! car la population en a marre. Les Raimandreny devraient êtres fiers qu'un SURDOUE de la nation emerge enfinde notre pays comme vous le dites :Ayons confiance à nos soldats et la victoire sera au bout du tunnel .

21.Posté par Zokofaly le 06/01/2010 14:39

La réunion du GIC a lieu à l'heure où je rédige ce texte. Attendons de voir, pas d'à priori. Mais j'observe une chose, tous les commentaires, en général, plaident en faveur d' un changement avec un homme neuf, jeune, dynamique, sans concession et une nouvelle équipe gouvernementale non entâchée de magouilles, sans antécédent politicien, ni d'enrichissement personnel, aux dépens du budget et des finances publiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter