Océan Indien

Madagascar : Un nouveau commissaire de police à Tananarive pour enrayer la criminalité

Mardi 4 Décembre 2012 - 11:42

Madagascar : Un nouveau commissaire de police à Tananarive pour enrayer la criminalité
Germain Ratsirombahina, policier d'expérience, vient juste d'être nommé commissaire principal de Tananarive, en remplacement de Francis Andrianatoandro.

Des fonctions de commandement au sein du commissariat central de Tsaralalana, que le nouveau commissaire principal assume avec responsabilité et honneur. Sans toutefois se voiler la face, le fonctionnaire sait qu'il s'apprête à lutter âprement contre une criminalité qui sévit durement au cœur de Tananarive.

"A Tana, les gens font face à des bandits armés et qui agissent parfois sans aucun état d’âme"

Germain Ratsirombahina veut ainsi en découdre, avec un certain pragmatisme, pour tenter d'enrayer la recrudescence du grand banditisme qui gangrène la ville de Tananarive. "La police de proximité, la responsabilisation des citoyens en ce qui concerne le déclenchement d’alerte en cas d’attaque et un renforcement des patrouilles entrent dans ma politique de lutte contre le banditisme", affirme le commissaire Germain Ratsirombahina au site midi-madagasikara.mg.

Le haut gradé de la police a entièrement conscience que la situation sur le terrain est explosive. "A Tana, les gens font face à des bandits armés et qui agissent parfois sans aucun état d’âme. Récemment, pour délester la modique somme de 20.000 ariary (ndlr : 6,80 euros), ils ont tué un père de famille. Autre constat, les malfrats, pour la plupart du temps, sont munis d’armes de guerre", précise le commissaire principal nouvellement affecté au commissariat central de Tsaralalana.

Germain Ratsirombahina interpelle également la population pour un soutien massif à sa politique sécuritaire. "Je lance le défi de remettre de l’ordre à Tana. Je pense que les Tananariviens vont me soutenir dans cette perspective puisque c’est un intérêt commun... Aussi, je pense à renforcer les groupes villageois d’autodéfense, en mobilisant des éléments de la police pour les sécuriser", conclut-il.

Source : http://www.indian-ocean-times.com
Lu 933 fois



1.Posté par ZembroKaf le 04/12/2012 12:36

un pays "gangrené" par la corruption à l’intérieur de la police, du pouvoir...dommage pour cette belle île.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >