Océan Indien

Madagascar : Un indic' de la gendarmerie décapité pour avoir révélé des informations sur des dahalo

Mercredi 17 Avril 2013 - 15:26

Madagascar : Un indic' de la gendarmerie décapité pour avoir révélé des informations sur des dahalo
Un terrible fait-divers a eu lieu dimanche dernier dans la commune d'Ehara, dans la région de Benenitra (Sud de Madagascar).

Un homme, qualifié d'indicateur de la gendarmerie par les dahalo (voleurs de zébus), a été décapité ce week-end à son domicile, comme le rapporte Midi Madagasikara. Ses meurtriers l'auraient tué pour avoir livré des informations sur leur cachette, lors d'un raid opéré par les forces de l'ordre en février dernier.

La région du Sud malgache connaît depuis plusieurs mois une insécurité croissante au sein des élevages de bovidés, victimes de razzias à grande échelle.

Le vol de zébus, issu d'anciennes traditions malgaches symbolisant la virilité, a connu ces derniers temps un détournement de son origine spirituel pour devenir aujourd'hui un juteux trafic.
S.I
Lu 2012 fois



1.Posté par Zbob le 17/04/2013 17:40

Ah Madagascar , terre de douceur et d'amour!

2.Posté par Thierry le 17/04/2013 18:00

C'est bizarre que l'illégal rapporte beaucoup plus que le légal et sur toutes les terres ... On devrait interdire le travail ... On devrait interdire d'aller à l'école ... On devrait interdire d'aider son prochain ... on devrait interdire de se cultiver ...

On ne m'interdit pas de dire des bêtises, j'en profite ...

3.Posté par oups! le 17/04/2013 19:48

Ma parole , pour dénoncer les dahalo, ce mec avait perdu la tête!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues