Océan Indien

Madagascar: Un groupe de femmes exige 30% des postes-clés dans les institutions de la transition

Mercredi 16 Novembre 2011 - 11:30

Madagascar: Un groupe de femmes exige 30% des postes-clés dans les institutions de la transition
 
A la veille de la formation d'un gouvernement malgache d'Union nationale, un mouvement de femmes met les pieds dans le plat sur la question de la parité. Actrices de la vie politique ou sociale, elles revendiquent ensemble 30% des hauts postes au sein des instances de la transition.

Selon l'Express de Mada, les femmes dénoncent actuellement un non-respect de l'article 6 de la feuille de route du gouvernement, et reprochent notamment à Jean Omer Beriziki, Premier ministre de transition, de n'avoir pas retourné "les listes de candidats ministrables" qui ignoraient le critère du genre.

Unies, celles qui s'estiment lésées demandent réparation et ce avant la mise en place du gouvernement d'Union, prévu pour demain.
.
Lu 821 fois



1.Posté par NoComment le 17/11/2011 10:37

Il est bien que les femmes revendiquent leur place dans les institutions malgaches. Je veux dire toutes les femmes, de toutes les régions et de toutes les catégories sociales, et dans toutes les structures de l'état et de la société Malgache.

En France, 18 % de femmes seulement siègent dans les parlements. Nous ne pouvons donc en la matière donner de leçons.


P.S. : sur la carte de Madagascar, Antsiranana et non Antseranana.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues