Océan Indien

Madagascar : Un Français d’origine indienne enlevé

Mardi 26 Décembre 2017 - 17:24

La communauté Karana reste la cible de kidnappeurs dans la Grande île. L’un des deux otages enlevés mercredi 20 décembre dans un quartier d’Antananarivo a été libéré ce dimanche vers 19h45 selon l’Express de Madagascar.
Un adolescent de 14 ans, fils d’un grand opérateur malgache, et un Français d’origine indienne de 25 ans, avaient été enlevés le même jour, indique L’Express de Madagascar.

Si l’adolescent a pu retrouver sa famille dimanche sain et sauf en échange d’une rançon, le jeune homme Français d’origine indienne serait toujours séquestré. Le rapt a eu lieu dans une rue d’Ankorondrano où cinq individus armés l’ont embarqué de force dans une voiture noire. Aucune rançon n’a pour le moment été réclamée par les ravisseurs.

Pour le Collectif des Français d’Origine Indienne à Madagascar (le CFOIM), ce "fléau" "concerne tout le monde et doit être combattu par toute la société malgache unie dans sa richesse et sa diversité".

Une dizaine d’opérateurs indiens auraient déjà quitté le pays en raison de ces kidnapping récurrents, révèle le CFOIM.
N.P
Lu 1770 fois



1.Posté par Saint Chamond le 26/12/2017 18:21

Pour le jeune de 25 ans il serait pas friqué, ni sa famille si j'en crois son tonton dionysien qui comprends donc pas pourquoi on l'a enlevé.

2.Posté par paulux le 26/12/2017 18:58

Charmant pays. L’État est inexistant, les infrastructures tombent en ruine. Aucune envie d'y retourner

3.Posté par Polo le 27/12/2017 02:10

Un Français d'origine indienne , ben y a de tout maintenant
oui il faut s' y faire ça fait longtemps que les Gaulois il n'y en a plus.
Il n'en reste pas moins que le Karane a du blé pour payer la rançon...

4.Posté par Georges donald POTOLA le 27/12/2017 10:03

Dans une société quand l’écart se creuse entre les plus riches et ceux qui n’ont presque rien, quand l’État beigne dans la corruption, quand les multinationales débarquent pour exploiter ceux qui sont dans la misère, ceux qui sont exclus en les expropriant de leurs terres ancestrales, leurs richesses et cela sans honte sans vergogne, malheureusement on arrive aux extrêmes.LA RÉVOLUTION !
Mais dans ces pays-là, c’est vite réprimandé dans le sang et la violence. Alors l’autre solution qui rapporte gros à certaines personnes, c’est le kidnapping. Ces enfants enlevés sont des innocents, ils sont 2 fois victimes d’une situation qui les dépasse
Quant aux responsables de ce désastre, eux, ils sont à l’abri bien protégés, ils continuent leurs bizness.
Pauvre monde !

5.Posté par KLOD le 27/12/2017 20:02

oui post 4 : pauvre monde !


tsy kivi Madagasikara ......un jour peut être pour "cette grande ile rouge " ex "grenier de l'océan indien . . .

6.Posté par djaffar le 27/12/2017 23:32

les malgache son pauvre ,les karane utilise les malgache comme des esclaves ,la reunion en a le meme modele ex,les stations de carburan

7.Posté par Romuald le 28/12/2017 14:33

Oui les karanes sont riches, mais contrairement aux Malgaches eux ils bossent, alors il s' agirait
pas de critiquer ceux qui ont de l'argent par ce que ils ont travaillé dur et honnêtement, alors que d'autres
n'ont rien foutus et c'est valable pour ceux qui tiennent les stations services à la Réunion . Tu bosses ou tu voles tu as le choix .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter