Océan Indien

Madagascar : Un ruisseau de bière inonde la chaussé d’Ambohibao

Vendredi 18 Août 2017 - 18:02

Un camion chargé de près de 25 000 bouteilles et canettes de bières, s'est renversé sur la chaussée dans la matinée d'hier, vers 10h à Madagascar. Plus d’un millier de cageots et packs, ont été renversés au beau milieu de la chaussée, soit la moitié de sa cargaison.

Pendant près de trois heures, la circulation a été difficile sur la montée d’Ambohibao. Cet accident a entraîné un début d'embouteillage, alors que la route n'était pas complètement bloquée. Les véhicules ne pouvaient pas se frayer un passage. Malgré l'intervention des gendarmes, la voie n'était toujours pas libérée.

"La cargaison a été chargée la veille. Tout s’est bien passé en route lorsque nous avons quitté Tanjombato aux alentours de 9 heures. Le pire s’est produit sur la montée d’Ambo­hibao pendant que je progressais avec lenteur vers la crête, étant ralenti par un embouteillage. Sollicités par des à-coups d’embrayage qui ont apparemment fait balloter les cageots, les poteaux d’armature des ridelles ont cédé, ce qui a éventré la remorque", confie le conducteur.

"Près des 50% de la cargaison sont irrécupérables. Les pertes sont évaluées à près de trente millions d’ariary. Pour limiter la gêne que le sinistre a causé aux usagers, nous avons très vite mobilisé des paires de bras pour sécuriser les lieux, enlever les cageots ainsi que les morceaux de verre et dégager le camion pour que la circulation revienne à la normale. Malgré cela, des vandales ont réussi à dérober une partie de ma marchandise. Il est impardonnable de voir des mineurs profiter d’un tel sinistre pour boire de l’alcool", déplore le propriétaire de la cargaison.
E.B
Lu 1643 fois



1.Posté par Jaunie Walkère le 19/08/2017 07:14

" Malgré cela, des vandales ont réussi à dérober une partie de ma marchandise. Il est impardonnable de voir des mineurs profiter d’un tel sinistre pour boire de l’alcool", déplore le propriétaire de la cargaison.

Ne vous plaignez pas monsieur, si un tel accident se produit à La Réunion avec un camion chargé de notre bibine locale, pas une seule bouteille ne survivra à la curée de nos hordes de marmailles assoiffées !!!

2.Posté par ah ah ah le 19/08/2017 08:08

vous avez tout à fait raison post 1, on a même fait pire....souvenez vous lors des émeutes du chaudron, c'était du mobilier (canapés, fauteuils, buffets) et de l'electro ménager qui passaient dans les rues de ste clotilde et je ne parle pas non plus des victuailles et boissons.......!

3.Posté par mitch le 19/08/2017 09:56

je croyais que la thb etait livrée par une carriole et 3 cheveaux

4.Posté par 51889 le 19/08/2017 13:57

@3: SI la THB était livrée en carriole tirée par un âne, vous auriez pu faire l'affaire...

5.Posté par vazahakely le 19/08/2017 19:57

Ah Madagascar toujours la même depuis 60 ans, aucune avancée, aucun progrès,
dommage la régression est en marche depuis des lustres.
Ce pays méritait mieux, il a fait ses choix, virer les blancs, ce qui était normal, on voit ce que cela à donné, la misère avec le retour à l'âge de pierre.......

6.Posté par zo le 19/08/2017 23:18 (depuis mobile)

Les Chinois ont pris la relève

7.Posté par un chabin le 21/08/2017 06:30

5.Posté par vazahakely le 19/08/2017 19:57

Et dire qu'à La Réunion nous avons des politicards amnésiques qui nous promettent le même paradis !!!

8.Posté par MICHOU le 16/09/2017 18:42

A vazahakely, je ne sais pas si vous connaissez réellement l'histoire de Mada pour prendre de tels raccourcis.Virer les blancs!Mada a eu son indépendance , elle n'a viré personne, puisque les Blancs comme vous dites y sont toujours, que beaucoup de chantiers sont faits par eux, et que les tractations souterraines existent toujours à Paris avec Ratsiraka'voir journaux lors des pbs entre Andry et Ravalomanana.
Le problème est que la France n'a jamais permis à ses colonies de préparer la relève et qu'elle a laissé un désordre et les portes ouvertes à toutes les tractations avec tous les pays étrangers qui pillent le sol de ses richesses.
Les malgaches établis à l'Etranger ne sont malheureusement pas revenus avec leurs compétences redonner un nouveau souffle à ce merveilleux pays dont les habitants subissent les intempéries, les aléas de la politique du moment.
On a préféré désigner des boucs émissaires tout trouvés, jouant la division et ne permettant pas à ce pays de vivre en harmonie avec tous ses habitants et une existence décente pour tous.
Le FMI! celui qui affame les peuples et leur appuie la tête sous l'eau!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues