Océan Indien

Madagascar : Trois personnes meurent de la peste dans le district de Faratsiho

Vendredi 8 Mars 2013 - 17:19

Madagascar : Trois personnes meurent de la peste dans le district de Faratsiho
Le district de Faratsiho, dans le centre de Madagascar, enregistre actuellement des cas de peste. Les responsables du ministère de la Santé s'emploient à éradiquer un début d'épidémie. Au total, 19 personnes ont reçu des soins et trois autres sont mortes suite à la contagion de la peste dans la ville.

Tout commence le 22 février dernier quand une mère de famille rend visite à son fils dans le district de Faratsiho. Malade, elle est transportée vers un centre de santé des environs mais meurt au cours de son transfert.

Sa dépouille est ramenée dans son village d'origine pour la veillée funèbre, qui durera jusqu'à son enterrement.

Quelques temps après, 16 personnes tombent malades et portent les mêmes symptômes que la victime. Une équipe de médecins et de scientifiques de l'Institut Pasteur décident alors de mener l'enquête et constatent dans un premier temps des cas de peste pulmonaire.

Lundi, un homme meurt à Vinaninony-atsimo, toujours dans le district de Faratsiho, tout comme sa soeur, morte dans la soirée. Mais contrairement au premier décès, ce sont des cas de peste bubonique.

Afin d'empêcher ce début d'épidémie, les autorités ont distribué des médicaments dans tout le secteur de Faratsiho.

Mais cela ne rassure pas la population qui craint une expansion de l'épidémie, car de nombreuses personnes venant de divers endroits ont assisté à la veillée funèbre.
S.I
Lu 3306 fois



1.Posté par OSEF le 08/03/2013 17:57

Avec tout les réunionnais qui vont à Madagascar pour flirter avec des femmes faciles, ce satané virus arrivera sans doute à la Réunion..

2.Posté par Marie le 08/03/2013 18:52

Ils vont pas flirter avec des femmes faciles, ils vont profiter de la misère , dans lequel de trouve cette population

3.Posté par Ruksana le 09/03/2013 08:32

Mais est-ce qu'il y a une association vers laquelle on pourrait se retourner pour leur venir en aide ?

4.Posté par Delloin le 09/03/2013 08:53

"satané virus". Non. Satanée bactérie. Quand à sa venue à la Réunion, elle est improbable. La contamination de la peste bubonique se fait par morsure de puces ou de tiques. La pulmonaire est inter-humaine mais se déclare si vite et si violemment qu'elle est facilement détectable et les malades seront mis en quarantaine et soignés rapidement.

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas traquer ce bacille meurtrier dans les pays où il sévit encore. Quelle belle revanche ce serait pour l'humanité si elle parvenait enfin à éradiquer la Grande Peste.

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 09/03/2013 09:02

*LA PESTE ! Horrifiante maladie oubliée, là, tout près, chez nos voisins malgaches ; avec qui nous entretenons quelques relations de voisinage…

… et nous, prêts à l’accueillir, grâce à l’immonde crasse entretenue par nos « responsables » en charge de notre vie. Prêts à l’accueillir, avec ses vecteurs naturels, puces et rats, qui arrivent à faire de gros titres dans la presse-peï ; avec ses tas d’ordures, ses eaux polluées, ses « cacas » dispersés à tous vents et jusque dans la mer – n’est-ce-pas Huguette et Thierry ?

*Qu’en dit l’ A.R.S. ??

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 09/03/2013 09:47

*AUTRE QUESTION : Y-a-t-il AUSSI la rage à Madagascar ?

Parce que, avec la « spécificité » réunionnaise des CHIENS ERRANTS, (Des chiffres hallucinants sont avancés : cent mille, deux cent mille et plus !!!) nous pourrions être concernés… Un vétérinaire m’a dit que si un jour la rage se déclarait à la Réunion, ça serait terrible. Mais je pense que TOUTES les dispositions sont prises par nos « responsables » pour que ce cheptel culturel reste inoffensif…

7.Posté par Reunionnais le 10/03/2013 06:47

Toutes les dispositions sont prises?? Vous êtes vraiment naïfs! Dans ce genre de situation à haut risque, il faut interdire les vols vers ces pays dangereux jusqu’à ce que la situation se stabilise.. Mais il n'en sera rien, les compagnies aériennes et l'état ne vont pas laisser leurs revenus diminuer, à cause de l'important trafic de vieux bonhommes qui vont très souvent dans la Grande d’Île chercher de jeunes femmes vulnérables pour passer du bon temps. Les frontières ne sont pas contrôler, et tôt ou tard ce virus arrivera sur l'île c'est une réalité. Vous avez oublié l'épisode du Chikungunya?? Aucune disposition n'a été prise pour empêcher le virus d'arriver sur l’île, les autorités ont minimiser l'impact réel du virus en cachant la vérité à la population. Ceux qui croient que les politiques veillent sur l'île en nous "protégeant" de tout son bien naïfs, seul votre argent leur intéresse..

8.Posté par Dr Anonyme le 11/03/2013 09:37

La peste bubonique est due à une bactérie découverte par YERSIN, qui a pressenti que l'épidémie asiatique suivait le tracé des rats ou de rongeurs.

Plus tard, furent découverts, justement à MADAGASCAR, que ce sont les seules puces du rat qui font passer la bactérie du rat, déjà malade le jour de sa mort, à l'homme sain qui tolère de vivre à côté des rats, la transmission pouvant alors se faire d'homme à homme par les voies aériennes.

Les chauves-souris sont peut-être porteurs sains de la peste en tous cas de la rage et du Chick, là c'est du certain.

Ce ne sont donc pas les avions qui feront passer la maladie d'une ile à une autre sauf mission sanitaire mais les bateaux.

Car les rats des navires, même malades, ont toujours su éviter les quarantaines et nager à la cote. Toutes les épidémies de peste du Moyen Age sont ainsi passés des lazarets aux grands ports.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >