MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar : Trois morts de plus hier...


Le président Marc Ravalomanana a fermement affirmé son autorité aux yeux de l’opinion publique et internationale mercredi en demandant aux forces armées de contrôler Analakely, le centre ville d’Antananarivo, affrontements qui ont fait un mort, et de mettre fin aux manifestations qui agitaient depuis plusieurs jours Ambositra (environ 200 km au sud de la capitale). Dans cette dernière ville, on dénombrait deux morts et plusieurs blessés, au moment de la dispersion de la manifestation.

Par Karine Maillot - Publié le Vendredi 6 Mars 2009 à 08:29 | Lu 1158 fois

Madagascar : Trois morts de plus hier...
Marc Ravalomanana a frappé fort mercredi. En empêchant les partisans de son opposant Andry Rajoelina de manifester, il le désarme et le met sur la touche, car sa force réside dans les actions populaires sur le terrain. "Il n’y aura pas de place pour l’anarchie" a affirmé le président, soucieux du regard des émissaires de l’Union Africaine présents pour juger de sa crédibilité quelques mois avant le Sommet prévu pour le mois de juillet.

"La journée de mercredi fut très mouvementée" déclare un habitant d’Antananarivo. Il y a eu un mort et plusieurs blessés dans des affrontements entre l'armée et les manifestants. Des coups de feu ont retentis dans de nombreux quartiers, caillassage de voitures, feux de pneus, barrages ; ça ressemble à une mini guerre civile. Des experts anti-émeutes étrangers a priori Sud Africains ou Israéliens seraient arrivés pour encadrer les militaires malgaches. Le sommet est la consécration du président Marc Ravalomanana, et tout le monde sait que le président y tient comme à la prunelle de ses yeux. On peut imaginer que la partie adverse va continuer la lutte afin que ce sommet n'ait pas lieu, histoire de l'humilier".

Pour confirmer ces propos, on apprenait que de nouveaux affrontements sont également survenus à Ambositra (environ 200 km au sud de la capitale) après que Marc Ravalomanana ait sensiblement renforcé les forces de l'ordre, en leur donnant l'ordre de mettre fin à des manifestations qui agitaient la ville depuis plusieurs jours. L'affrontement entre la police et les manifestants a mal tourné, faisant deux morts au moment de la dispersion.




1.Posté par darkalliance le 06/03/2009 09:03

Il aura à gérer du sang pour sa conscience. A quand une convocation devant le CPI ?

2.Posté par lala le 16/03/2009 05:31

Le président doit arrêter d'utiliser l'armée contre sa propre population. C'est complètement illégal. Il faut alors qu'il apprenne le Droit et la constitution si ses ministres n'en savaient rien. L'armée est sensée protéger sa population et non pas les tuer, qu'il le veuille ou pas ! Arrêter de faire la dictature, le pays appartient à tout le peuple malgache et non pas à quelques hommes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes