Océan Indien

Madagascar: Survie en milieu précaire pour les sinistrés de Giovanna

Vendredi 24 Février 2012 - 08:52

Madagascar: Survie en milieu précaire pour les sinistrés de Giovanna
Jusqu’à 120 personnes hébergées sous une même tente, dans la promiscuité et sans accès à l’eau courante. L’Express de Mada dresse un sombre tableau de la situation des sinistrés de l’ex-cyclone tropical Giovanna.

Dans la nuit de 13 au 14 février dernier, le système a frappé la côte Est de Madagascar, causant d’innombrables dégâts matériels et humains. Des camps ont été mis en place pour abriter en urgence les personnes sinistrées par milliers qui se retrouvent sans toit, mais leurs conditions de vie laissent à désirer.

Dans son édition du jour, le quotidien d’information décrit des campements précaires et malodorants dans lesquels vivent entre 15 et 120 personnes entassées les unes sur les autres pour dormir. La surpopulation, le manque d’hygiène, la chaleur ambiante et l’absence d’accès à l’eau potable favorisent en outre l’apparition de maladies.

Les hommes sont parfois exclus de camps non mixtes et le manque de tentes disponibles se fait ressentir. Certains "choisissent" de séjourner dans leur ancienne demeure ou dans les champs, craignant que l’on ne leur vole leurs rares biens épargnés par le passage de Giovanna.
.
Lu 1386 fois



1.Posté par L'Ardechoise le 24/02/2012 16:51

Visiblement, tout le monde s'en fout!
Le petit confort du réunionnais est en péril, pas le temps de s'occuper de la grande île...
Courage, amis de là-bas, d'aucuns pensent à vous et agissent malgré tout.

2.Posté par Thierry le 24/02/2012 21:59

Juste par curiosité, je suis venu voir... et je savais que ce pouvais être que toi...

Si iCi était une île déserte, nous n'y serions que tous les deux ... sans duels ...

3.Posté par L''''Ardechoise le 25/02/2012 19:27

Sans duels, sans tous ces nombrilistes, qui m'écoeurent de leur égocentrisme, de leurs visions bornées du monde...
Un jardin de violettes!

4.Posté par Thierry le 25/02/2012 20:15

Pour l'heure c'est resté notre coin à nous ....

Ce qui se passe n'est pas la Réunion mais je me demande comment 99 % de la Réunion peut laisser faire cela ...

Mais bon, il faut juste respiré l'air frais de son jardin en attendant que les pestes s'épuisent...

Je ne crois pas que c'est de l'égocent.... c'est plutôt vouloir vivre sans travailler mais gagner 4000euros/mois... je ne sais pas comment on appelle cela mais un requin à coté c'est rien...

5.Posté par Gajik le 26/02/2012 10:54

Hep, les amoureux ! arrêtez de croire que les réactions des gens qui écrivent sur Zinfos974 sont une statistique exacte de ce que sont les Réunionnais. Pour ce post, par exemple, il a été lu 700 fois. Si on enlève ceux qui l'ont ouvert plusieurs fois, ceux qui l'ont re ouvert pour relire ce qu'ils ont écrit et vérifier si c'est passé, vous pouvez raisonnablement penser que seules 300 ou 400 personnes l'ont lu.

Cà fait , bon admettons même 800 personnes qui auraient lu sans réagir (ce qui est loin de vouloir dire qu'ils s'en foutent), sur 800 000 habitants de cette île. On n'est pas aux 99% de Thierry, mais à 0,1%. C'est ce qu'on appelle re-fabriquer la réalité à partir de ses propres fantasmes.

Alors cessez de vous croire seuls au Monde à roucouler et ne jugez pas une Communauté de près d'un million de gens sur le vent qui souffle dans le vide sidéral de vos cerveaux creux . La poésie c'est autre-chose !

6.Posté par Thierry le 26/02/2012 13:23

Gajik ...

Bienvenue Gajik, je vous offre l'appéritif ????


7.Posté par L''''Ardechoise le 26/02/2012 20:56

Thierry, Gajik est un habitué..........................
Nous avons des cerveaux creux paraît-il.
Bizarre, vous avez dit bizarre!

Gajik, j'ai une petite tête de blonde, mais bien remplie je crois.
Alors tes réflexions à la con, tu te les gardes, je n'ai plus l'âge d'être le baba-figue de qui que ce soit!
Va voir mon autre post sur la suite des événements, plein de gens regardent, ne commentent pas et surtout ne font rien!
Mi bouz mon ki, parce que Madagascar et moi, c' est une grande histoire d'amour, depuis que je suis enfant.(une de mes grand-tantes y vivait). J'ai connu sur le tard, pour de vrai, cette île de mes rêves, je reste encore et toujours admirative : ils ont les pieds dans la merde, ils sourient quand même! Peuple adorable, qui ne passe pas son temps à pleurnicher, contrairement à d'autres!

Et puis, pour le reste, comprenne qui pourra, j'ai été assez con pour rater la Hotmail, je m'en mords les doigts jusqu'à l'os!

8.Posté par Thierry le 26/02/2012 21:54

Je ne veux pas que tu te fasses mal... donc pas l'os ...

Il faudra prendre les bonnes vagues qui méneront vers les sentiers perdus qui méneront les cerveaux creux vers l'île ...... aux violettes.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter