Océan Indien

Madagascar: Risque d'affrontement au moment de l'arrivée des médiateurs

Jeudi 1 Octobre 2009 - 16:37

Madagascar: Risque d'affrontement au moment de l'arrivée des médiateurs
L’aéroport d’Ivato risquera de s’enflammer à l’arrivée des émissaires du Groupe international de contact (GIC). Hier, lors d’une réunion des dirigeants politiques au Sénat à Analamahitsy, les partis politiques issus des Forces du changement, ont déclaré qu'ils vont tenir des manifestations de contestation contre la venue au pays des médiateurs de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), pour la réunion du Groupe international de contact (GIC). De plus, quelques formations politiques comme l'AKFM, Farimbona, ainsi que le RPSD ont déjà officialisé la tenue des manifestations à Ivato.

De l'autre côté, les partisans de Ravalomanana au Magro ont été sensibilisés pour se rendre au même endroit en vue de porter assistance aux médiateurs et avec comme objectif d’empêcher la mouvance Rajoelina de les refouler hors du territoire national.

Bref, l'accueil de l’arrivée des médiateurs, prévue le 3 octobre prochain, est un grand suspens et suscite l’attention des malgaches. En effet, plus d'un se demande si la venue des médiateurs internationaux serait la solution pour la crise politique à Madagascar ou serait plutôt le contraire.

Article reunitoo.re
Lu 1929 fois



1.Posté par malolle le 01/10/2009 18:23

ne vous occupez plus de ce pays qui cherche toujours des bouc émissaires etrangers !

2.Posté par gentille le 02/10/2009 10:57

Hé malolle! quand on n'est pas assez informé; on se passe de commentaire!

3.Posté par AdyGasy-SystemD le 03/10/2009 07:07 (depuis mobile)

AndryTGV maintenant déstabilisé par ses jeunes partisans: "qui sème le vent, récolte la tempete!"

4.Posté par tu as des yeux mais tu ne voit poit tu as des oreilles mais le 03/10/2009 17:39

par metaphore la revolution orange est similaire a un tsunami .on pourrait polemiquer ad eternam mais les etats unis la france et la chine ont l experience adequate pour se conformer a une realite nevralgique d ordre geo strategique .la majorite des malgaches 98 pour cent de la population ont moins de 20 ans .la zone de l ocean indien est juridiquement une zone de paix internationale. la moindre tension supplementaire a madagascar risque d engendrer une crise mondiale non souhaitable .au lieu de tergivercer les bailleurs de fonds doivent coordonner leurs actions d aides avec les investisseurs en distribuant directement les recettes d exploitation par souscription bancaire a chaque citoyen age de 16 ans et plus.pas d intermediaire ni de soutraitant.les seules forces de coalition a madagascar c est la majorite des jeunes malgaches favorables

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube