Océan Indien

Madagascar : Rajoelina met en péril le processus électoral en restant président de la Transition

Mardi 28 Mai 2013 - 17:10

Madagascar : Rajoelina met en péril le processus électoral en restant président de la Transition
À moins de deux mois du premier tour de la présidentielle malgache, le processus électoral semble n'avoir jamais été aussi menacé. En effet, le président de la Transition, Andry Rajoelina, n'a pas remis comme prévu sa démission à l'expiration du délai, soit lundi 16 heures, comme l'exige la feuille de route pour les candidats exerçant un mandat public. Par ailleurs, il a également demandé le report d'un mois des élections présidentielles.

Pour le moment, seuls quatre candidats à la présidentielle (Sylvain Rabetsaroana, Pierrot Rajaonarivelo, Faharo Ratsimbalson et Brigitte Rasamoelina) ont démissionné de leurs fonctions politiques.

Dans une lettre adressée hier à la Cour électorale spéciale, que Midi Madagasikara s'est procuré, Andry Rajoelina pose ses conditions et justifie son maintien pour "garantir le maintien de la paix sociale sur toute l’étendue du territoire".  

Il rappelle que "le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine a déclaré lors de sa 376ème réunion qu’elle ne reconnaîtra pas les autorités élues en violation des décisions pertinentes de l’UA et de la SADC". Ce qui entretient, estime-t-il, "un climat d’incertitude sur la poursuite du processus électoral".

Selon lui, une démission de sa part ne peut être envisagée tant que le climat politique n'est pas apaisé.

Tant que ces points litigieux ne sont pas encore tranchés, le président de la Transition confirme qu'il restera au pouvoir.  

Malgré ses soubresauts, Andry Rajoelina continue à affirmer qu'il est disposé à retirer sa candidature "à condition qu’il y ait un traitement égalitaire par rapport aux personnalités visées par la décision du CPS de l’Union Africaine lors de sa 376e réunion sur la situation à Madagascar".

Sur cette fameuse liste, on retrouve 109 personnes, jugées pour avoir pris partie au renversement du précédent président, Marc Ravalomanana. Parmi elles figurent huit candidats en l'occurrence Camille Vital, Hajo Andrianainarivelo, Monja Ronidefo, Alain Tehin­drazanarivelo, Noelson William, Julien Razafimana­zato, Jean Lahiniriko et Roland Ratsiraka.

Andry Rajoelina souhaite également le retrait de ses principaux concurrents, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka.
S.I
Lu 1127 fois



1.Posté par Comarese le 28/05/2013 23:16

Ainsi va la démocratie à Madagascar. Une épouvantable mascarade qui plonge le pays dans le chaos. Ces gens-là seront-ils jugés un jour pour le malheur qu'ils ont infligé au pays? Quant à ces élections qu'on savait de toute façon bidon, elle n'auront sans doute pas lieu ou c'est tout comme pour la communauté internationale.

2.Posté par Jean-Claude OTTO-BRUC le 29/05/2013 09:08

Et vous pensez que notre démocratie est plus propre à la Réunion, ou à chaque élection des centaines de milliers d'euros sont distribués par la MAFIA locale (pour garder les commandes) pour acheter les voix des électeurs ? Jean-Claude

3.Posté par pipoteur le 29/05/2013 10:58

@poste 2: c'est sûr que les situations de la réunion et de Mada sont comparables! Non mais sans rire! Remarquez c'est la technique du front national que de faire des amalgames ou des raccourcis... Et ils auraient bien tort de ne pas continuer, vu que ça marche...

Sinon, j'attends l'analyse de Gajac sur ces élections "manara penitra" à la sauce Rajoelina! C'est sûr que c'est un type fiable, défendable n'est ce pas? Un type qui appelle son peuple à jeûner lors d'une prière (!!) au palais présidentiel dans un pays laïque(inscrit dans la propre constitution que ce malade mental a fait approuver!). Appeler son peuple à jeûner alors qu'il jeûne chaque jour faute de pouvoir se nourrir à cause (entre autre) d'un coup d'état (appelé révolution orange par Mr Gajac!!MDR).
Les malgaches finissent par regretter Ra8 c'est dire...

4.Posté par Kréol le 29/05/2013 11:29

Bref on a eu la en quelques jours la démonstration de pourquoi Madagascar depuis 40 ans persiste dans la pauvreté. Tout simplement à cause de ses pseudo dirigeants qui veulent tous être Calife à la place du Calife sans aucun sens de l'intérêt national mais juste le sens des poches pleines.

5.Posté par adygasy-systemd le 29/05/2013 13:05 (depuis mobile)

encore un mois de jeune de plus pour le malagasy lambda.. les caisses de l''état malgache sont bientôt vides (avant fin 2013 ?)

6.Posté par d''Allest le 30/05/2013 20:09

Seul peut-être Gajac peut trouver une explication aux agissements de Rajoelina. Moi, je renonce à même essayer de comprendre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube