MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar : On vend des enfants pour moins de 1.000 euros…


Par - Publié le Vendredi 10 Décembre 2021 à 10:40

Madagascar : On vend des enfants pour moins de 1.000 euros…
Lorsque la misère pousse au pire, l’homme n’est même plus un loup pour l’homme. Un monstre, ça oui…

Un trafic de ventes d’adolescentes vient d’être décapité grâce au flair d’un commandant de gendarmerie d’Antsirabé.

L’affaire commence à Antananarivo lorsqu’une jeune adolescente, désireuse de travailler et vivre mieux, répond à l’offre d’un homme lui proposant un travail bien rémunéré. Elle espère continuer de vivre dans sa ville natale mais l’homme lui propose, d’abord, de faire ses preuves à Antsirabé, loin au Sud des Hauts-Plateaux.

La jeunette accepte sans savoir à quoi elle s’expose.

Des annonces, souvent par bouche à oreille, fleurissent alors à travers le pays Betsiléo : la jeune fille est proposée à qui veut pour un peu plus de 500 euros !

Mais les salauds jouent de malchance (bien fait po zot guèle !) : le bruit arrive aux oreilles d’un commandant de la gendarmerie malgache à Antsirabé et ce dernier met vite sur pied un piège pour choper la bande de malfaiteurs et, surtout, son chef.

Laissant croire, sous pseudonyme, qu’il est très intéressé, ce vaillant pandore se fait organiser un rendez-vous avec le chef de bande, laissant même croire qu’il serait prêt à payer plus car il y a de la concurrence chez les fumiers d’acheteurs.

Aussitôt dit… Le jour du rendez-vous, du côté de l’ex-Hôtel des Thermes, habillé comme vous et moi (en plus pauvre : on est à Mada…), le commandant se retrouve en présence du chef des esclavagistes et de deux de ses hommes, armés car on n’est jamais trop prudent.
L’affaire est conclue pour que tout ait l’air net ; et les hommes du commandant, planqués dans les fourrés, bondissent, armes en batterie.

Toute la petite bande est coxée en bon ordre, direction les cellules. Le chef de la bande, courageux en diable, ne fait aucune difficulté pour admettre son méfait, précisant même qu’il n’en est pas à son coup d’essai ; et va jusqu’à donner les noms de tous ses complices.
La jeune victime jura bien, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus, et a retrouvé les siens à Tana.

La misère galopante fait, hélas, que la prostitution et la vente de jeunes, garçons et filles, sont de plus en plus courantes dans la Grande-Île. Ces saloperies se négocient de 500 à 1.000 euros.

P.S. Merci à l’ami Billy Diaz qui nous a mis sur la piste de cette affaire… que nous aurions souhaité ne pas raconter tant elle fait douter de l’être humain.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Domoun léfou le 10/12/2021 12:19

https://www.zinfos974.com/Madagascar-On-vend-des-enfants-pour-moins-de-1-000-euros_a176530.html.

On attend que les malgass péï sensibilisent l'opinion internationale sur ce qui se passe trop de chez nous, on est nombreux à arborer les couleurs blanc/rouge/vert,va revendiquer nos origines malgass, à avoir gardé le contact avec la famille.
10 missiles à 28 000 000 € leur donnera un minimum pour un maximum de dignité.

2.Posté par MICHOU le 10/12/2021 12:38

On peut s'émouvoir de tout cela mais comme pour la prostitution s'il n'y avait pas d'acheteurs il n'y aurait pas de vente. Et nous ne sommes pas en reste car la France se distingue toujours hors de ses frontières
pour cautionner l'esclavagisme en étant expat à Dubai proxénétisme d'enfants et femmes en Thailande, à St Domingue et autres.
Les cas d'inceste et de violences chez nous sont graves aussi

3.Posté par Nostra le 10/12/2021 17:11

Et qui les achète ? Des couples de bobos en mal d'enfants ?
Vous savez l'horreur , on ne la connaît pas toujours....il y a tant de cachotteries, de compromissions....

4.Posté par klod le 10/12/2021 17:49

merci Michou de nous rappeler une certaine REALITE .

5.Posté par Sandra le 10/12/2021 19:02

Malheureusement dans ce monde très vicieux, il y aura tout des misérables pour profiter de la condition, de la faiblesse d'autrui, ils ne l'emporteront pas au paradis leurs fantasmes.

6.Posté par Samsam le 10/12/2021 20:03

Après c sur mes certainement beaucoup ne comprends pas la gravité ou ne s en fou mes si s était un membre de votre famille ou votre enfant vous pensserais autrement

7.Posté par Milkshake au chocolat le 10/12/2021 21:14

Déjà que Mada en prend plein la gueule avec tous les cyclones qui passent tous les ans, si en plus des démons veulent élirent domicile, la population risque d'être vraiment surpasser.

8.Posté par Grangaga le 11/12/2021 08:26

Sé lo gouvèrn'man, z'égliz', sèkt', tanpp', santèrr', z'ak'tèrr', z'assocyiacyion é d'ott' sirr' plass' y dwa sanz' zot'....."Nott' Pèrr' ki è z'o syié", anvèrr' zot' pèpp', si zot' y èmm' vréman é amènn' a zot' dan lo drwa somin.....

9.Posté par Picsou le 11/12/2021 08:41

Rien n à changer dans ces pays d afrique ... vendre leur frères, sœurs, mères,pères familles et ce sera toujours de la faute des blancs esclavagistes ,dominatér !

10.Posté par Mme Kieffer le 11/12/2021 19:15

A l'assemblée Nationale, il y a un ministre très bien,a répondu à des propos "Avant de chercher à balayer la rue, ranges déjà ta chambre"; c'est sa grand mère qui disait cela il a dit.

C'est bien de regarder ce qui se passe chez les autres de crapulas,de sauvageries et autres.Mais chez nous; nous avons les memes;
1 sur 5 le film contre la pédocriminalité youtube karl zero.Maintenant, il y a beaucoup de documentaires qui dénoncent chez nous.
Soyons vigilants, tous, pour notre ile chérie 974; et veillons sur nos enfants qui sont l'avenir.

11.Posté par Guétali le 11/12/2021 19:25

@9
Qui dit vendeur, dit acheteur......Ce dernier venait parfois de loin et malheureusement d'un pays qui disait avoir aboli l'esclavage mais qui avait été remis en place par un empereur dont on vante les idées progressistes (à double tranchant).

12.Posté par TICOQ le 11/12/2021 20:09

Que fait l'Etat malgache ? Il encaisse un pourcentage sur les "ventes" ?????

13.Posté par Le rongeur masqué le 11/12/2021 20:47

Pendant que des enfants sont vendus ailleurs ici nos enfants font du traffic de drogue, décidément le monde est bien foutu.

14.Posté par polo974 le 11/12/2021 21:54

12.Posté par TICOQ le 11/12/2021 20:09
"""
Que fait l'Etat malgache ? ...
"""

Sauf erreur, la gendarmerie dépend de l'état. Et elle ne semble ici pas corrompue.

15.Posté par Picsou le 11/12/2021 22:37

Post 11 vous avez raison ,portez des tee-shirt à l effigie des pays du golfe ! C est mieux ...
Cet empereur lui batissait des cathédrales ,c est peu être ça qui vous dérange ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes