Océan Indien

Madagascar : Marc Ravalomanana accusé d'avoir aidé l’ennemi public n°1

Jeudi 15 Novembre 2012 - 10:16

Madagascar : Marc Ravalomanana accusé d'avoir aidé l’ennemi public n°1
La situation politique n'est pas prête de retrouver son cours normal à Madagascar.

La détérioration du climat entre les mouvances rivales Rajoelina et Ravalamonana est perceptible sur le terrain, à quelques encablures de l’hypothétique scrutin présidentiel de mai 2013.

Et la tension risque de monter d'un cran après l'accusation du Lieutenant-colonel René Lylison, proche du pouvoir en place, envers le président déchu en 2009, Marc Ravalomanana, comme le relate le site madagascar-tribune.com.

Le Lieutenant-colonel René Lylison n'est pas n'importe qui sur la Grande Ile. Il est celui qui a été chargé avec ses troupes d'élite, par Andry Rajoelina, président de Transition, d'éradiquer dans le Sud de Madagascar le problème des voleurs de zébus (dahalo) et de capturer mort ou vif l'ennemi public numéro n°1: Remenabila.

Le Lieutenant-colonel René Lylison n'y va pas avec le dos de la cuillère et accuse l'ancien président Marc Ravalomanana de collusion mafieuse avec les voleurs de zébus, qui selon le gouvernement ont engendré une insécurité croissante dans la région de Fort Dauphin.
 
"Il y a eu distribution d’armes et constitution de bande pour trouver et rassembler les zébus"

"Le ranch créé par Marc Ravalomanana en 2008 à Ihorombe avait besoin d’être approvisionné à l’époque, pour l’exportation. Alors, il y a eu distribution d’armes et constitution de bande pour trouver et rassembler les zébus. Le projet a été interrompu après que l’ancien président ait été évincé du pouvoir. Mais les vols de zébus ont repris après l’annonce par le ministre de l’Élevage de l’exportation des zébus malgaches", affirme sans détour le Lieutenant-colonel René Lylison, sur la base d'un témoignage qu'il juge comme fiable.

Selon René Lylison, derrière ce projet se met en place secrètement une planification de vols massifs du bétail dans la région de Fort-Dauphin et des exportations de zébus vers l'étranger.

Et à la suite du décret ministériel autorisant l’exportation de viande de zébus, Remenabila entre en scène. Les armes de guerre destinées aux vols à grande échelle de bovidés sous l'ère Marc Ravalomanana ont servi, selon le Lieutenant-colonel René Lylison, à la cause de l'ennemi public dans la région de Fort Dauphin.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/
Fabrice François
Lu 1696 fois



1.Posté par Lov le 15/11/2012 21:45

Comme disait de Gaulle, Madagascar sera toujours un pays d'avenir!

Pauvre Réunion, entourée de Mada et les Comores, comment pouvons nous entrevoir le développement économique de notre île avec de tels voisins.

Nous serons toujours la vache à lait de la zone.

2.Posté par Gajik le 15/11/2012 22:24

Si cela est exact, les enquêtes le confirmeront. Ravalomanana n'est pas à un crime près, étant un tueur en série. de son exil il continue ses exactions, cela fait plus de 3 ans qu'on répertorie ses méfaits.

Cependant cet article commence très mal en nous resservant encore et toujours la thèse de deux personnes ennemies à la tête de deux mouvances qui seraient, par leur entêtement à refuser de se serrer la main et de s'embrasser, la cause de tous les malheurs de Madagascar !

C'est exactement là la thèse de ceux qui, dans l'ombre, se préparent aux élections afin de tenter de prendre le pouvoir en renvoyant dos à dos Ravalomanana et le Président de la Transition Rajoelina. Mais les malgaches de Madagascar savent que ce schéma binaire est tout à fait faux. La réalité est celle d'une fuite d'un président délinquant et d'un pouvoir de transition qui veut absolument transformer Madagascar et faire cesser son appauvrissement continu depuis l'indépendance.

En 1970, le taux de pauvreté était de 30%. En 1995 il était de 60%. En 2012 il a augmenté encore de 15%. Ce qui fait un taux de pauvreté de 75%. Ravalomanana s'est enrichi et a enrichi sa caste, ce qui a fait un peu monter le PIB qui n'est qu'une MOYENNE et non un chiffre à diviser par le nombre d'habitants. dans ce cas, si c'était çà, Ravalomanana devrait toucher lui aussi 1$ par jour !

Les manipulateurs de chiffres et de mots peuvent continuer à faire croire que ce qui est en jeu en ce moment serait un duel entre deux politiciens corrompus, ils disent cela afin de se placer dans la course au racket sur l'Etat malgache. Mais ne vous en faites pas, Rajoelina a tenu bon pendant 3 ans et 7 mois, il tiendra bon jusqu'au 13 mars 2013 ! Quant à Marc Ravalomanana, aza matahotra (ne crains rien), il est définitivement hors course et n'est plus un danger pour personne.

3.Posté par Faux, Gajik !! le 16/11/2012 16:35

Les chiffres donnés par le retraité Gajik sont archi-faux !!!

Depuis le coup d'Etat la pauvreté à Madagascar s'est terriblement aggravée :

75% des Malgaches vivent actuellement sous le seuil de pauvreté (65% en 2002 au départ du président RATSIRAKA, 59% en 2009 au renversement du président RAVALOMANANA).

Source: UNICEF (pauvreté = personnes vivant avec moins d’un dollar par jour)

Depuis 2009, les trafics en tout genre (bois de rose, ressources minières …) n’ont jamais été aussi
florissants, et que dans ces trafics on voit clairement la participation directe et l’enrichissement des dirigeants putschistes jusqu’au plus haut niveau de l’Etat.


- Arrêtés interministériels n°003/2009 du 28/01/09, n°338/09 du 30/07/09 et n°38244/2009 du 21/09/09
autorisant à titre exceptionnel l’exportation de bois de rose et d’ébène en rondin et plaquette

(Source « La chronique du bois de rose » par Hery Randriamalala)

- Mise en ligne d’une vidéo impliquant Andry Rajoelina dans le trafic de bois de rose
(http://fr.mongabay.com/2010/fr1105-rajoelina_eia_video.html)

4.Posté par Gajik le 16/11/2012 21:20

Cher président du prétendu Collectif, laisses le retraité tranquille, je ne vois pas ce que çà te rapporte de rappeler que je suis retraité. Ets-ce infamant, est-ce une maladie, est-ce une honte ?Cà te dérange en quoi ? tu es jaloux ? ce n'est pas un droit ? tu ne le seras jamais, toi, retraité ? pauvre type !

Par contre, je t'ai bien écouté et j'ai l'enregistrement complet lors du débat avec Pédro Opéka. Tu oublies de dire qu'il t'a mouché bien comme il faut avec une très longue réponse, avec le sourire face à ta tête de colérique sournois imbu de suffisance et il t'a administré une claque magistrale avec des arguments imparables, empreints d'une humanité qui te fait défaut, toi qui est franco-malgache et t'es présenté comme malgache. Car tu es français quand çà t'arrange et malgache uniquement pour faire la propagande de ton maître. Tu a ressorti les mêmes mots que ci dessus, ce qui permet de te reconnaître de façon certaine.
Tu ne t'es même pas présenté en faisant ton réquisitoire devant Pédro, sans aucune honte en vidant ton sac de fiel, hypocrite comme pas deux, commençant par des salamalecs "mon père, c'est formidable ce que vous faites etc etc ... puis VLAN ! la violence de ta litanie sur le "putschsite" n'a pas mis trente secondes pour se déverser face à un homme qui sait mieux que toi de quoi il parle depuis 1972. Toi tu es médecin et ta femme est dentiste, comment peux tu oser de venir défier Pédro Opéka alors que tu vis ici comme un nabab ? Occupes toi plutôt des opérations Sanofi et de Labocast et laisse les malgaches tranquilles se libérer des politiciens véreux que tu adules.

Eh bien , tu vois, les chiffres cités plus hauts sont exactement ceux de Pédro Opéka. Attends, patientes, tu auras le détail bientôt ... Il faudrait renouveler un peu ta technique d'attaque mon pauvre pion Dadaïste ! masqué comme toujours, mais tes propos et surtout la, réponse de Pédro vont être publiés sous peu, ainsi les malgaches sauront qui tu es et qui est Pédro Opéka. Il jugeront sur pièces qui de vous deux a une morale, qui veut le bien de Madagascar et qui veut seulement défendre un clan pour s'enrichir et maintenir ce pays dans la dépendance et la misère noire ... Sois patient

5.Posté par Faux, Gajik !! le 17/11/2012 09:41


Désolé Gajik, je ne suis pas le président du prétendu Collectif !!!

Je n'ai fait que prendre un extrait d' un mail que beaucoup de Malgaches dans le Monde, dont moi, avons reçu. Nul ne sait que Pedro se fait de plus en plus d'ennemis à Madagascar par son attitude et celle de son grand ami Odon dont les Catholiques et mêmes les Religieux ne veulent plus entendre parler lors des messes !

Toi tu avances les chiffres exacts de Pedro, moi les chiffres exacts de l'Unicef, bien plus compétent dans ce domaine !!

Ce n'est pas parce que tu as le temps de commenter tous les articles de Zinfos qu'on doit te laisser dire des mensonges !!! D'ailleurs, il semble que beaucoup de posteurs sont contre toi quelque soit le sujet que tu traites parce que tu ne peux t'empêcher d'insulter tout le monde !!!
Sache que tes menaces n'impressionnent personne !

Continue à bien t'amuser sur ce site, il faut bien tuer le temps !

6.Posté par Gajik le 17/11/2012 10:47

Exactement les mêmes mots qu' Andriantavy lors du débat, et dans le même ordre. Si ce n'est pas du docteur A dans le texte, c'est un clônage bien réussi (voir les mêmes mots dans le post sur les dahalo dans le sud signé madagascar résistance). J'y ai répondu assez longuement, je ne me répèterai donc pas ici :

1- d'abord le couplet hypocrite des fausses louanges envers Pedro afin de tenter de ne pas se couper de ceux qui ont du respect pour le travail de cet homme,
2- puis l'attaque violente sur "le reste de madagascar qui souffre depuis l'arrivée des putschistes" et allait si merveilleusement bien sous Ravalomanana,
3- puis les chiffres bidonnés de l'UNICEF, et le couplet à la louange du Duce réfugié à Sandton, envolé avec la caisse,
4- puis le complice GTT qui lance son attaque sur les "massacres" dans le sud, contre des voleurs de bétail (en fait armés par Ravalomanana et sa bande de malfaiteurs)
5- puis la même signature, madagascar résistance (voir post identique dans Zinfos), alors pas la peine de se masquer derrière l'anonymat et dans le déni. Andriantavy est un homme public, il doit assumer ses mensonges ainsi que tous ceux que les ânes bâtés répètent en son nom. Il est évident que toute cette bande est formée à la même école et boit dans le même abreuvoir Tiko !

Quant à tes attaques personnelles sur le fait que j'aurais "le temps" de commenter, etc ... saches que je n'ai pas le temps, je PRENDS LE TEMPS. Car bien que retraité comme çà te passionne de le savoir, je suis surbooké de choses importantes à faire. Je ne suis pas, comme tu seras sans doute un jour, pressé d'enfiler mes pantoufles pour me balancer dans un fauteuil à bascule en faisant du lard !

Quant aux gens qui sont "contre moi" ou plutôt contre mes idées (car qu'est-ce que ce moi ?), sache que c'est un honneur d'apporter ici un autre son de cloche qui dérange les menteurs patentés.
Comme tu dis que Pédro se fait des ennemis, je crois que j'ai l'honneur d'avoir les mêmes, bien que je n'arrive pas à la cheville de cet homme d'exception, ces ennemis qui sont des gens dans ton genre qui servent la cause de Ravalomanana de façon obsessionnelle, et donc je suis fier de faire partie de ceux que toi et tes semblables détestent. Et j'entends bien que çà dure ainsi.

7.Posté par Faux, Gajik !! le 17/11/2012 17:16

" Surbooké??!!... MDR.

Soutenir que Madagascar est sur la bonne voie, malgré la réalité, tu dois être surbooké "en mauvaise foi". Mais peut-il en être autrement, compte tenu de ton besoin maladif de parler de tout, dans n' importe quel sens. Incohérent. Juste de la verbomanie, jusqu’à te mettre en état d' excitation psychique inquiétant pour l' environnement humain.
La logorrhée n'est-elle pas associée une maladie mentale? "


8.Posté par Faux, Gajik !! le 17/11/2012 17:35

Gajik,

Puisque je te dis que c'est un extrait d'un mail envoyé à en masse aux Malgaches ; je n'allai pas le mettre dans le désordre juste pour tes beaux yeux !!! Tu ne l'as pas reçu, par inadvertance par hasard ???? tes copains de la HAT ont dû en avoir une copie sûrement, ou alors empresse-toi de le leur transférer si tu ne l'as pas déjà fait avec ton enregistrement complet du débat !!!

Et puis que n'as tu pas profité d'avoir ce docteur en face de toi pour l'interpeller puisque tu dis avoir été au débat ? T'as peur de lui ou quoi ? Pour dénigrer et insulter les gens sur les forums, tu sais bien faire, mais quand il s'agit de le leur dire en face..........................................!!!! Froussard !

9.Posté par Gajik le 17/11/2012 20:23

Connard ! Andriantavy s'est défilé en vitesse avant la fin ! Et de plus, que dire à un tel personnage abject ? rien. Ce n'est pas avec des gens de mauvaise foi qu'il faut débattre mais avec des gens ouverts au débat.

Quant à tes insultes sur la maladie mentale, un peu primaire comme procédé !
On ne compte plus le nombre de fois où les petits esprits comme le tien s'en prennent sur ce site (ou ailleurs) aux PERSONNES au lieu de débattre sur les idées et sont prêts à ouvrir en masse des hôpitaux psychiatriques pour déviants comme en URSS. Tu es bien un fils à ton Dada pour çà !
Alors laisse tomber Gajik, qui t'intéresse vraiment beaucoup trop finalement et qui te fait perdre ton sang-froid. Arrête d'insulter un anonyme dont tu ne sais pas grand chose. Il se trouve que peut-être toi même tu peux être un alcoolo, un pédéraste, un paranoïaque dangereux, une folle, un protestant, un homophobe, un sortant de prison, un cul béni, une grenouille de bénitier ... Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre de qui tu es et de qui est qui sur un forum de DISCUSSION ? Je me fous de qui tu es, je ne cherche pas comme toi à dévier sur une personne le sujet qui était l'action du Père Pédro et ses chiffres sur la pauvreté depuis 1960.
Par contre, puisqu'il faut tout t'expliquer, étant un peu attardé mentalement pour comprendre par toi-même, si je parle de Andriantavy, c'est que ce type infâme est un personnage qui se dit public, donc il doit assumer d'être désigné du doigt et nominativement, puisqu'il se dit représenter les "malgaches" de la Réunion !
T'inquiète, toi qui me reproches d'insulter et qui me traite de froussard, que si je faisais comme toi les louanges d'un voleur de haute volée et d'un assassin comme ton Ravalomanana, ce que je dirais tu ne le qualifierais pas de logorrhée , tu serais à genoux à me lécher les pieds et à en demander encore de cette logorrhée qui serait devenue de la diarrhée verbale, la seule que tu aimes avaler apparemment !

Dans le compte rendu on n'entendra pas que lorsque ce triste sire a commencé à éjecter sa diarrhée sur les "putschistes", j'ai perdu patience et j'ai crié "assez, çà suffit, assez de ce Collectif" et si ce type n'était pas à l'autre bout de la salle enfoncé et roulé comme un serpent dans son fauteuil, je ne crois pas que tu aurais eu l'occasion de me diffamer en me traitant de trouillard. Cesse de remuer la m...., elle va t'éclabousser !

10.Posté par Faux, Gajik !! le 17/11/2012 21:34

Good night, Mister GaGa !

11.Posté par Faux, Gajik !! le 18/11/2012 10:22

Hello Gajik !

"Andriantavy s'est défilé en vitesse avant la fin" : à vérifier auprès des gens qui y étaient !!!

Tu dois sûrement inverser les rôles !!!! jamais le Docteur ne s'est défilé devant qui que ce soit !!!

"que dire à un tel personnage abject ?" : tu ne cesses de le critiquer derrière son dos pourtant !!!

De tout façon, si tu l'avais vraiment voulu, tu lui aurais jeté à la figure tout ce que tu éructes anonymement ici, et pas de loin ( en te cachant sûrement ) comme tu l'as fait au débat, tu n'oses même pas assumer ce que tu dis face aux gens !!! trouillard, je te dis !

Alors si tu ne veux même pas te confronter à lui, arrête de parler de lui, et arrête ton cinoche !!!

Have a good sunday, Mister GaGa !

12.Posté par Gajik le 18/11/2012 12:29

Vaï te jaïre !

13.Posté par Faux, Gajik !! le 18/11/2012 13:37

Allez mandeha !

14.Posté par Madarésistance le 20/11/2012 20:03

Madagascar doit mettre fin aux massacres
et enquêter sur les forces de sécurité


Il faut maîtriser les forces de sécurité malgaches, qui se livrent à des actes de violence aveugle dans le sud du pays, a déclaré Amnesty International, à la suite d'exécutions de masse de civils pour des vols de bétail et de l’inaction des autorités, qui se sont abstenues de protéger des centaines de personnes de véritables massacres.

Certaines sources officielles ont affirmé que l’Opération Tandroka, lancée en septembre, s’est pour l’instant soldée par l'homicide de 40 voleurs de bétail (dahalos) et l’arrestation de 76 autres dans la région de l’Anosy (sud du pays). Des bandes de voleurs de bétail auraient tué 14 membres des forces de sécurité nationales plus tôt cette année.

Des témoins ont cependant signalé à Amnesty International que des personnes âgées, des handicapés moteurs, des enfants et d’autres personnes se trouvant dans l'incapacité de fuir leur domicile ont été brûlés vifs quand les forces de sécurité ont incendié des villages sans aucun discernement dans le cadre de cette opération militaire.

« Nous entendons parler de personnes et de populations sanctionnées et persécutées dans le sud. Ces mauvais traitements pourraient constituer des atteintes aux droits humains d’une ampleur choquante », a indiqué Christian Mukosa, chercheur au sein du programme Afrique d’Amnesty International, qui vient à peine de rentrer de Madagascar.

« Le gouvernement doit maîtriser ses forces de sécurité et diligenter une enquête indépendante sur ces allégations. »

Selon des témoins, lors d’une des nombreuses descentes effectuées dans des villages en septembre, des membres des forces de sécurité ont brûlé 95 maisons dans la commune d’Elonty, et tué au moins 11 personnes dont une fillette âgée de six ans.

Des récoltes ont été réduites à néant et au moins une école a été rasée pendant ces attaques. Des représentants des autorités ont affirmé que seules des exploitations pratiquant la culture du cannabis ont été détruites par les forces publiques.

Par ailleurs, d’après les informations recueillies par Amnesty International, les forces de sécurité ont exécuté des suspects de manière extrajudiciaire lors de ces descentes, notamment une personne souffrant de handicaps physiques dans le village de Numbi, en septembre, et les parents et l’épouse d’un suspect bien connu dans la commune de Mahaly, en octobre.

Parmi les unités impliquées dans ces exécutions extrajudiciaires présumées figurent les forces d’intervention spéciales.

Au moins 250 autres personnes ont été tuées cette année aux alentours de la ville de Fort-Dauphin (sud du pays), dans le cadre de ce que les autorités décrivent comme des affrontements entre villages déclenchés par des vols de bétail. Amnesty International craint que ce chiffre ne soit bien en-deçà de la réalité.

Au moins deux témoins ont expliqué à Amnesty International que les autorités avaient été informées de l’imminence d’une attaque contre un village par des personnes vivant à proximité ; les autorités n’ont rien fait, et au moins 86 personnes ont été tuées à coups de machette.

« Les responsables présumés de ces violations massives, parmi lesquels des membres hauts gradés des forces de sécurité, doivent être traduits en justice », a expliqué Christian Mukosa. « Le gouvernement doit demander à la communauté internationale, en particulier aux Nations unies, d’aider à mener une enquête véritablement indépendante ».

Les violences de ces derniers mois font craindre le pire pour la sécurité des civils de la région à l’approche de l’élection présidentielle, prévue pour mai 2013.



20 novembre 2012

Christian Mukosa,
Amnesty International's Africa Programme Researcher

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter