Océan Indien

Madagascar: Les tortues à soc menacées par les trafiquants

Jeudi 28 Novembre 2013 - 09:37

Madagascar: Les tortues à soc menacées par les trafiquants
Le trafic d'animaux à l'international bat son plein depuis 2009 à Madagascar suite aux événements politiques qui ont affaibli les institutions et ont permis l'essor de l'activité des trafiquants.

Dans le viseur des trafiquants notamment, les tortues à soc, espèce en voie d'extinction qui n'est répertoriée que dans le Nord-Ouest de la Grande Ile dans les forêts de la baie de Baly.

Les tortues à soc sont ainsi victimes d'un féroce braconnage à destination de l'Asie pour l'essentiel, comme le souligne la radio française RFI.

Depuis 2012, 80 tortues à soc sur les 400 individus vivant dans la nature ont été ainsi saisies aux frontières malgaches et envoyées dans un site d'élevage tenu par l'organisation non-gouvernementale Durrell.

Richard Lewis, directeur de l'ONG Durrell, décrit un trafic très bien structuré à l'échelle nationale et internationale. "C’est organisé comme le trafic de drogue, c’est-à-dire que les trafiquants eux-mêmes ne transportent pas directement les animaux, ils emploient des mules, ce sont toujours des intermédiaires, et c’est ceux qui sont mis en prison. Les trafiquants ne sont jamais amenés devant la justice", explique le directeur de l'ONG Durrell.

Indian Ocean Times
.
Lu 667 fois



1.Posté par olive le 28/11/2013 15:11

Voila une belle cause à défendre pour nos écolos-bobos et nos pseudo-scientifiques mais là il n'y a pas d'argent a prendre !! Dommage pour les tortues.

2.Posté par Dimitri ALAIN le 28/11/2013 17:52

je croyais que l'espèce animal la plus menacé était le touriste a madagascar

3.Posté par Thierry le 28/11/2013 20:49

Mais certains diront que c'est de la PASSION ... et qu'à la PASSION, on y touche pas !!! sauf que cela reste un crime ... contre la nature ... déjà qu'elle y contribue tout à fait naturellement ... L'homme en accélérant le processus ...

Un squelette de dino vendu à 480 000 euros ... c'est rentable vivant et mort une espèce en voie de disparition ... la connerie humaine n'étant pas concernée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter