MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar: Les deux naufragés de la "Mangue bleue" retrouvés aux abords de Nosy Bé


- Publié le Vendredi 22 Juillet 2016 à 15:07 | Lu 1268 fois

Le jeudi 21 juillet à 16h10, heure de Madagascar, après 11 jours de dérive et plus de 120 milles nautiques parcourus (222 km), les deux naufragés français du catamaran la "Mangue bleue" ont été retrouvés sains et saufs par une embarcation de pêche malgache à 10 milles nautiques de l’île de Nosy Bé. Ils étaient toujours arrimés sur leur coque à la dérive. Ils ont été ramenés à terre, à Madirokely sur l’île de Nosy Bé pour être pris en charge par un ressortissant français.

La consule honoraire de France à Nosy Bé a été informée de l’heureux dénouement de cette affaire afin de se charger des modalités de rapatriement des deux rescapés vers Mayotte.

Pour rappel, le catamaran "la Mangue bleue " battant pavillon néerlandais a subi le dimanche 10 juillet 2016, une avarie structurelle entraînant la désolidarisation de ses deux coques alors qu’il effectuait une traversée avec quatre personnes à bord entre Mayotte et Madagascar.

Cette avarie est survenue à 45 milles nautiques (83 kms) dans l’Est de Petite Terre de Mayotte après que le navire ait fait demi-tour. Des signes de faiblesse dans la structure du bateau et sa capacité à supporter les conditions météo-océaniques difficiles dans la zone ont amené l’équipage à changer de cap pour faire route vers son port de départ.

Un couple de naufragés français a pu être récupéré lundi 11 juillet par une embarcation de pêche mahoraise à 15 milles des côtes après avoir embarqué à bord de l’annexe motorisée du catamaran pour rallier Mayotte. Les deux autres naufragés étaient arrimés, à l’issue du naufrage, au flotteur bâbord à la dérive et équipés d’eau, de vivre et de gilets de sauvetage.

Le couple secouru a réussi, une fois près des côtes, à relayer le message de détresse vers le PC  Secmar de Mayotte qui a transféré la coordination des opérations au CROSS Réunion. Les éléments recueillis par le CROSS Réunion, en collaboration avec le PC Secmar, ont permis de définir la dernière position connue de la détresse. La vedette de gendarmerie maritime ODET a été engagée le lundi 11 juillet par le CROSS Réunion dès réception de l’alerte.

À partir du mardi 12 juillet, un important dispositif de recherche aérienne a été déployé grâce à l’appui des forces armées dans la zone sud de l’océan indien (FAZSOI). Pour compléter l’effort de recherche, 9 navires de commerce de différentes nationalités ont été déroutés de leurs lignes commerciales pour participer à des recherches élargies en mer.

Le dispositif avait été allégé à partir du dimanche 17 juillet en l'absence de résultats au cours de ces investigations. Les autorités malgaches ont été sensibilisées aux recherches en cours et en ont informé leur flottille de pêche.

Les proches des naufragés ont poursuivi des recherches avec des moyens privés durant la semaine sans succès. 




1.Posté par kld le 22/07/2016 19:43

ils reviennent de loin , la "mer" les a protégé !

2.Posté par Tant mieux pour eux, imais ls reviennnet de loin... le 24/07/2016 10:48

Le Catamaran: était-il neuf pou ancien? Si pas neuf, était-il bien Entretenu?

Comment une telle avarie structurelle est-elle possible (désolidarisation des 2 coques.)?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes