Océan Indien

Madagascar: Les chinois de Soamahamanina renoncent à l'or

Samedi 8 Octobre 2016 - 14:25

Madagascar: Les chinois de Soamahamanina renoncent à l'or
Les exploitants miniers chinois qui s'étaient installés à Soamahamanina, à 70 km de la capitale Antananarivo, se sont rétractés. Une lettre officielle annonçant la décision des exploitants chinois d’abandonner les gisements d’or a été lue sur la place du village par le ministre des Mines, jeudi. Plusieurs centaines d’habitants s'étaient opposés à cette exploitation aurifère sur leurs terres par une entreprise étrangère. Ils manifestaient depuis plusieurs semaines contre ce projet.

Les engins et tout le nécessaire à l’exploitation sur place ont depuis quitté le village. Ying Vah Zafilahy avance le terme " retrait " dans son discours à l’endroit de la population. "Dans l’intérêt de tous pour assurer la stabilité de la zone ", a précisé le ministre des Mines. 

Actuellement, le sort des exploitants chinois est en attente d’une réunion impliquant toutes les parties concernées. Selon le ministre, ils n’auraient pas reçu de contreparties à leur départ, alors qu’ils étaient en possession des autorisations nécessaires. Le sort des leaders des manifestations, arrêtés par les forces de l’ordre et emprisonnés, reste également inconnu dans l'attente d'une décision de justice. 
Lu 1356 fois



1.Posté par Vazaha le 08/10/2016 19:16

Voilà un bel exemple de démocratie ( en grec: gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple). La CGT peut aller se rhabiller!

2.Posté par kld le 09/10/2016 00:16

Watch out !!!!

tsy kivy madagasikara .

3.Posté par Renaud le 09/10/2016 00:27

Voici les vraies questions sur ce dossier, soigneusement évitées par l'Etat HVM qui a négocié çà vraisemblablement en sous main afin que les sommets du COMESA et de la Françafrique (pardon,francophonie) se tiennent dans un calme artificiel. Dans la mesure où il y a quantité d'autres poudrières prêtes à exploser, les consignes de repli stratégique ont dû venir de la dite "communauté internationale" : çà s'appelle tromper les gens ou reculer pour mieux sauter (le matériel aurait été mis en attente à l'abri pour après les sommets de la honte , oui la honte alors que le pays sombre dans la misère organisée):

" Replier pour mieux creuser. Et si les Chinois de Jiuxing Mines faisaient semblant de déguerpir pour ne pas entraver le déroulement du sommet de la Comesa dans trois jours et celui de la Francophonie dans 55 jours. Sans oublier la conférence des bailleurs à …Paris début décembre ? Son calendrier a finalement contraint le pouvoir à sauver le paraître au détriment de l’être.
Si les Chinois avaient réellement abandonné Soamahamaniana cela voudrait dire que l’incident serait clos. Que tous ceux qui ont été arrêtés pour avoir tenu tête aux forces de l’ordre en défendant bec et ongles leur patrimoine devraient recouvrer leur liberté depuis hier. Si l’État était vraiment soucieux de l’apaisement et de stabilité il l’aurait fait pour montrer aux yeux du monde, du moins les pays de l’Afrique australe un meilleur état d’esprit. Ce qui est loin d’être le cas étant donné que les forces de l’ordre ont encore quadrillé Soamahamanina hier avec la ferme intention de sévir et d’arrêter les éventuels frondeurs à travers les arcanes du village. Autrement dit l’État plie mais ne rompt pas, les Chinois se replient mais n’abdiquent pas. D’ailleurs il n’y eut pas jusqu’ici un communiqué officiel mentionnant l’arrêt de l’exploitation comme cela a été le cas lors de l’annonce de sa suspension.
La population de Soamahamanina peut respirer jusqu’à la fin de l’année mais rien n’est moins sûr pour la suite. On n’abandonne pas une mine d’or avec un rendement de 50 tonnes par an sur 40 ans puisqu’il y a des paysans irréductibles. Ce qui est certain en revanche c’est que les arrestations n’ont pas douché la détermination des villageois. Ils ont montré hier que c’est tout le village, hommes et femmes, qui fait cause commune. De nouveaux leaders sont apparus avec la même verve, le verbe très haut, plus agressifs que ceux qui attendent la fin de leur séjour à Antanimora.
On a du mal à croire que les Chinois sont réellement partis étant donné que tous les projets présidentiels sont financés par le troc blocs miniers contre infrastructures avec les entreprises chinoises. Le départ des Chinois risque ainsi d’être très lourd de conséquences pour l’État et surtout ceux qui touchent la guelte sur les marchés conclus.
Mais Soamahamanina n’est qu’une épine parmi tous les sujets de haute tension actuellement et qui risquent également d’éclabousser la tenue des différents sommets internationaux. Même si on est sûr que ni le délestage infernal, ni la hausse du prix du transport public, ni l’inflation incontrôlable, ni l’insécurité ne causeront jamais une émeute populaire à cause de l’incroyable capacité de résistance de la population, la manifestation des enseignants, la grève annoncée des greffiers dont les revendications ont été royalement ignorées par l’État malgré les promesses pour mettre fin à leur dernière grève, pourraient perdurer et se greffer avec les manifestations politiques pour devenir un puissant explosif.
Et comme l’État n’a aucune solution en dehors de la répression et l’arrestation pour casser les manifestations, l’attention doit être permanente face à la tension. Désormais, une imprudence, un mot déplacé, un geste malheureux, un mépris, une indifférence pourraient mettre le feu aux poudres. L’atmosphère est plus que jamais délétère et on sent l’odeur du grisou au bout du nez. À moins que ce soit celle des…briques.
"

Sylvain Ranjalahy (Express de Madagascar)

4.Posté par polo974 le 09/10/2016 12:29

Finalement, heureusement qu'ici, à la Réunion, le sol ne regorge pas de richesses...

(Même pour trouver des cailloux, pour refaire une route sous une falaise menaçante, ça pose problème...)

5.Posté par Vazaha le 09/10/2016 19:48

Post 3 RENAUD: quel est l'intérêt de colporter cet article truffé de mensonges, voire de calomnies? Vous avez un problème vis à vis de Madagascar? Les chiens aboient, la caravane passe...

6.Posté par Renaud le 09/10/2016 20:05

Pour Ramose pseudo "Vazaha" voici un autre article "colporté et plein de calomnies", comme le sont tous les articles qui ne correspondent pas à sa conception personnelle.
Il serait important de rappeler qu'un forum est ouvert pour échanger des avis différents et pour nous enrichir grâce à la réflexion et non pas pour se dénigrer les uns les autres.
Cet article très riche développe ce qu'est vraiment la Chine. Il y a Chinois et Chinois.
Je voudrais juste rajouter un passage de l'Histoire de Madagascar que l'auteur ne cite pas, c'est la chasse aux sorcières anti-chinoise contre les Chinois nationalistes sous Ratsiraka :
A cette époque, le "socialiste" Ratsiraka a reconnu la Chine populaire et a poussé l'allégeance au régime communiste jusqu'à faire établir des listes noires de Chinois nationalistes (sensibilité Taïwan, Tchang Kaï Chek) à expulser.
J'ai un ami chinois qui porte un nom malgache qui m'a expliqué que pour échapper à l'expulsion, bien que né à Madagascar, sa famille a dû changer de nom et prendre le nom d'une grand mère malagasy.
Beaucoup d'autres n'ayant aucun métissage n'ont pas eu cette chance et, bien que nés à Madagascar, ont été expulsés et ont tout perdu. Encore une exaction à mettre sur le compte du Vieux :

http://madagate.org/reportages/entreprendre/6013-crbc-les-autres-chinois-escamotes-par-la-corruption-au-sommet-de-letat-malgache.html

(recopier dans votre browser car le lien n'est pas actif, merci)

7.Posté par PEC-PEC le 09/10/2016 20:34

Vazaha, contrairement à vous je trouve que l'analyse de Renaud est assez intéressante et pertinente. Se retirer, calmer le jeu, pour mieux revenir, une technique bien connue dans ce genre situation.
Hypocrite mais efficace....

8.Posté par Renaud le 10/10/2016 01:15

PEC-PEC, l'Etat et la société chinoise déclarent très clairement que c'est un retrait stratégique seulement.
Les intérêts sont trop énormes pour que l'Etat n'ait pas ordonné cette trêve pour empêcher un embrasement général de Madagascar dans tous les autres Soamahamanina de l'île la veille du Comesa et du sommet de la françafrique dit sommet de la "francophonie".
C'est aux Malgaches d'exploiter leur or et autres richesses du sol national, pas aux Canadiens, ni aux Français ni aux Chinois de venir se servir quasiment gratis avec des commissions occultes ou déclarées ridicules de l'ordre de 1% pour 99% pour cent razziés de façon honteuse et malhonnête, car ce genre d'exploitation par des compagnies étrangères ne rapporte rien aux malgaches sinon aux élites et oligarchies régnantes. Puisque les Malgaches sont tenus volontairement dans la pauvreté depuis l'indépendance, afin d'éviter qu'ils puissent s'équiper pour exploiter eux mêmes leurs biens nationaux, alors, comme l'a fait Moralès en Bolivie, les Malgaches doivent exiger des étrangers équipés, soit de partir, soit de devenir des sociétés de services et les payer pour çà et non pour voler les biens communs de ce pays.

" Carl Andriamparany, directeur général auprès de la présidence chargé des Mines et du pétrole a laissé entendre que le retrait de la société Jiuxing Mines n’est pas définitif et a été décidé dans une optique d’apaisement.
Ce responsable ministériel indique, toutefois, attendre que la situation, à Soamaha­manina, se calme avant de décider d’une nouvelle démarche à engager.
Les villageois ont, pourtant, prévenu avoir l’intention de s’opposer constamment à toute initiative unilatérale pour la reprise des activités minières."

9.Posté par LE MENN Loïg le 10/10/2016 16:22

Et pourquoi ne pas donner aux Malgaches les moyens d'exploiter eux mêmes leur mines d'or ou autres ?? Que les chinois s'en aillent serait une bonne chose pour ce peuple exploité depuis toujours. Par nous mêmes pour commencer, puis le Karane, les chinois le américains, les coréens etc.. ce pays devrait être le plus riche de l'océan indien mais il n'en est rien à cause de tous ces envahisseurs parasites qui n'apportent rien, ne font que prendre, pendant ce temps le peuple crève de faim.

10.Posté par Renaud le 10/10/2016 17:31

Vaste sujet avec mille solutions, LE MENN Loïg, mais pour cela , le préalable est que Madagascar ait enfin un gouvernement souverainiste à l'égal par exemple de celui d'Evo Moralès en Bolivie.
Mais çà sort du cadre trop court de ce forum. je vais essayer cependant de vous donner quelques clés.
Sans le préalable d'un gouvernement qui rejettera la tutelle du FMI, de la banque Mondiale et de tous ces coquins euro-américains (APE entre autres), les compagnies étrangères verseront encore et toujours des commissions occultes aux élites malagasy et obtiendront d'eux des "contrats" à 1% pour l'Etat, rien pour les habitants qui seront expropriés sans indemnité et 99% pour la société exploitante.
Les Canadiens d'Ambatovy, de Sheritt QMM par exemple, versent ce genre de commission de spoliation coloniale à l'Etat Malagasy de 1 à 2%, plus quelques tronçons de route dans leur propre intérêt, un port en béton ou quelques écoles et quelques babioles, des meubles usagés en "cadeau" pour amuser un peu les habitants.

Je rappelle aussi que le gaz et le pétrole découverts dans le Canal du Mozambique autour de 4 des îles faussement dénommées "éparses" par la France, appartient aux malgaches et il est en passe d'être volé par Total et autres rapaces, car la France refuse, en violant les Lois internationales grâce à son droit de véto à l'ONU s'il le faut, d'honorer la restitution territoriale de ces îles à Madagascar. Avec ce gaz et ce pétrole, Madagascar serait largement autonome en énergie, et les écolos bobos qui ne cessent de geindre sur la biodiversité mise à mal sans proposer de solutions seraient honnêtes de dénoncer cette spoliation énergétique par les étrangers, une violation je le rappelle, du droit international (résolution de l'ONU de 1979)
.
Il y a sur facebook un géologue malagasy très diplômé qui s'appelle Brice Randrianasolo, qui a sacrifié son bon salaire et sa tranquillité d'expatrié en France pour se lancer dans un projet de réappropriation par les fokonolona (plus petite unité de base, genre section de commune) de leurs richesses minières au profit des habitants.

Il a publié 4 DVD qu'on peut télécharger gratis ou consulter en ligne qui répertorient région par région et minéral par minéral toutes les potentialités de ce pays, dans l'espoir que les Malagasy vont s'en saisir.
Cette transparence irrite les autorités, on comprend pourquoi et elles ont retoqué sa demande de diriger le BCMM (Bureau des Cadastres Miniers de Madagascar) sans même prendre le temps de lui répondre.
A Madagascar, en matière minière, on n'aime vraiment pas la publicité, car c'est un domaine très juteux pour les commissions occultes.
Essayez de trouver les pages où on parle de son entreprise GemsMada et vous en saurez davantage sur cette initiative concernant le possible pour les malgaches de se réapproprier au moins une partie de leurs biens nationaux.
Pour ce qui demande des infrastructures industrielles, l'exemple de Evo Moralès, en nationalisant les compagnies pétrolières, par exemple, est très intéressant et reproductible à Madagascar :
Faire une injonction aux spoliateurs de déguerpir, puisqu'un Etat honnête se doit de ne pas honorer les engagements signés par les gouvernants antérieurs signés sous le régime de la corruption,
et leur proposer de devenir des SOCIETES de SERVICE avec émoluments autour de 20%, ce qui est toujurs très intéressant pour ces sociétés qui sont eux même parfois des sous traitantes de compagnies financières composées d'actionnaires seulement et qui ne savent même pas ce qu'est un puits de pétrole ni comment çà marche.

Vous avez ces VCD en français et en malgache, cherchez sur Youtube, vous les trouverez facilement.

Voici l'adresse du VCD en français N°1 : https://www.youtube.com/watch?v=lscBrRod-vY

Il y a 2 ans , plus de 4000 personnes ont visionné ces VCD

Ceux qui parlent dans le vent sur Madagascar doivent s'intéresser à cette initiative et aux autres qui ne sont jamais mises sur la place publique, car ce n'est pas assez juteux.
Mieux vaut souvent rester dans le vague pour mieux se défouler "pour ou contre" un Madagascar mythique, pas le vrai Madagascar tel que cette île est.

J'essaye de voir si le lien peut devenir actif en utilisant l'onglet URL du site Zinfos974 :

https://www.youtube.com/watch?v=lscBrRod-vY://
://

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop