Océan Indien

Madagascar: Le corps de Gérald Fontaine identifié et autopsié

Lundi 23 Avril 2012 - 18:01

Madagascar: Le corps de Gérald Fontaine identifié et autopsié
Vendredi dernier, le corps d'un homme laissant penser à Gérald Fontaine a été retrouvé à plus de 50 kilomètres de la plage de Tuléar, où le corps de sa compagne, Johanna Delahaye, avait été découvert cinq jours auparavant. Dimanche, la dépouille que la police malgache a identifié comme étant bien celle de Gérald Fontaine, 41 ans, a été autopsiée et les conclusions devraient être connues ce jour.

Selon L'Express de Mada, les enquêteurs s'orientent sur la piste d'une prise d'otage aggravée d'un homicide. Des ravisseurs auraient pu s'en prendre à Johanna Delahaye, enceinte, pour contraindre son compagnon à verser une rançon, avant que les choses ne s'enveniment et que l'agression ne vire au double-meurtre.

Le corps de Gérald Fontaine a été récupéré par la police vendredi, soit plusieurs jours après la découverte du cadavre portant des traces de violences de Johanna Delahaye. Mais des rumeurs veulent que des villageois de Belomanda Manomo ait fait la macabre découverte dès lundi dernier, sans pour autant prévenir les autorités.

Johanna Delahaye et Gérald Fontaine avaient quitté il y a environ un an le Nord de la France pour Tuléar où ils avaient repris la gestion du restaurant La Bernique. Ils étaient coutumiers des balades en couple sur la plage déserte de la Batterie où ils étaient partis en quad le jour de leur disparition, le jeudi 12 avril.
.
Lu 2121 fois



1.Posté par NoComment le 23/04/2012 19:30

Pour Andry Rajoelina, "tout fonctionne comme sur des roulettes" [[http://www.madagascar-tribune.com/Pour-Andry-Rajoelina-tout,17367.html]
J'ai bien peur que ce crime atroce ne soit que la partie visible d'un iceberg de crimes plus atroces les uns que les autres. Ce sont évidemment les malgaches qui sont les premiers concernés par ces crimes qui concernent toute la Grande Ile. On en parle pas car les pouvoirs locaux empêchent toute information de transpirer dans les médias. Ils sont pourtant innombrables et quotidiens.
Ce crime de Gérald Fontaine et Johanna Delahaye est-il le crime de trop? L'émotion qu'il suscite en France est terrible. Je crois que malheureusement ce pays sera désormais catalogué comme pays à fuir au plus vite (comme s'il était en guerre), et l'indulgente compréhension dont il bénéficiait a définitivement disparue.
Quant au peuple malgache, avant qu'il ne meure tout à fait de honte et de misère, il lui reste à se révolter. En est-il capable? Non.

2.Posté par kaloupillé le 23/04/2012 21:01

Le Trafic des Chiens de Race...... ( COTON de TULEAR ) est t- elle la cause Meurtrière de ce COUPLE dans ce coin ?

3.Posté par jean jouhis le 24/04/2012 08:19

post 1
tu px nous citer le nom du precedent president ?
oui celui qui spoliait même les povres !!

celui qui finira en prison dès qu il revient

tu es du côté des dictateurs ?
ceux qui se payent des "air force one" pour imiter Obama

4.Posté par Kaamelott le 24/04/2012 10:25

Au moins ce n'était pas de la camelote comme les 2 Airbus vieillots et qui ne sont pas économes en carburant que Air France vient de nous refourguer !!! Madagascar est une poubelle dans tous les sens du terme !!

" Madagascar : un dépotoir, une aubaine pour le monde
Publié le Lundi 23 avril 2012 à 10:24
http://www.tananews.com/2012/04/madagascar-le-depotoir-du-monde/


Les Malgaches sont des pros de la récupération, et l'exemple vient d'en haut

« C’est toujours un plaisir de faire affaire avec vous ». C’est souvent la conclusion suite à la satisfaction quant à une bonne affaire. De bonnes affaires, une aubaine surtout pour ces partenaires de Madagascar qui ont pu malgré tout revendre les biens qui devaient être mis au dépotoir.


L’exemple de l’Airbus A340 qui a connu deux pannes en moins de deux semaines après son acquisition. La première panne est survenue avant le décollage à Ivato, notamment suite à un problème décelé au niveau du détecteur d’incendie. Les antécédents du même appareil de la compagnie Air France n’ont visiblement pas pu dissuader le régime et les responsables d’Air Madagascar. En effet, le 5 mars dernier, un Airbus A340 de la compagnie Air France en partance de Paris pour Bogota a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence aux Açores, au Portugal suite au même problème de détecteur d’incendie. Si les passagers du vol d’Air France ont fait témoignage d’une perte d’altitude après le déclenchement du détecteur d’incendie, la compagnie française a démenti les propos en avançant un court-circuit comme source du déclenchement. Une autre panne est survenue sur l’acquisition d’Air Madagascar samedi dernier, alors que l’appareil s’apprêtait à atterrir sur Paris CDG. Le train d’atterrissage de l’Airbus a refusé de sortir, obligeant l’équipage à procéder à une activation manuelle.

De l’huile frelatée. L’huile frelatée a fait des centaines de victimes dans le pays, dont des décès, suite à une intoxication alimentaire. Une longue campagne menée par le ministère du Commerce dirigé par Olga Ramalason a permis de remonter à la source et de saisir une quantité importante d’huile impropre à la consommation, celle de la marque Oléo. La même opération a permis de saisir un container d’huile au port de Toamasina dans le courant de la semaine passée. Malgré le nombre de victimes qu’a faites cette variété d’huile, les opérateurs se sont permis de revendiquer la cessation des persécutions. Dans une déclaration à la presse, ils ont exprimé leur déception quant au régime actuel et craignent de connaître le même sort que le groupe « Trois frères » à l’époque du régime Ravalomanana.

Des semences endommagées. La Chine a effectué un don de 121 tonnes de semences de riz amélioré pour promouvoir la riziculture à Madagascar. Plusieurs analyses ont cependant révélé la contamination de ces semences par un champignon nommé « Tilletia Barclayana ». Un fait qui a amené le ministre de l’Agriculture Roland Ravatomanga à prendre une décision des plus fermes, d’ordonner à ce que ces semences soient incinérées ou renvoyées dans leur pays d’origine. Ne s’étant jamais manifestée à Madagascar jusqu’ici, la maladie provoquée par le « Tilletia Barclayana » est néfaste sur l’agriculture étant donné qu’elle se répand très facilement et qu’elle stérilise les plants de riz.

Les Airbus défectueux, l’huile frelatée ou les semences contaminées, ne constituent qu’un aperçu des déchets que les pays étrangers et certains opérateurs ont évacué à Madagascar. Si nous nous étalions sur ces hélicoptères Alouette II, ces véhicules militaires datant de la guerre mondiale ou ces équipements informatiques obsolètes, nos colonnes ne suffiront pas."

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter