Océan Indien

Madagascar : Le bras droit de l’ennemi public n°1 arrêté

Jeudi 4 Octobre 2012 - 09:52

Madagascar : Le bras droit de l’ennemi public n°1 arrêté
La grande offensive militaire pour déloger de sa cachette l'ennemi public n°1 de Madagascar, Remenabila, chef historique des voleurs de zébus qui se terre dans son fief depuis de longues semaines, commence à porter ses fruits dans le Sud de la Grande île.

Menée sans relâche sur le terrain dans le district de Betroka (Fort Dauphin) par des forces spéciales d'intervention dans une brousse boisée impénétrable et au cœur du plateau accidenté de Ivakoany, l'opération de traque à grande échelle a permis de capturer un des lieutenants de Remenabila.

Un homme encerclé et pourchassé depuis plusieurs jours s'est rendu aux soldats d'élite venus l'appréhender. Sans le savoir au départ, les militaires ont mis la main sur une pièce maîtresse des gangs mafieux des voleurs de zébus: le dénommé Tsirinasy qui n'est autre que le beau-frère Remenabila. Un pion essentiel qui œuvrait dans l’ombre sur toute la stratégie logistique et les rouages opérationnels des voleurs de zébus.
 
Malaise chez les soldats malgaches
 
Un coup dur pour les bandes mafieuses de voleurs de zébus, véritable guérilla lourdement armée que les forces loyalistes d’élite combattent, mètre par mètre, à la merci du moindre guet-apens, face à des insurgés pris en tenaille et prêts à en découdre jusqu’à la mort pour sauver leur chef.
 
Mais du côté du gouvernement de transition, cette prise de choix ne cache pas le malaise des soldats malgaches lancés aux trousses de l’ennemi public n°1, dans un environnement naturel hostile et où leurs nerfs sont soumis à rudes épreuves à chaque rafale d’armes lourdes.
 
Le vol de zébus est issu d’anciennes coutumes ancestrales de Madagascar. Synonyme de virilité avant le mariage, les mafias locales l'ont détourné pour en tirer un juteux trafic en direction de Tananarive.
Fabrice François
Lu 1586 fois



1.Posté par blaireau le 04/10/2012 12:54

quelques remarques
ces bandes armées ne croutent pas du zebu matin , midi et soir .... pourtant ils en volent par dizaines ou centaines
lors de prises d assaut de campement les militaires retrouvent des cartes d identité vierges et des carnets vétérinaire pour zebus tout aussi vierges , des tampons etc etc
quel sont les gros zozos derriere tout cela? personne ne le saura jamais....


2.Posté par Thierry le 04/10/2012 13:43

Comment il a le bras long cet ennemi N° 1.... Après son âme (la prêtresse), son bras droit ... Dans le même temps, on ne pouvait pas attraper le bras gauche. lui mettre les 2 bras dans le dos et les menottes ... pour papa, menottes pour maman ... Le bras gauche tellement lonG...

3.Posté par Ludo le 04/10/2012 16:56 (depuis mobile)

C'est bien, il reste plus que l'ennemi public N1, Andry Rajoelina qui court toujours

4.Posté par RJM 974 le 05/10/2012 08:02

Bien, le voilà manchot ! A quand le bras gauche ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube