Océan Indien

Madagascar: Le Khat, drogue douce, supplante les productions vivrières à Antsalaka

Mardi 6 Décembre 2011 - 09:57

Madagascar: Le Khat, drogue douce, supplante les productions vivrières à Antsalaka
 
Aphrodisiaque, excitant, hallucinogène, le Khat fait un tabac à Madagascar. Les feuilles de cet arbuste mâchées par les consommateurs sont utilisées comme des drogues douces. Pas si inoffensives que cela d'après l'Express de Mada qui, dans son édition du jour, pointe du doigt les conséquences sociales, économiques et sur la santé publique de cet "or vert".

Depuis une dizaine d'années la production de Khat s'est accrue pour atteindre plus de 10.000 hectares à Antsalaka, selon les chiffres donnés par le journal. Résultat, dans la commune "presque toutes les activités tournent autour du khat". Les cultures sont rentables et la demande dépasserait les frontières du pays jusqu'à Mayotte.

Riz, café et légumes aux oubliettes

Oui mais… si les plantations sont lucratives, elles se font au détriment d'autres cultures peut-être mois sécurisantes mais vivrières celles-ci. Ainsi "riziculture", "culture de café" ou "de légumes" sont délaissées pour le khat.

Les feuilles, transformées en boules dans la bouche, s'invitent jusque sur les lieux de travail, engendrant une baisse de la productivité et laissant redouter des méfaits sévères sur l'organisme:  "maladies gastriques, constipations, vomissements, appendicite, anorexie, maux de dents, céphalée", indique l'Express de Mada qui dénonce un "frein au développement".

L'Etat malgache ne légifère pas sur cette question. En attendant, la plante à l'origine consommée dans le cadre de pratiques rituelles, est mastiquée un peu partout sur l'île, avec le risque d'une forte accoutumance, et pas uniquement chez les adultes... 
.
Lu 6786 fois



1.Posté par Ded le 06/12/2011 10:23

A qui profite le crime?
le khat est une saloperie de plus ( si,si, vous pouvez dire ce que vous voulez) qui va enrichir certains ( les mêmes , encore et toujours) et abrutir un peu plus la population...ça tombe bien , ils font chier ,tous ces peuples qui se mettent à vouloir plus de justice et d'honêteté de leurs dirigeants!

le khat endort d'une douce somnolence , parfait, mada va baigner un peu plus dans la torpeur qui fait le charme des pays pauvres!

,En plus la demande dépasse les frontières? Super, ça va s'exporter et permettre de renflouer certains comptes en banques dans les paradis fiscaux ( car vous pensez qu'il est où le fric de la bonne bourgeoisie malgache pétée de tunes, vous pensez qu'il est où le fric qui a permis à Rajoélina de prendre le pouvoir , et celui du Ravalomanana? à Mada? .

Mayotte , prochain marché? Chouette , ils arrêteront de manifester à tout moment...un peu de khat et hop , on glandouille dans les ruelles, on attend , comme à Djibouti ,la livraison journalière ......

C'est ça le développement durable , on broute , on broute!D'ailleurs ils n'auront plus que ça à se mettre sous la dent quand les bonnes terres seront prises pour cette merveilleuse culture.

Au fait , les rituels ont bon dos comme dab , un peu comme chez nous le zamal pour les coq de combats!!!

Bon d'acord , picoler aussi c'est un rituel et personne n'y trouve à redire

2.Posté par noe le 06/12/2011 10:30

ça ne se fume pas comme notre tikalité ?

Dommage !
Le goût ?
Les effets ?

3.Posté par Thierry le 06/12/2011 11:27

C'est triste de voir un tel fléau et 10 000 hectares .... et au su des pouvoirs publics et de tout le monde....

C'est se foutre de notre tête... quand on nous rabache la lutte anti-drogue contre les autres pays et là on regarde et laisse faire.....

4.Posté par fiuman le 06/12/2011 15:11

C'est pas grave, les associations humanitaires complémenteront les déficits alimentaires engendrés par la culture du khat.
Info prises dans wikipédia :
L'effet est proche de celui des amphétamines (soulager la fatigue et la faim) et induit une accélération du rythme cardiaque, de l'hypertension, une accélération de la respiration, de l'hyperthermie et une mydriase.
À long terme, des modifications de l'humeur, des hallucinations, des troubles du sommeil, digestifs et sexuels voire des accidents cardiaques sont signalés.

5.Posté par Thierry le 06/12/2011 16:22

A Post 4 et en interprétant la définition que vous mentionnez,

Mada est surpeuplé,

Mada est pauvre et très pauvre (le petit peuple j'entends),

Les autorités ont connaissance de l'ampleur de ce phénomène AGRICOLE,

Les autorités ont connaissance des conséquences de la consommation de cette plante,

Les autorités laissent faire et se développer,

CONCLUSION : C'EST LE MEILLEUR MOYEN POUR ELIMINER UNE BONNE PARTIE DE LA POPULATION MALGACHE en toute discrétion....
et pourquoi étendre la technique à d'autre population qui emm???? du coup ....

6.Posté par Gaston la gaffe le 06/12/2011 17:07

A 4 : vous m'avez coupé le Khat sous le pied ...
En effet, c'est un coupe-faim entre autres, ce qui fait croire aux pauvres que la vie est belle, car ils supportent ainsi mieux la famine, mais s'affaiblissent et meurent plus tôt en croyant voir la vie en rose.
Madagascar n'est pas un cas à part, certaines drogues sont cultivées dans d'autres pays au détriment des cultures vivrières.
Qui plus est, beaucoup trop de surfaces agricoles de certains autres pays sont consacrées aux fraises par exemple pour que des enfants gâtés du continent américain du nord ou de certaines parties de l'Europe puissent en manger toute l'année, ce qui fait que les populations "crèvent la dalle" et ont recours à des substituts.
Thierry, tu as tout à fait raison, c'est une manière déguisée d'accélérer la sélection dite naturelle...
C'est pitoyable; j'aime cette île, j'aime les gens de cette île, mais je hais de toutes mes forces les profiteurs malgaches ou zoreys qui la mettent à mal!

7.Posté par Thierry le 06/12/2011 18:19

Tu devrais être présidentE de la Terre entière...

Tu as distribué que des 20 (un bon cru) j'espère à tes copies.... et pas dans du plastique

8.Posté par Gajik le 06/12/2011 19:49

Que ceux qui s'offusquent de ces dérisoires broutages de coca ou de Khât chez ces "pauvres" Malgaches, bien calés devant leur écran Internet, s'offusquent d'abord des assassinats par millions commis par nos dirigeants et le capitalisme mondialisé, et s'offusquent des famines PLANIFIEES et PROVOQUEES par calculs sordides afin de gonfler le niveau de vie des Occidentaux nantis et gavés que nous sommes TOUS, jusqu'au plus petit titulaire du RSA.

Je m'étonnerai toujours du choix des articles pompés ici ou là dans la presse du Net Malgache. On ne cherche qu'à rabaisser ce pays et l'évènementiel alors qu'il y a tant à dire sur tout ce qui se fait de beau et qui donne de l'espoir pour l'avenir.

Il y a une distorsion énorme entre la réalité de Madagascar qui est multiple et immense territorialement parlant et ce qu'en disent les quelques articles "sensationnels" glanés à droite à gauche.

C'est exactement comme si après une fusillade à la kalachnikov à Marseille contre un fourgon de la Brinks ou un règlement de compte entre mafieux, on généralisait çà à la France entière.

Y en a marre de ce regard sur Madagascar par le petit bout de la lorgnette, de ce regard néo-colon paternaliste supérieur, populiste et méprisant sur tous les dirigeants "corrompus" quels qu'ils soient ou au contraire compassionnel sur "le Peuple" le "Vahoaka", entité mythique sans voix et éternel enfant à protéger, l'innocence même, dont personne ne se rend compte qu'elle est aussi multiple et contient tout et son contraire, le meilleur comme le pire.
Maintenant, la presse a remplacé la messe : c'est écrit ou entendu "à la télé" ou dans un média, c'est donc çà Madagascar, c'est çà le vrai.

"mesdames messieurs, bonsoir. merci d'écouter LES NOUVELLES ..." Ce sont "LES nouvelles et non quelques nouvelles choisies non innocemment parmi des centaines d'évènements.

On fabrique l'info officielle, on oriente, on décrète que la VERITE c'est celle que je vous dis et rien d'autre. La vérité Biblique, la messe je vous dis. Et Merde !

9.Posté par Thierry le 06/12/2011 21:29

POST8 ..A Gajik

Croyez-vous que votre position soit-elle aussi neutre... et dénuée d'intention.

Nous savons tous et vous ne nous apprendrez rien que dans le monde il y a des choses qui vont bien et des tas d'autres qui vont très mal....

Ni zinfos ni les autres médias ne pourrons tout traiter voire parler de tout... Juste prendre (piocher) ci et là des cas d'actualité et ce juste pour nous rappeler de ne pas nous endormir...

Il est triste de voir de pauvres gens (adultes, enfants, gramounes) devoir fuir la réalité DURE de leur vie (si on peut appeler cela VIE) par le biais de ces substances et ce juste à coté de chez nous... Leurs gouvernants ne font rien pour eux et compte sur les aides internationales qu'ils oseront détourner et pour eux encore.

Sinon, ne vous OFFUSQUEZ pas de la drogue (et autres similaires).... Vous avez des enfants, une famille.... Libre à vous de faire vos choix d'alimentation.... et de mode de vie...

Revenez nous dire que vous avez adopté un tel régime....

10.Posté par bouz le 07/12/2011 11:26

vous parler du khat comme drogue douce a madagascar ce n'est pas la peine partir loin ,a la reunion il y en a je peux vous dire la region ,dans les haut de st leu il y a quelqu'un qui plante et le vend aux amateurs.

11.Posté par Montfort le 07/12/2011 17:02

Post 5 Thierry: !!!! Mada surpeuplé ?!! 21 millions d'habitants pour 587 milles Km2 36 habitants au Km2 c'est trop ?!

12.Posté par Thierry le 07/12/2011 17:56

A Post 11

Montfort, je vous connais plus perspicace que cela.... je ne me permettrais pas de sous estimer la valeur de votre jugement, plutôt de votre capacité de réfléchir...

Exemple : La Terre a la surface qu'elle a... La population de la Terre est ce qu'elle est.... et pourtant, il y a tant de régions surpeuplées alors que tant d'autres sont désertes de vie humaine.... Il y a quelques régions très riches et tant d'autres en deça du seuil de pauvreté...

A Partir de cela, serez-vous en mesure de comprendre ce que j'ai écrit ???? Sinon, il paraît que le khat permettrait de voir plus clair sauf qu'après moins ....

13.Posté par Caton2 le 08/12/2011 13:48

Thierry. Mada n'est pas surpeuplée: 21M d'habitants pour une superficie de 587 000 km² (France 65M d'habitants pour une superficie de 618670 922 km², OM compris, 547 030 km2 sans l'OM)

14.Posté par Thierry le 08/12/2011 17:43

M'sieur Caton

Je pense que vous me faite de la provoc. Vous me direz avoir encore une fois GéNérALISé.... Il est d'ailleurs même bizarre que vous n'ayez écrit que 2 lignes.

Reprenons mon Post 12.... On fait abstraction des zones non habitées (forèts, brousses, zones montagneuses, etc.).

Les habitants ont déserté le coté rural pour venir vers la ville, n'est ce pas... et cet éxode contribue à ce que certains points deviennent surpeuplés et où les conditions deviennent sont dégradées... etc. etc.

Pour plus d'infos, il y a un prêtre qui vient régulièrement à la Réunion et qui connaîtra mieux que moi la situation. Au passage, vous lui ferez un petit don...


15.Posté par Caton2 le 09/12/2011 12:41

J'ai trouvé aujourd'hui, un article dans l'Express mada en ligne, sous la plume de Raheriniaina. (http://www.lexpressmada.com/diana-madagascar/29785-quand-8200-le-8200-khat-8200-devient-8200-envahissant.html)
En voici quelques extraits. Ils sont édifiants. Lorsqu'on aime Madagascar, on ne peut considérer comme anodine la tournure que prend la culture, la commercialisation et la consommation de khat.

A partir de 1998, les paysans de la commune rurale d’Antsalaka se tournent en masse vers la culture et la production du khat. Ils ont peu à peu abandonné  la culture maraîchère, qui présente un certain nombre d'aléas liés aux semences, 
Depuis quelques années, la surface cultivée de cet arbuste d’Arabie, (...) ne cesse d’augmenter et la production s'est fortement développée, car l'activité éleve le niveau de vie des planteurs. Selon les estimations, plus de 10 000 ha sont actuellement cultivés de khat dans les communes d’Antsalaka et de Joffreville, réputées dans toute l’Île pour en être les zones productrices. (...) 
Chaque matin, des collecteurs résidant dans la Sava, venant d'Antsiranana, Ambilobe, Ambanja et Nosy Be achètent du khat à Antsalaka. Cet « or vert » est par la suite envoyé dans les grandes villes de Madagascar. 
La plupart des collecteurs acheminent la marchandise par taxis-brousse, mais certains se rendent à l’aéroport d’Arrachart et préparent l'envoi par avion de colis remplis de feuilles de la plante, au vu et au su de tout le monde. 
En fait, le commerce du khat a largement dépassé la région, voire le pays. La feuille verte s’écoule jusqu'à l’île de Mayotte. Le trafic du khat est devenu tellement juteux que l’on assiste aujourd’hui à un véritable réseau.

Phénomène social

(...) Ainsi, le khat, qui était mâché de manière rituelle par la communauté musulmane, est devenu un produit de consommation courante. Les hommes, les femmes et même parfois les enfants, s’adonnent à la mastication, et cela sans distinction de confession religieuse. Certains dirigeants locaux et de toutes tendances en sont adeptes. 
En outre, ce phénomène régional tend à s'étendre sur tout le territoire, car les natifs d’Antsiranana qui ont migré vers d’autres régions ont continué à se procurer du khat et ont contribué à la pratique. Ainsi, on cultive du khat jusqu’au sud de l'ïle. Lorsque les conditions climatiques le permettent, les gens se mettent à en planter pour leur consommation personnelle.
Selon les amateurs, le khat les aide à se concentrer dans leur travail, surtout pour ceux qui exercent un métier nocturne, afin de rester eveillés. 
« J’ai déjà essayé le café et le cola, entre autres. Mais seul le khat est efficace », a affirmé un chauffeur de nuit d’une coopérative régionale reliant Antsiranana à Ankify. (...)

Hypocrisie et laisser-faire des autorités

Jusqu'à présent, l'État n’a pas pris position. Il n’a choisi ni d’éradiquer, ni de légaliser la culture du khat. Pourtant, la riziculture de riz, la culture de café ou de légumes sont abandonnées au profit de celle de l'arbuste. A ce rythme, le district d’Antsiranana II risque de perdre sa place de grenier de la région Diana. 
Côté médical, le khat nuit dangereusement à la santé : maladies gastriques, constipations, vomissements appendicite, anorexie, maux de dents, céphalée ...
Mais les feuilles hallucinogènes envahissent la ville d'Antsiranana. On en trouve partout au marché, dans les rues, et même à l’usine et dans les bureaux. A tel point que sur les portes de service on peut lire les inscriptions « Interdit de fumer » et « Interdit de consommer du khat ». L’administration est même allée jusqu'à le prohiber aux chauffeurs de taxi.(...)

Frein au développement

Le khat est réputé pour ses vertus aphrodisiaques. Encore faut-il patienter et attendre le lendemain de la prise pour constater les effets.
Sur le plan économique, la productivité diminue car les gens perdent beaucoup de temps à mâchonner. 
Des groupes d’hommes et de femmes assis ça et là, qui, adossés contre un mur, qui au frais à l’ombre d’un arbre, se plient à un rituel. Ils tiennent entre les mains un bouquet de feuilles vertes euphorisantes. Leurs joues gonflent démesurément à cause d’une petite boule qu’ils ruminent à longueur de journée. Des bouteilles d’eau glacée ou de boissons jonchent le sol et la fumée des cigarettes montent en colonnes. Il n'y a pas à dire, nous sommes à Antsiranana, le pays du khat.

Dose

Apparemment, les consommateurs de khat vivent dans l’insouciance absolue, hors du temps. L’air enjoué, ils passent des heures et des heures à mastiquer de la verdure, le regard perdu dans le lointain. 
Le khat ne fait pas bon ménage avec l’économie familiale. Chaque jour, les dépendants doivent débourser au moins 5 000 ariary, boissons et cigarettes comprises. Les jeunes désœuvrés seraient tentés d’emprunter de l’argent ou carrément de voler pour assouvir leurs besoins. 
Ceux qui ont pris l’habitude de « ruminer » ne peuvent plus s’arrêter. Ils feraient tout pour avoir leur dose quotidienne. 
« Si  je n’en trouve pas, je ne suis pas à l’aise », a déclaré un « vétéran » du khat qui s’ adonne à son pêché mignon depuis 25ans. 
« Jusqu'à maintenant, je ne trouve pas ses méfaits. Il permet de tenir le coup, même s' il nuit à la vie familiale », poursuit-il.

Raheriniaina
Mardi 06 decembre 2011

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop