Océan Indien

Madagascar : La destitution de Roindefo validée

Vendredi 23 Octobre 2009 - 11:39

Le Conseil d'État s'est déclaré incompétent hier pour statuer sur le décret de la nomination d'Eugène Mangazala comme Premier ministre. L'ancien Premier ministre Monja Roindefo qui demandait l'annulation du décret se retrouve donc sans autre recours juridique pour contester cette nomination.


Source : Sobika.com
Source : Sobika.com
Coup dur pour l'ancien Premier ministre malgache Monja Roindefo. La suspension du décret de la nomination d'Eugène Mangazala comme nouveau Premier ministre est levée. Hier, le Conseil d'État s'est déclaré incompétent pour statuer sur l'annulation du décret de la nomination de ce dernier comme Premier ministre de la Transition.

La juridiction administrative suprême a qualifié la nomination d'Eugène Mangazala "d'acte de gouvernement", le recours devant le Conseil d'État n'est donc pas possible. "Compte tenu du niveau de responsabilité, la nomination d'un Premier ministre ne peut être assimilée à celle d'un haut fonctionnaire, soumise à un contrôle administratif", a déclaré le président du Conseil d'État, Noro Robinson Andriamarolah.

Plus aucun recours n'est possible sur le plan juridique pour Roindefo mais, techniquement, il reste Premier ministre jusqu'à sa démission. S'il n'a toujours pas démissionné, il devrait le faire rapidement et bénéficier d'un autre poste au sein de la Transition...

Malgré ce revers, l'ex Premier ministre a plus d'un tour dans son sac et pourrait tout à fait prétendre à la présidence lors des prochaines élections.
Karine Maillot
Lu 1155 fois



1.Posté par kissassa le 23/10/2009 11:42

et un bordel de plus - !!! la population trinque !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter