Océan Indien

Madagascar: La couronne de la Reine Ranavalona dérobée

Lundi 5 Décembre 2011 - 17:21

Madagascar: La couronne de la Reine Ranavalona dérobée
Selon le Ministère de la Culture et du Patrimoine, la couronne de la Reine Ranavalona, ancienne souveraine autoritaire qui régna sur le royaume de Madagascar de 1828 à 1861, a été volée au Palais d'Andafiavaratra dans la nuit du samedi 3 décembre.

Selon Elia Ravelomanantsoa, Ministre de la Culture et du Patrimoine, des malfaiteurs ont subtilisé la couronne de la Reine Ranavalona exposée au Palais d'Andafiavaratra depuis l'incendie du Palais de la Reine à Ambohimanga Rova, ainsi que la canne royale et la Bible de cette dernière.

Il s'agit d'une couronne en vermeille argent recouvert d'or, à sept fers de lance, doublée de velours rouge grenat. C'est une pièce maîtresse du patrimoine de l'histoire et de l'identité malgache qui se perd.

Selon le Général Ravalomanana Richard, chef de la circonscription de la gendarmerie nationale d'Antananarivo qui s'exprimait hier lors d'une conférence de presse, une enquête a été confiée à la Brigade criminelle. Par la même occasion, l'officier a précisé qu'une prime sera offerte à la personne qui retrouvera ou donnera les informations permettant de retrouver la couronne.

Un plan d'urgence a donc été déclenché depuis dimanche matin.Tous les ministères se sont mobilisés pour cette opération baptisée "Opération de sauvegarde et de récupération du patrimoine malgache".
Lu 1988 fois



1.Posté par Gajik le 06/12/2011 19:58

Ratsiraka le pathétique faiseurs de pompes gâteux s'est bien sûr tout de suite senti visé et il s'est fendu d'un communiqué mettant en garde les gens de ne pas oser de le mettre en cause dans ce vol. Mais comme les cambrioleurs n'ont rien touché d'autre dans les vitrines d'Andafiavaratra, on voit bien que c'est de l'ordre d'une atteinte symbolique et non du vol crapuleux.

En ce moment on assiste à un rapprochement dangereux des factieux de la côte Betsimisaraka avec l'ethno-belliciste Zafy, et c'est tout à fait logique que l'on voie dans cet acte symbolique qui prolonge l'esprit de l'incendie criminel du Rova, la patte de l'un des adeptes de ce front du refus de la démocratisation de Madagascar. L'enquête le dira peut-être ?

2.Posté par Gajik le 06/12/2011 20:09

Au fait, quand la France va-t-elle enfin s'honorer à restituer à Madagascar, comme aux autres pays, tout ce que ses gouvernements coloniaux a prélevé des patrimoines culturels et muséifié à Paris au cours des siècles ?

Les crimes de régicide, de destruction de la souveraineté de ce pays, de division et d'annexion sont irréparables sinon par les Malgaches eux-mêmes.

Cependant, ce que la France appelle des "sauvetages" archéologiques ou patrimoniaux, (ce qui est vrai seulement si on occulte la part énorme de destruction face à cette part de sauvegarde) ne peut pas rester dans les musées de France. Il faut tout rendre à Madagascar.

Je pense que celui qui prétend que la France a le droit de garder ce qu'elle a "sauvé" par le passé, doit absolument me confier son compte en banque, car moi aussi je peux le "sauver" en me l'appropriant.

Ce qui a été du vol, est du vol et restera du vol pour les siècles futurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues