Océan Indien

Madagascar : La candidature de Lalao Ravalomanana compromise

Jeudi 25 Avril 2013 - 17:18

Madagascar : La candidature de Lalao Ravalomanana compromise
L'ancienne Première dame et postulante à la présidentielle malgache, Lalao Ravalomanana, pourrait ne pas pouvoir se présenter au prochain scrutin. L'administration fiscale refuse d'accorder à l'épouse de l'ancien président l'état 211 bis : en tant que responsable au sein du groupe Tiko, elle aurait laissé des arriérés fiscaux non-réglés, comme le rapporte tananews.com.

Cette pièce permet de savoir si Lalao Ravalomanana s’est acquittée des impôts dus. Ce qui ne serait pas le cas car la société Tiko, dont elle est la représentante légale, n’a pas pu régler ses arriérés fiscaux le groupe ayant été victime d’incendies et de pillages durant la crise de 2009.

Si elle s'apprête à déposer ce jeudi sa candidature pour l'élection présidentielle auprès du CES (Cour Electorale Spéciale), sans cet état 211 bis, il paraît bien peu probable que sa candidature soit retenue par les membres de la cour.

Mais dans le contexte actuel très tendu du pays, l'Union africaine a exhorté "les institutions de transition (dont la CES, ndlr) et les acteurs politiques malgaches de s’abstenir, s’agissant du traitement de la question de la recevabilité des candidatures et dans l’esprit de la réconciliation nationale, de l’apaisement et de la promotion de la démocratie, de toute action ou décision qui pourrait saper le processus électoral et empêcher une participation large des acteurs politiques aux prochaines élections".

Au cas où Lalao Ravalomanana ne pourrait pas se présenter, les membres de sa mouvance ont déjà désigné un dauphin. Ce dernier devra déposer ses dossiers dans la discrétion et se retirera de la course à la magistrature suprême si Lalao Ravalomanana est admise.
S.I
Lu 1548 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues