Océan Indien

Madagascar : La Haute Cour Constitutionnelle rejette la destitution du Président

Samedi 13 Juin 2015 - 13:34

La Haute Cour Constitutionnelle de Madagascar (HCC) a rejeté ce matin la requête déposée par 115 députés de l'Assemblée nationale visant à démettre le président de la République Hery Rajaonarimampianina, mettant ainsi fin à une longue période d'instabilité politique majeure.

Selon les députés, le président  Hery Rajaonarimampianina avait violé le principe de la laïcité de l’Etat en confiant au FFKM, une institution religieuse, le soin de mener le processus de réconciliation nationale. Ils lui reprochaient également la non mise en place de la Haute Cour de Justice dans le délai de 12 mois prévu par la Constitution et de ne pas avoir promulgué des lois dans le délai prescrit.

La HCC a estimé qu'il n'y avait pas eu de "violation grave et répétée de la Constitution" malgache et qu'entre autres, le fait d’avoir confié l’organisation de la réconciliation nationale au conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM) ne violait pas le principe de la laïcité de l’État.

Reste maintenant à savoir quelle sera l'attitude du président de la République à la suite de cette décision qui lui est favorable. Va-t-il dissoudre l'Assemblée nationale comme on lui en prêtait l'intention il y a quelques semaines? Et comment vont réagir les députés?

Certains observateurs évoquaient au début de la crise la possibilité d'une guerre civile à l'annonce de la décision de la HCC, qu'elle soit favorable à l'un ou l'autre camp, sachant que de très grosses d'argent en liquide ont circulé dernièrement et qu'avec de l'argent, il est facile a Antananarivo de "louer" les services de milliers de personnes pour organiser des manifestations. Voire plus...

Quatre très importants chefs d'entreprise d'origine karana ont été arrêtés ces derniers jours, après la découverte d'une importante somme d'argent dans le coffre de la voiture d'une députée malgache. Leurs domiciles ont été perquisitionnés hier. On les soupçonne d'être ceux qui lui ont remis cette somme, dans le but d'organiser des troubles en ville.

Par ailleurs, un autre magnat du commerce à Madagascar a également été interdit de sortie du territoire et il se dit dans la presse locale qu'il pourrait à son tour être entendu...

Dernier intervenant dans ce jeu sinistre : l'armée, qui a récemment réaffirmé sa volonté de garantir la stabilité du pays et dont il se dit qu'elle pourrait jouer un rôle actif en cas de nouvelle crise.
Pierrot Dupuy
Lu 1122 fois



1.Posté par kafir le 13/06/2015 17:08

Il reste a restaurer une vraie démocratie sans retournement de l'argent du peuple malgache !

kafir

2.Posté par KLD le 13/06/2015 18:09

fectivement Kafir , le retournement ne concerne pas que les "partis" la bas !

3.Posté par EKOLO le 14/06/2015 10:15

Très jolie photo. C'est la capitale ?

4.Posté par lolo le 14/06/2015 10:20 (depuis mobile)

Quand il ne demande de l argent pour un cyclones. Il se battre pour la présidence. Il y a toujours des problèmes sutour quand il s agit l argent et de pouvoir. Ils sont grave

5.Posté par Marx le 14/06/2015 11:09

@ post 3: oui c'est Tana et c'est juste magnifique...
@ post 4: vous avez surment raison, ici pour l'argent et le pouvoir les gens sont beaucoup plus sages...

6.Posté par Maskagaz le 14/06/2015 14:33

Lolo, passe un coup de Javel dans tes toilettes, et profite de ta chance de pas être née malgache pour retourner à l'école de la République y apprendre à écrire.

7.Posté par ALAIN DIMITRI le 14/06/2015 20:12

bravo dans la continuité et le changement stop a ces députés qui magouilles triches et profites de corruption qui gangrène le pays

8.Posté par aou le 15/06/2015 01:57

donc maintenant, soit une dissolution de l'assembée, soit une motion de censure, soit un gouvernement de cohabitation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >