Océan Indien

Madagascar : La France demande une réunion du GIC

Jeudi 10 Décembre 2009 - 17:27

La France exprime ses regrets dans un communiqué face aux "résolutions" signées le 8 décembre par les trois chefs de file malgaches, présents à Maputo en l'absence d'Andry Rajoelina, qui "s’écartent du cadre consensuel prévu par les accords de Maputo".


Madagascar : La France demande une réunion du GIC
Dans un communiqué "la France encourage l’équipe de médiation internationale et particulièrement l’Union africaine, à convoquer dans les meilleurs délais un Groupe international de Contact de haut niveau à Tananarive afin de lever les derniers blocages relatifs à la mise en œuvre des accords de Maputo et d’Addis Abeba. La réunion de ce groupe répondra, par ailleurs, à la demande d’assistance internationale formulée par la déclaration des chefs de file à Maputo".

Le ministère français des Affaires étrangères et Européennes dit partager l'opinion du Conseil de Paix et de sécurité de l'Union Africaine qui s'est exprimé le 7 décembre dernier. Ce dernier avait demandé aux parties malgaches de "trouver une solution à l'impasse actuelle dans le strict respect des accords de Maputo et de l'Acte additionnel d'Addis Abeba".

En effet, Andry Rajoelina avait rejeté l'accord signé par les chefs de file des trois autres mouvances sur le remaniement des postes au sein du gouvernement de transition conclu en son absence. Il avait d'ailleurs qualifié cet accord de "haute trahison". Dans un communiqué, le président de la Transition a estimé que cet accord exprimait également "une volonté" de "l'éliminer" de la tête de l'État.
Karine Maillot
Lu 2631 fois



1.Posté par Monjy le 10/12/2009 18:10

Ce n'est pas vraiment une surprise que la France réagit lorsque Andry Rajoelina perd de la vitesse.

2.Posté par RAKOTOARISOA le 10/12/2009 21:46

Suite au blocage de l’application des accords et chartes de maputo I et II et de Addis Abeba une dernière réunion s’est tenue à Maputo du 04 au 08 décembre sur invitation du président Mozambicain SEM Armando Emilio Guébuza. Tous les chefs de file des mouvances ont accepté l’invitation, à l’exception d’Andry Rajoelina. Ce putschitse, sans qualité, a utilisé tous les artifices possibles pour ne pas venir a cette conférence importante pour l’avenir de Madagascar sous l’égide de la communauté internationale présidée par SEM Joachim Chissano

Ces accords et chartes auraient du être mis en application immédiate dès le retour des négociateurs de la mouvance Ravalomanana, mouvance Ratsiraka, et de la mouvance ZAFY.

Aujourd’hui, on constate une fois encore les entêtements et la persistance de Andry Rajoelina dans ses bêtises et errements. Pour preuve, des que les nouvelles du sommet de Maputo III ont été connues par le putschiste, il a ordonné diverses actions pour que le retour des négociateurs à Madagascar ne puisse pas se faire
HALTE AU KAKAPHONIE

3.Posté par Joseph le 10/12/2009 23:11

Non, Monjy, c'est exactement l'opposé. La France réagit justement pour éviter que la situation ne se radicalise trop, car ce pays est un des premiers investisseurs et des mieux informés de la situation à Madagascar. Que se passe-t-il réellement ?

Ce week-end, la Troïka mafieuse des ex-présidents déchus s'est entendue avec la complicité de Chissano (dents blanches, coeur noir ! lui-même ex-Président magouilleur, loin d'être un Mandéla !) et du Président-Pdg Guebuzza-Bisness du Mozambique (l'homme le + riche du pays), pour se partager le pouvoir à 3 et revenir sur les accords d'Addis-Abbeba et de Maputo I et II afin, le croyaient-ils, d'isoler Rajoelina. mais ils se sont lamentablement gourrés, Notre Rajoelina ,n'est pas le dernier des crétins. Le piège tendu se referme lamentablement sur la bande des corrompus revenants !

Ces ânes bâtés ont osé quand même cosigner une lettre inique le 3 décembre qu'ils ont envoyée à l'ONU et au Danemark pour exiger que le Président légal, reconnu par la Communauté Internationale, Andry Rajoelina, ne soit pas reçu à Copenhague ! voir ce courrier provocateur : http://tinyurl.com/ygwaopm

Dans ces conditions, les trois reliques du temps passé se sont elles-mêmes exclues du processus de Maputo qu' ils ont remis en cause unilatéralement. Ils ont trahi le Peuple Malgache et du même coup foutu en l'air tous leurs rêves de reprendre leurs magouilles passées et d'éliminer la jeune Démocratie en marche !

De plus, non seulement ils se sont partagés (virtuellement, dans leurs projets diaboliques) unilatéralement les Ministères juteux dans des buts évidents de gestion mafieuse, comme l' Histoire l'a montré pour chacun d'eux dans des passés récents (Ratsiraka aux Finances ! Ravalomanana à la décentralisation ! autant mettre Berlusconi Directeur della Banca d'Italia ou Le Pen au Ministère des Armées ...), mais de plus ils ont décidé sous la houlette de la seule SADC de remettre en cause la qualité de Président de la Transition de Rajoelina en reniant l'accord signé qui disait :

"Un Président de la Transition assisté d'un Conseil Présidentiel de deux personnes, nommés co-Présidents du Conseil de la Présidence.

Ils ont décidé de renier leur parole en imposant cette fois ci : Trois co-Présidents de la Transition de pouvoir égal !

De plus, non seulement ils refusent une concertation des 4 mouvances au pays par visio-conférence, mais ils partent à trois sous la coupe de la seule SADC à Maputo APRES avoir co-signé ils une lettre adressée au Danemark, déniant la qualité de Président à Rajoelina, quelques jours après l'avoir pourtant reconnu comme tel devant la dite "Communauté Internationale" ! Ils disent que Rajoelina ne doit pas avoir d'accueil officiel, alors qu'il a reçu comme tous les Chefs d'Etat une invitation en nom propre. N'oublions pas qu'il est reconnu comme Président de la Transition désormais. Ces trois fous ont cru pouvoir humilier ainsi leur propre représentation nationale sans en assumer les conséquences ?

Si la SADC a fomenté cette tentative de coup d'Etat, c'est à elle de payer les voyage retour des traitres. ravalo a assez de fric pour les faire passer par la route et par Jobourg jusqu'à tananarive. Ces gens doivent rendre des comptes à la Justice Malgache pour leur Haute Trahison en terre étrangère. Madagascar doit quitter définitivement la SADC et interdire toute présence sur le sol Malgache de ces prétendus "conciliateurs" comme Chissano qui créent des troubles graves à Madagascar.

La France est le seul pays à reconnaître que cette mauvaise action de la Troïka mafieuse contre des accords difficilement signés mais acquis, plonge Madagascar dans un risque de guerre civile. Rajoelina a raison d'avoir fermé l'espace aérien avec le Mozambique, puisque ce pays est devenu le siège et le fomentateur d'une action séditieuse de la SADC contre la Nation Malgache. Il y a la Haute Trahison, qui va encore faire le bonheur sadique des Euro-technocrates ultra-libéraux (le sadique N° 1 : Michel Louis !) qui vont re-brandir leur chantage odieux au fric et on va voir le chantage criminel des capitalistes US de l'Agoa qui va aussi reprendre de plus belle, grâce à l'action de sabotage des accords de Maputo par les trois vieillards et leurs courroies de transmission au sein de l'ONU, de l' UA, de l'OIF, du GTT-Europe etc ...

Même Eva Joly est convaincue qu'à Madagascar l'armée torture, embrigade des enfants soldats, que des députés sont emprisonnés, que çà magouille partout. Elle préférait sans doute Ravalomanana qui a tant fait contre son propre peuple ? ! Pourtant elle a travaillé sur l'anti-corruption, elle ferait mieux de vérifier deux fois ses sources avant de causer en l'air sur simples rapports mensongers du GTT-Europe ! A force de tirer à boulets rouges sur une démocratie qui se cherche pour enfin réussir à tirer Madagascar de l'engrenage criminel "pillage des ressources-assistance-misère" imposé par l' ultra-libéralisme Euro-Américain OMC/FMI et Cie, tous ces occidentaux imbus de leur supériorité supposée font le lit des afro-dictateurs. Il serait bon que les vierges effarouchées, les Verts, les Socialos, les Journaleux sans Frontières et autres Amnesty et mano-pulite cessent de servir la soupe à ravalo et à la corruption qu'ils ont l'air de regretter.

Oui, la Révolution Orange de Rajoelina peut amener Madagascar sur le chemin de sa première démocratie, sa IV° République, à condition qu'elle soit accompagnée et non constamment insultée, calomniée au nom du "légalisme" du Laitier-Président-Pdg, qui n'est qu'une émanation de la Loi du plus Riche au service des multinationales.
Lorsque la Loi et la Constitution sont constamment bafouées le peuple a raison de se révolter et seule la rue devient légitime.

Le beaux "démocrates" de salon parisien vont-ils tolérer le jour où un Le-Pen deviendra majoritaire en France et transformera le pays en Camp de Concentration ? Ravalomanana a volé, violé les Lois, violé la Constitution, il devait être démis et condamné. La Haute Cour de Justice n'ayant jamais été constituée et le parlement ayant été confisqué par le TIM-TIKO, seule la RUE pouvait remettre Madagascar sur un chemin d'humanité. Ce PIB augmenté pour une seule petite classe sociale, vous appelez çà un progrès alors que 70% de la population survit à peine ? Cà suffit maintenant, assez rigolé. Vive Rajoelina et à bas les vieux crocodiles nostalgiques de la corruption et du népotisme !


Note : SADC : organisme politico-financier tout aussi mafieux que la politique Tiko-Tim qu'ils ont contribué à remettre au pouvoir / Réf : Voir l'action permanente du Mauricien Préga Ramsamy contre la jeune démocratie Malgache, ancien SG de la SADC conseiller personnel de Ravalo)

4.Posté par Joe le 11/12/2009 00:47

Joseph, soit vous faites exprès soit vous l'ignorez totalement. J'espere pour vous et votre conscience que c'est le deuxième cas, car vous semblez ignorer les actes de violence et de barbarisme des milices de Andry Rajoelina. Ces milices s'appelent Lieutenant Colonel Charles et le lieutenant Colonel Lylison, ils défendent Rajoelina par la force et menacent la population entière.
Vous oubliez aussi de dire que la croissance économique de Madagascar etait à son apogée avec Ravalomanana, cinq années de suite. Rassurez vous je ne suis ni TIM ni Arema, pour moi, Ravalomanana ne devrait pas revenir Président car je reconnais qu'il a commis beaucoup trop d' erreurs.

Néanmoins, je suis totalement contre le maintien de Rajoelina au pouvoir, immature et virulent, véritable danger pour la nation toute entière. Regardez en face ce qu'il a détruit en moins d'un an ! Regardez vos compatriotes, soyez réaliste, va t-il réellement pouvoir remettre ce pays sur le rail ? La seule chose qu'il a apporté c'est l'anarchie totale sans aucun contrôle ni règles, est de cela que vous en reviez ? Oui, beaucoup de businessman en rêvent ! Vous en faites peut-être partie, Joseph ?

5.Posté par Zesana le 11/12/2009 07:24

Pourquoi la France se melle toujours de probleme interne des Etats africain.
Reveillons-nous, La France n'est pas notre docteur, la France c'est notre maladie.

6.Posté par Joseph le 11/12/2009 11:11

Non, Zesana, "la France" n'est qu'un mythe. Comme la "Communauté Internationale" est aussi un mythe. On met sous ces vocables tout ce qu'on veut, tout et son contraire. Ce sont des mots seulement qu'on utilise de n' importe quelle façon pour servir une thèse partisane.

Pour certains, "la France" c'est "la Françafrique", pour d'autres c'est "un pays ami", pour d'autres c'est "une culture", pour d'autres c'est "un porte-monnaie", pour d'autres c'est "l'ennemi", la cause première de la pauvreté des Malgaches, un Etat Néo-colonialiste etc ... Ce n'est jamais un ensemble plein comme un oeuf d'intérêts contradictoires, comportant le meilleur et le pire.

On refuse toujours les analyses intelligentes, c'est à dire nuancées. On se gargarise de ces mots vides pour se fabriquer des analyses minables.

"La France" c' est autre-chose qu'un mot de 6 lettres, c'est un pays, ancien colonisateur, mais aussi en relations commerciales avec Madagascar où le Français est une langue assez répandue, il y a des ONG Françaises un peu partout, soit paternalistes soit de co-développement, des groupes religieux Français aussi, puissants et missionnés, pas toujours très honnêtes et désintéressés, ou au contraire parfois positivement progressistes et respectueux de la souveraineté nationale Malgache, etc ...

La France c'est parfois des magouilles, de la diplomatie de l'ombre à double visage, des financements occultes, des adoubements de certains mouvements politiques, c'est la France de Sarkozy post-Chiraquienne qui encadre les intérêts des Compagnies transnationales. C'est aussi la France solidaire antisarkoziste des gens sincères qui voudraient voir cesser ces magouilles occultes de leurs gouvernants, la France des altermondialistes, la France des associations qui militent pour un monde meilleur et des rapports commerciaux équitables.

Il y a des milliers de Français sincères, eux-mêmes modestes, qui seraient heureux de voir Madagascar enfin délivré du cercle vicieux du chantage à la charité dans lequel Ravalomanana et ses prédecesseurs ont plongé Madagascar. Il y a des milliers de Français qui en ont marre de voir des enfants et des parents dormir dans les rues et chercher dans les poubelles, dans n'importe quel pays, et qui en ont marre aussi de jeter, de perdre leur vie et leur santé à trop bouffer quand la moitié du monde meurt de malnutrition. Des millions de gens en opnt marre de ce monde des puissants esclavagistes modernes, de Ravalomanana à Sarkozy.

Le Joe, il me casse les bonbons avec ses histoires de buzinessman, çà c'est l'argument N°1 des pro-Ravalo : si on veut que Madagascar devienne une démocratie c'est forcément qu'on veut prendre la place de Ravalo !

Ils n'ont que ce modèle dans le cerveau. Ils sont bloqués dans l'idée que pour réussir sa vie à Madagascar, il n'y a qu'une solution : voler, magouiller, comme Dada ! Zafy et Ratsi aussi, ils n'ont que ce modèle en tête. Ils ne croient plus à une vraie démocratie règlementée, à l'honnêteté, à une Constitution réellement appliquée. Ils n'ont connu depuis la soit-disant "indépendance" que le néo-colonialisme et ils ont tous servi des sociétés étrangères. ils ont été incapables de développer le pays POUR TOUS. Ils ont fait progresser le PIB pour 10% des Malgaches seulement et abaissé le niveau de vie des autres. Ils ont rendu la pays dépendant des étrangers riches et arrogants qui désormais dirigent le pays de fait et se permettent de le rabaisser en brandissant leurs billets de banque mal-acquis !

(Bravo l'Europe, bravo Louis Michel le fossoyeur technocrate avec tes menaces de couper le fric, et Bravo aussi à toi Obama le guerrier qui se glorifie de sa couleur pour continuer la politique de Busch, Bravo pour tes menaces de cesser d'exploiter les Malgaches à 50 euro par mois dans l'AGOA ! vas produire tes tissus ailleurs, Madagascar en a marre de ta charité en échange de la sur-exploitation de leur misère !) Voilà l'oeuvre de ravalo : brader le pays pour pas cher aux sociétés étrangères puis toucher son 10% sur tous ces contrats honteux.

Logique que la Communauté Internationale défende ce système pourri jusqu'à l'os, ils en sont les artisans et en touchent les dividendes.

Je profite enfin de ce post pour dire que les délégations des magouilleurs de Maputo ne sont pas INTERDITES de rentrer à Madagascar comme le disent les journaux menteurs et les sites pro-ravalo qui occupent le Net. C'est L'ESPACE AERIEN qui est fermé avec le Mozambique pour cause d'action étrangère contre la souveraineté nationale Malgache. Les magouilleurs sont libres de demander à Dada et à l'ambassadeur de l'AGOA Niels Marquardt ou à celui de Norvège ou à Louis Miichel de l'Europe le billet de retour en passant par Johannesbourg.

Déjà des pro-Zafy et Ratsi alertent Journaleux sans Frontières et le monde entier pour dire que les 4 journalistes qui couvraient maputo-traffic III sont interdits de rentrer au pays ! Vous voyez la constante manip de l'info par ces gens. Ils ont décidé unilatéralement de se rendre à Maputo sous l'égide de la seule SADC, alors donc ce serait normal que la SADC leur paye leurs billets retour ! On ne va tout de même pas exiger de l' Etat Malgache de débourser pour des gens qui vont fomenter des magouilles avec la SADC, richissime organisme commercial complice de Ravalomanana, prêt à envoyer des milices privées pour le retour de leur agent ... Assez de naïvetés et de mensonges !

7.Posté par GUIGNOLERIE le 11/12/2009 12:13

Vous Malgache peu se disent africain; pourquoi se laisser manipuler par des chefs de pays africain? Y a qu'à voir comment ça se passe dans ous ces pays corrompus. L aFrance a raison, c'est elle qui connait mieux ce qui est bon pour Mada; rejeté son avis, et vous finirez dans une guere et encore plus de pauvreté; et si vous n'acceptez pas l'avis du gouvernement français, arrêté de vouloir venir ici; les africains critiquent toujours la France et pourtant ils sont de plus en plus nombreux à vouloir venir y vivre; car si ici tout n'est pas rose, on y est libre

8.Posté par woay le 12/12/2009 04:17

Pour un certain Joseph, tout le monde est mauvais : l’Europe (union européenne avec ses représentants nommément cités) ; les Etats-Unis (AGOA, OBAMA, l’ambassadeur américain…) ; l’Afrique( entre autres la SADC, les Présidents Mozambicains,…); les Mauriciens dont Ramsamy ; les Organisations internationales : OMC, FMI,… . Il n’y a que Rajoelina qui vaut quelque chose.
Mais ce n’est pas étonnant quand on consulte la liste de membres de la Haute Autorité de la Transition (HAT) où l’on retrouve son nom !!! Il écrit comme il respire la haine.
Mais en quoi ce Rajoelina est-il bon ?, entre autres :
- Accession au pouvoir par un coup d’Etat ;
- Autorisation des trafics de bois de rose par ARRETé INTERMINISTéRIEL

9.Posté par Joseph le 12/12/2009 12:54

Woay, descendez de votre cheval fougueux ! je ne suis qu'un simple habitant de la Réunion. Ne phantasmez pas à ce point sur la HAT, votre admiration pour Ravalo et pour ses complices vous égare. Pas de haine dans mes propos, seulement de la lucidité. Pensez vous que tous ces organismes cités soient autrechose que des machineries administratives du FMI au service d'une mondialisation anarchique du Commerce libéral ?

Tous ces organismes sont au service des multinationales et bien naïf celui qui croit vraiment que les hommes politiques libéraux soient capables de développer un pays pour le bien-être de la majorité de sa population. Le développement des profits de ces sociétés qui ont financé leurs campagnes est le but premier de tous leurs actes.

De plus en plus de présidents-pdg dirigent directement les pays ou des régions comme leur propriété privée (le Mato-grosso par exemple, dirigé par un Pdg de l'agro-industrie, Guebuza au Mozambique, Ravalo à Madagascar ...)
Le bien-être de la population est une histoire de miettes à ramasser. Les milliards de milliards engrangés au Jack-pot capitaliste ont parfois des retombées accidentelles sur les peuples en matière de routes pour évacuer à moindre coup les minerais, par exemple ou en matière de santé parce qu'il faut bien vendre aux Etats les vaccins produits, autre exemple, ou alors des retombées criminogènes, comme il faut bien vendre aussi les armes produites par milliards d'unités....

Les industriels occidentaux financent bien entendu leurs hommes politiques, en France par exemple, Total, Areva, Bolloré et compagnie financent par tous les moyens légaux et illégaux les campagnes politiques qui les servent, étant aussi propriétaires de médias de masse, alors je ne vois pas comment ce serait différent dans les néo-colonies africaines où les Lois sont soit adaptées soit bafouées, ces pays ne disposant pas de moyens pour contrôler leurs propres dirigeants ! La corruption la plus flagrante est le quotidien de la plupart des pays, quand ce ne sont pas les Lois elles-mêmes qui sont "adaptées" à la sauvette ou inappliquées.

A Madagascar, il s'agit justement pour moi de soutenir un gouvernement qui a dit STOP à la corruption du Clan Ravalomanana qui, suite au Clan Ratsiraka, s'est approprié l'Etat pour servir ses intérêts privés et surtout servir les intérêts de Sherrit, de QMM, de sociétés Coréennes, de Varun Industries, etc .... Ce que vous feignez d'ignorer, c'est que la Communauté dite "Internationale" (les copains ultra-libéraux du système Ravalomanana) s'acharne à protéger ce système mafieux qui avait placé Madagascar en bonne place dans la "bonne gouvernance" (on sait dans l'intérêt de qui et ce que ce mot recouvre!). Ils déploient toute l' armada et l'artillerie lourde contre cette révolution orange qui risquerait de donner le mauvais exemple aux autres pays soumis à cette même "bonne gouvernance" de MINERAI contre MIETTES.

On sait que la Chine respecte davantage les pays avec lesquels elle signe des contrats plus équitables. Ce pays capitaliste n'oserait pas piller des ressources puis s'enfuir en laissant pollution et misère derrière elle, comme le font les autres sociétés capitalistes occidentales dans toute l'Afrique. Après moi le déluge ! Madagascar a besoin d'aide parce que ces dictateurs "libéraux", ces dictateurs élus presque démocratiquement, ont rendu Madagascar dépendant. Ils ont bradé ce pays.

D'où la difficulté particulière pour les vrais démocrates Malgaches qui ont renversé un système mafieux, de se passer des financements étrangers qui dictent leur Loi. Louis Michel, par exemple, exerce un chantage odieux sur la HAT pour le fric Européen. Il ne cache pas son parti pris pour Ravalo, puisqu'il estime que renverser un mafieux est un coup d'Etat et non un acte légitime. Il a choisi son camp, le camp de celui qui joue le jeu de la néo-colonisation de l'Afrique par les néo-libéraux. Oui, cette Europe est un système non démocratique de technocrates qui financent aussi bien une démocratie qu' une dictature, pourvu que les contrats signés soient conformes aux directives de l'OMC.

Pour vous répondre sur l'affaire COMPLEXE des bois de rose, que les ex-présidents essayent d'instrumentaliser contre la HAT, sachez que lors de la remise du pouvoir par Ravalo à Iavoloha en mars 2009 à un directoire militaire qui l'a ensuite transmis à Rajoelina, on a trouvé dans le palais Présidentiel (construit par Ratsiraka sur le modèle de Manjkamiadana-Rova) des containers de bois de rose ...
La liste des trafiquants a été publiée nominativement sur un site américain que je peux vous rechercher, il s'agit de gens pour la plupart situés Est-Nord-Est.
L'action des Ministères contre ces coupes sauvages a été lancée très vite, et des bateaux ont été bloqués de Vohemar à Toamasina. Il s'agissait alors que la mal ayant été fait, que ces bois soient bien entendu vendus et les atxes payées à l'Etat. Trouveriez vous normal que Madagascar ordonne de les bruler et de priver ainsi l'Etat de cet argent ? Il faut vraiment vivre dans des pays à l'économie de surplus où on ne soit pas scandalisé par des hl de vin vidés dans les caniveaux, par des millers de tonnes de patates recouvertes de fuel, par des stocks de beurre, de tout ce qu' on est capables de jeter, pour ne pas comprendre que quand le mal est fait il faut sauver ce qu'on peut de la valeur du délit ! Le système capitaliste autorise même à ce qu'on détruise des contrefaçons saisies au lieu de les démarquer et de les revendre. Mais nos pays crèvent de surplus lorsque la moitié du monde crève de manque. Voila notre beau monde moderne livré aux mains des marchands.

Voilà les "trafics" de la HAT ! saisir et quoi faire ? détruire tout ce bois ou le vendre sous contrôle de l'Etat ? Par pitié, n'achetez pas de meubles Chinois, vous seriez donc, avec votre "analyse", complice de trafics et même recéleur de bois de rose de Madagascar ? Non, il faut rester sérieux et responsable.

Donc votre affirmation est mensongère, il n'y pas d'autorisation de trafic comme vous dites, mais bien au contraire, des actions militaire lancées depuis longtemps pour faire cesser les coupes, puis récupération-saisie des bois et vente. Sachez aussi que Madagascar est immense et qu' il y a peu de routes pour accéder aux coupes sauvages. Parfois tout cela se fait par descente des troncs par voie fluviale.
J'aimerais que votre analyse aille plus loin, que vous dénonciez la politique agricole de Ravalomanana-Ratsiraka qui a laissé ces paysans dans le dénuement au point d'être obligés de manger les lémuriens ou de couper leurs bois rares.

Enfin, je voudrais préciser que les pressions diplomatiques de pays capitalistes (néo-impérialistes) et des organismes libéraux Onuso-Africains au service de l' OMC sur Rajoelina l'ont contraint à faire rentrer dans la HAT un certain nombre d' hommes politiques connus pour avoir par le passé participé à des magouilles diverses. Il y a donc eu, en plus des infiltrations normales d'arrivistes comme cela existe partout, sous pression du GIC entre autres, une infiltration dans la HAT de quelques personnes qui n'ont eu comme modèle que Ratsiraka et Ravalomanana et donc ont eu tendance à vouloir profiter de leurs fonctions pour obtenir des avantages indus ou favoriser leur Clan, mais il y a eu des rappels à l'ordre.
Souvenez vous que Madagascar n'a pas les armées de contrôleurs grassement payés que par exemple la France se paye. Cessons de comparer Madagascar à un pays développé richissime qui a des centaines d'organismes de contrôle dans tous les domaines. Les hommes sont partout les mêmes. En France, la corruption est plus sophistiquée et touche à des sommes autrement plus énormes qu'à Madagascar.

Rajoelina a déjà commencé à transformer Madagascar en profondeur. Vous verrez la suite et vous changerez d'avis lorsque vous ne verrez plus d'enfant la mêche au nez fouiller dans une poubelle pour se nourrir. Cà c'est le résultat de la politique élitiste des ex-Présidents : les Malgaches n'en veulent plus.

10.Posté par Pierre le 12/12/2009 14:53

Joseph. Enfin un commentaire digne de ce nom, réaliste et plein de bon sens même si je ne suis pas en accord total avec l'ensemble de son contenu. Mais l'essentiel est totalement réaliste.
Au plaisir de vous lire de nouveau.

11.Posté par woay le 12/12/2009 19:32

Réponse à Joseph :
- « je ne suis qu'un simple habitant de la Réunion » : soit.
- « votre admiration pour Ravalo et pour ses complices » : à quel endroit trouvez-vous telle admiration ?, supputation, oui.
- « Pas de haine dans mes propos, seulement de la lucidité » : je maintiens que lorsque l’on trouve tout le monde mauvais, cela exhale la haine et l’aigreur. Pour sa soit-disant « souveraineté », Madagascar ou d’autres pays d’ailleurs, n’est en aucune manière contraint d’aller « quémander » le soutien de ces instances internationales. Comme certains le pensent, il peut s’isoler au mileu de l’Océan Indien, car il est une île et trouver tout seul dans ses solutions malgacho-malgache les remèdes à ses (pluriel) maux.
Concernant les bois de rose et l’habillage légal par ARRETé INTERMINISTéRIEL de la HAT des vols afférents, je vous invite à vous informer davantage car vous donnez l’impression que vous êtes au fait des évènements au pays. Avec le pouvoir que détient les autorités actuelles, quelles que soient les personnalités concernées, aucun container de bois de rose ne devait quitter le pays. Le simple fait de récupérer les taxes issues de tel trafic est une légitimation des vols. Tel raisonnement est avancé pour couvrir cet acte odieux organisé impliquant certains membres du pouvoir actuel. Il est hors de question, non plus de les détruire. Au nom d’une réquisition, aucun centime ne devait revenir aux traficants qui doivent se retrouver en cabane en attendant leur sort.
« D'où la difficulté particulière pour les vrais démocrates Malgaches qui ont renversé un système mafieux… ». Les tenant du pouvoir actuels sont de « vrais démocrates »?: (entres autres)
- Avant leur coup d’Etat, ils ont inauguré une place baptisée « place de la démocratie » où ils pouvaient y aller comme bon leur semble. Cette place actuellement, ils l’ont interdit l’accès aux autres : pas de manifestation, surveillance par des militaires armées ;
- Comment peut-on imaginer un chef d’Etat interdire le retour de ses compatriotes dans leur pays d’origine ? Si des reproches il y avait, ils ont encore « les arrestations », d’ailleurs monnaies courantes depuis que Rajoelina est au pouvoir, au moment où ces « non gratta » foulent le sol malgache.
« Rajoelina a déjà commencé à transformer Madagascar en profondeur ». En un pays en proie à la misère et au bord de la guerre civile, oui. Des milliers d’entreprises ont mis la clé sous la porte, des milliers de salariés ont perdu leur emploi, l’armée n’a qu’une cohésion de façade : aucune affaire ne marche. Sa première démarche d’alleurs dès qu’il a pris le pouvoir c’était de suspendre l’assemblée nationale, c'est-à-dire les élus du peuple. Une « Transition », en tant que telle n’a pas à « transformer un pays » ou bouleverser l’économie dans son sens le plus large. S’il était démocrate, il n’a pas cherché à s’incruster après avoir renversé le régime précédent, mais procéder à une élection rapide pour que le vrai peuple se prononce.

12.Posté par Joseph le 12/12/2009 22:35

Vous confirmez bien votre bord politique, qui était déjà évident lors de votre premier post, car vous ressortez exactement tous les arguments de la troïka des Présidents déchus. Désormais, être Zafiste, Ratsirakiste ou Ravaloïste, c' est exactement la même chose, c'est défendre le retour aux régimes antérieurs, à la "légalité", pas la vraie, (la légalité légitime), celle du népotisme et du Clan. Observez le gouvernement de la HAT et vous verrez que c'est loin d'être un Clan. Rajoelina y a introduit une grande diversité de personnes, il y a même l'ancienne Ministre des Armées de Ravalo, Cécile Manorohanta.

Facile de critiquer en trois mots le bilan de la HAT après 9 mois, vous oubliez que la gestion de Madagascar a été prise par la HAT au niveau où le pays était en Mars 2009. Difficile en un an de combat contre tous, pour la reconnaissance du nouveau régime, de remettre un pays d'aplomb et de le rendre indépendant des contrats signés par Ravalomanana. La moitié de l'énergie dépensée par la HAT l'a été à se justifier du renversement du dictateur devant ses souteneurs internationaux.

Vous ignorez que des Assises Régionales démocratiques ont été tenues et que tout le travail sur le bulletin unique, sur la Loi électorale, sur les Assises Nationales, sur la Constitution a été engagé très profondément et de façon irréversible. Cà, Ravalo ne l'ignore pas. La HAT a fait un travail énorme au niveau des TIC, de l'action sociale, de la Justice, de la fonction publique, de l'Armée etc .... Bien sûr, çà n'intéresse personne, car le but de vos posts en 4 lignes n'est pas d'informer ni de partager des infos, mais de sortir des banalités pour vous défouler sur un changement qui vous dérange.

Pourtant l'info existe pour qui veut la chercher. Rien que sur le net vous avez tous les journaux en ligne (ceux des pro-ravalo et ceux favorables à la démocratisation en cours). Sur Madagate, sur la Vérité et sur Assidu détestés par les pro-Ravalo, vous allez trouver des reportages qui, même s'ils sont acquis à la HAT, vous donneront quand même une idée de tout ce qui se fait non dans le fantasme mais dans le quotidien.

La vraie démocratie n'est pas le droit de tout faire, de manifester chaque jour avec violence, de diffamer les autorités nouvelles sur les "tortures de députés, viols et enlèvement d' enfants-soldats commis par la HAT" (décl du GTT-Paris) auprès des Euro-Députés, de harceler des ambassades, de monter des opérations de déstabilisation tous azimuts avec l'argent de la corruption envoyé par Ravalo. La tolérance a une limite lorsque des ex-députés du TIM-TIKO s'organisent pour former des groupes de miliciens qui encadrent à coup de billets de banque des pauvres gens prêts à faire n'importe quoi pour montrer au monde entier que Ravalo a toujours sa base populaire. Il s'est quand même agi il y a quelques mois de faire intervenir une armée d'occupation de la SADC pour rétablir Ravalomanana sur son trône ! Tous les moyens ont été bons pour déstabiliser et décrédibiliser la HAT.

Vous appelez à jeter en cabane les trafiquants de bois de rose, très bien, mais vous n'avez pas la même philosophie lorsqu'il s'agit de mettre en cabane Ravalomanana et ses sbires mafieux qui ont tué 30 personnes devant Ambohitsorohitra et qui ont volé tant de biens de l' Etat depuis 2002. Vous devez approuver que le premier acte demandé par Ravalo et Ratsiraka à leurs Maîtres du GIC a été l'amnistie totale pour leurs crimes et détournements à une toute autre échelle de grandeur que les bois de rose ?

Vous oubliez l'ampamoaka (le déballage) fait par la HAT à la Primature, boycottée par toute la presse internationale, acquise alors à Ravalo, qui a déroulé l'écheveau des détournements, des terrains prélevés sur le domaine public, des contrats, des ingérences quotidiennes entre Tiko et le Président-Pdg. Pourquoi croyez vous Ravalo ne rentre-t-il pas, lui qui est si fort en gueule et pourtant soutenu par la SADC ? Il a déjà contacté des sociétés Sud-Africaines de mercenaires, mais il sait que quelquechose de profond est en train de changer à Madagascar. Il s'est ravisé et a tenté de se faire représenter par une marionnette localement. Il a choisi le mauvais cheval, l'homme en question a commencé par parader en grosses cylindrées et a pris des volées de cailloux dans un déplacement. Ses gardes du corps ont été arrêtés pour détention illégale d'armes . Il exigeait même d'avoir ses bureaux à Iavoloha. Il ne doute de rien le coquin !

Vous recommencez à dire que les politiciens qui sont paris au Mozambique sont interdits de rentrer au pays. c'est faux. Je vous le redis, ils sont actuellement à Johannesbourg avec leurs copains. Leur tentative de restauration a lamentablement échoué. C'est maintenant une question d'ordre public d'organiser leur retour dans le calme. Ils doivent assumer leur courrier au Danemark demandant l'interdiction de participation du Président Rajoelina. Ils vont devoir s'expliquer devant la Justice pour cette rupture unilatérale des accords de Maputo. Désormais, il n'y a plus d'entente possible. Ces gens factieux qui ont cru pouvoir se moquer de Rajoelina et des gens qu'il représente se sont lourdement trompés. Il vont devoir assumer leurs actes contre les accords de maputo I et II . Comme le dit Rajoelina aujourd'hui, la cohabitation c'est fini ! Mangalaza pourra retourner à Dos d' Âne , là d'où il n'aurait jamais dû sortir !

Leur blocage à Johannesbourg est dû aux actions des partisans de Zafy et compagnie autour de Ivato. Il s'agit de garantir un retour au calme. C'est la raison pour laquelle Nairobi a refusé de les prendre en charge. Les 4 journalistes autorisés à rentrer on préféré faire la politique de leurs maîtres rester avec eux. ces gens ont joué avec le feu, fomenté une sécession, se sont partagés le pouvoir à l'étranger. Ils ont brisé l'entente en cours.

Vous travestissez en deux mots la vérité sur les élections. rajoelina a proposé pour décembre cette année, les autres ont tous refusé. leur plan était tout autre. les élections auront bien lieu, mais ils ne pourront pas manipuler les élections aussi facilement désormais.

13.Posté par woay le 13/12/2009 04:24

Réplique et fin à Joseph :
Je ne tiens pas à polémiquer avec vous. Gardez les qualificatifs que vous avez formulés à l’endroit de mes posts pour vous, ils ne m'intéressent pas. Une intelligence minimale ferait aisément la distinction entre un CONSTAT et une admiration, une appartenance ou un bord politique.
« Facile de critiquer en trois mots le bilan de la HAT après 9 mois… » :
Quand Rajoelina a pris le pouvoir en février 2009, il s’est donné 6 (six) mois pour faire de Madagascar un pays exemplaire pour son modèle économique. Où en est-on ?, en-est-il capable ?;
« vous oubliez que la gestion de Madagascar a été prise par la HAT au niveau où le pays était en Mars 2009. Difficile en un an de combat contre tous, pour la reconnaissance du nouveau régime, de remettre un pays d'aplomb» :
Chiche, Madagascar n’a jamais connu de croissance à 7% que sous le régime précédent. Maintenant, où en est-on ?;
« La moitié de l'énergie dépensée par la HAT l'a été à se justifier du renversement du dictateur devant ses souteneurs internationaux. » :
Si ce régime en place est aussi merveilleux tel que vous le défendez becs et ongles, il n’aurait nullement besoin de se justifier pour convaincre. Il ne suffit pas de diaboliser les autres pour se montrer plus blanc que blanc.
« Vous ignorez que des Assises Régionales démocratiques ont été tenues et que tout le travail sur le bulletin unique, sur la Loi électorale, sur les Assises Nationales, sur la Constitution a été engagé très profondément et de façon irréversible. Cà, Ravalo ne l'ignore pas. La HAT a fait un travail énorme au niveau des TIC, de l'action sociale, de la Justice, de la fonction publique, de l'Armée etc ..... » :
Des assises (régionales, nationales, militaires,…) dont l’organisation expéditive, destinée à habiller une façade n’ont eu l’adhésion de personne, sauf les fidèles du régime dont les tout nouveaux nommés PDS . Pour quelle raison Rajoelina a refusé d’une part, un référendum, et d’autre part des assises, proposés déjà par le régime précédent alors que des dates ont déjà été fixées ? La Constitution serait-elle taillée sur mesure pour lui permettre de se présenter à la présidentielle ? Je crains d’entendre déjà « à la demande du peuple », quel peuple ? Je réitère qu’une mission de transition qui n’a jamais eu la bénédiction des urnes, n’a pas à chambouler l’économie entière d’un pays.
« Bien sûr, çà n'intéresse personne, car le but de vos posts en 4 lignes n'est pas d'informer ni de partager des infos, mais de sortir des banalités pour vous défouler sur un changement qui vous dérange. »
Personnellement, si je suis dérangé, c’est plutôt de vos propos teintés de haines et de dénigrements, de vos campagnes de médisance menées de longue date: « Vous oubliez l'ampamoaka (le déballage) fait par la HAT à la Primature, boycottée par toute la presse internationale,… » En effet, à l’époque, au lieu de concentrer ses efforts à faire avancer le pays, tous les membres du gouvernement ont reçu comme instruction de consacrer leur temps à trouver les failles du précédent régime. La presse internationale est-elle idiote pour boycotter tel évènement ou bien elle fait preuve d’une intelligence que tout le monde visiblement n’a pas ?
« Pourquoi croyez vous Ravalo ne rentre-t-il pas,… », « Leur blocage à Johannesbourg est dû aux actions des partisans de Zafy et compagnie autour de Ivato. Il s'agit de garantir un retour au calme. » Au vu et au su de toute la planète, Madagascar, plutôt le régime en place, s’est spécialisé dans l’interdiction du territoire de tout malgache n’ayant pas la même vision que ses gouvernants de fait. Prétexte de l’OP (ordre public) ?, les bras armés du régime menacent, violentent et arrêtent qui et quand ils veulent, et subitement, ils sont désormais incapables d’assurer la sécurité.
« Vous travestissez en deux mots la vérité sur les élections (…) ils ne pourront pas manipuler les élections aussi facilement désormais.» :
Manipulation d’élection ?, deux questions se posent : 1° En vertu de quoi, Rajoelina sans passer par des appels d’offres attribue-t-il le marché à SAGEM ? 2° Pourquoi SAGEM ? La lecture des infos sur le net concernant les opérations menées par cette société dans d’autres pays d’Afrique est édifiant.
Ci-après juste une référence, les autres rubriques sont tout aussi instructives : Les élections à Madagascar avec Sagem ? ça j’aime ! http://njnb.wordpress.com/2009/10/23/les-elections-a-madagascar-avec-sagem-ca-jaime/

14.Posté par Pierre le 13/12/2009 20:54

Que de violence dans le verbe et quelle mauvaise foi !
Ou alors, peut être n'avez jamais vécu à Madagascar?
Et si oui vous êtes surement pas très honnête.
Vous l'avez bien compris je m'adresse à vous "woay"

15.Posté par woay le 14/12/2009 04:07

Merci M. Pierre de me trouver « violent, de mauvaise foi et malhonnête ». Je n’ai rien d’autre à vous ajouter, sauf les références ci-après. Bonne lecture.
- Deba, Ravalo, Zafy, Rakotovahiny, Vianey... : 25 personnalités interdites d'entrée sur le territoire de Madagascar : http://www.midi-madagasikara.mg/midi/index.php?option=com_content&task=view&id=20508
- Affrontement entre civils évité : http://www.midi-madagasikara.mg/midi/
- Vision (14/12/09) :http://www.midimadagasikara.mg/midi/index.php?option=com_content&task=view&id=20495
- Afrique du Sud : Les trois mouvances empêchées de rentrer
http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=32021

- Les dirigeants de l'opposition empêchés de regagner Madagascar : http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRGEE5BB0AR20091212

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >