MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar : La Banque mondiale suspend ses financements...


La Banque mondiale, dirigée par Robert. B. Zoellick, a décidé de suspendre ses financements concernant certains grands projets malgaches dès le mois de juillet prochain. Alors que le pays subit une des plus graves crises politiques de son histoire, les comptes en banque des grands projets financés par cette instance, vieille de 65 ans, ne sont plus approvisionnés depuis plus de deux mois.

Par Ludovic Robert - Publié le Vendredi 22 Mai 2009 à 18:31

Madagascar : La Banque mondiale suspend ses financements...
C'est une information de notre confrère Mahefa Rakotomalala de l'Express de Madagascar. Moins de deux semaines après avoir autorisé un prêt de 100 millions de dollars à l'Île Maurice, la Banque Mondiale a refusé de poursuivre ses financements en direction des grands projets malgaches.

Cette décision est intervenue suite à la prise de pouvoir de la Haute autorité de transition (HAT) dirigée par Andry Rajoelina depuis le 17 mars. A cette date, cette institution internationale, créée lors de la Conférence de Bretton Woods en 1944, "a décidé de placer toutes ses opérations à Madagascar, dans le cadre de la 'politique opérationnelle 7.30', régissant ses relations avec un gouvernement de facto. Autrement dit, la Banque mondiale ne reconnaît pas la HAT et suspend toutes ses aides au développement en faveur du gouvernement de transition".

"Chômage technique d'ici le mois de juillet"

Parmi les projets touchés et habituellement financés par la Banque Mondiale, dont la mission est d'appuyer financièrement et techniquement l'ensemble des pays en développement, on retrouve le Projet de soutien au développement rural (PSDR) ou le Fonds d'intervention pour le développement (FID) dont les employés devraient se retrouver au chômage technique d'ici le mois de juillet 2009 : un "coup dur pour le pays" estime le journal en ligne étant donné les conséquences catastrophiques au niveau des paysans dont l'encadrement disparaîtra avec les financements.

Les projets à être pénalisés par l'arrivée au pouvoir de TGV aux dépends de Marc Ravalomanana, exilé en Afrique du Sud, sont nombreux à l'image du Programme de gouvernance et de développement institutionnel (PGDI) ou encore l'Economic development board of Madagascar (EDBM).

Seul point "positif" en date de la semaine dernière, la présence d'une délégation de la Banque mondiale dans la Grande Île afin d'évaluer les retombées de cette décision avant de réaliser un rapport qui sera remis à la Banque mondiale dont le siège est situé à Washington; un rapport essentiel pour le futur des projets concernés.




1.Posté par CONDOR le 23/05/2009 10:04

gue -guerre entre la france et les USA .sarko va demander à son copain strauss khan d'enclancher la pompe à fric du FMI ..question de temps...

2.Posté par thierry le 23/05/2009 12:09

crédit lé mort ?

3.Posté par Trouillomètre au maximum le 23/05/2009 23:37

La banque mondiale ferait bien de regarder les financements qu'elle octroie à certains autres pays avant d'assassiner Madagascar ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes