Océan Indien

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?

Jeudi 19 Janvier 2012 - 11:57

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?
 
Exilé en Afrique du Sud depuis son éviction de la présidence par Andry Rajoelina en 2009, l'ancien président malgache Marc Ravalomanana a annoncé lui même, par téléphone, la bonne nouvelle à ses partisans mercredi: Il sera de retour d'exil samedi.

Or, le porte-parole de l'ex-président, cité par l'AFP, Patrick Gearing, contredit cette information évoquant plutôt la semaine prochaine: "Samedi... C'était le plan initial, mais il ne va pas revenir samedi. (...) Samedi c'est prématuré, il y a un certain nombre de choses à régler, c'est pourquoi je n'ai rien annoncé formellement, mais nous envisageons de la mettre dans un avion la semaine prochaine".

Marc Ravalomanana n'en est pas à sa première annonce de retour. Le 19 février 2011, il avait été bloqué à Johannesburg sous les ordres de l'aviation civile malgache.

Ce retour est très attendu par des milliers de partisans qui continuent, malgré l'absence de leur leader, de se mobiliser en se réunissant trois fois par semaine sur le site d'une ancienne société Ravalomanana, située dans la capitale Antananarivo.

Ravalo après Ratsikara?

Depuis trois ans, le pays est en crise politique. En septembre dernier, tous les partis politiques ont signés une feuille de route visant à rétablir l'ordre constitutionnel. Cette dernière contient l'article 20 qui stipule que les autorités devront permettre à "tous les citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer à Madagascar sans conditions, y compris M. Ravalomanana".

Une "note explicative" a cependant été ajoutée au texte pour préciser que "sans conditions" ne suggère et n'implique pas "une exonération de poursuites judiciaires", et que la Communauté de développement d'Afrique Australe (SADC), qui a dirigé la médiation entre les parties malgaches, "n'a pas le pouvoir de s'ingérer ou d'annuler quelque condamnation judiciaire" que ce soit.

Marc Ravalomanana a été condamné à trois reprises par "contumace" depuis qu'il a quitté le pouvoir, dont à une peine de travaux forcés à perpétuité pour la mort d'une trentaine de manifestants devant le palais présidentiel le 7 février 2009. Tandis que Didier Ratsiraka, un autre ancien président malgache, en exil depuis 2002, avait pu revenir au pays sans être inquiété en novembre, malgré un total de deux condamnations prononcées contre lui en 2003...

Rassemblements des partisans de Marc Ravalomanana
Rassemblements des partisans de Marc Ravalomanana

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?

Madagascar: L'ex-président Ravalomanana de retour samedi?
Lu 1839 fois



1.Posté par jean jouhis le 19/01/2012 15:38

il va etre mis au chaud celui là
il a tout compris
l escroc qui a pillé son pays

2.Posté par malgache le 19/01/2012 16:05

Non, vous avez tort jean jouhis. Il n'a pas pillé son pays. C'est l'image que les médias français véhiculent partout mais c'est complètement faux.

D'ailleurs, le président de transition actuel n'a jamais voulu qu'il rentre car si Marc Ravalomanana se présente à la prochaine élection, il sera encore élu à plus de 60% au premier tour. Et je vous garantis.

3.Posté par Montfort le 19/01/2012 16:34

Tout à fait d'accord avec Post 2 c'est l'image que la france voudrait donner de Ra8 car ce dernier ne voulait pas être à genoux devant cette france qui n'arrive pas à comprendre une bonne fois pour toute que Madagascar n'est plus notre colonie, que ce pays est souverain et qu'il a le droit d'avoir un Président qu'ils élisent librement ce fut le cas pour Ra8 . Pour l'heure le pays n'a à sa tête qu'un petit dictateur que la france de sarko Zéro revoit en toute illégitimité.

4.Posté par j''aime mon pays le 20/01/2012 18:52

Nul ne connaît les hommes politiques malgache que les malgaches. La France veut donner une image de dictateur et diaboliser Ravalomanana parce qu'il a refusé de se soumettre aux intérêts français dans la grande île: surtout le pétrole. La France a toujours tenté de chercher un pion pour renverser Ravalomanana et elle a trouvé le bon homme au bon moment en 2009. L'erreur de Ravalomanana, il s'est sentit au sommet et que personne ne peut n'atteindre. Mais je pense qu'il a compris la leçon et il sera réélu démocratiquement, toutefois si la France mère patrie ne fera pas tout pour qu'il ne se représente pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop