Océan Indien

Madagascar : L’ennemi public n°1 encerclé par les forces spéciales

Vendredi 21 Septembre 2012 - 06:20

Madagascar : L’ennemi public n°1 encerclé par les forces spéciales
Le célèbre chef de bandes des voleurs de zébus, Remenabila, nargue toujours la police et les militaires depuis de longs mois, en se terrant dans une zone difficile du sud malgache, dans le district de Betroka. La grande prêtresse de Remenabila est déjà tombée dans les mailles du filet, le week-end dernier.

Assaut imminent

Repéré avec ses hommes dans le sud-est du district de Betroka, dans des forêts difficiles d’accès, le chef de bande Remenabila est dans le viseur des unités spéciales d’intervention, qui ont décidé de frapper fort. L’ennemi public n°1 est encerclé par les forces spéciales et l’assaut final contre Remenabila est désormais imminent.

"Tous les moyens seront utilisés. Le déploiement des éléments sur terrain a commencé. Suffisamment équipés, ils sont de surcroît forts d'un appui aérien", confie une source militaire au site lexpressmada.com.

Les autorités policières et militaires vont lancer dans les heures à venir, une vaste offensive sur le terrain, pour déloger Remenabila de sa cachette, avec l’appui de moyens aériens conséquents.
 
Hélicoptère gros porteur et système de localisation par satellite

Une situation politique exceptionnelle que Andry Rajoelina, président de transition, veut gérer avec une main de fer, pour éradiquer l’insécurité galopante dans le sud de Madagascar, confronté aux exactions de ces voleurs de zébu.

Lors du dernier conseil des ministres de ce mercredi, le gouvernement a décidé de mettre à disposition des militaires, tout un arsenal d’attaque, véhicules militaires, hélicoptère gros porteur et système de localisation par satellite, pour prendre un avantage définitif sur ces voleurs de zébus.

Le vol de zébu est issu des traditions ancestrales de la Grande Ile. Symbole de virilité avant le mariage, des bandes mafieuses l'ont détourné de son sens premier. Lourdement armées, elles volent des zébus aux villageois, pour alimenter un trafic très lucratif, à destination de la capitale malgache.
Lu 2453 fois



1.Posté par Montfort le 22/09/2012 09:54

!! Je croyais que l'ennemi public N°1 des Malgaches se trouvait retranché dans le palais présidentiel appelant sa dictature " période de transition" j'ai du me tromper..... Concernant Ramanabila il serait étonnant qu'il soit capturé vivant il aurait trop de choses à raconter en particulier le nom des commanditaires.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >