Océan Indien

Madagascar : L'Union africaine souhaite le retour de Marc Ravalomanana

Mardi 29 Janvier 2013 - 17:04

Madagascar : L'Union africaine souhaite le retour de Marc Ravalomanana
Exilé en Afrique du Sud depuis 2009, l'ancien président malgache, Marc Ravalomanana, a reçu hier le soutien de l'Union africaine, qui souhaite son retour dans les plus brefs délais à Madagascar.

Après l’Afrique australe, médiatrice dans la crise, et les Etats-Unis, c’est donc à l’Union africaine d’exiger à nouveau le retour et l’amnistie de Marc Ravalomanana. Seule la France s'y était opposé la semaine dernière par la voix de son ambassadeur, qui avait estimé que le retour de l'ancien président avant les prochaines élections, "n'était pas souhaitable".

L'Union africaine s'inquiète des retards pris par les autorités malgaches concernant l'organisation des élections, un scrutin qui rappelons-le, se tiendra dans seulement trois mois et demi.

Elle souligne également que le processus de recensement des électeurs est "très en retard" et que seulement 8 millions de dollars ont été récoltés sur les 71 nécessaires, ce qui de facto, pourrait -une nouvelle fois- conduire à un report des présidentielles...
S.I
Lu 1904 fois



1.Posté par J-L Gajac le 29/01/2013 21:03

La mafia des présidents corrompus de la SADC se serre les coudes autour du PDG milliardaire qui a servi leurs intérêts privés et leurs trafics pendant 7 années.

Au moins c'est clair désormais. Voilà 3 ans qu'ils organisent des tentatives de coup d'Etat pour mettre à bas la révolution Orange qui a chassé leur poulain. Ils n'ont plus d'autre issue désormais que de renier la feuille de route qu'ils ont imposée aux Malgaches et de la violer en retardant encore et toujours les élections pour tenter un Nième sabotage du changement engagé en mars 2009.

Il y a bien sûr une poignée de gens au sein de la SADC qui ne partagent pas cet esprit de corruption au plus haut niveau et tentent d'aider vraiment Madagascar.

Une délégation de la SADC est arrivée à Madagascar, ce mardi 29 janvier 2013 à 14h10, en provenance de Johannesburg, Afrique du sud. Composée de deux personnes, la délégation est conduite par le Dr Leonardo Simao, accompagné de M. Nino Tomaz. A son arrivée à Ivato, le Dr Leonardo Simao a accordé une interview aux journalistes présents, en répondant aux différentes questions que ces derniers lui ont posées.
Ainsi, concernant le processus de sortie de crise, il a expliqué qu’il y avait déjà un parcours fait qui est important, ainsi que l’approbation du calendrier électoral. Il a également constaté que des efforts sont en cours pour les préparatifs électoraux. « Nous sommes là pour accompagner les efforts allant vers les élections, sans parler de renouveler le plaisir d’être avec vous », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est du retour de l’ancien Président Marc Ravalomanana, il a annoncé qu’il allait écouter les uns et les autres, voir les arguments, les présenter aux responsables de la SADC qui vont prendre la décision finale. Il a ajouté qu’il allait rencontrer les différentes parties prenantes, parce qu’il faut faire les choses et écouter parce qu’il s’agit d’un processus politique, et qu’il y a un schéma à parcourir pour la sortie de crise.

Il rêve tout de même s'il pense pouvoir décider à la place des malgaches et leur imposer l'aliénation de leur souveraineté aux 4 volontés d'un clan de corrompus.

J'espère fermement que le nouveau régime malgache issu des élections se souviendra de ces actes de déstabilisation de la part des dictateurs africains au sein de la SADC, pour tenter désespérément de remettre leur Duvalier malgache, leur Moubarrak, leur Ben-Ali sur le trône !
J'espère que Madagascar quittera la SADC qui a attenté à sa souveraineté pendant 3 ans au service d'un homme et d'un système de corruption et se concentrera plutôt sur la COI et sur des relations saines de coopération avec les pays qui se sont libérés du néo-colonialisme hideux et renégociera les contrats miniers de spoliation signés par Ravalomanana sous le sceau des commissions occultes.

2.Posté par condor le 30/01/2013 07:37

allez gajac ON FAIT UN PARI (un pot virtuel pour le gagnant)
ces élections sont reportées en 2014 !!!

3.Posté par En parlant de retour le 30/01/2013 09:10

Gajac est de retour ! Je pensé qu'il arrêter zinfos ça a servi de faire un long discours pour revenir au final ! C'est d'un drôle !

4.Posté par J-L Gajac le 30/01/2013 09:18

Peut-être oui, peut-être non, mais en tous cas ce sera passionnant de faire un jour l'analyse de toutes les manoeuvres depuis 2009 de la part des ambassades et officines étrangères et des opposants au changement à l'intérieur de Madagascar pour empêcher les élections tant qu'elles ne seront pas dirigées et orientées par le clan Ravalomanana.

Même avec le retrait tactique des élections du dictateur en fuite, les mêmes retardent la constitution du FFM (Comité de Réconciliation), bloquent les fonds pour les élections, estiment que la liste électorale n'est pas complète, alors que la CENIT a accompli un travail énorme à ce jour et en est à 93%. Eh bien les USA trouvent que les 7% restant, en cours de résorption avant la date du 4 avril devraient justifier le report des élections !
C'est très complexe, mais passionnant pour apprendre le fonctionnement des ambassades et de leurs ingérences et cette analyse ne peut pas être faite en trois lignes. Chaque partie a intérêt à magouiller pour organiser ce report en 2014, sauf les vrais démocrates, qui se comptent sur une poignée de main.
A noter que la Russie vient de rappeler qu'elle, elle ne fait pas d'ingérence politique à Madagascar. Une façon diplomatique de dénoncer le comportement néo-colonial de l'Afrique du Sud, de la France et des USA.
A l'intérieur c'est encore plus pathétique et surtout plus complexe à analyser ce méli-mélo de stratégies et de tactiques des nombreux partis et groupuscules pour saboter les élections tant que leur groupe ne sera pas en état de bénéficier de l'argent de la corruption pour se placer.

Les ambassades y perdent sans nul doute leur latin et ne doivent plus trop savoir qui financer utilement pour servir leurs intérêts et espérer ensuite un retour sur investissements.

Ceux qui prétextent un non achèvement parfait de la liste électorale pour exiger encore le report des élections doivent aller au bout de leur raisonnement et reconnaître donc qu'aucune élection jusqu'à ce jour n'a été légale, transparente et que donc tous les anciens présidents n'ont jamais eu aucune légitimité. Mais Logique et Madagascar sont deux mots antinomiques.

Donc on verra bien pour les élections en Mai 2013 comment chaque jour va amener de nouvelles magouilles de la part de la SADC et des partis malgaches eux-mêmes pour reporter les élections jusqu'au retour du dictateur.
La SADC a tout fait sans succès à ce jour pour provoquer une guerre civile à Madagascar, réservoir convoité de ressources minières, alors j'espère que si des politiciens intègres prennent le pouvoir (on peut rêver), ils se souviendront de ces trois à quatre années et quitteront la SADC.

Aux dernières bonnes nouvelles CAMILLE VITAL serait le candidat de la révolution Orange qui aurait ses chances vues son intégrité, son expérience de Premier Ministre, de Général et d' Ambassadeur et qu'il est du Sud.

Avec Pierrot Rajaonarivelo, outillé pour saisir la présidence, autant remettre Ravalomanana au pouvoir et décréter que Madagascar est, et n'est que, un réservoir de minerais gratuits pour les Occidentaux et n'a pas de Peuple, pas de population. Que Madagascar n'est qu'une MINE à ciel ouvert.

5.Posté par Pierre Maurice le 30/01/2013 09:39

Gajac , je vais me repeter , qu'avez vous a craindre a ce point du retour de Ravalo ?
''remettre leur Duvalier malgache, leur Moubarrak, leur Ben-Ali sur le trône !'' , du grand n'importe quoi ! Dans ce cas a quel dictateur roublard et corompu compareriez vous Rajoelina ?
Quand a ejecter la SADEC pour preferer une gestion du pays par la COI , connaissant la puissance et l'egemonie de la France dans cette organisation , les Malgaches n'auraient pas leur mot a dire quand a la gestion de leur pays.
La france et son ambassadeur doivent se sentir bien seul...
A vous lire , ''la theorie du complot'' a encore de beaux jours devant elle...
PS : lors de ma derniere viste sur ce site , j'avais cru lire vos adieux...


6.Posté par J-L Gajac le 30/01/2013 09:57

Je ne réponds plus aux mises en cause personnelles qui n'ont pas leur place sur un forum dont les sujets sont énoncés en haut de page et ne sont pas, que je sache, la personne des posteurs.

La COI n'est que ce que les pays membres veulent en faire. "La France" est une chose complexe et ne se résume pas à ses hommes politiques.

7.Posté par pipoteur le 30/01/2013 10:28

Comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas d'appointances particulières avec les uns et les autres et ayant une connaissance limitée de la politique malgache, mon avis n'est que très relatif. Néanmoins, dire que Ravalo est un dictateur pourquoi pas mais qui est Rajoel? Il décide de façon unilattérale des projets bons pour le peuple malgache sans consultation du parlement alors qu'il ne représente que lui même n'étant pas élu! Si ça c'est pas un dictateur?? Sans compter que les projets sont totalement ridicules au regard de la situation du peuple malgache (Coliseum, stade de rugby, hopitaux manara penitra...). Aucune transparence sur leurs financements, sur le choix des entreprises qui réalisent: ça s'appelle effectivement un dictateur.
Donc Gajac, ayez un peu dobjectivité et de mesure dans vos propos: Ravalo est sans doute un bel escroc mais Rajoel n'a pas grand chose à lui envier.

Pauvre peuple malgache...

8.Posté par Faux, Gajik le 30/01/2013 15:15

Madagascar : L'Union africaine souhaite le retour de Marc Ravalomanana ................................................
mais pas celui de Gajik !!

Madagascar : Pour l'ambassadeur français "le retour de Gajik et de Marc n'est pas souhaitable"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >