Océan Indien

Madagascar: Jean-Louis Robinson veut Lalao Ravalomanana comme premier ministre

Lundi 2 Décembre 2013 - 10:35

Madagascar: Jean-Louis Robinson veut Lalao Ravalomanana comme premier ministre
Le candidat du parti Avana, Jean-Louis Robinson, arrivé en tête du premier tour de la présidentielle malgache, a confirmé ce week-end que le poste de Premier ministre reviendrait en cas de victoire à Lalao Ravalomanana. C'était lors d'un meeting dans le fief du Magro à Behoririka (Tananarive) de l'ancien président malgache, Marc Ravalomanana. Pour rappel, Lalao Ravalomanana avait été disqualifiée par la Cour Électorale Spéciale (CES) le 21 août dernier.

"Je maintiens mon intention de faire de Lalao Ravaloma­nana mon Premier ministre. Je vous invite donc à voter pour le candidat de la mouvance Ravalomanana", a affirmé à la tribune Jean-Louis Robinson devant des partisans en liesse.

Ce dernier a également réitéré son souhait de voir l'ancien président déchu en 2009, Marc Ravalomanana, rentrer à Madagascar en cas de victoire. "Nous allons, à tout prix, faire revenir le président Marc Ravalo­manana au pays", a clamé haut et fort Jean-Louis Robinson sous un tonnerre d'applaudissements.

Quelques dizaines de minutes plus tôt, le candidat avait chauffé la foule assurant à ses partisans réunis au Magro le rôle primordial qu'ils tiennent dans cette campagne électorale pour la présidentielle. "C'est au Magro que nous avons gagné ce premier tour et ce sera également au Magro que nous allons gagner le deuxième tour".

Indian Ocean Times
.
Lu 1336 fois



1.Posté par Dimitri ALAIN le 03/12/2013 18:25

je vous le souhait

2.Posté par Rabenja MARION le 05/12/2013 17:25

On ne change pas une équipe qui gagne comme on dit!
Si le président Ravalomanana ne peut rentrer, la mieux placée pour restaurer ses parfaits plans de développement pour le pays est sa femme.
Nous comptons sur vous!

3.Posté par Guy Rabemanantsoa le 06/12/2013 19:42

C'est un choix tout à fait honorable, cette Dame s'est battu pour faire sortir notre pays des ce cercle vicieux qu'est la transition...Elle va participer au développement durable de notre cher Madagascar.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >