MENU ZINFOS
Océan Indien

Madagascar : Grève générale illimitée dès aujourd'hui


C’est une grève générale et illimitée qui est programmée pour aujourd’hui à Madagascar. Samedi, l’ex maire d’Antananarivo Andry Rajoelina, dit "TGV", a déclaré être toujours prêt à se relever malgré les difficultés. Cela fait maintenant une semaine que "TGV" et le président officiel Marc Ravalomanana avaient entamé des discussions de sortie de crise, discussions qui ont ensuite avorté, et la situation semble au maintenant encore s'aggraver.

Par Karine Maillot - Publié le Lundi 2 Mars 2009 à 08:22 | Lu 1917 fois

Madagascar : Grève générale illimitée dès aujourd'hui
Depuis samedi, ce n'est plus Marc Ravalomanana contre Andry Rajoelina. Le président se retrouve désormais face au Comité National de Coordination qui regroupe les Tgvistes et les principaux partis d'opposition.

Roland Ratsiraka, le neveu de l’ancien président Didier Ratsiraka, a estimé par ailleurs qu’il faut que le pays soit bloqué pendant quelques jours pour être entendu à travers le monde...

Mercredi soir, TGV a considéré que les discussions sont rompues entre le président et lui. En effet ce quatrième rendez-vous a été marqué par l’absence du président qui a considéré que sa sécurité était compromise en raison de la présence d'une délégation adverse plus nombreuse que convenu. Le Sous-secrétaire général de l’ONU, Haïlé Menkarios a pourtant affirmé vendredi à Antananarivo que "TGV " avait confirmé son engagement à poursuivre les négociations.

Depuis le début de la crise ouverte, plus d’une centaine de mort ont été officiellement déclarés, mais c’est surtout la fusillade sans sommations au Palais du samedi 7 février, sur une population non armée, composée des partisans d’Andry Rajoelina, qui reste marquée dans les esprits.

Fin janvier, Bernard Kouchner avait tenu à souligner l’impartialité de la France pour résoudre le conflit, et son attachement au respect de "l’ordre Constitutionnel", certainement pour éviter de reproduire les maladresses de 2002 où la France avait tardé à reconnaître la légitimité de la présidence de Marc Ravalomanana.

Rappelons que l’élément déclencheur de cette crise fut l’ordre du gouvernement en place de fermer la chaîne de télévision Viva appartenant à l’ex maire Andry Rajoélina le 13 décembre 2008. Depuis, ce dernier, qui a été destitué de son poste de maire le 3 février dernier, multiplie les manifestations dans la capitale et s’est autoproclamé président d’un gouvernement de transition.

TGV dit être le porte-voix des Malgaches qui veulent une vie meilleure et qui ne veulent plus du président Marc Ravalomana qui semble "mépriser la population et donner priorité à ses affaires personnelles plutôt qu’à celles du pays".

Il n’y a quasiment plus de touristes sur la grande île, et l’économie ne tourne plus. A noter que c’est le groupe Tiko, dont le président est propriétaire qui domine l’économie malgache. La vie est plus chère ces dix dernières années à Madagascar selon les Malgaches eux-mêmes qui constatent une forte augmentation des prix. D’ailleurs ces opposants n’ont pas hésité à piller les magasins du groupe Tiko, lors des émeutes. Sans tourisme et avec une économie à l’arrêt, le pays est au bord de l’asphyxie…




1.Posté par Fleur le 02/03/2009 08:51

Puisqu'enfin toute l'opposition s'est regroupée, il faudrait que Mr Ravalomanana quitte le pouvoir pour avoir la paix à Mada. Il n'y a pas d'autre issue pour sortir le pays de la crise, reste à voir ce que Mr Rajoelina et autres pourraient faire pour que la population mange à sa faim....

2.Posté par GRENADE974 le 02/03/2009 09:41

Ce même KOUCHNER qui souligne son attachement "impartial" à la dictature BONGO au GABON ?
Quant on voit les richesses pillées du sous-sol malgache, le comportement des responsables politiques, le peu d'empressement de la communauté internationale pour aider au règlement du conflit...... et face à tout cela la misère du peuple malgache, on comprend que ce dernier soit prêt à enflammer le pays.

3.Posté par G.Maillot le 02/03/2009 11:01

"Rappelons que l’élément déclencheur de cette crise fut l’ordre du gouvernement en place de fermer la chaîne de télévision Viva appartenant à l’ex maire Andry Rajoélina le 13 décembre 2008." K.Maillot

Que deviendrait La Réunion sans Freedom, sans "son" Bobby, "sa" Lilou, "sa" Patel, "son" Damour et tous les autres!
Que deviendraient les "gens d'en bas" sans cette liberté?
Sommes-nous réellement libres? Et si on était bien trop libre...
Dans tous les cas, nous sommes manipulés!
J'adore Emmanuelle...


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes