Océan Indien

Madagascar: Grève générale des médecins

Mercredi 6 Juin 2012 - 15:45

Madagascar: Grève générale des médecins
Après les 24 heures sans paramédicaux (regroupant sages-femmes et infirmiers), action lancée par le Syndicat des infirmiers et sages-femmes de Mada­gascar, hier, le mouvement est passé à une étape supérieure pour faire monter la pression.

Mardi 5 juin, les médecins ont mené une marche "silencieuse", le long des couloirs de l'Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) d'Antananarivo. Le mot d'ordre des médecins fonctionnaires de Madagascar est simple: bloquer le système hospitalier de la grande île.
 
Les médecins d’Etat regroupés au sein du syndicat Smédfm estiment ne pas être entendus par l'Etat. Ils espèrent l’application rapide d’un protocole d’accord signé au mois de mars 2010, notamment sur le paiement des retenues de 10 mois de salaire, de mars à décembre 2010. Un arriéré estimé à 8 milliards d’ariary (environ 2,8 millions d’euros), précise Madagascar-laza. Ils réclament également la publication d’un décret d’application de leurs indemnités qu’ils souhaitent voir alignées sur celles des administrateurs civils.
 
Ce mercredi 6 juin 2012, tous les centres hospitaliers et établissements sanitaires resteront ouverts au public aussi bien dans la capitale que dans les régions, cependant aucun médecin ne sera de service. 
 
Selon l'Express de Madagascar, qui relaye des témoignages de la patientèle, les malgaches se sentent d'une certaine façon pris en otage.   
Lu 1177 fois



1.Posté par Gajik le 06/06/2012 19:57

C'est un peu fatigant de ne voir sur Zinfos que les articles tendancieux de cette agence mystérieuse qui s'appelle "Orly" : uniquement des articles négatifs qui reprennent les grèves corporatistes (financées et générées par qui on sait), les magistrats qui veulent ceci, les enseignants de la SEMPAMA qui se mettent en grèvepour du fric, toujours plus, alors qu'ils ne font pas grève dans les écoles privées bien sûr, tous ces gens qui exigent ce qui est matériellement impossible pour le moment, avec un Etat exsangue que Ravalomanana et ses prédecesseurs avait rendu dépendant des aides empoisonnées extérieures, çà donne envie de laisser tomber, car essayer à chaque article de "Orly" de rétablir un peu de vérité est épuisant.

Heureusement, les Malgaches, les premiers concernés savent quelle est la réalité vraie. L'appauvrissement du pays ne date pas de mars 2009 mais de 1960 et la France a aidé à mettre en place ces chefs d'Etat corrompus.

Le changement est en route, malgré l'opposition des anciens qui veulent garder la corruption et la dépendance à l'étranger, c'est la seule chose qui compte, même si les Réunionnais sont mal informés, çà ne changera rien au mouvement en cours qui aboutira avec les élections que les anciens refusent parce qu'ils ne les maîtrisent plus.

Un peu culottés ces médecins, alors que les hôpitaux sont en reconstruction. La HAT a fait davantage, sans moyens, en trois ans que tous les autres en 50 ans de déchéance programmée.

Déjà, la commission de 100 M$ donnée par la Chine contre l'exploitation du minerai de fer de Soalala a été intégralement investie dans ces 4 hôpitaux.

Par contre Orly s'est-il posé cette question : Où est passé l'argent des commissions des Canadiens Sheritt, de QMM contre des prix dérisoires avec 2% reversés à l'Etat, de Total, etc , versées sans aucun doute en personne aux anciens présidents et particulièrement au dernier qui s'est enfui avec la caisse ?

- Est-ce que cet "Orly" a déjà évoqué une seule fois ces constructions, la re-construction de l'Hôtel de Ville de Tananarive incendié et abandonné depuis des décennies par les ex présidents voleurs ?
- a-t-il évoqué une seule fois la ratification par la majorité des compagnies minières de Madagascar de l'émargement à l'EITI, une grande première anti-corruption ?
- Orly a-t-il évoqué une seule fois le travail énorme de la CENI, maintenant dénommée la CENIT, le bulletin unique qui sera imposé pour la première fois ? Quand on sait que tous les anciens présidents ont été élus avec des listes électorales bidons et des fraudes massives, quelle "démocratie" a été renversée lors de la démission et de la fuite du dictateur millionnaire en Afrique du Sud !

etc etc ... C'est lamentable de ne donner que des infos noires sur Madagascar, soit des faits divers sordides qui arrivent partout, soit des critiques permanentes négatives sur tous les secteurs, sans parler de l'obsession entretenue par les Etats Unis sur le bois de rose, dont le trafic a été initié en personne par Marc Ravalomanana ? On se défoule à dire sans aucune preuve que c'est Rajoelina qui s'en met plein les poches", de diffamer gratis, mais par contre on se désintéresse totalement d'un problème bien plus grave, celui de la déforestation pour faire du charbon de bois et la question des reboisements. Les vrais problèmes n'intéressent pas, mais seulement les infos croustillantes qui rabaissent encore ce pays déjà bien mis à mal. Pourtant, ce serait bien plus croustillant de savoir le nom de l'homme politique Mauricien qui est dans le trafic du bois de rose de Madagascar ?

Pourtant il se fait plein de choses positives dans ce pays, avec si peu de moyens et malgré les actes de sabotage de l'ambassade américaine et des amis de Ravalomanana de la SADC anglophone et des technocrates Européens pour retarder les élections.
Je dis pas bravo à l'agence "Orly".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >