Océan Indien

Madagascar : Foulpointe presque entièrement ravagée par les flammes

Mardi 18 Août 2009 - 11:00

La ville touristique de Foulpointe, située à mi-chemin entre Toamasina et Fénérive Est sur le route nationale 5 à Madagascar, a en grande partie brûlé dans la journée de lundi. Selon le Madagascar Tribune, il y aurait 2.800 sinistrés, 500 maisons brûlées et un mort.


Madagascar : Foulpointe presque entièrement ravagée par les flammes
Le feu se serait déclaré vers 11h, lundi. Des touristes imprudents auraient utilisé une cuisinière dans leur véhicule. Sans que l'on sache réellement pourquoi, ce dernier a alors pris feu puis a explosé. Le vent a ensuite fait le reste, propageant le feu à d'autres véhicules puis aux habitations en bois. La mairie de Foulpointe ne disposant ni de pompier ni d'ambulance, il a fallu attendre les secours en provenance de Toamasina. Le bilan fait état, selon le Madagascar Tribune, de un mort, huit blessés graves, 500 habitations calcinées et près de 2.800 sinistrés.

Devant l'ampleur de la catastrophe, la Haute Autorité de Transition (HAT) s'est réunie en conseil. Une aide d'urgence a été mise en place afin d'acheminer des produits de première nécessité ainsi que des matériaux de construction. Un appel à la solidarité à également été lancé pour venir en aide aux habitants de Foulpointe. 

     
Benjamin Postaire
Lu 2739 fois



1.Posté par saintex le 18/08/2009 21:07

des touristes imprudents!!
s'ils sont étrnagers purée qu'on les punisse séverement car les malgaches ont deja assez de soucis comme ça

2.Posté par Yaya le 19/08/2009 19:49

ben, qu'on punisse sévèrement ceux qui sont à l'origine du sinistre qu'ils soit étrangers ou malgaches. Il y a toujours de la place à Antanimora. Que vont devenir les pauvres sinistrés ? Que Dieu les vienne en aide.

3.Posté par Henri le 23/08/2009 23:03

Il ne faut pas dire n'importe quoi, et jeter l'opprobre sur les touristes.
Il s'agit en fait de malgaches qui n'habite pas sur la cote Est et qui sont venus passer des vacances à Foulpointe. mais il faut aussi savoir que c'est dans les habitudes de se servir de son véhicule pour tout (enfin presque) faire. la propriétaire du Crystal savait que ces gens faisaient des grillages dans sa cour, et elle avait sûrement monnayé l'emplacement, comme il est de coutume.Tant que tout se passe bien, ça va, mais quand ça dérape...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter