Océan Indien

Madagascar : Echec de la médiation internationale ?

Mercredi 17 Juin 2009 - 07:41

Le groupe de contact international, constitué de l'Union Africaine, de la Communauté de Développement de l'Afrique australe (SDAC), des Nations Unies et de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a annoncé hier la suspension des négociations.


Madagascar : Echec de la médiation internationale ?
La suspension des négociations  concernant des élections présidentielle anticipée dans la Grande Ile a été confirmée par un communiqué conjoint des envoyés spéciaux de l'UA, de l'ONU et de l'OIF : "Les médiateurs de la crise malgache annoncent la suspension jusqu'à nouvel ordre des négociations en terre malgache".

Selon le journal en ligne Sobika.com, "Officiellement, c'est une pause dans le processus, officieusement c'est l'aveu d'un échec". Le président de la Haute autorité de transition Andry Rajoelina avait déclaré samedi dernier qu'il avait demandé à ses représentants de ne plus participer aux négociations, tant que les discutions se porteront sur un éventuel retour de l'ex président Marc Ravalomanana.

L'envoyé spéciale de l'OIF Edem Kodjo a même parlé de "retours en arrière sur des principes qui semblaient acquis". Ablassé Ouedraogo, l'envoyé de l'UA justifie la suspension des entretiens par un "blocage, causé par des raidissements et des préalables posés par les négociateurs".

Aucune date n'a encore été fixée concernant la reprise de négociations, mais selon Tiébilé Dramé, envoyé spécial des Nations Unies, "cette pause devrait permettre aux protagonistes malgaches de réfléchir au risque que Madagascar court avec l'enlisement, et au risque que chacun fait prendre au pays".
Karine Maillot
Lu 527 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter